2/4/2015 Du Bruc à Ricardens : Actualités mars 2015 -1- :

Du Bruc à Ricardens

Actualités mars 2015 -1-



Publié le 01/03/2015 à 09:33  | La Dépêche du Midi |  Propos recueillis par Richard Bornia

Rama Yade : «L'alternance est possible et souhaitable»

Rama Yade entourée des binômes soutenus par l'UMP et l'UDI lors des prochaines élections départementales à Saint Sulpice et Graulhet./Photo DDM, R.B.

Le Tarn était un passage obligé à un mois du scrutin ?
J'ai répondu à l'invitation d'un ami , Philippe Folliot. Dans ce département, l'alternance est possible et souhaitable.
Nous présentons des candidats de grande valeur qui incarnent le renouveau face à l'immobilisme et à l'inefficacité.

Quels sont les éléments qui vous font penser que l'alternance est possible ?
La victoire de Patrice Gausserand aux élections municipales de Gaillac est un signe fort. à Graulhet, Saint Sulpice, les binômes présentés par l'UMP-UDI présentent une diversité sociale, politique, qui amènera un souffle nouveau et indispensable à la gestion du département.

Ne craignez-vous pas que le Front National poursuive sa progression dans la Tarn ?
Nous sommes le rempart face au Front National. Les citoyens ont envie de politique avec des candidats qui leur ressemblent, proches d'eux, de leurs préoccupations.
Il faut savoir se remettre en cause, ce que ne font pas les élus socialistes actuels. Pas de résultat, pas d'efficacité, usure du pouvoir après 20 ans d'exercice...
Il est temps d'un autre choix démocratique. Philippe Folliot est l'élément moteur de ce changement : il fait de la politique autrement, il est en capacité de faire bouger les lignes.


Publié le 04/03/2015 à 08:27  | La Dépêche du Midi |

Les échos du Sporting


Les cadettes aux côtés de Jean-Michel Gonzales. /DDM.G.D

Loto : Celui de l'école de rugby aura lieu salle des fêtes de Briatexte, ce samedi 7 mars, à 21h.
Filles : A l'invitation du Comité du Tarn, une trentaine de cadettes de l'Entente Graulhet-Lavaur ont assisté à la rencontre opposant l'équipe de France féminine à celle du Pays de Galles. Une grande soirée de rugby, conclue par une rencontre informelle avec plusieurs joueuses et avec leur entraîneur Jean-Michel Gonzalès.

Report : On ne connaît pas encore la date du report du match à Lannemezan, reporté deux fois. Pour la troisième, il y aura obligation de jouer à Lannemezan ou sur un terrain de substitution.
Report (bis) : Il n'a pas dérangé les Graulhétois, dont trois joueurs avaient prévu de longue date d'être absents ce dimanche 1er mars.

International : Les préparatifs vont bon train pour la rencontre internationale inaugurale de la Coupe d'Europe des U18. Le match France-Ecosse se jouera à Noël-Pélissou le vendredi 27 mars à 19h. Il sera précédé d'un joli Pays de Galles-Italie à 17h et suivi d'une soirée de gala au forum.
Déplacement : Dimanche, si le terrain béarnais est praticable, les deux équipes se rendent à Oloron-Ste-Marie.


Publié le 05/03/2015 à 08:12  | La Dépêche du Midi |

Ghislaine Garcia est championne de France


Ghislaine Garcia / Photo DDM

Le championnat de France de tir à l'arc en salle s'est déroulé le week-end dernier à Vittel, avec deux parties consécutives : d'abord le championnat des jeunes, puis celui des adultes. Contre toute attente la jeune Elisa Garcia s'était faite sortir des sélectionnés au tout dernier moment (elle termine sa saison classée 5ème Cadette en arc nu, alors que seules les quatre premières pouvaient participer) ; mais pour sa mère, Ghislaine Garcia, il n'en a pas été de même : partie sixième sur huit sélectionnées, elle termine à la première place, championne de France des dames tirant en arc nu. Une belle réussite, et une belle revanche, pour une archère qui n'a commencé ce type de tir que l'an passé, mais s'y est donnée à fond suite à une blessure qui l'a privée de parcours en 2014 !

Alors ce championnat ? -intense, psychologiquement et nerveusement, avec des scores très serrés. Les autres concurrentes avaient souvent plusieurs podiums à leur palmarès, des titres de championnes de France soit en salle, soit en parcours nature et 3D.
Un démarrage un peu laborieux le samedi, mais avec la volonté de ne pas faire un score ridicule, Ghislaine a remonté peu à peu et se retrouve en tête à la pause, après seulement 30 flèches. Moins stressée, elle a affirmé son avance et a terminé les phases de qualification avec 513 points, tandis que les autres archères de sa catégorie marquaient 507, 506 puis moins de 500 points.

Le dimanche matin, retour du stress... Juste un court instant, pour concéder 2 pts de set au début des quarts de finale, qu'elle gagnera 6-2. Pour la suite : 7-3 en demi-finale, et encore 7-3 en finale contre la lyonnaise Françoise Volle. Et c'est, sur un petit nuage, la plus haute marche du podium, qu'elle est revenue à Graulhet avec un record personnel qui est la meilleure performance réalisée en championnat de France dans cette catégorie Dames arc nu.


Publié le 05/03/2015 à 07:33  | La Dépêche du Midi |

Rugby XV : Un championnat d'Europe à Graulhet

L'équipe de France des U 18 jouera à Graulhet le 27 mars contre l'Écosse./Photo FFR/I.PICAREL

Du 27 mars au 4 avril prochains, le comité Midi-Pyrénées de rugby organisera, sous l'égide de Rugby Europe, l'édition 2015 du Championnat d'Europe U18. C'est au stade Noël Pélissou de Graulhet que sera donné le coup d'envoi du championnat qui réunira la crème des joueurs U18 .
Compétition majeure de la catégorie, cet événement rassemblera vingt-quatre nations, elles-mêmes réparties en trois niveaux de jeu (Groupe Elite, Groupe A et Groupe B). Au total, trente six rencontres seront disputées sur vingt- et-un stades de Midi-Pyrénnées.

Le match inaugural (France-Ecosse) aura lieu à Graulhet vendredi 27 mars à 19 heures après Pays de Galles - Italie à 17 heure. La finale quant à elle se déroulera le samedi 4 avril à Toulouse, au stade Ernest Wallon. Entre temps trois autres matches se seront déroulés dans le département le 31 mars : à Albi à 19 heures avec les vainqueurs d'Irlande/Géorgie et Pays de Galles/Italie ; à Gaillac à 19 heures avec les perdants d'Angleterre/Portugal et de France/Ecosse et à 17 heures avec les vainqueurs de Russie/Suède et Pologne/Allemagne.

Le comité régional recrute des bénévoles
En octobre dernier le Sporting Club Graulhétois avait d'accueillis vingt-cinq joueurs de U18 d'Heidelber et leurs six accompagnateurs. Durant ce stage les Allemands ont pu à la fois se préparer à l'épreuve mais aussi découvrir la région qui accueille cette année le championnat d'Europe.
Tous ceux qui aiment le rugby, sont invités à venir rejoindre l'équipe de bénévoles du comité Midi-Pyrénées de rugby, pour l'organisation du championnat d'Europe. 750 joueurs et dirigeants venus de toute l'Europe seront accueillis dans les villes et les clubs de la région.


Publié le 06/03/2015 à 07:41  | La Dépêche du Midi |

Un dernier hommage au père Pradelles


Son humanité et sa bienveillance ont su convaincre au delà du cercle des fidèles. / Photo DDM

C'est en la cathédrale sainte Cécile d'Albi qu'auront lieu ce matin à 9heures les obsèques de Pierre Philippe Pradelles. S'il a été baptisé et ordonné prêtre à Albi, l'ancien vicaire, a été aumônier des lycées, prêtre accompagnateur de l'enseignements public, et curé dans tout le département mais a aussi été missionnaire quatre ans au Mali et au Niger. Il est surtout connu du grand public pour le duo qu'il formait sur scène avec son frère jumeau, se produisant pour différentes causes.

«Que l'on croit au ciel ou que l'on n'y croit pas, on a tous été marqué par son sourire, son humanité et sa bienveillance. Il a apporté beaucoup de joies aux gens et c'est une belle marque de son passage auprès de nous» témoignant Claude Fita, maire de Graulhet. C'est ici que le père Pradelle a exercé en dernier sa fonction de curé. «C'est pour nous tout à la fois une grande tristesse de le voir partir et un grand bonheur de l'avoir rencontré et d'avoir parcouru un bout de chemin avec lui. En le suivant, j'avais l'impression de me retrouver au temps des apôtres et des premiers chrétiens» témoigne un paroissien qui déclare aussi «Personnellement, je me suis vraiment senti très proche de sa vision. Avant même que notre Pape François soit désigné comme successeur de Saint Pierre, il avait mis en œuvre son message d'accueil des plus pauvres, de charité et invité les prêtres à aller vers les fidèles».

L'homme d'église a mis sa voix au service de l'accueil et du contact avec les autres, privilégiant le contact direct avec les personnes sur le terrain plutôt que la salle de réunion. «C'est aussi le secret de sa réussite au Niger» explique un fidèle «être à l'écoute, avoir les mots justes et les chanter plutôt que les dire. La foi profonde qui émanait de lui était plus en acte qu'en paroles, plus en chansons qu'en discours». Tous se souviennent d'un homme souriant, accueillant, chaleureux doté d'un très fort charisme, auprès des jeunes. «Quand j'ai annoncé la nouvelle à mes enfants du catéchisme ils ont exprimé une grande tristesse ; bien qu'ils n'aient que 8-10 ans, tous ont respecté la minute de silence ; leur attitude, le visage dans les mains était le signe d'une prière intérieure».


Publié le 07/03/2015 à 09:01  | La Dépêche du Midi |

Football en salle : Huit clubs au rassemblement

Rassemblement des moins de 10 ans dans la salle de la Capelette./Photo DDM

Le FC Graulhet a organisé un second rassemblement des U9 (moins de 9 ans) le samedi 21 février dans la salle de la Capelette. Ce sont 8 équipes du département qui se sont retrouvées sur cette journée : US Albi, Gaillac, Vignoble 81, Entente Monestiés, Carmaux, Aiguefonde et les équipes locales, le Benfica et le FC Graulhet.

«Dans la mesure où ce n'était pas une date retenue dans le calendrier du District du Tarn, nous avons fait le choix de convier avant tout des clubs que nous ne rencontrons pas souvent, car certains sont trop éloignés géographiquement. Par ailleurs, il n'y eut aucun classement, ni de finale. Le plaisir du jeu et les rencontres avec les autres clubs étaient la priorité, explique Bruno Gualtieri, éducateur des U9 et responsable de l'école de foot. Tout au long de la saison, les éducateurs se retrouvent sur des temps de formations. Un tel rassemblement nous permet de nous revoir et de mettre à profit ce que nous apprenons, mais aussi et surtout de le transmettre aux jeunes joueurs. Pour beaucoup, ils découvrent le foot en salle. Nous avons cette chance sur Graulhet de bénéficier d'une infrastructure telle que la Capelette».


Publié le 07/03/2015 à 09:01  | La Dépêche du Midi |  G.D

Le handball gagne du terrain


Intéressés par la pratique du handball -9ans, -11ans, -13ans, -15ans et seniors loisirs mixtes. Renseignements : 06 95 00 80 65. / Photo DDM

Pour ce 5e match de la saison, Graulhet était reçu par l'équipe de Gaillac en match amical senior loisirs mixtes,qui a permis de matérialiser les progrès observés dans l'équipe
Animés par ce sentiment, les rouges et noirs sont bien entrés dans la partie avec 5 buts de suite.
Il faudra attendre la 10e minute pour voir se rebeller l'équipe de Gaillac qui recolle petit à petit au score (6 à 5).
La partie reste très serrée avec un avantage, construit en 1re mi-temps, grâce aux combinaisons utilisées et à l'esprit collectif. Graulhet l'emportera à la fin du chassé-croisé, 24 à 14.

Des progrès palpables
«Les progrès sont là, palpables, de l'appétit de victoire de ce groupe qui n'en manque pas. à lui encore de forcer le jeu pour que chacun des joueurs puisse assumer son rôle à chaque match.
Caractère, implication et constance seront les clés potentielles de ce collectif», assure Henri Cardinale, le manager. «Remerciements à Xavier Valat pour sa participation à l'acquisition d'une nouvelle tenue sportive.
Avec, bien en vue, l'écusson de la ville de Graulhet cousu au niveau du cœur».


Publié le 08/03/2015 à 08:25  | La Dépêche du Midi |

Le club de Boule Lyonnaise accède à la nationale 3

L'équipe graulhétoise revient sur le devant de la scène. / Photo DDM

Le week-end dernier se sont déroulés à Périgueux, les huitièmes de finale du championnat de France des clubs sportifs opposant Vichy à Graulhet. Après des épreuves disputées les Tarnais se retrouvaient avec 3 points de retard avant le jeu traditionnel, ils scellaient le score du match en remportant les 4 dernières épreuves sur le score final de 26 à 21. Le lendemain en quart de finale, ils rencontraient Romorantin qui la veille avait éliminé Lyon. Le match débutait bien pour eux, après une victoire en course et un match nul, mais petit à petit leurs adversaires prenaient le dessus dans le deuxième tour en menant au score par 19 à 13 avant le dernier tour, les graulhétois ayant failli dans les courses du troisième tour le manque de récupération après les efforts consentis la veille se faisant sentir. 

Cela devenait compliqué car la marge d'erreurs était réduite dans le 4e tour le jeu s'équilibrait si bien qu'à une minute du terme final les graulhétois étaient quasiment qualifiés, il ne restait plus qu'une boule à tirer pour gagner le match mais celle –ci capricieuse, touchée n'a pas voulu sortir du cadre, la balance a penché du mauvais coté, Romorantin l'emportait par 25 à 22. «C'est la dure loi du sport. Les matchs à ce niveau se jouent sur des petits riens, il faut l'accepter,mais force est de constater que de par sa fraîcheur et sa régularité Romorantin mérite sa victoire».

Recruter 1 ou 2 coureurs
Visages défaits , avec des regrets et déçus les joueurs rejoignaient les vestiaires,mais le discours du capitaine Damien Venzal restait positif avec à la clé un titre régional et une accession en national 3. «Il faudra maintenant s'occuper de recruter un à deux coureurs de bon niveau mais la tâche paraît compliquée car nous n'avons que l'amitié et la convivialité à proposer ce n'est pas grand-chose ou peut-être bien que cela est déjà géant».

Trois ans après sa descente de National 2, le club bouliste a entamé de fort belle manière son retour vers le haut niveau national.


Publié le 09/03/2015 à 08:47  | La Dépêche du Midi |

Cent-vingt-cinq nouveaux électeurs

Une trentaine de nouveaux électeurs a pris part à la cérémonie. / Photo DDM

C'est samedi dernier qu'a eu lieu la traditionnelle cérémonie de la citoyenneté, présidée par le premier adjoint de la ville de Graulhet, Philippe Gonzalez. Elle a réuni cette année salle de la République une trentaine de jeunes électeurs qui vont effectue pour la première fois cette année leur devoir électoral.

La ville de Graulhet compte cent vingt-cinq nouveaux-électeurs sur les 8 871 personnes inscrites sur le solistes électorales. C'est dont à l'occasion des élections départementales que ces jeunes majeurs vont vote pour la première fois les 22 et 29 mars prochains. Philippe Gonzalez, entouré de quelques élus, leur a remis leur précieuse carte d'électeur ainsi que le livret citoyen à ces jeunes : «La remise de la carte électorale est aussi un honneur. Vous avez maintenant la possibilité d'exprimer d'une manière nouvelle vos souhaits, vos critiques et vos envies pour faire grandir notre démocratie républicaine» a-t-il déclaré avant de conclure : «J'espère que si notre rencontre de ce jour vous conduit dans un avenir plus ou moins proche à servir le bien collectif, ou encore à devenir un acteur de la vie publique, en vous engageant à favoriser le bien vivre et le souhait de bien grandir de vos concitoyens dans notre démocratie, elle ne vous ôtera pas de l'esprit cette exigence qu'André Malraux nous rappelait : «Les idées ne sont pas faites pour être pensées, mais pour être vécues». C'est, comme il se doit, autour du verre de l'amitié que s'est clôturée cette réception en mairie.


Publié le 10/03/2015 à 07:50  | La Dépêche du Midi |

J-P Rousseau : «Il faut lutter contre la gabegie financière»


Jean-Pierre Rousseau (conseiller municipal FN à Graulhet) et Ghislaine Julia (FN). / Photo DDM

Jean-Pierre Rousseau (conseiller municipal FN à Graulhet) et Ghislaine Julia (FN) sont les deux candidats du Front national pour les élections départementales qui auront lieu les 22 et 29 mars. Ils ont pour suppléants Daniel Brunelle (conseiller municipal FN à Graulhet) et Nicole Viallon (FN) qui réside à Parisot.

Les candidats comptent poursuivre la dynamique qui s'est traduite par un score de 33 % aux dernières élections européennes et qui avait engrangé 41 % des voix au second tour des dernières élections cantonales. «C'est aussi une élection nationale. Mais au niveau du département ce que nous voulons c'est une diminution des frais de fonctionnement du conseil général. Nous sommes contre le cumul des mandats rémunérés. Les maires, adjoints et vice-présidents de l'intercommunalité veulent continuer à aller à la gamelle. Il faut lutter contre la gabegie financière», fustige Jean-Pierre Rousseau. L'élu frontiste propose l'expulsion immédiate des zadistes de Sivens, la fermeture du site de Cap'Découverte et la consultation des Tarnais sur des sujets importants, mais aussi des actions concrètes pour le canton : «Lorsque les finances du département seront meilleures nous proposons la création d‘un centre d'accueil pour les personnes handicapées, la création d'une crèche à Saint-Gauzens et surtout de remettre à flot le petit village de Missècle aujourd'hui dans une situation financière catastrophique».

Pour mettre en œuvre ce programme, si les élus n'obtiennent pas la majorité, ils ne comptent pas sur le soutien de Jean-Claude Amalric, candidat de l'UDI : «C'est une girouette politique. Hier au PS, aujourd'hui à l'UDI, il va peut-être fin mars prendre sa carte au PCF. Ses électeurs doivent être déboussolés», estime Jean-Pierre Rousseau qui n'exclut pas un accord avec l'UMP : «Si les élus signent les principaux points de notre charte sur l'immigration, l'insécurité, l'aide aux personnes handicapées ou la voirie, nous ferons un geste. Notre porte est toujours ouverte. Mais dans tous les cas ce sont les électeurs du canton qui vont décider», conclut l'élu frontiste.


Publié le 11/03/2015 à 08:11  | La Dépêche du Midi |

Les cadets dans la course


Laurent Rodier et Jean Luc Poujade, deux éducateurs attentifs aux progrès des cadets. /Photo DDM.J.V.

Cadets : Malgré une défaite 7 à 23 (4 essais à 1) chez le premier, l'entente Alban Lacaune, les Teulière B, sont deuxième de poule et peuvent envisager une qualification.

Belascains :Ils ont perdu eux-aussi chez le leader, Grenade, 18 à 24 après avoir été tributaires d'une mauvaise entame de match. Il reste trois rencontres décisives à commencer par la réception de Gaillac, samedi à Briatexte.

Equipe B : Elle a lourdement perdu à Oloron, 0 à 33 soit 5 essais encaissés. Elle reste dernière de poule avec une seule victoire face à Mauléon en 16 rencontres.

Equipe 1 : L'espoir de se maintenir s'amenuise encore après la défaite à Olron. Il reste aux graulhétois à gagner à Lannemezan et battre Auch à Graulhet en comptant sur un faux pas de Mauléon ou Agde qui reçoivent pour leur dernier match et respectivement, Valence d'Agen et Blagnac.

Report : Pour aligner toutes les dates des derniers matchs de fédérame 1, la fédé a décidé de reporter la rencontre Graulhet-Auch, initialement prévue le 5 avril au 12 avril.

Blessés :Deux nouveaux blessés à Oloron, Pagès à un doigt qui sera forfait pour Lannemezan et Bille à une cuisse.


Publié le 12/03/2015 à 08:37  | La Dépêche du Midi |

«Cendrillon» en avant-première pour la bonne cause

L'organisation de l'événement a demandé beaucoup de préparation. / Photo DDM

Depuis sept ans, les Rotariens aident la recherche sur le cerveau avec une action menée avec Disney France et Espoir en tête. Cette année, le cinéma de Graulhet participera à cette opération nationale.
«Le 17 mars avec l'accord de l'exploitante du cinéma Vertigo nous proposons «Cendrillon» de Disney en avant-première nationale», explique Marie-Céline Chavanne, présidente du Rotary Lavaur-Graulhet-Pays de Cocagne. Chaque année cette opération des divers Rotarys permet de récolter près d'un million d'euros. «Chaque membre achète cinq places pour soutenir cette action», précise Jean-Yves Guyon, trésorier du Rotary Lavaur-Graulhet-Pays de Cocagne et coordinateur de cette opération. Francis Fontorbe, ex-président du club, confie : «En venant au cinéma Vertigo, l'objectif de notre Rotary-Club est également de se faire connaître sur Graulhet et ainsi de sensibiliser les Graulhétois à nos diverses actions».

Marie-Céline Chavanne souligne : «Au sein du Rotary-Club, nous sommes des hommes et des femmes, tous bénévoles, ayant des postes à responsabilité dans le monde des affaires, dans les secteurs public et privé ou issus des professions libérales. Nous participons à des actions sociales, humanitaires et de services».

Aide à la jeunesse
À Graulhet, le Rotary-Club soutient tout particulièrement le lycée Clément-de-Pémille. Conformément à sa ligne d'action d'aide à la jeunesse axée sur la formation professionnelle, il soutient les jeunes de la section bijouterie-joaillerie. Dernièrement, le Rotary-Club était aussi présent à Graulhet car il a contribué au financement de fauteuils pour le Relais du Parc, accueil de jour du centre hospitalier de Graulhet.

Le mardi 17 mars, ce rendez-vous débutera dès 20 heures au cinéma Vertigo. L'accueil sera réalisé par la présidente du Rotary-Club avant une intervention du docteur Valton du CHU de Purpan avant la diffusion du film.


Publié le 12/03/2015 à 08:37  | La Dépêche du Midi |

«Le Forum sera un vrai petit Zénith»


Robert Lacourt et Julie Puech, cheville ouvrière de l'association./Photo DDM

Chaque quatre ans l'OBF (Orchestre Batterie-Fanfare de Graulhet Tarn), dirigé par Robert Lacourt, propose un nouveau spectacle. Cette année ce sera samedi 11 avril, à 20 h 30, au Forum. Robert Lacourt lève le voile.

Comment est né ce nouveau spectacle ?
Nous travaillons dessus depuis un an et demi. Il nous est apparu opportun de réaliser quelque chose autour de la personnalité de Claude Bousquet à l'heure où il met fin à son mandat de conseiller général. Depuis de nombreuses années il nous a soutenus et a permis à l'OBFGT de se développer. Ce spectacle lui sera dédié, c'est notre façon de le remercier.

Que peut-on dire en dire ?
Il ne sera donné qu'une seule fois. On retrouvera sur scène une soixantaine d'artistes, dont sept violonistes, avec une mise en scène que nous préparons avec minutie. Le Forum sera un véritable petit Zénith le temps d'une soirée. La première partie sera éclectique et assez traditionnelle. La seconde sera plutôt tournée vers les musiques de films et la variété. Il y aura au total près de deux heures de spectacle et pour une partie de nos jeunes musiciens ce sera une première sur ce type d'événement, ce qui me touche beaucoup.

Comment se porte l'école de musique ?
Très bien. C'est d'ailleurs grâce à elle qu'il peut y avoir ce renouvellement dans les musiciens qui, malgré leur jeune âge, seront à la hauteur le jour J. Aujourd'hui nous comptons 62 élèves contre 33 lors de notre déménagement il y a quatre ans. C'est avec beaucoup de regrets que nous allons peut-être devoir refuser du monde à la prochaine rentrée, faute de moyens financiers. La solution serait d'augmenter considérablement les tarifs, mais ce ne sera jamais notre politique.

Et du côté de l'orchestre ?
Nous sommes en train de préparer un concert sur la côte méditerranéenne pour le week-end des 11 et 12 juillet, mais ce n'est qu'un projet. La décision sera prise après le spectacle, nous sommes dans l'attente de réponses. Nous devrions également nous produire dans le département. Nous sommes aussi énormément demandés au plan national pour des échanges musicaux ou concours, mais là encore les contraintes financières nous obligent à réfléchir.
Les réservations sont à faire au 05 63 42 87 27.


Publié le 13/03/2015 à 07:47  | La Dépêche du Midi |

«L'objectif est de peser sur cette élection»

Chantal Lafage et Frédéric Boutin vont représenter le PCF à cette élection. / Photo DDM

«Chantal Lafage (conseillère municipale à Graulhet et conseillère à Tarn et Dadou), et Frédéric Boutin (habitant de Graulhet) sont les candidats du Parti Communiste Français membres du Front de Gauche aux prochaines élections départementales. Ils ont pour remplaçants Sophie Collard, habitante de Briatexte, et Jean-François Le Borgne, habitant d'Aussac.

On notera donc que Chantal Lafage siège aux côtés de Florence Bélou au conseil municipal de Graulhet et que Frédéric Boutin s'était présenté dans cette même liste aux élections municipales. D'autre part, dans ce nouveau scrutin, Florence Bélou a pour binôme Bernard Bacabe qui s'était présenté sous les couleurs du Front de gauche aux dernières cantonales. «Lorsque l'autre liste de Gauche nous a contactés, il n'y avait plus de place pour nous. Même pas en tant que remplaçant. Les discussions se sont alors arrêtées là», explique Frédéric Boutin. C'est d'ailleurs cette absence de représentation qui a conduit Sophie Collard et Jean-François Le Borgne, qui ne sont pas élus, à se porter candidats.

«Ce n'est qu'après les élections que la loi Notre permettra de savoir quelles seront les prérogatives des élus… Cependant notre cap est clair», explique Frédéric Boutin qui précise : «Maintien de la gratuité pour les transports scolaires, agir pour la solidarité avec la création de maisons de retraite de proximité accessibles à tous, aider au maintien à domicile des personnes âgées…». Au-delà de ces grands axes, les candidats proposent aussi des réalisations pour le canton graulhétois : «Il était question de la création d'un pôle de chimie verte, c'est un projet intéressant que nous soutiendrons si nous sommes élus», explique Frédéric Boutin qui rappelle l'importance des élus de proximité.

Pour les candidats l'objectif est de peser sur cette élection en faisant un bon score avec, si possible un maintien au deuxième tour. «Si nous n'y étions pas, nous appellerions à faire barrage à la Droite et au Front National. On veut nous faire croire qu'il s'agit d'une élection nationale, mais le département est avant tout l'interlocuteur privilégié pour le développement des villes et des villages», conclut Frédéric Boutin.



Publié le 14/03/2015 à 07:29  | La Dépêche du Midi |  G.D.

Des textes de poètes pour une dictée

Elisabeth Siadous et son club Sorop Graulhet-Vallée du Dadou./Photo DDM.

Le samedi 21 mars, à 15 heures, le club Soroptimist Graulhet-Vallée du Dadou organise une manifestation bien dans la lignée de ses actions envers la culture et la lutte contre l'illettrisme, la plupart du temps au bénéfice des femmes du monde. Sur le thème national «Une voix pour une éducation durable», cette première «dictée de Printemps pour petits et grands» est promise au succès. La salle de l'Odéon accueillera donc des élèves scolarisés dans le primaire, comme dans le secondaire, mais aussi des adultes, nostalgiques de belles écritures sans fautes. 

«Ce sera une épreuve dans l'esprit. Il faut que ça reste un plaisir, une détente, pas de difficultés tortueuses. On est tous là pour fêter le retour des beaux jours, ça doit rester convivial et à la portée de tous et toutes, donc pas d'inscription préalable, pas d'entrée payante. Par contre, tous les textes seront d'écrivaines ou de poétesses. Et le thème… le printemps» veut bien concéder Elisabeth Siadous la présidente locale du club Sorop qui regroupe une vingtaine de dames souvent aux multiples activités associatives. La remise des prix récompensera les trois meilleures copies des quatre catégories, ainsi que la meilleure classe. Pendant les corrections, les élèves ne sortiront pas dans la cour mais se feront servir un petit goûter. «Le but de cette action est aussi de nous faire un peu plus connaître. Trente-sept ans après la création du club, il reste des Graulhétois qui ne savent toujours pas que nous existons».


Publié le 14/03/2015 à 07:33  | La Dépêche du Midi |  Recueilli par G.D.


Graulhet joue sa dernière petite chance


Franck Maréchal et ses hommes ont besoin d'une victoire pour encore rêver au maintien./Photo DDM Marie-Pierre Volle

Dimanche les Graulhétois se rendent à Lannemezan pour jouer une rencontre capitale deux fois reportée. À condition d'y gagner et de battre Auch pour le dernier match, ils conservent une petite chance, qui pourrait être amplifiée par une défaite de Mauléon ou d'Agde à domicile. Entretien avec Benoît Bellot, entraîneur des trois-quarts.

Faut-il encore croire au maintien ?
Bien sûr qu'il faut y croire ? ça ne dépend pas que de nous, mais tant que mathématiquement c'est possible, il faut y aller à fond, ne pas calculer, et si nous n'y croyons pas, qui va y croire à notre place ?

Ne s'est-il pas joué plus tôt dans la saison ?
C'est vrai que l'on a perdu et laissé beaucoup de points en route. Mais nous sommes encore là et il faut nous battre.

Lannemezan voudra finir en beauté. Un match compliqué ?
Lannemezan voudra évidemment finir par une victoire à domicile et s'accrocher à la 9e place pour ne pas finir dernier. Donc oui, un match compliqué. Mais nous sommes dans la même situation et nous pouvons encore nous sauver. Donc, allons là-bas pour gagner.

Tu sens les gars toujours impliqués ?
Les joueurs sont impliqués depuis le début, et évidemment le moral a des hauts et des bas. Mais il n'y a pas de tricheurs et tout le monde donne le meilleur de lui-même.

À l'exemple du CO, les grandes équipes sont aptes à renverser les situations compromises. Graulhet en est capable ?
Déjà, nous ne sommes pas le C.O, ou une autre équipe qui a un vécu important. C'est notre première année à ce niveau. J'espère que nous sommes capables de renverser cette situation et si nous croyons en nos chances et allons au bout de nos intentions, nous le ferons».

Le changement d'entraîneur (Maréchal) était-il nécessaire ?
Non, le changement n'était pas nécessaire et pour plusieurs raisons. Après la défaite contre Lannemezan à domicile, nous avons suggéré (Renaud et moi), au président et au manager qu'il fallait du changement. Après avoir vu les joueurs, nous avons tous décidé de continuer ensemble. Je crois que ce changement à quatre journées de la fin ne change rien. Et puis Renaud (Gely) passe son B.E.S. et cette situation peut le pénaliser.

L' équipe :
Gouveia, Buéno, Lagikula, Moulin, Revallier, Valette, Maréchal, Teyssier, (m) Icher (o) Tucoulet, Leleu, A. Montbroussous, J. Montbroussous, Barthélémy, Bille (ou Urios).
Remplaçants; Vaton, Micalef,J. Pauthe, Avarguez, Paul, Urios (ou Taurines), Burdiashvili.

Pour suivre la saison 2014-2015 du SCG :
http://natifs50-graulhet.wifeo.com/scg-2014-2015.php

Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr


 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Graulhet : Programme de la saison culturelle 2017-2018
Graulhet : Deux jours avec le «Cuir dans la peau»
Octobre Rose 2017 à Graulhet
Graulhet : "Enfants à la Montagne et à la Mer" 1904-1913
Les Francas à Graulhet (1955-1978)


• Catégories liées :
graulhet
actualites
mars 2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement