9/8/2014 Grand Sud : soirée et nuit d'orages

Publié le 09/08/2014 à 07:13 | La Dépêche du Midi |  Guillaume Atchouel

Vents violents, pluie et grêle font de nombreux dégâts dans le Grand Sud

C'est dans le nord des Hautes-Pyrénées que les orages ont semble-t-il, fait le plus de dégâts. À Siarrouy, des arbres se sont couchés sur les routes/ Photos DDM Jean-Patrick Lapeyrade.

Météo France l'avait annoncé : de nombreux orages se sont abattus hier soir et cette nuit sur Midi-Pyrénées et plus largement dans le Grand Sud. Accompagnés de grêles, les vents violents et la pluie ont provoqué de nombreux dégâts. Des routes ont été coupées par la chute d'arbres et des habitations ont été inondées.

C'est certainement dans les Hautes-Pyrénées que les orages ont fait le plus de dégâts. «Vers 18 h 45, un grand coup de vent (de 80 à 100 km/h) est survenu suivi de trombes d'eau et de petits grêlons. Des arbres sont tombés, relate Jean-Patrick Lapeyrade, un habitant d'Artagnan, petit village du nord du département situé aux portes de Vic-en-Bigorre. De nombreuses parcelles de maïs sont touchées et des habitations ont été inondées dans plusieurs communes alentours».

Sur la route de Bordeaux, entre Tarbes et Vic-en-Bigorre, mais aussi sur des voies adjacentes, des arbres se sont couchés perturbant fortement la circulation routière jusqu'à 22 heures. «Ce coup de tabac, accompagné de gros éclairs, a duré près d'une vingtaine de minutes. C'était très impressionnant», rapporte une jeune mère de famille d'Andrest, une commune de la banlieue tarbaise.

Hier soir, sur les hauteurs d'Auch, le ciel a revêtu un aspect aussi inquiétant qu'époustouflant. /Photo DDM, Sébastien Lapeyrère

Un arbre tombe sur une maison
Vers 1 heure du matin, de nombreuses habitations étaient encore privées d'électricité. Des agents d'ERDF se sont activés toutes la nuit pour tenter de rétablir le courant.

«Nous sommes submergés d'appels», confiait hier soir un pompier du centre départemental d'incendie et de secours. Par endroits, il serait tombé plus de 35 mm d'eau en une demi-heure !
Sur l'A64, entre Soumoulou et Tarbes, la circulation a même dû être interrompue en raison, là encore, de chutes d'arbres et de fortes précipitations de grêle.
Dans l'Ariège, c'est essentiellement à Saint-Girons et dans le Couserans que les dégâts ont provoqué des inondations de routes et d'habitations.

Une image de la tempête dans la région toulousaine diffusées hier soir sur les réseaux sociaux/Photos DR

Dans le Gers, «c'est littéralement une mini-tornade accompagnée d'une pluie torrentielle et de grêle qui s'est abattue sur Auch où des toitures ont été abîmées et des caves inondées», a publié sur son compte Twitter Philippe L., un habitant de cette ville.


À Toulouse, l'éclairage public coupé
Dans le Tarn, les pluies ont aussi été torrentielles. Les pompiers ont dénombré une cinquantaine d'interventions en début de soirée. Des arbres ont été arrachés par les bourrasques et se sont couchés en travers des routes. À Albi, la branche de l'un d'eux, foudroyé, s'est même abattue sur une maison. «J'ai été pétrifiée de peur. Ça a fait un gros bruit» explique Manon, 19 ans, qui se trouvait à l'intérieur du pavillon. À Sales, près de Cordes, la foudre a entraîné l'embrasement d'un bâtiment agricole.

Routes coupées et gros dégâts dans les Hautes-Pyrénées : Route d'oursbelille ®Kabon Cédric / FB Météo65

À Toulouse, l'éclairage public a été coupé et des inondations se sont produites dans plusieurs sous-sols de la ville et de son agglomération. La toiture d'un immeuble a été arrachée à Villemur-sur-Tarn et le match de football Colomiers-Strasbourg a dû être interrompu. À Grenade et Fronton, dans le nord de la Haute-Garonne, des arbres couchés sur les routes ont empêché ou compliqué la circulation.

Le Tarn-et-Garonne, le Lot-et-Garonne, l'Aude et le Lot ont aussi été balayés par les orages.
Cette nuit, partout dans ces départements, les pompiers, les services de l'état et des particuliers s'activaient à nettoyer.


Publié le samedi 09 août 2014 par La Chaîne Météo

De violents orages ont balayé la France hier. 

Les régions du Sud ont été les plus impactées. Des pluies intenses, des chutes de grêle et de puissantes rafales de vent ont été observées.


Voici les impacts de foudre du 8 Août 2014 par le réseau de Blitzortung / FB Météociel

Les orages ont débuté hier matin en Aquitaine, avant de se généraliser l'après-midi et le soir en direction de Midi-Pyrénées, de l'Auvergne mais aussi de Rhône-Alpes et du Languedoc-Roussillon. Sous les orages les plus violents, des chutes de grêle ont été signalées sur le Béarn. Entre Pau et Tarbes, les vents ont dépassé  les 100 km/h, et de nombreuses routes ont été coupées en raison de chutes d'arbres sur les chaussées. 15.000 foyers ont été privés d'électricité hier soir dans les Hautes-Pyrénées. Ces rafales de vent ont atteint entre le milieu et la fin de soirée 128 km/h au Grau-du-Roi (30), 122 km/h à Millau (12) et 102 km/h à Aurillac (15). 
 
Bordères sur Echez ®Cyrille Beatus / FB Météo65

Des pluies intenses et une activité électrique très importante
Sous les orages les plus violents, les pluies ont été intenses : de 10 à 30 mm de pluies ont été mesurés en l'espace d'une à deux heures : c'est le cas dans les régions de Montpellier, de Carcassonne, de Toulouse, Albi, Aurillac ou bien Mende. Ces fortes pluies, accompagnées d'une intense activité électrique, ont provoqué des ruissellements et quelques inondations localisées. Selon METEORAGE, 157.526 impacts de foudre ont été comptabilisés sur la France hier.


Publié le 08/08/2014 à 21h02 , modifié le 09/08/2014 à 08h42 par SudOuest.fr avec AFP

Les orages font de nouveau des dégâts dans le Sud-Ouest

Limendous (Pyrénées-Atlantiques), de nombreux arbres sont tombés sur la chaussée avec les orages vendredi © PHOTO ROMAIN BELY

Dans les Pyrénées-Atlantiques, jusqu'à 14 000 foyers ont été privés d'électricité. Un pompier a été légèrement blessé en intervention

Le Béarn principalement touché
Les Pyrénées-Atlantiques, qui étaient en vigilance orange, ont été traversées vendredi par de violents orages dans une diagonale allant du sud d'Oloron-Sainte-Marie jusqu'à Soumoulou. Sous des impacts de foudre, de nombreux arbres sont tombés sur les routes ainsi que sur des fils électriques, privant jusqu'à 14 000 foyers d'électricité. Vendredi à 22 heures, ils étaient 5.000 sans courant, selon la préfecture.

Le passage orageux a été le plus marqué entre 18 heures et 19h30 dans le secteur de Nay, Pontacq, Soumoulou et Lasseube dans l'est des Pyrénées-Atlantiques. Des rafales de 108 kmh ont été relevées à Ger, à 30 km à l'est de Pau.
Au total, les secours ont réalisé 150 interventions, qui ont surtout porté sur des chutes d'arbres sur des voies ou lignes électriques et des inondations de maisons. Un pompier a été légèrement blessé à la cheville et au genou alors qu'il intervenait à Pontacq.


© PHOTO INTERNAUTE

La chute d'arbres et branchages sur les routes et les voies ferrées ont provoqué vers 19 heures l'arrêt de la ligne TER Pau-Oloron. Quatre trains ont été supprimés vendredi soir, leurs passagers acheminés en autocars, et cinq autres trains devaient l'être samedi, avant reconnaissance des voies et réouverture du trafic vers 14 heures.
A Iraty, l'orage était accompagné d'énormes grêlons.

Dans le Lot-et-Garonne
Dans le Lot-et-Garonne, qui, comme les Pyrénées-Atlantiques, avait été placé en vigilance orange pour les orages, les pompiers ont totalisé 23 interventions, principalement pour chutes d'arbres sur routes ou lignes électriques et des caves inondées.

Pontacq (64) ®Julien Toth-Deswarte / FB Météo65

En Dordogne
En Dordogne, les secours ont réalisé une quinzaine d'interventions, sans gravité.
Des coupures de voie et la suppression de plusieurs TER ont été enregistrées aussi sur des axes ferroviaires de ces départements, Bordeaux-Périgueux et Agen-Périgueux. Le trafic ne devait reprendre que samedi sur ce dernier.
Les grêlons qui se sont abattus du côté de Monpazier ont détruit une partie de la récolte de ce pruniculteur installé à Capdrot.


Vendredi matin, Météo France avait placé 26 départements en alerte orange / DDM
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Pourquoi a-t-on perdu 15 degrés en deux jours ?
Occitanie : Épisodes orageux
Grand Sud : Après la neige, le froid
Fééries de Noël dans le Grand Sud
Après les destructeurs orages nocturnes de mercredi soir


• Catégories liées :
grand sud
orages
aout 2014


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement