9/11/2015 Du Bruc à Ricardens : Actualités mai 2015 -2-

Du Bruc à Ricardens

Actualités mai 2015 -2-



 
 
Publié le 16/05/2015 à 07:14   | La Dépêche du Midi |

C'est le moment de choisir son camp

Trois séjours à l'océan, à Arcachon, sont encore cet été au programme./ Photo DDM

A un mois et demi des grandes vacances, c'est le moment pour les parents de choisir du camp pour leurs enfants. L'Amicale laïque en propose plusieurs, en retenant pour ces deux mois les formules qui ont fait le plein l'été dernier, sinon l'unanimité depuis des années. Il en va des 6 jours d'aventure au cœur de la nature, à Sainte-Enimie, dans les gorges du Tarn, du 27 juillet au 1er août. Avec Philippe Pelizzon les 12-15 ans pourront découvrir en toute sécurité la Via Ferrata, le canoë, la descente en rappel, le canyoning et autres activités sportives.

Sur Saint-Antonin-Noble-Val, l'association propose deux séjours, pour les 8-11 ans du 6 au 11 juillet et pour les 10-15 ans, du 13 au 18 juillet sous la direction de Patricia Saletti. Là aussi, activités plutôt sportives en alternance avec la découverte de la région. Côté mer, c'est à Valras que s'établira, du 17 au 22 août, un camp réservé aux 8-12 ans, avec activités aquatiques, mais aussi sorties au parc d'attraction, à la fête foraine ou au marché. Enfin, côté Océan, camp emblématique à Arcachon pour les 10-12 ans, du 6 au 11 juillet, les 7-9 ans du 13 au 18 juillet et pour les 12-15 ans, du 20 au 25 juillet, avec journées à la plage, promenade en bateau ou escalade de la dune du Pilat. 

Tous ces camps sont contingentés et peuvent bénéficier d'aides, les tarifs de base variant suivant les communes, Graulhet, de Tarn et Dadou ou extérieures, de 270 à 550 €.
Tous les renseignements nécessaires sont donnés à l'amicale laïque au 05 63 42 09 60.


Publié le 16/05/2015 à 08:29  | La Dépêche du Midi |  G.D.

Le FC Joue sa survie en PH


Le FCG avec son nouveau maillot offert par un partenaire du club./ Photo DDM

«C'est une finale. Si nous perdons, nous sommes relégués» assure Cédric Massol, l'entraîneur de l'équipe seniors du Football Club qui reçoit Rodez 3 dimanche à 15h à L'Estarié, pour l'avant-dernier match de championnat. «Les Aveyronnais sont à 4 points devant nous et premiers non relégables. En les battant on reviendrait à leur niveau et nous pourrions jouer le maintien à Cazes-Montdenard. Ils ont une équipe joueuse, composée d'anciens 17 et 19 ans nationaux. Nous avons perdu 3 à 1 à l'aller». 

Une saison qui va se terminer et qui laisse un goût mitigé dans les propos du Gaillacois. «Une année difficile avec des blessés et un effectif un peu juste sur les matchs importants. Nous sommes la plus mauvaise attaque de la poule et pourtant nous n'avons jamais été loin des objectifs…». Cédric Massol veut pouvoir compter sur la volonté de son groupe joueurs et surtout sur le soutien du public. «Nous donnons rendez-vous à tous les Graulhétois qui aiment le foot, aux anciens du club, à des supporters pour qu'ils encouragent l'équipe.»


Publié le 17/05/2015 à 08:40  | La Dépêche du Midi |

Un nouveau directeur du courrier à la Poste


Michel Morello arrive au courrier. / Photo DDM

Depuis le 7 avril, l'établissement Courrier de Graulhet - Portes du Tarn a un nouveau directeur, Michel Morello qui entend

garantir la qualité de service et apporter des réponses aux besoins de ses clients. «Aujourd'hui face à la baisse des volumes de courrier, l'établissement souhaite développer les nouveaux services du facteur comme le portage des médicaments, le recyclage des papiers de bureaux, ou encore al veille aux personnes fragiles, tout en préservant et en modernisant ses missions de service public.

Cette entité regroupe 6 plateformes de Distribution du courrier outre Graulhet, : Castelnau-de-Montmirail, Cordes, Couffouleux, Gaillac et Lavaur. Entré à La Poste en 1982, Michel Morello a occupé de nombreuses fonctions : cadre courrier, chef des ventes, responsable production, directeur d'établissement. Il a occupé ces différentes fonctions en région parisienne, en Rhône-Alpes et plus près d'ici dans le Tarn-et-Garonne avant d'être nommé, aujourd'hui, dans le Tarn.


Publié le 18/05/2015 à 08:18  | La Dépêche du Midi |

Véronique Alber-Lartour lauréate du salon de Printemps

Un salon à visiter jusqu'au 29 mai. / DDM.G.D.

La 14e édition du salon de Printemps a pris possession de la salle de l'Odéon jusqu'à la fin du mois. Organisé par l'association Tourisme et Culture, il rassemble 25 peintres et sculpteurs, aux côtés des œuvres de deux artistes reconnus et invités d'honneur, Lise Dufaur-Mourens et ses grandes toiles d'encres colorées et Marie-Christine Belaud, avec ses sculptures d'argile.

Un talent qu'a pu mettre en avant la présidente Geneviève Ribes, lors du vernissage de samedi soir en même temps que la qualité sans cesse renouvelée, des œuvres d'artistes amateurs de la région, qui participent au salon.
Le jury a consacré Véronique Alber-Latour, qui enseigne l'art dans diverses associations, et qui présentait pour l'occasion, un très surprenant «Reflets» grand tableau qui lui a valu la majorité des suffrages.

Le palmarès :
Véronique Alber-Latour, Grand Prix peinture huile.
Christine Ségura, 2e Prix. Chantal Landrier, Grand Prix sculpture. Roseline Fourès, 1er Prix huile. Françoise Pery, 1er Prix aquarelle. Suzanne Roudouleuse, 1er Prix acrylique. Michèle Couteau, 2e Prix. Christiane Karsenti, 1er Prix pastel.
Coups de cœur du jury, pour Geneviève Ribes et Jacques Mariette.


Publié le 18/05/2015 à 08:19  | La Dépêche du Midi |

Réussite exceptionnelle pour l'athlétisme graulhétois


Ils et elles marchent déjà dans les pas de Célia. / Photo DDM

On sentait qu'il se passait quelque chose d'exceptionnel dans le groupe des benjamins, filles et garçons, de l'athlétisme graulhétois. Dans ce groupe animé par Justine Cervasel, et d'Ismaël Kaya, sur les 11 athlètes qui ont participé aux qualificatifs des départementaux, les 11 sont retenus. Ils se sont qualifiés sur 48 épreuves, prouvant ainsi la diversité de leur entraînement. L'efficacité de leur formation est démontrée également par les 8 qualifiés aux championnats régionaux (les autres peuvent encore se qualifier) sur 17 épreuves. Les plus en vue sont Margaud Mounic et Mandy Durand qualifiées sur 4 épreuves chacune et Alex Adamski qualifié 3 fois chez les garçons

Dans le groupe minimes, garçons ou filles, animé par Yves Gouyen, sur les 7 participants, 6 sont qualifiés, sur 27 épreuves. La palme revenant à Camille Bouchard qualifiée sur 9 concours, suivie de Tom Mahdi qualifié 8 fois. Mais la palme change pour les régionaux puisque Tom est qualifié sur 6 épreuves et Camille 4 fois. Des détails qui démontrent la qualité de la formation graulhétoise dans les cinq grands domaines de l'athlétisme, sprint, haies, sauts, lancers et courses de fond, que l'on retrouve dans les épreuves combinées ou excelle déjà la guide, la championne Célia Perron.


Publié le 19/05/2015 à 07:58  | La Dépêche du Midi |

Des élus en visite chez Euréka


Visite des ateliers d'Euréka. / Photo DDM

Jacques Valax, député du Tarn, a visité en fin de semaine dernière l'entreprise Euréka. Il a ainsi pu échanger avec M. et Mme Valentin, dirigeants de cette entreprise spécialisée dans la fabrication du stretch. Les dirigeants de cette entreprise dynamique ont su investir dans du matériel de haute technologie afin de rendre un produit très haut de gamme, en effet, la qualité de la production est reconnue par les grandes marques de luxe. Jacques Valax était accompagné lors de cette visite par Claire Fita, conseillère régionale, Florence Bélou, vice-présidente du conseil départemental et Claude Fita, maire de Graulhet.


Publié le 19/05/2015 à 07:37  | La Dépêche du Midi |

La ville acquiert l'ex station-service

L'ancienne station-service située face au lycée. / Photo DDM, J-C C .

A l'heure où le réaménagement de la gare routière, située sur la place Jourdain, lieu aux multiples usages, est à l'étude, les élus ont choisi de faire l'acquisition d'un bâtiment qui pourrait améliorer les transports scolaires qui desservent le lycée de la ville.

Lors de leur dernière réunion en séance publique, les conseillers municipaux ont choisi d'acquérir le bâtiment situé au 12 de l'avenue de l'Europe. Cette ancienne station-service est située en face du lycée professionnel Clément-de-Pémille. Ce site a fait l'objet de nombreux actes de vandalisme et d'intrusions répétées. «Cet immeuble, aujourd'hui fortement dégradé, était devenu un danger pour la sécurité des abords du lycée», souligne Claude Fita, maire de la commune. L'unité foncière acquise par la ville, d'une surface de 749 m2, se constitue d'un espace directement lié au domaine public de par son accessibilité du fait de sa situation antérieure. Au vu des frais à engager sur leur immeuble pour interdire son accès, les propriétaires ont proposé à la commune de le leur céder à l'euro symbolique.

«Cet espace situé en face au lycée Clément-de-Pémille pourrait apporter une solution au problème de la desserte des transports scolaires et surtout à celui du stationnement, la sécurité des élèves serait ainsi renforcée», a estimé le maire.

Les conseillers municipaux ont d'autre part décidé que les études de diagnostics des biens existants (tels que la présence d'amiante, de termites ou encore le diagnostic de performance énergétique) seront prises en charge par la commune ainsi que les frais de bornage -s'ils s'avéraient nécessaires- et les frais notariés. Si pour l'heure le site n'a pas encore fait l'objet d'études précises, son acquisition offre aux élus des possibilités supplémentaires quant à l'aménagement des abords du lycée professionnel.


Publié le 20/05/2015 à 07:53  | La Dépêche du Midi |

Dadou Cyclotourisme fête le vélo

Pour plus d'information, voir avec Dadou Cyclotourisme au 06 65 36 20 56. / Photo DDM

Dadou Cyclotourisme organise une balade vélo des animateurs de la Semaine Fédérale.le dimanche 7 juin, jour de la fête du vélo. Cette promenade d'environ 25km est ouverte à tous (vélo de route, de ville ou VTT). «L'allure sera touristique et promenade. Nous partirons de la place St Pierre à 9 heures en direction de Mjava-scripton, avec retour par la route de St Julien du Puy et arrivée place de la Mairie. Le port du casque est conseillé et les mineurs devront être accompagnés par un adulte responsable. A la fin de notre circuit, nous pourrons nous restaurer et échanger nos idées sur la semaine Fédérale «précise Jean Louis Bories le président.


Publié le 20/05/2015 à 07:54  | La Dépêche du Midi |

Théâtre et rencontres théâtrales

Le théâtre, un art qui s'aborde dès la jeunesse. / Photo DDM

Dans le cadre des activités de l'Amicale Laïque et des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) Boulevard Culture organise trois spectacles de théâtre à l'Auditorium : le 22, le 23 et le 26 mai, à 20h. Ces spectacles sont ouverts au public et l'entrée est gratuite. Au programme :Vendredi 22 mai : «La chenille et les corbeaux» (En Gach), «La mauvaise note» (Crins), «Kiritimati» (L'Albertarié). Samedi 23 mai : «Un loup trop sentimental» (Pasdetrac 1), «Noces du cœur» (Les Collégiens). Mardi 26 mai : «La princesse qui disait toujours non» (Victor Hugo), «Un vol peut en cacher un autre !» (Pasdetrac 2). Dimanche 14 juin, elle organise la 14ème Rencontre de Troupes de Théâtre à l'Auditorium à 14h30 avec la participation de 5 troupes de théâtre : Les Baladins (Toulouse), les Diablotins (Toulouse), Arlequin (Florentin), Pasdetrac (Graulhet) et LaSiDoRé (Graulhet). Cette rencontre est, bien entendu, ouverte au public et l'entrée est gratuite.
 
 
Publié le 20/05/2015 à 07:54  | La Dépêche du Midi |

Rallye Val Dadou : Une centaine de participants attendus

L'équipage Roca-Matas vainqueur l'an dernier sur Subaru, sera là pour la 9e édition. / Photo DDM

Après quelques années de baisse de participation, qui n'avait pas pu franchir le cap des 100 équipages, le rallye régional Val Dadou, pour sa 9e édition, semble parti pour battre le record des 110 établi il y a cinq ou six ans. Samedi dernier, Marie-Hélène Sanchis, secrétaire de l'association organisatrice Auto Sport Passion, avait enregistré une centaine d' inscriptions. «Une belle récompense pour ceux qui comme elle ou comme notre trésorière qui travaillent durant une année entière à la parfaite mise en place de cette épreuve» reconnait le président Christian Géromin. Comme toujours, l'accent sera mis sur la sécurité, des pilotes, comme des spectateurs, avec des parties balisées et des zones interdites. La plupart des équipages d'Auto Sport Passion, ne courant pas le rallye, pilotes et co-pilotes seront chargés de l'organisation sur les spéciales et au forum, pour deux jours intenses.

Trois fois deux spéciales
Ce samedi à partir de 14h, les véhicules seront vérifiés au forum.
Dimanche, le premier quittera le parc à 8h, les autres suivant toutes les minutes.
Dans la foulée, s'enchaineront les deux spéciales de St Sernin (6,1 km) et de St Julien du Puy (7,1 km) à parcourir trois fois en aLTernance avec les parcours de liaison.


Publié le 21/05/2015 à 03:48  | La Dépêche du Midi |

Clément Bressolles, chevalier de la légion d'honneur

Un beau moment d'émotion.../ Photo DDM

Clément Bressolles a reçu la croix de chevalier de la Légion d'honneur à la mairie de Briatexte le 8 mai, à 11h30, en présence de M. le maire Bernard Bacabe, de sa famille et de nombreux amis. Enfant de Briatexte, Clément Bressolles est né le 22 novembre 1919 et a donc 96 ans. Il vit actuellement au foyer-résidence du Château à Graulhet, après avoir vécu à Briatexte, à Castres puis à Graulhet. Engagé volontaire, il a servi comme soldat l'Armée française de 1939 à 1945, dans un régiment d'artillerie coloniale. 

Son régiment a fait mouvement pendant la guerre successivement en Tunisie, en Algérie, au Maroc puis au Sénégal ; il a participé au débarquement de l'Armée d'Afrique en Provence, à Cavalaire, en septembre 1944. Clément Bressolles a ensuite fait la campagne de France puis celle d'Allemagne, sous les ordres du maréchal de Lattre de Tassigny qui commandait la 1re armée française dite Armée de la Libération. Il a participé à de nombreux et très durs combats, notamment dans les Vosges où il a rencontré son épouse Simone, puis à Colmar, et ensuite lors de la libération de l'Alsace. Beaucoup de ses camarades sont tombés au champ d'honneur. Clément Bressolles a eu un comportement particulièrement courageux lors de la bataille de Randen en Allemagne le 26 avril 1945, au cours de laquelle sous le feu nourri des bazookas d'un régiment SS, il a forcé le barrage ennemi avec son camion chargé de munitions pour aller secourir l'autre partie de son unité, sauvant ainsi de nombreux camarades en danger d'encerclement. 

Cette action d'éclat lui a valu une citation à l'ordre de la Brigade. Clément Bressolles est titulaire de la Croix de Guerre. L'insigne de la Légion d'honneur (promotion du 70e anniversaire du débarquement et de la libération de la France) lui a été remis par son gendre, Christian Raysséguier, magistrat à la Cour de cassation à Paris et officier de la Légion d'honneur.


Publié le 21/05/2015 à 07:43  | La Dépêche du Midi |

Les archers brillent au championnat de France nature

Christophe Grivotet à gauche et Mathieu Ferrao à droite (16 ans) étaient tous deux au championnat de France individuel. Mathieu a été rapatrié à Toulouse et devrait pouvoir rentrer chez lui vendredi./ Photo DDM

Cinq cent-onze archers ont participé au championnat de France nature dont 65 pour Midi-Pyrénées et 11 licenciés aux Archers du Dadou.

«On espérait beaucoup, certains ayant déjà fait des podiums, ayant parfois été champions de France. Hélas, ce championnat 2015 commença très mal, puisque le jeune Mathieu Ferrao quittait prématurément les tirs du samedi en raison de problèmes de santé. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et la possibilité 2e place, à 5 points du premier (l'écart minimum possible entre deux scores). Tir de barrage également entre les premiers seniors en arc libre, situation déjà rencontrée l'an passé. Christophe Grivotet prenait une fois encore la 2e place. Robin Gardeur finissait au pied du podium avec toutefois une confortable avance sur le cinquième.

Remontées au classement
Chez les minimes, Adrian Gomez, 19e l'an passé, a obtenu une excellente 4e place cette année. La saison prochaine il passe chez les cadets. Il devra s'habituer à des distances de tir plus longues et au changement de distance entre les flèches tirées sur une même cible.

Laurent Cadamuro, malgré le temps passé au service des autres (il est entraîneur), réalise le 9e meilleur score des seniors en arc nu, talonné par Vincent Huc (11e) alors que Christophe Ballery, 25e et dernier sélectionné de la catégorie, fait une remontée spectaculaire à la 18e place.
De bonnes remontées au classement aussi pour Benoît Calduk, 11e, et pour Dimitri Duarte, 20e, tous deux en tir libre et qui gagnent 5 places chacun. Tout comme éric Mauriès, 11e en «poulies nues».


Publié le 22/05/2015 à 08:13  | La Dépêche du Midi |  J-C Clerc

Ce week-end, c'est Biocybèle

Biocybèle n'accueille que des producteurs et pas de revendeurs./ Photo DDM JML

Dimanche et lundi le site de la Bousquétarié accueillera Biocybèle. L'entrée de la foire aux produits de l'agriculture biologique et aux alternatives sera comme toujours libre et gratuite. Elle aura pour thème «La bio, oui mais laquelle ?».

Car si depuis plusieurs année le «bio» a le vent en poupe, pose des questions tant sur la mise en œuvre des méthodes bio que sur la commercialisation des produits.» Nous avons choisi de limiter le nombre d'exposants par catégorie. Il n'y a que des producteurs et pas de revendeurs» souligne Stéphane Maillard en charge du suivi comptable et de la gestion administrative qui précise «celles et ceux qui viennent sont là pour vivre de leur travail. Nous avons choisi de donner une priorité aux acteurs locaux et avons du refuser des dossiers». Si pour cette trente troisième édition la foire proposera près de deux cent stands d'exposant, elle est loin de n'être qu'un «super-marché» du bio en plein air. Ateliers, démonstrations ou concerts font partie intégrante de l'évènement ainsi que des débats et des conférences sur des sujets aussi variés que l'indépendance alimentaire dans le Tarn, la construction en paille, la traction animale moderne ou l'intérêt des zones humides.

«Le jardin et l'agriculture permettent aussi de créer du lien social. Nous somme sur le site de Graulhet pour la troisième année. On construit aussi une autre image en lien avec la terre et la nature sur le pôle de la biodiversité» explique Maud Le Voyer Rojas, chargée de la communication et de la logistique événementielle.

L'entrée de la foire étant libre et gratuite il est difficile d'avoir une estimation de sa fréquentation. Pour Stéphane Maillard «Avec le nombre de repas, la fréquentation des conférence, on estime qu'il y avait l'année dernière environs 15000 personnes».


Publié le 22/05/2015 à 07:42  | La Dépêche du Midi |  R.R.

Un adolescent blessé par un coup de couteau

Après la bagarre un important dispositif de gendarmerie a été déployé pour effectuer les premières constatations et tenter d'identifier l'auteur des faits. / Photo DDM, Jean-Claude Clerc

Il était environ 17 h 30 hier, lorsque pour une raison indéterminée, une bagarre a éclaté entre plusieurs jeunes qui se trouvaient sur la place du Jourdain. Au cours de la rixe, l'un d'eux aurait reçu un coup de couteau dans le dos. Aussitôt prévenus, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour lui porter secours et le transporter sur le centre hospitalier d'Albi. Selon nos informations, le pronostic vital concernant la victime ne serait pas engagé. «Quand je suis arrivée les faits venaient juste de se dérouler, témoignait une commerçante de la place du Jourdain, il y a encore beaucoup de monde et de nombreux gendarmes. On m'a dit qu'un jeune avait été poignardé dans le dos». Le maire Claude Fita confirme qu'il s'agit bien d'un jeune qui a été blessé lors de la bagarre, mais ne s'avançait pas sur l'objet qui l'avait blessé.

Dès que l'alerte a été donnée, les gendarmes de Graulhet, Vielmur, ceux de la brigade de recherches et de la compagnie de Castres se sont rendus sur place pour effectuer les premières investigations, procéder à divers relevés et recueillir des témoignages car la scène s'est déroulée devant de nombreuses personnes qui se trouvaient sur la place ou dans les cafés et commerces qui l'entourent. Quant à l'auteur de l'agression, il était hier soir toujours recherché par les forces de l'ordre.


Publié le 23/05/2015 à 03:51  | La Dépêche du Midi |  G.D.

L'Ibère Familier n'est plus une auberge espagnole

Fernand Ortega et Hubert Javelot proposent un restaurant à part entière ouvert à tout le monde. / Photo DDM

En 2008, ouvrait face au stade, un café associatif qui proposait une scène de spectacles et une petite restauration de circonstance, l'Ibère Familier. Il profitait de quelques programmations décentralisées du service culture municipal.

Une formule qui a duré jusqu'en juin 2014 et l'Ibère a fermé ses portes. Il vient de les rouvrir fin avril dernier, à la faveur d'une rencontre entre Fernand Ortega, le maître des lieux, et Hubert Javelot, un cuisinier aux multiples et solides expériences.

Ils ont donc scindé en deux les activités de l'établissement. Le premier avec son association Act, titulaire d'une licence d'entreprise de spectacle, ayant la responsabilité de la programmation, le second récupérant et aménageant la cuisine pour augmenter les capacités d'accueil. Mais c'est surtout vers la qualité que l'enseigne s'est tournée. «Nous touchons une nouvelle clientèle étonnée du rapport qualité-prix. Nous servons parfois le midi jusqu'à 35 couverts» se félicite Hubert Javelot dont l'origine malgache lui permet d'aborder quelques spécialités sur commande. A 9 € l'assiette garnie, tous les midis, l'Ibère fait le plein et reçoit des groupes le soir sur réservation. Il reste aussi, comme le définit le projet associatif, un espace participatif en proposant des partenariats aux associations qui utilisent la salle à des fins de réunion ou d'échange. Pour la programmation sur scène, le second souffle est difficile à prendre, Fernand devant composer avec la difficile équation capacité d'accueil, coûts et rentabilité.


Publié le 23/05/2015 à 08:53  | La Dépêche du Midi |

Le programme de l'édition anniversaire

Pour Alain Huc et ses bénévoles figurants, l'édition anniversaire est dans toutes les têtes./Archives G.D.

L'Association culturelle du pays graulhétois fête cette année ses 30 ans. Née en 1985 au château de Lézignac, cela fait maintenant 12 ans que le parc municipal de la Bousquétarié accueille les bénévoles de l'association et leur spectacle historique labellisé qualité par la Fédération française des fêtes et spectacles historiques.
Les 24, 25 et 26 juillet prochain, c'est un véritable voyage dans l'histoire qui sera proposé aux visiteurs et spectateurs. Dès 17 h, un spectacle inédit de chevalerie et de cape et d'épée sera proposé au public.

Afin de permettre au plus grand nombre d'accéder à ces représentations, le prix d'entrée en a été fixé à 2 euros par personne. Chacun pourra alors s'imaginer en chevalier du Moyen Age participant à des tournois et quintaines ou en mousquetaires ou spadassins, bretteurs émérites prêt à relever tous les défis. A 19 h, un repas champêtre sera servi sous les ombrages du parc. Au menu, apéritif, salade d'été, paella au poulet, fromage, dessert de saison, une boisson comprise. Ce moment festif et convivial est proposé au prix de 20 euros par personne (réservation impérative au 06 46 37 74 98). A 22h, c'est sur l'espace scénique de la Bousquétarié que sera donné le spectacle 2015 de l'association : «30 ans déjà !» qui reprendra les scènes emblématiques présentées depuis 1985.


Publié le 24/05/2015 à 08:13  | La Dépêche du Midi |

Une nageuse graulhétoise aux championnats de France


Caroline Herissey, nagera dans le bassin des grandes en juin. / Photo DDM

Plus de 2000 nageurs de 409 structures étaient qualifiés pour les championnats de France Maîtres qui se déroulaient à Rennes du 26 au 29 mars dernier. Caroline Herissey, nageuse au Sporting Club Graulhétois était qualifiée pour toutes les nages qu'elle avait nagées en compétition cette année. Elle s'y est rendue du vendredi au dimanche pour ses 4 nages préférées : 50 brasse, 100 brasse, 200 brasse et le 100 papillon. Malgré un manque d'encouragement direct (ses supporters l'avaient encouragé par téléphone ou texto), elle a fait d'excellents temps dans sa catégorie d'âge (35 à 40 ans) : 5ème sur 34 au 100 Brasse, 7ème sur 32 au 50 Brasse. Elle a même amélioré tous ses temps.

«Nous ne pouvons qu'admirer sa détermination et sa motivation. De même, nous la remercions d'avoir représenté le club de Natation de Graulhet» se félicite la présidente Marie-Odile Magne.Elle participera aux championnats de France Maîtres Eté qui se dérouleront du 25 au 28 juin prochain.



 
 
Publié le 25/05/2015 à 08:23  | La Dépêche du Midi |

VTT : Les jeunes veulent faire tomber les chronos

Un trio motivé pour la saison qui débute. / Photo DDM

La section descente de Graulhet a, pour la saison 2015, des objectifs bien définis. Pour les cadets, Bardou Clément et Colin Guillaume ,être dans le top 5 et pourquoi pas envisager des places d'honneur sur des podiums, pour le junior, Fabre Benjamin intégrer le top 10. Pour cela ils se préparent activement pour la saison des coupes de France .Ils ont participé à un enduro à Gueret coachés par leur entraîneur, Antoine de TwoChouss et à un stage pour leur permettre de se préparer au mieux aux échéances de cet été et ont déjà participé à 3 coupes régionales. 

Les résultats sont d'ailleurs très encourageants avec un titre de Champion régional pour Clément Bardou en cadet à Millau et une belle 4° place pour Guillaume Colin. À Chanac (coupe régionale du Languedoc Roussillon ) où 2 jeunes s'étaient déplacés là encore de très bons résultats : une première place en junior pour Benjamin Fabre, et une 4° pour Bardou Clément chez les cadets. Guillaume Colin, lui s'est déplacé à Vallnord (Andorre) pour une coupe catalane et a obtenu la 2° place. Enfin dimanche 17 mai à Brassac, là encore de bons résultats puisque Benjamin Fabre monte sur la 2° place du podium junior et Guillaume Colin se classe 6° cadet.

L'objectif pour ces jeunes est donc à présent d'être au top pour la première coupe de France aux Angles fin juin et faire une bonne saison qui leur permettrait peut-être l'an prochain d'envisager de participer à une coupe du monde en France , comme a pu le faire cette année en avril Benjamin Fabre qui a roulé sous les couleurs de la France.


Publié le 26/05/2015 à 07:45  | La Dépêche du Midi |

J-4 avant Naturabeillou

L'évènement permet de découvrir le lac de Nabeillou. / Photo DDM

Ce samedi aura lieu la cinquième édition de Naturabeillou. L'an dernier près de 2000 personnes avaient fréquenté cet événement gratuit mêlant sports, nature et culture et mettant en valeur le site de Nabeillou prisé par de nombreuses associations graulhétoises.

D'année en année, le succès de Naturabeillou n'a de cesse de croître. Mais au-delà de la fréquentation, jugée par le nombre de gobelets offerts aux enfants participants aux activités, ce moment est aussi l'occasion pour de nombreuses associations et institution de travailler autour d'un projet commun. Pour l'édition 2015 c'est la MJC qui réalisera une prouesse technique en installant en amont du lac une plage temporaire sur la presqu'île. «Il n'y aura pas de baignade mais du foot, du volley et de la zumba. Le sable sera ensuite récupéré et réutilisé pour la voirie» explique Joris de la MJC. Ce travail sera effectué dans le cadre d'un «chantier-loisirs» de l'action jeune de la MJC qui réalisera aussi une décoration du lieu.

Outre les très nombreuses animations, des démonstrations seront aussi proposées, du Viet Vo Dao à mains nues et avec armes, à des démonstrations de «trickline/jumpline» sur slackline et des démonstrations de Zumba. Des stands et ateliers viendront compléter ce panel d'activités sportives et de loisirs en pleine nature : sensibilisation à l'environnement (animation tri, compostage, prévention des déchets), atelier de fabrication de cerfs-volants «tempête» ou encore un stand de discussion et d'échange sur les boissons sucrées. Enfin les participants pourront se délecter au point restauration (crêpes, boissons, etc.) et comme toujours un goûter et un gobelet seront offerts aux enfants participant aux activités. Pour de plus amples renseignements il est possible de téléphoner au 05 63 42 85 57

La liste des activités proposées : randonnée, marche nordique, vélo, tir à l'arc, escalade, canoë, cerf-volant, pêche, arts de santé, poney et calèche, course d'orientation, caisse s à savon, trampoline, châteaux gonflables, waterballs, slackline, beach soccer, zumba, beach-volley, animation de sensibilisation à l'environnement et à l'alimentation et lectures de la médiathèque.

Un spectacle de clôture de haut vol
Pour la première fois cette année la manifestation sera clôturée, à 18 h 45, par un spectacle. «Lune» sera donné par la compagnie Tichobates. Il s'agit d'un solo acrobatique et chorégraphique alliant puissance, poésie, douceur et prouesse technique. «Nous avons choisi de développer l'accès à la culture et de développer des spectacles hors des salles. Naturabeillou semblait l'occasion idéale pour proposer un spectacle de ce type et de très haut niveau» explique Vincent Portal, directeur du service culture de la ville.

Le solo acrobatique sera donné par Vincent Rebours, grimpeur de très haut niveau, breveté d'Etat d'escalade, danseur aérien et chorégraphe qui a évolué dans un premier temps dans le milieu de la danse contemporaine et signé plusieurs pièces jouées en France sur des scènes nationales, en Europe mais aussi au Canada. À l'occasion de sa sélection au vingt-troisième festival mondial du «Cirque de demain» il a rejoint le monde du nouveau cirque et développé une gestuelle unique et spécifique qui séduit des secteurs extrêmement différents du spectacle vivant, du spectacle officiel de la coupe du monde de football 2006, à l'opéra cirque de la Villette à Paris en passant par le festival international de cirque Trapézi en Espagne, le théâtre national de Varsovie ou le Banf Center for the Arts au Canada. Sa dernière création, «Lune» est actuellement en tournée internationale et fera escale ce samedi à Graulhet.


Publié le 27/05/2015 à 07:39  | La Dépêche du Midi |

Labessière remporte le tournoi interentreprises

Deux des équipes demi-finalistes. / Photo DDM

Organisé chaque année par l'Amicale laïque, le tournoi interentreprises débuté cet hiver a trouvé sa conclusion, en ce mois de mai, avec la victoire de l'équipe de Labessière-Candeil qui a battu 3 à 1 celle de Gend-Presse.

Dans la petite finale, c'est Team Hôpital qui a battu 6-0ne par 3 à 0. Neuf équipes au total ont participé aux rencontres souvent serrées et la plupart arbitrées par Elisabeth Téoulet, Guillaume Cathala, Brice Cathalau, Nicolas Bourdel, Bernard Poujade et Jean Jacques Rouyre.

Tous les joueurs et leurs proches sont invités à la remise des récompenses le vendredi 29 mai à 18h30 au centre de loisirs de La Courbe qui sera suivie d'un apéritif offert par l'Amicale et pour ceux qui le souhaitent d'une table espagnole.


Publié le 27/05/2015 à 07:39  
| La Dépêche du Midi |  G.D.

Roca et Matas doublent la mise

Départ de spéciale à Saint-Julien-du-Puy./ DDM. G.D.

Comme en 2014, c'est encore l'équipage Roca-Matas sur leur Subaru qui a remporté la 9e édition du rallye régional Val Dadou qui s'est couru dimanche autour de Graulhet.
Il a devancé le duo Corneau-Grégoire sur Renault Mégane de 5 secondes au total des temps cumulés de six spéciales.

Le premier équipage de l'écurie organisatrice Auto Sport Passion, Cardenas-Puech, a terminé 6e. Sur 94 véhicules au départ, 74 ont terminé le rallye, perturbé en matinée par la sortie de route de la Clio de Lepilliez-Léone, dans la première spéciale, qui a obligé à une heure de neutralisation de la course, le copilote ayant dû être évacué par les pompiers. «Deux véhicules sont d'ailleurs sortis de route au même endroit, et comme d'autres, durant les rallyes des années précédentes, dans la montée d'Artoul», rappelle Christian Géromin, le président de l'association à la tête de plus de 200 bénévoles qui ont rendu une copie parfaite de ce qu'est une belle organisation. 

«Il y a eu beaucoup plus de monde que lors des éditions précédentes. Le retour au choix du dimanche pour la course a été un succès. Sur la route, il y a eu de belles bagarres, surtout dans la catégorie des petites voitures». Maintenant, place à la préparation de la 10e édition. «Nous allons réfléchir à ce qu'elle soit superbe. Nous pouvons déjà annoncer de belles surprises». En attendant, Auto Sport Passion va organiser la première course de côte du Tarn, entre Busque et la Courbe, les 19 et 20 septembre prochains.


Publié le 27/05/2015 à 07:39  | La Dépêche du Midi |

Finales Coupes Seniors féminines à l'Estarié


/ Photo DDM

Ce samedi 30 mai, le stade de l'Estarié accueillera les finales coupe seniors filles organisées par le District du Tarn de Football. Dernières rencontres de la saison pour ces joueuses qui souhaitent conquérir deux coupes très convoitées. Le public devrait venir en masse pour assister à deux finales pleines d'enjeux. A 14 heures, finale du challenge Gema entre Lescure AS 2 et Saïx-Sémalens FC. A 16 h 30, la finale de la Coupe du Tarn opposera la Haute Vallée du Thoré qui a battu Saïx-Sémalens en quart de finale puis Saint-Amans en demi, à Puylaurens Ase, qui a battu Lacaune puis Payrin-Rigautou. Dans le dernier sprint de la saison ces équipes donneront leur maximum pour atteindre le titre de championnes. Spectacle, enjeu et beau jeu sont à prévoir sur ces rencontres qui sont aussi prétexte à la fête conviviale autour du stade.


Publié le 28/05/2015 à 08:00  | La Dépêche du Midi |

Contrat de ville : la parole est aux citoyens

Danielle Désert et Chantal Peyrin./Photo DDM, J-C C .

Le nouveau contrat de ville — permettant de réaliser des projets urbains sous la forme contractuelle entre l'État, les collectivités locales et leurs partenaires — ne compte plus à Graulhet trois IRIS mais un seul quartier prioritaire. Celui-ci comprend le centre-ville et deux secteurs situés à Crins et à En Gach, comptant 3000 habitants. Il prévoit aussi la création d'un conseil citoyen par un tirage au sort qui aura lieu le 18 juin.

«Il était important pour nous de garder En Gach dans ce dispositif, même après sa rénovation, il y a toujours un accompagnement à faire, une veille active», explique Danièle Désert, conseillère municipale déléguée à la cohésion sociale.
Outre le périmètre géographique, le nouveau contrat de ville est aussi réorganisé autour de trois axes. «Il y a le pilier de la cohésion sociale qui comprend la réussite éducative, la santé et la prévention de la délinquance, mais aussi le cadre de vie et l'habitat et enfin l'insertion sociale et économique», explique Danielle Désert.

La nouveauté de ce contrat de ville est l'obligation créer des conseils citoyens, à ne pas confondre avec les conseils de quartier. «Pendant le contrat précédent, on se souciait déjà de la participation des habitants, notamment en les faisant participer à des animations. L'objectif est que les habitants soient associés à tout ce qui va se faire», souligne Chantal Peyrin, responsable du centre social.
A côté du collège constitué de six représentants d'associations et d'acteurs locaux ce sont dix-huit habitants qui seront tirés au sort le 18 juin en mairie, en présence d'un huissier de justice, répartis en trois tranches d'âge (moins de 30 ans, de 30 à 60 ans et plus de 60 ans) tout en respectant la parité.

«Ce mode de constitution permettra de donner la parole et celles et ceux qui habitent là et qui n'ont pas l'habitude de la prendre», estime Danielle Désert.
Quant à la durée de ce «mandat«, elle n'a pas encore été arrêtée.


Publié le 28/05/2015 à 08:05  | La Dépêche du Midi |

Trois voitures brûlées

La Place des Tanneurs / Capture d'écran Géoportail, IGN

Trois voitures ont brûlé, l'une totalement les deux autres en partie, dans la nuit de mardi à mercredi, vers 4 h 45, place des Tanneurs à Graulhet. L'incendie d'un premier véhicule se serait propagé aux deux autres. «Je n'ai rien entendu» témoignait hier Claude Fita, le maire, qui habite tout près. Hier ses services ont fait le nécessaire pour enlever les traces de l'incendie. «Nous ne savons pas s'il est d'origine accidentelle ou criminelle… C'est un événement rare à Graulhet et le climat n'est absolument pas tendu». Une enquête est en cours à la brigade de Gendarmerie de Graulhet.


Publié le 29/05/2015 à 07:48  | La Dépêche du Midi |

Claude Fita : «Je me félicite de l'attraction de la ville»


Claude Fita, maire de Graulhet depuis sept ans. /Photo DDM, J-C C

Le premier magistrat de la ville Claude Fita fait le point sur les multiples animations de la ville.

Après Biocybèle et Naturabeillou qui sont des manifestations récurrentes, la ville va accueillir ces prochains mois d'autres événements ponctuels. Est-ce le fruit d'opportunités ?
Tout d'abord je me félicite de l'attraction de la ville. Le 21 juin, nous accueillerons la Route du Sud qui nous a sollicité. La solution est venue de l'intercommunalité. Le parcours irriguera le territoire et prend ici tout son sens. Le 17 juillet le Tour de France, troisième événement sportif le plus regardé au monde, passera par le cœur de la ville. Le 3 août, nous attendons 10000 personnes dans le cadre de la Semaine fédérale du cyclotourisme. Nous serons cet été une capitale du cyclisme ! C'est aussi là qu'on voit, après l'organisation du challenge Galau qui a accueilli 3000 personnes, l'utilité d'avoir des équipements qui permettent d'accueillir de tels événements sur notre ville.

Vous avez voulu travailler sur l'attractivité de la ville, mais cela ne peut pas reposer que sur des événements sportifs…
Cela fait sept ans que nous travaillons au développement économique. Nous avons des fleurons tels que Weishardt, quatrième producteur mondial de gélatine, nous sommes aussi à la pointe dans stretch cuir au niveau mondial. Car le cuir n'est pas mort à Graulhet, nous avons onze entreprises dans ce secteur, soit 350 emplois directs et de grands couturiers s'intéressent à leur travail. L'excellence se retrouve dans l'imprimerie avec la société Escourbiac. Dans le secteur du bâtiment la SOFEMA vient de doubler sa production, Amiflor a doublé sa production en cinq ans. Des entreprises viennent s'installer, notre rôle est de les accompagner et de leur faciliter la tâche autant que possible.

Il n'y a pas de crainte de retomber dans les travers d'antan ?
Tout d'abord je crois que tout le monde a compris les dangers de la mono-industrie. Ensuite, du côté de l'environnement nous nous sommes engagés dans une démarche de développement durable. Le quartier d'En Gach est le seul avoir le label écoquartier dans le Tarn. Ferme photovoltaïques, chaufferie bois ont été menés à terme. Le projet de dépollution par les plantes est en cours à titre expérimental et a suscité l'engouement au niveau national.


Publié le 30/05/2015 à 08:48  | La Dépêche du Midi |  J-C C

Guy Peyre démissionne du conseil municipal


Guy Peyre a choisi de quitter ses fonctions pour relever un nouveau défi d'envergure. /Photo DDM, J-C C

Il est assez rare d'entendre les élus municipaux graulhétois applaudir en séance publique. Encore plus lorsqu'il s'agit d'octroyer une subvention de 85 000 euros à une association. C'est pourtant ce qui s'est passé jeudi soir à l'issue d'une intervention de Claude Fita, maire de la commune.

C'est Blaise Aznar, adjoint au maire en charge de la vie associative, qui a présenté le projet de subvention d'investissement en faveur de l'association Léo-Lagrange pour le chantier d'insertion «Pôle social». La ville entretient un partenariat étroit avec la Caisse d'allocations familiales du Tarn dans le cadre de la gestion du centre social. Depuis cinq ans les deux institutions travaillent ensemble aux orientations stratégiques et participent au financement du centre social. «Aujourd'hui il convient de développer la complémentarité et le rapprochement des services et d'envisager la création d'un pôle social, situé place du Languedoc. Cet investissement constitue la première étape de la création du pôle social permettant de rassembler centre social et CCAS en un lieu unique, accessible et lisible. À terme, l'ensemble de la place du Languedoc sera repensé en termes de services publics», a expliqué l'élu.

C'est ensuite Claude Fita qui a pris la parole : «Je voudrais profiter de la délibération pour vous annoncer quelque chose qui me touche de prêt. Guy Peyre a décidé de démissionner de ses fonctions d'adjoint aux travaux pour prendre la présidence du Foyer Léo-Lagrange qui nous permet de porter deux chantiers d'insertion. La place du Languedoc accueillera tous les partenaires sociaux. Guy s'est proposé pour porter ce vaste projet», a déclaré l'élu, avant de remercier son futur ex-adjoint «Le conseil tient à te remercier pour tout ce que tu as fait et tout ce que tu feras. Tu portes un beau projet pour Graulhet». Jean-Pierre Rousseau, élu du Front national, a souligné pour sa part : «Je vais voter oui parce que c'est Guy Peyre qui prend la direction». Avant de procéder au vote, la décision de l'élu de quitter ses fonctions pour prendre la tête de ce projet a été saluée par les applaudissements de ses collègues, touchés par cette décision.

 
 
Publié le 30/05/2015 à 07:35  | La Dépêche du Midi |  J-C C

L'usine Omnicuir n'est plus

Avant la chute de la cheminée./ Photos DDM, J-C C

A Graulhet, après les trois usines situées rue saint Jean et trois sur la plaine de Millet, c'est l'usine Omnicuir qui a vu l'achèvement de sa démolition ce vendredi après-midi.

Acquis par la municipalité en avril dernier, les travaux de démolition ont début le 27 avril dernier avec la mise en sécurité du site et la préparation du chantier. S'en est suivi la désolidarisation de la passerelle entre le bâtiment industriel et le bâtiment privé. Une brèche a d'abord été pratiquée sur le côté du bâtiment pour pouvoir démolir la partie la plus menaçante en sécurité avant la déconstruction et le tri sélectif des matériaux.

L'ouvrage d'Albert et Suzanne Cathalau «Graulhet, son Dadou ses mégissiers» fait remonter la construction du site aux années 1 880. Durant la seconde guerre mondiale il a été occupé par les usines Latil de Paris puis par les troupes allemandes. Les anciens se souviennent aussi de l'incendie qui a détruit une partie du bâtiment en 1952. Une partie de ce patrimoine dont des poulies, foulons et autre pièces, sera conservée à la Maison des métiers du cuir.

Vendredi après-midi avait lieu l'impressionnante démolition de l'emblématique cheminée de 25 mètres en briquettes après la réalisation d'une zone pour la chute de la cheminée et la création d'une rampe d'accès avec des gravats pour permettre cette étape importante de la déconstruction du site. Au total la démolition aura coûté près de 64 000 euros.

Situé à proximité de l'école de l'Albertarié et attenant au stade de l'Estarié - après la démolition d'un mur et la création d'un pont - le site devrait trouve rune seconde vie sous forme de parking. Cette réorganisation permettra d'éviter que les jours de match les spectateurs ne soient obligés de se garer sur des terrains privés. Cependant pour l'heure aucun calendrier ne peut être avancé quant à la réalisation de ce projet qui amène à repenser et à découvrir sous un nouveau jour l'ensemble du quartier.


Publié le 30/05/2015 à 08:48  | La Dépêche du Midi |  Recueilli par G.D.

P. Carayon : «Il faudra trouver un équilibre et être ambitieux»


Philippe Carayon et Benoît Bellot déjà dans la préparation de la saison prochaine./Photo  DDM. G.D.

Pour le nouvel associé de Benoît Bellot, Philippe Carayon, c'est un retour au club où il a connu les premières sensations aux côtés des Pelous, De Guisti et Carré en juniors, puis remporté la coupe Moga en 94, avant de partir au terme de sept saisons participer à la création du centre de formation d‘Agen, entraîner les espoirs de Castres puis l'équipe 1 de Lavaur qu'il a dû quitter en pleine saison il y a deux ans. Conseiller rugby territorial au Comité du Tarn, à 41 ans, il veut rebondir au Sporting.

Vous redécouvrez le club ou il est tel que vous l'avez laissé ?
Humainement, ce sont les mêmes structures. Les supporters y sont omniprésents. Mais ce club, c'est le travail autant que la convivialité.

Avez-vous suivi l'équipe cette saison ?
Je l'ai vue deux fois, mais j'ai toujours suivi ses résultats. Ma première saison sans entraîner m'a aussi permis de voir beaucoup de matchs un peu partout.

L'équipe doit se renforcer comment pour être plus compétitive ?
D'abord, il faut garder un maximum de joueurs. Ensuite, il faut reformer un cinq de devant, l'alourdir, l'agrandir et trouver une charnière.

Votre situation professionnelle doit vous permettre d'avoir un œil sur les valeurs montantes du rugby tarnais ?
En effet, j'ai une position qui me permet d'aiguiller le club sur les valeurs tarnaises. Je retrouve, ici comme ailleurs, des joueurs que j'ai découverts dans les centres de formation.

Envisagez-vous des aménagements, des changements dans la préparation de l'équipe ?
D'abord, faire une évaluation des joueurs. Ensuite, programmer un stage qui permette de réviser les fondamentaux de ce jeu. Les gars auront deux mois intensifs de préparation. Depuis un mois, nous travaillons sur la mise en place d'un projet de jeu en s'appuyant sur les points forts de l'équipe. L'important est de trouver un équilibre et vouloir être ambitieux dans le jeu. On le sait, le jeu minimaliste est toujours mal arbitré ! La F1 c'est le haut niveau amateur, et ça passe par des efforts de tous si Graulhet veut se confronter avec les gros de cette division.


Publié le 31/05/2015 à 03:52  | La Dépêche du Midi |

Rugby : seuls les U14 restent en compétition

Les U14 avec leur nouveau maillot offert par Wiko Mobile. /Photo DDM

Avec l'élimination le week-end dernier en challenge des cadets à domicile face à Muret et des Bélascians à Lavaur, il ne reste que les U14 en compétition au Sporting. L'équipe éduquée par Cyril De Castro, Pascal Johann, Christophe Gasc et Didier Boucher va participer, dimanche aux finales inter-régionales de Trophée Groupama B, à Moissac, parmi 40 clubs de tout le grand Sud. La fin de saison sera vraiment effective, pour l'école de rugby du président Daniel Sannou, le samedi 20 juin, avec l'organisation de la traditionnelle nocturne à la Jonquière.

Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr

 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Graulhet : Mini-olympiades en soutien à Paris 2024
Graulhet : Olympiades, Dadou Run, Fête du jeu
Graulhet - Usines Tignol : Démolition en cours
Graulhet : Fête de la musique 2017
Graulhet : Élections législatives, 2° tour


• Catégories liées :
graulhet
actualites
2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement