24/9/2017 Graulhet : Portes ouvertes à l'Aéro-club


Aéro-club : De nombreuses animations ce dimanche dans le ciel graulhétois et sur terre


   L'article de La Dépêche   


Publié le 13/09/2017 à 08:14   | La Dépêche du Midi |   G.D.  

Aéro-club : ambiance américaine aux portes ouvertes


A voir et à écouter, ambiance débarquement sur le tarmac./ Photo DDM

L'Aéro-Club de Graulhet fait ses portes ouvertes les 23 et 24 septembre sur l'aérodrome de Sales, comme chaque année. Mais l'édition promet de rester gravée dans les mémoires, tant le programme s'étalant sur les deux journées propose autant de nouveautés que de curiosités. 
La présidente Anne-Laure Galloux, à la tête des 130 adhérents, ne tarit d'ailleurs pas d'éloges quand vient le moment de juger de la qualité des organisations.


L'aérodrome graulhétois a été inauguré le 7 juillet 1935 / Photo DDM

1200 heures de vol par an
«L'Aéro-Club de Graulhet avec ses cinq aéronefs, une moyenne de 1200 heures de vol par an, est une association fonctionnant uniquement grâce aux bénévoles, dont les qualités très diversifiées s'expriment tant sur le plan opérationnel de l'instruction et du pilotage que sur le plan administratif. Tous les membres aident de près ou de loin de manière bénévole, et ça tombe bien puisque dans ce petit monde, tout le monde «vole»». 
Au programme des deux journées, l'Aéro-Club va proposer un baptême de l'air sur l'un des avions du club, soit le Piper J3, le Robin DR 400 ou le Piper PA 28, présentation le samedi après-midi du brevet d'initiation aéronautique à destination des jeunes de 11 à 21 ans et organisation de baptême de l'air hélicoptère faite par FlyforYou à partir de 40 € (38 pour les enfants). Les réservations sont à faire en ligne sur le site» https ://flyforyou.fr/». 

L'aéro-club avec ses cinq aéronefs effectue en moyenne 1200 heures de vol par an / Photo DDM

«Se joindra à nous le dimanche l'armée de l'air avec son car-podium qui viendra présenter les métiers de cette arme et permettra aux visiteurs de gagner des baptêmes», précise Jean-Christophe Bernard, membre organisateur. 
L'inédit viendra de la reconstitution d'un camp américain version Deuxième Guerre mondiale avec ses avions, ses pilotes, son matériel et l'animation musicale d'époque autour des standards de Glen Miller.

Et cerise sur le gâteau : «Peut-être aurons-nous réceptionné notre nouvel avion- école en remplacement du Cessna 150 acheté en 2009. Il s'agit d'un avion acheté à un aéro-club de l'Est nommé Robin HR 200 et qui est un biplace (https ://fr.wikipedia.org/wiki/Robin_HR-200). Nous devrions en prendre possession vers le 20 septembre si tout va bien». Autant de prétextes pour une visite sur les hauteurs de Graulhet.


   Les photos de Natifs de 50   

 
 








































  Le récit du WE avec La Dépêche  

Publié le 30/09/2017 à 03:52   | La Dépêche du Midi |  G.D.

500 visiteurs aux portes ouvertes de l'Aéro-Club


Discussion en bout d'aile sur fond de camp américain parfaitement reconstitué. /  Photo DDM G.D.

Tout au long du week-end dernier, richement ensoleillé, plus de 500 visiteurs se sont succédé le long des pistes de l'aérodrome, qui pour monter dans un avion, qui pour se renseigner sur l'école de pilotage et le Brevet d'Initiation Aéronautique dispensé dans les locaux de l'ACG, qui pour faire un tour d'hélicoptère, qui enfin pour découvrir une activité aéronautique que soutiennent les collectivités locales. 

En point d'orgue de la journée de dimanche, la troupe de danse des Ultra's Chicas a présenté sa nouvelle chorégraphie des années «40'-50' pin-up», au milieu d'une assistance enthousiaste et charmée. Le Piper J3 de 1942 aux couleurs américaines, stationné près du camp, rappelant le survol des plages de Normandie qu'il effectua lors du débarquement du 6 juin 1944. «La reconstitution d'un camp américain était criante de vérité historique, le souci du détail se devine en découvrant des bouteilles de soda de l'époque, transporté sur une bicyclette d'époque, enfourché par un militaire US du plus bel effet. 

Les mélodies d'In The Mood, de Chatanooga Choo Choo ou de Moonlight Serenade ont fait revivre Glenn Miller et ont replongé les visiteurs dans cette ambiance insouciante d'une période agitée, celle de la Seconde? Guerre mondiale», assure le secrétaire de l'aéro-club Jean-Christophe Bernard, très sollicité durant ces deux jours, et qui a dû répondre à de nombreuses questions sur le pilotage et les accès aux diplômes. 

Et toujours le ballet de l'hélicoptère, des planeurs et des vols découverte de l'aéro-club. Lors de cette journée, l'Armée de l'air apporta son concours en offrant six baptêmes de l'air à de futurs jeunes pilotes. Ces deux journées, marquées par de nouveaux événements, ont été une réussite totale grâce à tous les acteurs de l'activité aéronautique de Graulhet, ce qui encourage l'aéro-club à envisager de nouvelles actions conduites sur la commune autour du Centenaire de la création de la Ligne de l'Aéropostale, permettant au Piper Archer PA 28 de l'Aéro-Club de Graulhet de s'envoler vers Dakar en septembre 2018, en suivant le parcours emprunté par d'illustres pilotes qu'étaient Mermoz, Guillaumet, Saint-Exupéry ou Vedel. «Rappelons pour conclure que cet avion, absent du plateau lors des journées portes ouvertes, effectue actuellement le Raid Latécoère version 2017. Il était à Dakar dimanche et remonte les côtes marocaines puis espagnoles pour retrouver son ciel tarnais samedi prochain», tient à préciser Jean-Christophe Bernard.
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Graulhet ville d'artistes
Graulhet : 11 novembre
Graulhet, côté commerces
Graulhet : Le cuir dans la peau -3-
Graulhet : Spectacle historique, le label renouvelé


• Catégories liées :
graulhet
aero-club
portes ouvertes
septembre 2017


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement