5/9/2015 Graulhet : Le centre de secours a déménagé

Publié le 04/09/2015 à 03:54  | La Dépêche du Midi |

Un nouveau centre de secours opérationnel

Les engins sont enfin regroupés dans une seule remise. / Photo DDM, J-C C

C'est à une opération d'envergure et délicate que se sont livrés mercredi matin les soldats du feu graulhétois. L'ordre de mission était simple, déménager le centre de secours. Mais sa mise en œuvre n'était pas chose aisée.

Mercredi matin, quatorze pompiers qui étaient présents au centre de secours, ou plus exactement aux centres de secours. «L'objectif est que la transition se fasse au plus vite» expliquait le lieutenant Alibert, soulignant que «depuis trois semaines nous avons déménagé beaucoup de matériel, tout ce qui n'était pas indispensable, suivant un échéancier que nous avions mis en place». La «bascule» a eu lieu mercredi matin. Pendant quelques instants, les appels d'urgence ne sont plus arrivés par le canal habituel mais par les téléphones portables, le temps que l'informatique passe d'un site à l'autre.

Le nouveau centre de secours graulhétois, boulevard Georges Ravari

15 pros et 55 volontaires
Les seize engins ont quitté leurs deux remises pour gagner la Bressolle qui regroupe désormais l'ensemble des véhicules. «Jusque-là ils étaient sur trois sites. Nous avions aussi trois dortoirs, désormais remplacés par des chambres individuelles» se félicite le chef du centre qui compte 15 professionnels et 55 volontaires, assurant en permanence la sécurité des habitants du territoire. Au passage les ambulances bénéficient d'une cellule comme l'exigent les nouvelles normes. Quant au nouveau casernement il permettra aussi l'accueil de formations dans de meilleures conditions. L'inauguration officielle du nouveau centre de secours aura lieu le 17 octobre. Les sapeurs-pompiers ont encore jusqu'à la fin du mois d'octobre pour finir de déménager. Le conseil municipal devrait décider avant la fin de l'année du devenir de l'ancien centre de secours.


Publié le 05/02/2015 à 07:40  | La Dépêche du Midi |

La nouvelle caserne prend forme

Le bâtiment sera inauguré à l'automne./Photo DDM, J-C C

Aucune des communes n'a manqué à l'appel pour la Sainte-Barbe qui s'est déroulée pour la dernière fois au centre de secours Léon-Rouyre et qui a été présidée, pour la dernière fois aussi, par le commandant Mercier-Sanchez. Le bâtiment va en effet céder sa place avec une nouvelle caserne inaugurée à l'automne. Voilà un demi-siècle que le centre de secours est situé à l'angle de l'avenue du Printemps et du boulevard de la Casse. Il s'étend d'ailleurs désormais au-delà de ces rues qui doivent parfois être traversées par les soldats du feu avant de partir en intervention.

Ce ne sera plus le cas dans le nouveau centre qui sera situé sur le boulevard Georges-Rivari dans l''ancien bâtiment de l'ASSEDIC.

D'une superficie de 1000 m2, il sera conservé, la structure permettant un réaménagement aisé de son intérieur. Afin d'arriver à la surface indispensable pour la bonne organisation du centre, le bâtiment va devoir doubler sa surface. La première zone comprendra bureaux, salle de formation, salle de musculation et foyer avec une terrasse extérieure, cuisine et réfectoire. La seconde zone, en partie centrale, sera organisée autour d'un puits de jour et comprendra les chambres des personnels de garde. Enfin le troisième pôle comprendra les vestiaires, hommes et femmes, avec un accès direct à la remise où seront situés les engins de secours. Des aires sont aussi prévues pour les exercices.

Le lieutenant Jean-François Alibert (à gauche), auparavant chef de service du centre de secours de Lavaur, a remplacé en début d'été le commandant Christian Mercier-Sanchez à Graulhet / Photo DDM

Le 5 juin prochain, le commandant Mercier-Sanchez ne sera plus en fonction. Le futur ex-chef du centre a cependant pensé l'inauguration du bâtiment à l'occasion de laquelle pourrait se dérouler le congrès départemental des sapeurs-pompiers : «L'orchestre batterie-fanfare de Graulhet pourrait officier avec la musique des sapeurs-pompiers du Tarn à l'occasion de l'inauguration du centre», souhaiterait le commandent.

La prochaine cérémonie de la Sainte-Barbe n'aura pas lieu dans le nouveau centre mais à Labessière-Candeil. Depuis 2009, cette cérémonie se déroule dans une des communes défendues par le centre de secours de Graulhet. Le nombre de celles-ci devrait augmenter prochainement.

A Graulhet plus de 250 personnes étaient présentes pour témoigner de leur attachement aux soldats du feu.


Publié le 08/01/2014 à 03:53  
| La Dépêche du Midi |

Un nouveau centre de secours

Présentation des plans du futur centre de secours / Photo DDM

Cette année le travaux du futur centre de secours graulhétois vont débuter dans l’ancien bâtiment de l’ASSEDIC. D’une superficie de 900 m2; il sera conservé. Pour arriver à la surface nécessaire il sera agrandi pour arriver à une superficie de près de 2000 m2. La première partie du centre comprendra bureaux, salle de formation, salle de musculation et foyer avec une terrasse extérieure.

La seconde zone, en partie centrale, comprendra un puits de jour autour duquel seront situées les chambres des personnels de garde. Enfin les vestiaires avec un accès direct à la remise où seront situés les véhicules constitua le troisième pôle du centre de secours. Des aires spécifiques sont prévues pour pouvoir réaliser les exercices ainsi qu’une tour d’entraînement attenante à l’édifice. La commune a fourni le terrain et le bâtiment, les travaux - qui devraient durer de 2014 à 2015- seront pris en charge par le SDIS.


Publié le 05/12/2013 à 07:45  | La Dépêche du Midi |  J-C Clerc

Le futur centre de secours se dévoile

Le panneau d'annonce des travaux en été découvert mardi matin en présence des élus. /Photo DDM, J-C C.

Après de longues années d’études, le projet de centre de secours qui prendra place boulevard Georges-Rivari, dans les anciens locaux de l’ASSEDIC, vient d’être dévoilé. Fruit d’une longue réflexion et d’échanges entre architectes et soldats du feu, le nouveau bâtiment devrait être fonctionnel et adapté aux besoins d’un centre d’incendie et de secours actuel.

«C’est un projet que nous nourrissons depuis longtemps. Il a maintenant été arrêté et validé par les élus, on entre dans une phase opérationnelle. Les travaux auront lieu en 2014 jusqu’à fin 2015», se félicite Michel Benoît, président du SDIS (service départemental d’incendie et de secours). Comme ailleurs, la commune a fourni le terrain et le bâtiment, ici pour un montant de 500000 €. Les travaux seront pris en charge par le SDIS. «Les deux unités foncières étaient séparées par de nombreux réseaux», souligne Frédéric Guibert, du cabinet Alliage.

Le projet final permet d’avoir un accès facile à ces réseaux en cas de besoin car ils se situeront sous une partie enherbée.
«De cet inconvénient nous avons fait un atout. Il n’y aura qu’un seul accès direct à la voie rapide et les véhicules légers et les engins ne se croiseront pas», souligne Frédéric Guibert.

Au-delà de la réalisation, l’emplacement permet de prévoir sereinement l’avenir. Le terrain attenant au futur centre de secours permettra, si besoin est, de créer un second espace de stockage de véhicules, témoignant de la volonté de voir «à long terme» pour ce nouvel équipement.

Le centre de secours en août 2013

Les détails du projet
L’ancien bâtiment de l’ASSEDIC d’une superficie de 900 m2 sera conservé, la structure métallique permettant un réaménagement aisé de son intérieur. «Après la première visite nous nous sommes aperçus qu’il pouvait être satisfaisant après un rafraîchissement et une adaptation», explique Frédéric Guibert. Pour arriver à la surface nécessaire, le bâtiment sera agrandi pour arriver à une superficie de près de 2000 m2.La première partie du centre comprendra bureaux, salle de formation, salle de musculation et foyer avec une terrasse extérieure.

La seconde zone, en partie centrale, comprendra un puits de jour autour duquel seront situées les chambres des personnels de garde. Enfin le troisième pôle comprendra les vestiaires, hommes et femmes, avec un accès direct à la remise où seront situés les véhicules. Des aires sont prévues pour les exercices ainsi qu’une tour d’entraînement attenante à l’édifice.


Publié le 16/06/2011 à 08:07  | La Dépêche du Midi |  J-C Clerc

Un nouveau centre de secours pour la ville

Le corps des sapeurs-pompiers devant le futur ancien centre de secours./ Photo DDM

Qui découvre le centre de secours de Graulhet est étonné.
Au-delà de la vétusté du bâtiment, c'est une des rares casernes, si ce n'est la seule, à être traversée par une avenue et un boulevard.

Aussi, depuis longtemps, les projets se succèdent pour remédier à cet état.
Le conseil municipal se verra ce soir proposer d'acheter un terrain et un bâtiment qui devrait être le futur centre de secours de la ville.

Le premier projet consistait à l'achat d'un terrain vague face à la caserne pour l'agrandir. En fermant l'avenue du Printemps, le centre n'aurait alors plus été traversé que par le boulevard offrant un ensemble de 8 000 m2 en cul-de-sac.

Le désormais ancien Centre de Secours de Graulhet / Photo DDM

À l'heure où il était question de désenclaver les quartiers, le projet a fait long feu.
La réhabilitation des bâtiments et friches industrielles a ensuite été étudié.

« L'atelier Saint-Jean offrait la bonne surface mais il fallait tout changer car les bâtiments n'étaient pas adaptés. Les mégisseries étaient trop hautes, trop étroites, les sols étaient pollués. Elles offraient surtout une superficie de 5 000 m2 là où il faudrait le double », explique le capitaine Christian Mercier, chef du centre de secours.

Ce soir les conseillers municipaux devront se prononcer sur l'acquisition d'un ensemble immobilier SCI de la BRES situé impasse Branly. Situé en bordure de la « rocade », le site a convaincu.

L'ancien Centre de Secours de Graulhet, construit en 1963, avenue du Printemps  à Crins 2

Le bâtiment de 1 000 m2 pourra accueillir le centre administratif, les salles de cours, l'hébergement (une douzaine de chambres de garde est nécessaire), cuisine et réfectoire, salle de détente et salle de sport, vestiaires, local pour les jeunes sapeurs-pompiers, cellule VSAB…

Le terrain offre en outre la possibilité de créer une remise pour les 15 engins ainsi que d'une tour d'instruction. « Dès demain le projet qui permettra aux soldats du feu de travailler dans de bonnes conditions pourra débuter, pour une livraison du centre de secours opérationnel courant 2013 », espère Claude Fita, maire de la ville, qui présentera le projet ce soir en conseil municipal.

Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr



Graulhet - Pompiers, revue des troupes et défilé motorisé (13 juillet 2015) :
http://natifs50-graulhet.wifeo.com/article-102414-graulhet-pompiers-revue-des-tro.html

 
 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Graulhet ville d'artistes
Graulhet : 11 novembre
Graulhet, côté commerces
Graulhet : Le cuir dans la peau -3-
Graulhet : Spectacle historique, le label renouvelé


• Catégories liées :
graulhet
centre de secours
pompiers
septembre 2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement