18/2/2015 Du Bruc à Ricardens : Actualités février 2015

Du Bruc à Ricardens

Actualités février 2015 - 1-



Publié le 02/02/2015 à 08:58   | La Dépêche du Midi |  J.-C. C.

L'athlète Celia Perron honorée par la ville

Celia Perron a été applaudie dans la salle de la République./Photo DDM, J.-C. C.

La présentation des vœux à la population a été l'occasion pour la municipalité de mettre en avant Celia Perron. L'athlète a intégré le SCG athlétisme il y a maintenant six ans. Elle est aujourd'hui junior première année et a raflé de nombreux titres l'an passé.

Le plus significatif est sans doute la médaille de bronze cadette au championnat de France en 400 m haie. La jeune Graulhétoise a aussi été finaliste à titre individuel de l'heptathlon en salle et en plein air. Sa performance lui a d'ailleurs permis d'être record woman départementale de l'heptathlon. À l'Eclat – regroupement des clubs du nord du département du Tarn – Celia a également été record woman du relais quatre fois 200 m et finaliste du championnat de France de relais seniors. À noter également qu'en 2013, Celia a été championne de France interclubs espoir, toujours avec l'Eclat après avoir été, en 2011, championne de France minime par équipe. «Des sportives comme Celia méritent notre respect car elles contribuent au rayonnement de notre ville. Celia a su porter haut et fort les couleurs de Graulhet ! Et au nom de tous les Graulhétois, Celia, je tiens à te dire merci !», déclarait Claude Fita, maire de la ville.

Le coach de l'athlète, Yves Gouyen, suit Celia depuis six ans. «Il m'a confié qu'il était très fier de toi. En tant que proviseur il tient à saluer ton parcours sportif mais également ton parcours scolaire. Oui, Celia est en terminale scientifique à Bellevue et se projette vers des métiers d'ingénieur», s'est félicité le premier magistrat de la ville, soulignant : «Quand j'ai demandé à ton coach de te décrire en quelques adjectifs, il m'a répondu que tu étais sérieuse, volontaire, toujours de bonne humeur et simple. Yves Gouyen a insisté sur cette dernière qualité. Il m'a dit Celia sait rester simple malgré ses nombreux titres. Ce sont des qualités que je salue et je te félicite pour ton parcours exemplaire pour la jeunesse graulhétoise.»

Outre les cadeaux de la mairie, Celia Perron s'est surtout vu couronnée, en guise de remerciement, d'applaudissements nourris pour saluer ses exploits sportifs.


Publié le 04/02/2015 à 08:29  | La Dépêche du Midi |

Un coq emblème made in Graulhet


Les dirigeants du club avec le coq livré par Jean-Pierre Estival. / Photo DDM

La serrurerie-métallerie Estival, petite PME implantée à Graulhet depuis toujours, a offert au SCG un splendide objet en fer forgé, réalisé en 2010 par René Estival. Pièce unique qui représente un coq qui frappe dans un ballon siglé «SCG». Cet objet de 70 cm de hauteur, tout à la gloire du Sporting, trône désormais à l'entrée du club house Marcel-Batigne et s'inscrit tout naturellement dans le patrimoine du club. Le SCG Rugby adresse ses plus vifs remerciements à René et Jean-Pierre Estival.

Blessés :
La plupart devraient être compétitifs pour dimanche. Comme Julien Pauthe, qui souffrait de son acromio et qui reprend cette semaine.
Il en va de même pour Sébastien Valette qui souffrait d'un coup sur la cage thoracique, Jérôme Montbroussous d'un genou et Thibaut Urios opéré d'un orteil.
Il faudra, par contre, attendre quelques semaines pour revoir Nicolas Pavlowski, victime d'une fracture de l'épaule avant les fêtes.

Filles :
Elles ont gagné tous les matchs de leur plateau à Condom, contre les Gersoises, contre Pays d'Olmes et contre Fonsorbes. Un petit exploit pour ces cadettes pleines de promesses.

Cadets :
Ils continuent d'étonner favorablement et ont été gagnés à Carmaux contre Carmaux-Gaillac par 14 à 8.


Publié le 04/02/2015 à 08:29  | La Dépêche du Midi |

Le foot en salle a plu aux jeunes


Le tournoi du FC Graulhet salle Robert-Primault / Photo DDM

Le FC Graulhet a organisé, le samedi 24 janvier, la 2e édition de son tournoi de foot en salle dans la catégorie des moins de 11 ans. Comme prévu, le club avait calé cette date dans l'optique de faire une petite répétition avant l'important tournoi qu'est «La Mygale» qui se jouera les 14 et 15 février à Albi-Le Séquestre. «Cette année, et nous tenons à remercier la municipalité de Graulhet, nous avons pu accueillir les participants dans la confortable salle Robert-Primault. Toutes les conditions étaient réunies pour que ce tournoi se déroule dans les meilleures conditions : les clubs engagés ont apprécié l'accueil, l'organisation, le fait que tous les participants ont été récompensés de façon individuelle. Le fair-play et le plaisir du jeu ont été les maîtres mots de ce tournoi.

Pour le résultat, l'US Albi a gagné en finale face au FC Graulhet et ce par 1 but à 0», précise Bruno Gualieri, de l'école de foot locale.


Publié le 05/02/2015 à 07:40  | La Dépêche du Midi |

La nouvelle caserne prend forme

Le bâtiment sera inauguré à l'automne./Photo DDM, J-C C

Aucune des communes n'a manqué à l'appel pour la Sainte-Barbe qui s'est déroulée pour la dernière fois au centre de secours Léon-Rouyre et qui a été présidée, pour la dernière fois aussi, par le commandant Mercier-Sanchez. Le bâtiment va en effet céder sa place avec une nouvelle caserne inaugurée à l'automne. Voilà un demi-siècle que le centre de secours est situé à l'angle de l'avenue du Printemps et du boulevard de la Casse. Il s'étend d'ailleurs désormais au-delà de ces rues qui doivent parfois être traversées par les soldats du feu avant de partir en intervention.

Ce ne sera plus le cas dans le nouveau centre qui sera situé sur le boulevard Georges-Rivari dans l''ancien bâtiment de l'ASSEDIC.

D'une superficie de 1000 m2, il sera conservé, la structure permettant un réaménagement aisé de son intérieur. Afin d'arriver à la surface indispensable pour la bonne organisation du centre, le bâtiment va devoir doubler sa surface. La première zone comprendra bureaux, salle de formation, salle de musculation et foyer avec une terrasse extérieure, cuisine et réfectoire. La seconde zone, en partie centrale, sera organisée autour d'un puits de jour et comprendra les chambres des personnels de garde. Enfin le troisième pôle comprendra les vestiaires, hommes et femmes, avec un accès direct à la remise où seront situés les engins de secours. Des aires sont aussi prévues pour les exercices.

Le 5 juin prochain, le commandant Mercier-Sanchez ne sera plus en fonction. Le futur ex-chef du centre a cependant pensé l'inauguration du bâtiment à l'occasion de laquelle pourrait se dérouler le congrès départemental des sapeurs-pompiers : «L'orchestre batterie-fanfare de Graulhet pourrait officier avec la musique des sapeurs-pompiers du Tarn à l'occasion de l'inauguration du centre», souhaiterait le commandent.

La prochaine cérémonie de la Sainte-Barbe n'aura pas lieu dans le nouveau centre mais à Labessière-Candeil. Depuis 2009, cette cérémonie se déroule dans une des communes défendues par le centre de secours de Graulhet. Le nombre de celles-ci devrait augmenter prochainement.
A Graulhet plus de 250 personnes étaient présentes pour témoigner de leur attachement aux soldats du feu.


Publié le 06/02/2015 à 07:43  | La Dépêche du Midi |

Le cirque Fratellini s'installe pour deux jours


Les arts du cirque à voir et revoir. / Photo DDM

Le grand cirque parisien de Gilles Fratellini sera de passage à Graulhet ce samedi 7 et ce dimanche 8 février. Cette année il présentera à ses spectateurs un spectacle composé des meilleurs numéros des arts du cirque traditionnel, notamment le dressage de fauves d'Alexander, mais aussi des animaux exotiques, sans oublier les hilarants piccolos, meilleurs clowns du moment. Le spectacle durera une heure et demie sera proposé aux Graulhétois et aux amateurs de cirque le samedi 7 février à partir de 16 heures et le dimanche 8 février à partir de 15 heures.


Publié le 07/02/2015 à 03:48  | La Dépêche du Midi |

Chorale fiesta : Effectifs en hausse, projets en cours

Les membres du bureau ,assis, et les nouveaux chanteurs de Fiesta . /Photo Y.M.

Les chanteurs de Fiesta ont tenu leur assemblée générale mercredi dernier. Après le mot de bienvenue du président Philippe Jardry, les comptes rendus, moral et financier, présentés par Louis Pétesque le secrétaire et Bernard Massoutié le trésorier, ont été adoptés à l'unanimité. Le président a ensuite félicité les sept nouveaux chanteurs qui, en ce début d'année, viennent étoffer les trois pupitres du groupe. Le bureau, démissionnaire et, en l'absence de candidats, a été reconduit à l'unanimité. Ghislaine Debar, chef de chœur, a expliqué au groupe comment, avec le guitariste Michel Pouzadoux, ils procédaient pour préparer un chant à trois voix à partir du chant initial ; un «arrangement» complexe et technique pour harmoniser les voix. 

Ont été abordés ensuite les projets pour l'année 2015. Déjà plusieurs prestations sont programmées, à Cahuzac-sur-Vère (11 février), Graulhet (maison de retraite, le 4 mars), Réalmont (25 mars), Brousse (18 avril). Mais surtout quelque temps forts marqueront l'année 2015 : les 3 et 5 août, participation aux animations de la Semaine fédérale internationale du cyclotourisme : le 3 à Graulhet, le 5 à Albi (Parc des expositions), participation aux manifestations organisées tout au long de l'année à l'occasion du 60e anniversaire de l'Amicale laïque. Puis un voyage en Espagne (Asturies), avec 3 prestations, est programmé du 14 au 19 septembre. Un festival de chorales est prévu à Graulhet au mois de novembre.
Pour tout contact avec le groupe : Michel Noguera au 05 63 34 50 97.


Publié le 07/02/2015 à 03:52  | La Dépêche du Midi |

Visitez l'éco-circuit de Trifyl

Les tables tactiles font la joie des jeunes visiteurs. / Photo DDM

Durant ces vacances d'hiver, le circuit pédagogique de Trifyl sera ouvert au public les vendredis 13 et 20 février à 14 h 30. Situé entre Graulhet et Laboutarié, ce circuit propose une visite pleine d'enseignements sur l'avenir de nos déchets et sur leur transformation en énergies propres et renouvelables.

L'éco circuit de Trifyl est conçu comme une balade d'une heure trente : sur une boucle d'environ 800 mètres, une dizaine d'espaces thématiques présentent le monde des énergies et du recyclage. La promenade consiste à aborder des sujets aussi variés que l'effet de serre, la biodiversité, la transformation des déchets en énergie ou encore le devenir des matériaux recyclés. La visite s'effectue en compagnie d'un guide qui adapte ses explications aux différents publics. Grâce à un ensemble de démonstrations et d'ateliers interactifs, grâce également à un pavillon multimédia (vidéos, table tactile, joysticks), le circuit de Trifyl est à la portée de tous (à partir de 7 ans) et permet d'apprendre en s'amusant.

Visites sur réservation : tél. 05 63 81 23 50 ou ambassadeurs@trifyl.fr


Publié le 08/02/2015 à 07:54  | La Dépêche du Midi |

Le club de Tennis de Table reçu trois sur trois

Plus que jamais, le meilleur est à venir pour le Graulhet TT./Photo DDM

Reprise sans faute pour le tennis de table graulhétois. Pénalisés par l'absence de salle d'entraînement pendant un mois, -la Capelette ayant été en travaux_, les pongistes graulhétois ont été bien accueillis à Albi et à St-Paul pour pallier à ce manque flagrant de compétition. Clin d'œil du destin, c'est justement face à ces adversaires que le club de Graulhet débutait la 2ème phase du championnat. L'équipe 1 composée de Mathieu, Gauthier, Benoit et de Bruno (qui découvrait la D1) s'impose à Albi 5 sur le score de 9 à 5. L'équipe 2 vise à nouveau la montée, et le succès 11-3 obtenu à St-Paul 5 ne fait que renforcer les envies de D2 de Jean-Louis, Philippe, Jacques et Enzo. L'équipe 3 attaque la 2ème phase comme elle avait fini la 1ère. Un net succès 12-2 face à Albi 10 vient clôturer le superbe week-end graulhetois, avec notamment des sans fautes de Simon et de Stéphane. Eric et Fafi faisant eux aussi largement le travail. Avec les résultats qui suivent la bonne ambiance au sein du groupe, le club prend de plus en plus d'ampleur, et grandit encore avec l'augmentation du nombre de licenciés. A mi saison, on note ainsi de nouvelles licences, des jeunes et des moins jeunes viennent grandir notre effectif.


Publié le 08/02/2015 à 07:54  | La Dépêche du Midi |

Les vacances débutent à l'Amicale Laïque

La sortie à poneys, un classique des vacances d'hiver. /Photo DDM

Les vacances d'hiver débutent e l'amicale laïque ouvre son accueil de loisirs de la Courbe pour les deux catégories d'âges, 3 à 6 ans et 7 à 12 ans. Pour les plus jeunes, le directeur du séjour, Philippe Piccin et son équipe d'animateurs, ont mis en place un programme qui présente plusieurs temps forts. A commencer par le mardi 10 février et la mâtinée ciné-môme à Graulhet, puis le 13 fevrier, une promenade à poneys sur la Courbe. La deuxième semaine, proposera une journée pré-historique puis un nouveau ciné-mômes le lendemain.

Pour les plus grands, sur le thème «la traversée du temps», plusieurs activités et jeux sont prévus, avec en prime une sortie au cinéma, une autre au marché de Réalmont, puis une rencontre inter-centres de push-cars; Sans oublier pour les deux groupes des activités ludiques et sportives. Renseignements au 05 63 58 35 22 ou 05 63 42 09 60.


Publié le 10/02/2015 à 08:47  
| La Dépêche du Midi |

Célia Perron franchit un nouveau sommet

Célia Perron, en action sur la droite et toute à sa joie sur la gauche. / Photo DDM

Quand il y a six ans, lors d'une journée des associations au Forum de Graulhet, Gérard Navalles a rencontré Célia, il était loin de se douter du parcours de cette jeune fille qui ne fait rien comme les autres, acceptant de passer sans rechigner d'une discipline à l'autre.
Ainsi, une nouvelle fois qualifiée aux championnats de France d'épreuves combinées en salle, son objectif avoué avant le début de la compétition : être, pour une fois, dans les huit premières avant l'ultime épreuve qui la ramène depuis l'an dernier dans les finalistes.

Elle s'y est employée en finissant quatrième sur le 60 m haies, sixième à la longueur, dernière au poids…
Mais en franchissant au bon moment la barre mythique de 1,70m et sans faire semblant (puisqu'avec 1,75m), elle efface le record de ligue vieux de dix ans, ce qui la positionne aujourd'hui aux portes des championnats de France Elite.

En bouclant toute seule, loin devant ses poursuivantes, son 800 m en 2'20'', Célia confirme son excellent état de forme et améliore son record personnel avec 3750 pts en finissant cinquième de ce championnat. Le week-end prochain, à Nantes, elle aura l'embarras du choix pour les épreuves individuelles et s'alignera bien sûr à la hauteur, sur 60 m haies et pour faire plaisir à son entraîneur, Yves Gouyen, sur 400 m où elle peut, là aussi, trouver les moyens de se faire plaisir. Le 800 m sera pour une autre aventure.


Publié le 10/02/2015 à 08:47   | La Dépêche du Midi |

UMP et UDI à parts égales

Jean-Louis Deloustal (UMP, Graulhet), Jean-Claude Amalric (UDI, Graulhet), Catherine Denizart-Beyaert (UMP, Graulhet) et Danielle Maximilien (UDI, Graulhet)/Photo DDM, J-C C

C'est avec Catherine Denizart-Beyaert (UMP) que Jean-Claude Amalric (conseiller municipal, Parti radical UDI) se présentera aux prochaines élections départementales. Le tandem respectera aussi la parité politique : Danielle Maximilien (UDI, de Graulhet) et Jean-Louis Deloustal (UMP, Graulhet) seront à leurs côtés dans le cadre des accords départementaux entre les deux partis politiques.

«C'est une candidature qui a mis du temps à mûrir. J'ai rencontré Catherine lors d'un repas. Elle m'a dit qu'elle s'était engagée pour les municipales en 2008 aux côtés de Sylvain Bonleux. Pour moi, il était clair que si je me présentais à nouveau, cela ne pourrait être que dans le cadre d'une union. Les accords départementaux ont permis cela», explique Jean-Claude Amalric.
Ils se présenteront sous la bannière «Ensemble, cultiver la passion du Tarn» avec un double objectif : soutenir le canton et faire changer la majorité départementale.

Parmi les dossiers qu'ils entendent porter il y a celui du contournement de la ville ou un travail de proximité avec le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance. «L'action sociale est une compétence forte de conseil général. Je souhaite m'investir, notamment travailler sur la question du handicap que je vis au quotidien et qui me tient à cœur», explique Catherine Denizart-Beyaert. Pour Danielle Maximilien : «Il faut travailler dans la proximité un accompagnement dans le maintien à domicile et la sécurité, une répartition plus juste». Jean-Louis Deloustal, quant à lui, entend apporter son expérience en tant qu'ancien membre de l'ADES des monts de Lacaune. «Il faut éviter qu'ici aussi les commerces ne disparaissent et que les différents organismes travaillent de façon coordonnée», souligne l'ancien délégué consulaire de la CCI.

Pour l'heure, quelques tracts et une réunion publique sont prévus. «Nous serons en disponibilité pour soutenir les dossiers de tous les élus du canton et des citoyens. Mais nous nous présentons aujourd'hui mais sans savoir quelles seront les compétences qui resteront aux départements avec la réforme territoriale», souligne Jean-Claude Amalric qui entend tout de même contribuer à faire basculer le conseil général.


Publié le 11/02/2015 à 03:49  | La Dépêche du Midi |

Addah : Défendre chacun et améliorer la vie de tous

Les intervenants à la tribune./Photo  DDM.G.D.

Ce samedi, s'est tenue l'assemblée générale de l'Addah (Association de défense des droits des accidentés et des handicapés) section de Graulhet au Foyer Léo-Lagrange. Le rapport moral fut donné par la présidente en évoquant la cause de l'association, le handicap, celle-ci avait soutenu deux enfants handicapés en leur offrant en cadeau un ordinateur. La présidente départementale Maryse Escribe évoqua un petit rappel des représentations départementales et notamment sa réélection à la vice-présidence au mois d'octobre à la Commission des droits de l'autonomie des personnes handicapées (MDPH), à la sous-commission de dérogation accessibilité à la DDT, sans oublier la participation des bénévoles aux commissions sur le territoire tarnais. 

«La Maison départementale personnes handicapées est un lieu unique pour vous accueillir, vous informer et vous accompagner, elle s'adresse aux enfants et aux adultes en situation de handicap». Elle évoquait également pour les personnes âgées de plus de 60 ans et en perte d'autonomie les différents critères d'attribution de l'APA et plus particulièrement l'évaluation résultant de la grille nationale Aggir. Enfin, elle abordait le sujet de l'adaptation de l'habitat au handicap et les subventions de l'Anah. Thierry Joly prit le relais et développa divers points comme la suppression pour les veuves d'accidentés du travail de la rente de conjoint survivant non seulement en cas de remariage mais désormais également en cas de Pacs ou de concubinage lorsque le décès est survenu après le 1er janvier 2012. 

La réunion se clôturait par l'intervention des différents élus présents, Roger Biau, maire adjoint à Graulhet ; Alain Glade, adjoint à Briatexte, et Max Guipaud, maire de Puybegon, tous sensibles à l'action menée par l'Addah et à son investissement pour la défense des droits et des intérêts des personnes en situation de handicap. «On ne parle pas du vivre ensemble chez nous mais il est pratiqué par votre association».


Publié le 12/02/2015 à 08:21  | La Dépêche du Midi |

Festival Les P'tits Bouchons : des navettes gratuites pour les spectacles

L'annonce a été faite au stade à l'issue d'un match de rugby, autre lien entre les deux villes./ Photo DDM

Complémentarité ou rivalité entre Gaillac et Graulhet ? Le monde des arts en général et le Festival des P'tits Bouchons en particulier a tranché en organisant une de ses dates à Graulhet. Une navette gratuite sera même mise en place pour profiter du festival de Gaillac à Graulhet et inversement.

Le concert du vendredi 3 avril au Forum de Graulhet sera une exclusivité car le groupe I AM achèvera sa tournée et Akhenaton, un des leaders du groupe, démarrera la sienne ce qui promet un grand moment musical pour la ville. Ce jour-là la ligne 705 (Albi-Graulhet) fonctionnera avec un départ d'Albi à 19 h 15 et un retour vers 23 heures à Albi. Les personnes pourront se rendre au concert au tarif Tarnbus, soit 4€ l'aller-retour. Entre Gaillac et Graulhet, pour la durée du festival, des navettes gratuites seront mises en place pour les festivaliers. Cette annonce a été faite à l'occasion de la venue d'Alain Navarro, directeur artistique du festival Pause Guitare et Les P'tits Bouchons, en marge d'un match au stade Noël-Pélissou, car le rugby aussi unit les deux villes. «Ce concert-événement nous permet d'asseoir notre volonté de développer la culture à Graulhet. Je tiens à remercier tout particulièrement Alain Navarro d'avoir cru en Graulhet et de nous permettre d'accueillir un concert de ce festival Les P'tits Bouchons», s'est félicité Claude Fita, maire de Graulhet.

Pour profiter du festival, les Graulhétois pourront emprunter une navette le jeudi et le samedi au départ de la place Jourdain à Graulhet à 19 h 30 et à 17 heures le dimanche. Inversement, les Gaillacois pourront bénéficier d'une navette pour les amener à Graulhet le vendredi à 19 h 30 pour assister au concert au Forum. L'événement s'adresse bel et bien à un même public, certes résidant dans deux bassins de vie mais unis, entre autres, par la musique.


Publié le 12/02/2015 à 08:26  | La Dépêche du Midi |

Douze jeunes nageurs de Graulhet en stage à Lacaune

Les jeunes graulhétois dans l'eau chaude de la piscine lacaunaise, lors de la pause photo./ Photo DDM

Le Sporting Club Graulhétois, section natation, compte près de 400 adhérents et une centaine de compétiteurs. Parmi ces derniers, 12 jeunes, garçons et filles de 10 à 18 ans, sont venus en stage à Lacaune et ont profité des installations de l'Espace des Sources Chaudes. Ils sont logés au CGCV (centre de vacances du ministère de l'écologie) à Bel Air, du dimanche 8 au vendredi 13 février. Sous la responsabilité de 4 adultes dont les entraîneurs, Fabien et Tiphanie, ces jeunes espoirs du club s'entrainent tous les jours, deux heures le matin et deux heures en fin d'après midi. 

Et le responsable de s'expliquer : «Nous venons en stage à Lacaune pour la deuxième fois car nous avons de très bonnes relations avec Cyril, directeur de l'Espace lacaunais et ex-graulhétois; le site est à la fois proche de Graulhet et, en même temps, il nous dépayse complètement et évite la routine chez les jeunes. Nous préparons les minimes et les cadets pour les championnats de France et les interrégionaux de cet été et les benjamins s'entraînent pour les 5 «natathons» des villes du département. 

Nous sommes très satisfaits de notre séjour car cette année, en plus des balades pédestres, nous en avons profité pour faire du ski de fond ou des raquettes sur les pistes de Picotalen». Et Lacaune est fière de partager ses installations avec des sportifs de l'extérieur qui, de leur côté, participent à la bonne marche de l'économie locale.



Publié le 13/02/2015 à 08:41  | La Dépêche du Midi |  J-C Clerc

Pour une agriculture «viable et transmissible»


Roland Legrand, président de sjeunes agriculteurs du Tarn. /Photo DDM, J-C C

C'est à Graulhet que s'est tenue hier l'assemblée générale départementale de Jeunes agriculteurs qui compte 300 adhérents. Ce moment fort du syndicat lui a permis de faire le point sur les actions réalisées, de définir et de présenter les orientations pour l'année à venir.

Le bilan de l'année écoulée présenté par les responsables départementaux et le tour des cantons pour faire «remonter» les revendications et les problématiques locales s'est déroulé le matin en huis clos. L'après midi en revanche a été ouverte à tous. Au forum les projets et les orientations du syndicat ont été présentés aux pouvoirs publics, aux organismes professionnels agricoles et aux partenaires.

Bien entendu ce moment a aussi été l'occasion de présenter les évènements à venir, notamment «Destination Terre en Fête». La manifestation aura lieu cette année les 15 et 16 août à Alban. «Cette année la manifestation se déroulera sur un canton d'élevage. De plus nous aurons la chance que l'évènement soit couplé avec la fête du village. C'est une chance pour permettre à un large public de venir découvrir nos activités» se félicite Roland Legrand, président des JA du Tarn depuis un an.

Cette seconde partie a aussi été l'occasion de mener un débat autour du rapport d'orientation. Cette année la question était la suivante : «Quels modèles d'exploitation agricole pour demain, dans le Tarn?». Plusieurs modèles ont été évoqués durant les débats avec en toile de fond l'ouverture du capital à des fonds d'investissement. «Plusieurs modèles sont possibles, à adapter à chaque situation.

Mais l'important reste qu'ils soient viables, vivables et transmissibles» souligne Roland Legrand. Depuis toujours, la mission première de Jeunes Agriculteurs est de favoriser le renouvellement des générations en agriculture, clé essentielle de la dynamique des territoires, en multipliant les dispositifs qui permettent l'installation de jeunes.


Publié le 13/02/2015 à 08:42  | La Dépêche du Midi |

Journée peinture à la OLA

Stage de peinture avec Claire Skibiski / Photo DDM

L'association OLA (organisation loisirs animation) organisera une journée de peinture avec Claire Skibiski. L'artiste animera une journée de stage à Graulhet dans la salle de la OLA, place Bosquet, samedi 28 février, de 9 heures à 19 heures, pour des élèves de tous les niveaux. Comme précédemment elle prodiguera avec la générosité qu'on lui connaît de précieux conseils aussi bien aux débutants comme qu'aux confirmés. Pour y prendre part, il suffit de téléphoner au plus tôt au 05.63.34.86.25 ou bien d'envoyer un courriel à association.ola@orange.fr.


Publié le 14/02/2015 à 07:51  | La Dépêche du Midi |

«Générations rugby» pour réunir les anciens du club

Les grands anciens sur scène lors du centenaire. La plupart seront là pour Générations rugby. /Archives E.L.

Ils sont les animateurs des soirées bodega d'après-match. Les joueurs du Sporting de l'association 8-One voulaient faire une «grosse soirée» au Forum. Ils ont trouvé avec l'association Les Dadous, anciens joueurs du club, un partenaire pour pouvoir l'organiser. «Le but est de réunir le plus grand nombre de générations de joueurs et il en va de soi, le maximum d'anciens, des années 50 à nos jours», explique Romain Balayé, le secrétaire des 8-0ne. Au fil des réunions, les deux groupes réunis ont établi un fichier d'adresses en s'appuyant sur celui qui avait été créé lors du Centenaire et qui répertorie plusieurs centaines de rouges et noirs du passé. 

Dans les jours qui viennent, un courrier leur sera expédié pour les inviter à se joindre aux agapes. «Les personnalités du rugby local sont aussi conviées. Le but étant de se faire rencontrer des générations et de montrer aux actuelles qu'il y a un riche passé rugbystique à Graulhet». Ce 25 avril, ils devraient être plusieurs centaines à honorer le rendez-vous. Il débutera par des petites rencontres de rugby «à toucher» avec des équipes formées ou spontanées. Il se poursuivra au Forum avec une soirée mariant gastronomie et animation. Ce sont les membres des deux associations qui assureront le service et un DJ qui sera chargé de faire monter l'ambiance. 

«Que ceux qui ne recevront pas de courrier nous excusent. Nous allons sûrement oublier des anciens. Ils peuvent appeler le Sporting (05 63 34 55 68) pour s'inscrire».


Où l'on fait référence aux tanneries de Graulhet :

Publié le 14/02/2015 à 06:47  | La Dépêche du Midi |  Recueilli par S.R.

Toulouse - Brian Aiello, taxidermiste : «Le public assistera à la phase la plus spectaculaire»

Brian Aiello,  taxidermiste / Photo DDM

Les techniques de vos prédécesseurs qui ont naturalisé la girafe de la bibliothèque du Muséum, étaient-elles très différentes des vôtres ?
B.A. Cette girafe, emblème du Muséum, a été naturalisée en 1 844 par Henry Traverse avant même la création du Muséum. À cette époque les techniques étaient totalement différentes. La structure de l'animal était réalisée en bois et en plâtre, donc c'était excessivement lourd et fragile. En 1913, Philippe Lacomme a démonté cette girafe et il a fabriqué un nouveau mannequin avec un bâti en bois et en liège, beaucoup plus léger. Aujourd'hui, on sculpte des blocs de polystyrène à la forme de l'animal.

Où en êtes-vous de la naturalisation de Gaspard, la nouvelle girafe du Muséum ?
La peau de l'animal a subi plusieurs interventions chimiques. Actuellement nous essayons de l'amincir au maximum pour alléger ce cuir qui à lui seul pèse près de 140 kg. Il faut un treuil pour manipuler la dépouille, et plusieurs paillasses pour l'étaler. D'ici la fin du mois la peau de la girafe va partir au tannage, probablement dans une entreprise spécialisée à Graulhet. Ensuite je sculpterai le mannequin. Un travail d'environ trois mois. Ces opérations seront terminées cet été.

À quelle étape le public pourra-t-il découvrir votre travail ?
Les phases en laboratoire ne sont pas accessibles au public pour des raisons d'hygiène et de sécurité. Mais fin 2015, pendant quinze jours les visiteurs pourront assister, dans le hall du Muséum, à l'étape ultime du montage. C'est aussi la phase la plus spectaculaire car on voit «naître» l'animal quand on positionne et qu'on coud la peau sur le mannequin, avec les ultimes retouches. Je suis très content de pouvoir faire partager cette opération au public. Ce n'est pas si courant.


Publié le 14/02/2015 à 07:52  | La Dépêche du Midi |  G.D.

Le SCG rugby contre Mauléon, dimanche 15 à 15h15

Graulhet veut être à 200%


Graulhet (en noir et blanc), lors de la défaite contre Blagnac. / Photo DDM, Didier Pouydebat

La course a déjà débuté pour le maintien en F1. Par le fait des terrains jouables ou non, des rencontres reportées, Graulhet se retrouve à tirer le dernier dans le quatuor de fin de classement. Tout comme Mauléon où ils se rendent ce dimanche, les tarnais n'ont pas joué depuis trois semaines et se déplacent chez un concurrent direct avec la farouche intention de ne pas se laisser distancer.

Deux dimanches sans jouer, une petite aubaine pour Romain Bille. «C'est finalement une bonne chose car ça permet de soigner les petits bobos, et passer du temps hors «rugby» le week-end et ça fait du bien» assure le buteur maison qui en a profité pour travailler son coup de pied sur le terrain castrais du Lévézou proche de son domicile.

L'avenir du Sporting entre leurs mains
Quinze jours de relâche, avec une semaine sans terrains — arrêté municipal — qui ne veulent pas dire relâchement. «Et qui n'ont absolument pas perturbé notre détermination. Nous avons tous conscience de l'importance des échéances à venir et nous sommes tous prêts à 200 % pour nous maintenir. D'abord nous, joueur, mais aussi le club et la ville à ce niveau. Nous avons surtout une pensée envers tous les bénévoles et toutes les personnes qui s'investissent dans le club, car sans eux nous ne sommes rien».

Mais à Mauléon, ce sont seuls les joueurs qui auront l'avenir du Sporting entre leurs mains. «Nous savons déjà comment on doit jouer les béarnais, vu que nous avons préparé le match il y a 15 jours. Ce qui est sur c'est que ça va être le même genre de match qu'à Nafaroa, Aramits ou Morlaas l'an dernier. À nous de répondre présent dans l'engagement autant défensif qu'offensif, car il y aura des coups à jouer» espère le buteur aux 85 % de réussite, avec 117 points à son actif et des pénalités décisives régulièrement. «J'ai entièrement confiance en mes copains devant et ils répondront j'en suis sur présent pour nous faire avancer derrière. Je laisse les calculs aux spécialistes, mais nous sommes capables de gagner à Mauléon, comme à Lannemezan».

Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr

 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Graulhet : Programme de la saison culturelle 2017-2018
Graulhet : Deux jours avec le «Cuir dans la peau»
Octobre Rose 2017 à Graulhet
Graulhet : "Enfants à la Montagne et à la Mer" 1904-1913
Les Francas à Graulhet (1955-1978)


• Catégories liées :
actualites
graulhet
fevrier 2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement