9/2/2015 Lacaune : Picotalen, le petit paradis blanc du Tarn

Picotalen : le petit paradis blanc du Tarn



Publié le 08/02/2015 à 07:52  | La Dépêche du Midi |  Vincent Vidal

Picotalen : le petit paradis blanc du Tarn


Les amoureux de nature peuvent profiter d'un manteau neigeux de plusieurs dizaines de centimètres./Photo DDM, V.V et M.L

Picotalen. Vous connaissez. Un col culminant à 1023 mètres d'altitude, posée là, à quelques kilomètres de Lacaune, sur la route de la Salvetat.

Rien de bien original, vous me direz. Et pourtant . C'est ici que l'on trouve les seules pistes de ski balisées et entretenues du Tarn. Et depuis une semaine, le site est recouvert d'une jolie couche de neige.

Plan des pistes de Picotalen 

«On ouvre au maximum trois semaines par an. Certaines années, pas plus de quelques jours. Ici, on ne fait pas de ski alpin. Nous n'avons pas de remontées mécaniques. L'investissement serait trop lourd. Par contre, il y a tout pour faire des raquettes, ski de fond et luges pour les plus jeunes.»

Éric Juré est employé municipal de Lacaune. C'est lui qui a en charge, l'accueil des visiteurs et de proposer, dans le chalet de la station, la location de matériels.
«Le site possède trois boucles de 3,5 km, 7, 5km et de 16,5 km. Avec la couche de neige que l'on a en ce moment, c'est un vrai régal pour les amoureux de nature.»

A Lacaune, en plus du ski de fond, on peut pratiquer les raquettes ou la luge pour enfants./Photo DDM, C. C.

À quelques mètres de là, sur le parking de la station, cinq femmes se préparent.
«Nous sommes des copines du quartier de la Madeleine à Albi. On est ici pour faire une petite balade en raquette. C'est vraiment sympa d'avoir cette station dans le Tarn. Certes, elle n'est pas ouverte très souvent. Mais aujourd'hui, c'est parfait, même s'il fait sacrément froid. Mais on est bien équipé. On a même le pique-nique pour manger sur les pistes»sourit l'une elles.

Les voilà parties pour quelques kilomètres,accompagnées d'une neige magnifique et d'un thermomètre qui affiche -8° sous abri. Si on ajoute la venue d'un vent glacial, le ressenti dépasse les -13°.
«Notre clientèle vient bien sûr du Tarn, mais aussi de Toulouse et de l'Hérault. Nous avons aussi pas mal d'écoles qui amènent les enfants s'oxygéner et profiter du panorama» ajoute l'employé municipal.



Mais que viennent-ils rechercher à Picotalen ?
«Ils aiment la tranquillité du site. Ici, on n'est pas une machine à faire du ski. C'est tranquille, reposant. Et pas cher du tout. D'ailleurs, si vous possédez nos propres équipements, les pistes sont entièrement gratuites.»

Familiale, tarifs incomparables, Picotalen a des atouts. Reste l'essentiel. Le problème récurrent de l'enneigement.
«Nous ne sommes qu'à 1000 mètres. Nous ne pouvons pas assurer de la neige de façon continue. On sait que l'on aura la chance d'être ouvert la première semaine des vacances scolaires. Après, rien n'est moins sûr. Si le vent marin arrive, c'est terminé.

En raquettes à Picotalen/ Photo DDM

Pour l'instant, savourons ces pistes vierges, ces sapins courbés sous le poids, ce calme imposant, brisé seulement par le craquement des raquettes sur le manteau neigeux.
«Quoi qu'il arrive, il faut toujours nous appeler avant de venir. Ce n'est pas parce qu'il neige en plaine, que nous en avons ici. Le climat est très particulier dans le secteur» ose Eric Juré.Reste que la commune de Lacaune connaît l'intérêt touristique de cette station. «L'objectif est de changer le matériel de location qui commence à vieillir. Beaucoup de clients ne font pas attention.Ils font passer les skis sur des cailloux apparents» rajoute le responsable.

«Nous allons aussi améliorer la piste de luge pour les enfants. C'est une demande très forte de nos visiteurs.»
Le froid s'accentue. Le soleil se cache. Pendant ce temps, une des cinq copines albigeoises vient de s'apercevoir qu'elle a mis ses raquettes à l'envers. Rires communicatifs. En file indienne, elles prennent la direction des pistes, s'enfoncent un peu plus dans cette forêt belle et mystérieuse, à la recherche du petit paradis blanc de Picotalen.


Publié le 09/02/2015 à 09:07   | La Dépêche du Midi |

Lacaune : Les pistes de ski prises d'assaut


Skieurs de fond devant, les raquettes derrière au départ du chalet de réservation./ Photo DDM

Samedi, le site de Picotalen ouvert pour la pratique du ski de fond, des raquettes et de la piste de luge a été pris d'assaut par les amoureux de la glisse. Après une nuit à moins 5°, le paysage était devenu féérique avec un très beau soleil qui miroitait sur le givre accroché aux arbres. La température ayant remonté autour de 0°, les conditions étaient réunies pour parcourir les 3, 8 ou 16 km de pistes nordiques pour les meilleurs. D'autres étaient venus en famille pour des balades en raquettes, enfin, les tout petits pouvaient profiter de la piste de luge. A 14 heures, le responsable du chalet ne savait où donner de la tête et annonçait plus de 100 réservations et un parking auto plein. Le beau temps étant annoncé au moins jusqu'à mardi, avec les vacances, on s'attend encore à de nombreux skieurs pour la semaine prochaine. 


Le chalet de Picotalen au départ des pistes / Photo DDM





Le Relais de Fusiès, ancienne "poste aux chevaux" pour les diligences / Photo FB Le Relais de Fusiès



Publié le 09/11/2012 à 09:40

Un casino flambant neuf

Julien Brunasse, responsable de la discothèque, et Laurent Lahondès, le directeur, dans la nouvelle salle modulable du casino. / Phto DDM

Après neuf années de coopération dont un an et demi à la direction du casino de Lacaune, Laurent Lahondès affiche sa satisfaction. Dans le but de redémarrer l'activité discothèque et de redonner un nouveau cachet pour les activités «hors jeux», le jeune directeur ne cache pas son plaisir après la rénovation du restaurant et celle de l'espace discothèque. «Nous avons travaillé, assure-t-il, durant quatre mois uniquement avec des artisans de Lacaune et le résultat donne entière satisfaction». La discothèque est conçue pour être un espace polyvalent, s'adaptant à toutes les animations de la soirée disco classique, au tournage vidéo, au thé dansant, au concert ou autre. L'espace est en effet modulable et accompagné d'un grand dispositif de lumières. 

Le restaurant, lui aussi rénové dans des tons modernes, propose sa nouvelle carte les vendredi, samedi et dimanche soir, à partir de 20h. Ainsi, le casino affiche un programme complet tournant sur deux mois où se succèdent des expositions, du karaoké, les thés dansants, les concerts, la discothèque ou le concours de belote, seule activité payante. Cet ensemble, spécialement conçu pour la jeunesse des Monts de Lacaune, est complété par la salle des 49 machines à sous qui sera rénovée, elle aussi, cet hiver. 


Publié le 17/07/2009 à 09:15    J.-M.G

Le Jambon roi de Lacaune


Didier Oberti explique la démarche qualité de la filière. / Photo DDM

A 800 mètres d'altitude, là-haut dans les derniers contreforts tarnais du Massif Central, le jambon de Lacaune offre à tout un territoire une sacrée renommée. Si les Lacaunais aiment raconter que l'on retrouve trace des premières pratiques du salage de cochon dans l'Antiquité, c'est surtout au XVIIe siècle que la pratique de la salaison s'est vraiment développée. Tout se prêtait ici à la réussite d'un développement économique fulgurant. L'altitude est le premier des paramètres qui favorise le bon séchage du jambon. Il faut aussi un savant mélange de deux vents: le vent du nord qui sèche le produit et le vent marin (l'Autan) qui le ramollit suffisamment pour qu'il soit fondant à point et surtout bien équilibré. Le sel utilisé à Lacaune vient de la Méditerranée voisine bien sûr. Un peu de poivre, une pincée de salpêtre et une subtile touche d'épices dont la teneur est gardée au secret par chaque salaisonniers.

Aujourd'hui à Lacaune, outre les salaisons en tout genre, on produit près d'un million de jambons par an. Un tiers seulement sera prochainement labellisée IGP (Indication Géographique Protégée). Didier Oberti, le président du syndicat d'appellation, est intarissable : « L'obtention d'une appellation, c'est une longue histoire, capitale pour notre avenir. » La fabrication est organisée de façon industrielle mais les 14 principaux producteurs s'attachent à respecter les règles de l'Art. Les porcs sont d'origine du grand Sud-Ouest. Et si le séchage commence dans une chambre de maturation - où tous les paramètres sont sous contrôle, le jambon de montagne finit toujours son parcours exposé au grand air de Lacaune : la clef du succès.


Publié le 28/06/2010 à 16:02

L'espace des sources chaudes

Un moment de détente et de bien-être / Photo DDM C.C.

Si l'appellation « Les-Bains », accolée au nom de Lacaune aurait pu disparaître elle a été remise d'actualité en 1996. Devenu propriété de la commune, le domaine Saint Michel est réhabilité et en 2005 est inauguré l'espace des Sources Chaudes dont les piscines sont alimentées avec l'eau chaude de la source thermale. La Source dont la température varie de 22 à 24°C a un débit moyen : 40.000 litres à l'heure. Ses vertus : eau diurétique et réputation médicale (facilite la digestion, traite les maladies de la peau, guérit la gravelle et l'anémie).

On en est venu là grâce à la découverte de vestiges romains au début du 17ème siècle. Au fil des siècles l'Église joue un grand rôle pour remettre en état le site thermal. Après son apogée au 19ème, l'eau chaude a retrouvé sa vocation de nos jours.

La piscine et ses bains bouillonnants appréciés de tous. / Photo DDM

Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr


   L'après-neige à Lacaune  

Le musée du Vieux Lacaune ou retour sur le passé depuis 1850. / Photo DDM

Découvrez les machines de la filature Ramond, en état de marche, bien que datant de la fin du XIXe siècle. / Photo DDM

En attendant la fête de juin, on peut visiter le musée de la charcuterie / Phto DDM


Visite des salaisons Oberti et du musée associé / Photo DDM


Au départ de Lacaune, circuit de découverte des statues-menhir du Haut-Languedoc / Photo DDM


Le jambon géant trônant à l'entrée est de Lacaune, oeuvre d'André Debru / Photo DDM



   Quelques liens concernant Lacaune sur ce site :  

Montalet, sommet du Tarn et terre de légendes
http://natifs50-graulhet.wifeo.com/article-93080-montalet-sommet-du-tarn-et-terre.html

Journées du Patrimoine 2014 à Lacaune : Le Musée du Vieux Lacaune
http://natifs50-graulhet.wifeo.com/article-92586-journees-du-patrimoine-2014-laca.html

Journées du Patrimoine 2014 à Lacaune : Les Salaisons Oberti
http://natifs50-graulhet.wifeo.com/article-92552-journees-du-patrimoine-2014-laca.html


La découpe du jambon de Lacaune / Photo DDM
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Avril 2017 : Ne pas se découvrir d'un fil !
Haut-Languedoc : Voie verte Lacaune - Gijounet
Petit coup de blanc hier matin en Occitanie
Le Tarn sous les intempéries
Série d'intempéries en Occitanie


• Catégories liées :
lacaune
picotalen
neige


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Le 5/12/2016 par Lemaitre Marie Line :

Votre page a répondu à toutes mes questions et cela me donne envie de venir vous découvrir !!! bonne continuation et à bientôt!!!!

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement