1/2/2015 Pyrénées : c'est "Apocalypse snow" -1-

Pyrénées : c'est "Apocalypse snow" -1-



Publié le 01/02/2015 à 06:52  | La Dépêche du Midi |

Les fortes chutes de neige perturbent la circulation et l'accès aux stations

Nombreuses sorties de route en Ariège / Photo DDM Florent Raoul

L'électricité était presque rétablie dans le Sud-Ouest, hier après les fortes rafales des dernières 48 heures qui ont fait 11 blessés, mais la vigilance orange restait de mise jusqu'à lundi pour quatre départements de la région, avec localement un fort risque d'avalanches.

La vigilance orange établie par Météo-France pour risques de fortes précipitations, d'inondations, d'avalanches et de verglas touchait encore hier après-midi quatre départements : Pyrénées-Atlantiques, sud de la Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées et Ariège.
Cette vigilance orange a été prolongée pour les pluies sur les Pyrénées Atlantiques. Sur la Haute Garonne, les Hautes Pyrénées et l'Ariège, c'est une vigilance «neige» qui la remplace jusqu'à demain lundi, 7 heures.

Ax-Bonascre hier / Photo FB Ax 3 Domaines

En Ariège. Plusieurs stations étaient inaccessibles hier. La station de Goulier, le plateau de Beille et l'Étang de Lers étaient coupées du monde par des routes rendues impraticables. Jusqu'à demain, l'accès aux stations d'Ascou et des Monts d'Olmes est interdit aux transports en commun. Pour les autres véhicules l'équipement est obligatoire. Le Col de Port est fermé, l'accès à l'Andorre est difficile (équipements obligatoires après Ax-les Thermes). Le col du Puymorens était fermé hier soir et la RN 20 interdite aux poids lourds de plus de 19 tonnes. En Couserans et sur la Haute- Ariège le risque d'avalanche reste au niveau 4 (élevé). On a dénombré quelques coupures d'électricité notamment à Saurat, à cause de la chute d'arbres sur le réseau électrique. Chutes d'arbres qui ont coupé aussi quelques axes de circulation en Haute Ariège, Vicdessos et Couserans. Par ailleurs quelques sorties de routes ont été signalées mais sans gravité.

La Mongie hier / Photo FB Grand Tourmalet

Dans les Hautes Pyrénées. Avec un mètre à Luz et Cauterets, le département a été bien servi en neige. Plusieurs sorties de routes sans gravité ont été signalées, et deux autocars ont été bloqués une partie de la journée vers Campan. La neige devrait continuer à tomber aujourd'hui en plaine comme sur les sommets. Les stations de ski de Grand Tourmalet, Gavarnie et Val d'Azun seront fermées aujourd'hui. A Saint-Lary, l'accès sera possible seulement par téléphérique.
Fermé également l'accès à Hautacam. La route de La Mongie est bloquée depuis hier après midi.


Luchon hier / Photo FB Luchon-Superbagnères © Paul Tian

En Haute Garonne. La moitié sud du département est placé en vigilance orange pour le phénomène de neige-verglas. Les précipitations restent soutenues avec 40 à 50mm à venir pour les prochaines 24 heures. La limite pluie/neige est descendue la nuit dernière à 200/300m. Les cumuls attendus d'ici aujourd'hui sont de l'ordre de 10cm à 500m d'altitude, 20 à 30 cm à 700m et 40 à 70cm au-dessus de 1500m. Les équipements sont obligatoires pour accéder aux stations de ski.

Dans les Pyrénées Atlantique/Sur les massifs Aspe-Ossau, les cumuls de neige fraîche «atteignaient 1m à 1.800 m, voire localement plus», selon un bulletin d'alerte de la préfecture. Hier samedi, le manteau neigeux était «chargé et instable», avec des «avalanches spontanées observées». La préfecture juge qu'il y a «risque de déclenchement d'avalanche au passage d'un seul skieur» dans la zone.


Publié le 01/02/2015 à 03:51  
| La Dépêche du Midi |  J. Battoue

Hautes-Pyrénées : Neige attendue en plaine

A cause de la neige, la route du Tourmalet a été bloquée, hier, à Sainte-Marie de Campan./ Photo DDM, Laurent Dard.

On peut s'attendre à voir blanchir la campagne aujourd'hui tandis que des chutes modérées, voire fortes vont persister sur le massif. Les dernières précipitations neigeuses ont été particulièrement importantes sur la Haute Bigorre avec près d'1 m à Cauterets et Luz. Mardi, tout le département va être touché.

Que de neige ! Des précipitations importantes touchent à nouveau la Bigorre. En l'espace de 24 heures, il en est tombé près d'un mètre à Cauterets, Luz-Ardiden et 80 cm, voire plus, à La Mongie indique Jacky Mayer, prévisionniste à Météo France. Cet épisode hivernal n'a épargné aucune station. Mais c'est en Haute Bigorre qu'il est le plus remarquable entraînant moult péripéties. Sur les accès conduisant aux stations on ne comptait plus les sorties de route, fort heureusement sans gravité.

Gavarnie / Photo FB Gîte Oxygène Gavarnie

Ainsi, hier, en fin de matinée, deux autocars qui s'étaient engagés sur la RD 218 sont restés bloqués une partie de la journée. L'un à 800 mètres de la station, l'autre plus bas, vers Campan. D ‘un côté, 44 Espagnols, de l'autre 50 Français. Un temps, ils ont espéré un dépannage privé mais ont dû s'en remettre aux services de l'État, lequel a ouvert une cellule de crise hier, incitant à la vigilance, d'autant que la neige va continuer à tomber. Ce soir, 30 à 40 cm supplémentaires sont annoncés en altitude. Sur le plateau de Lannemezan la couche, hier, ne dépassait pas 5 cm mais elle risque de s'épaissir car aujourd'hui, des flocons sont même attendus en plaine. 

Tous les clignotants doivent nous inciter à la prudence : alerte orange pour la neige, les avalanches (risque maximal) et les précipitations et alerte jaune au niveau des crues. À cause de ces intempéries, les stations du Grand Tourmalet, de Gavarnie et du Val d'Azun seront fermées aujourd'hui et Saint Lary ne sera accessible que par téléphérique. De son côté, le conseil général mobilise ses agents et ses engins. Michel Pélieu, son président déclare : «C'est un week-end perdu. Mais on ne le vit pas avec amertume. Toute cette neige va stimuler la clientèle pour l'avenir.» Mais on n'en a pas fini. Car, mardi, la neige revient et devrait recouvrir, cette fois, tout le département.

Site internet : http ://inforoute.cg65.fr - ou sur la page Facebook :
http ://facebook.com/cghautespyerenees



Barèges ce matin / Photo FB Le Bastan

Le point en Bigorre
Secteur des Gaves : l'accès à Couraduque était fermé hier soir, tout comme l'accès à Hautacam. À signaler une coulée sur la route du Pont d'Espagne dégagée par les équipes du conseil général.

Tarbes Haut Adour : route d'accès à la Mongie fermée depuis 14 h 30, samedi, avec organisation de convois pour la descente.
Deux bus ont été bloqués dans la montée pour des problèmes d'équipements. L'hébergement a été organisé par la préfecture
Plusieurs coulées ont été dégagées, mais une nouvelle s'est produite hier soir.



Secteur des Nestes : tunnel fermé à 19 heures, et fermeture de la route par arrêté préfectoral ; accès à la station de Piau également fermé ; une coulée à Cachou (à deux reprises hier), dégagée.
De plus, accès à station de Saint Lary fermé depuis 12 heures par arrêté communal (deux coulées dégagées)
Enfin, une coulée importante a été signalée à Eget, de 400 m sur plusieurs mètres de hauteur.


Publié le 01/02/2015 à 06:41  
| La Dépêche du Midi |  M.M.

P.O. - Lot : Des écoliers bloqués une nuit par la neige

Un chasse-neige à Sainte-Marie de Campan (Hautes-Pyrénées) - Laurent Dard - AFP

Des écoliers des classes de CM 1 et CM2 des écoles primaires de Saint-Vincent-Rive-d'Olt et d'Espère ont vécu une aventure hivernale vendredi et dans la nuit de vendredi à samedi. Les 45 élèves étaient partis en classe de neige pour une semaine en Pyrénées-Orientales. Le départ et le séjour se sont bien déroulés, sauf pour le retour. Suite à des chutes de neige, les écoliers et leurs instituteurs ont été bloqués vendredi à la gare de Latour-de-Carol. Le train qui circulait était à l'arrêt à cause des intempéries qui ont provoqué des chutes d'arbres sur la voie. «Les enfants ont attendu dans le wagon chauffé de 14 heures à 19 h 30 vendredi. Les autorités ayant décidé que le train ne pouvait pas circuler, ils ont par la suite été transportés, accompagnés par les gendarmes et les sapeurs pompiers, dans un centre d'hébergement à Prades où ils ont passé la nuit.

Ils ont été transportés par bus jusqu'à Toulouse le samedi matin, où une collation leur a été offerte, avant leur retour sur Cahors en début d'après-midi» indique l'inspecteur d'académie Guillaume Lecuivre. «Je tire mon chapeau à l'inspection académique. Les parents étaient informés toutes les deux heures de la situation. Ils sont rentrés sains et saufs et a priori, ils ont beaucoup de choses à raconter. Je crois que c'est une aventure dont ils se souviendront et qu'ils vont sûrement aborder en classe» précise Jean Petit, maire d'Espère. Un constat partagé par le maire de Saint-Vincent-Rive-d'Olt, Raoul Debar. Il a également été informé par l'inspection académique de toutes les phases du rapatriement.


Publié le 01/02/2015 à 09:27  
| La Dépêche du Midi |  A.M.

Lannemezan :  Prudence de mise sur l'A64


Neige samedi sur le Plateau / Photo DDM, Alain Maillé.

La neige a commencé à tomber hier, en milieu de matinée sur le Plateau de Lannemezan. Sans pour autant provoquer de véritables perturbations. Prudemment, les conducteurs avaient réduit leur vitesse. À la sortie de l'A64, certains d'entre eux, qui se dirigeaient vers les stations de ski prenaient la précaution d'équiper leurs véhicules de chaînes. À Lannemezan-ville, l'intervention du chasse-neige des services municipaux a permis de maintenir de bonnes conditions de circulation. Du côté de la gendarmerie on ne signalait pas de difficultés particulières sur le Plateau. 

Toutefois, le plan Intervention Sud Ouest (PISO) était activé afin d'interdire la circulation des poids lourds sur l'autoroute si les conditions météorologues se dégradaient. C'est d'ailleurs ce qui s'est produit. En fin d'après-midi vers 16 heures un autre épisode neigeux, plus violent que le précédent s'est déclenché sur Lannemezan, et le Plateau qui a rendu délicates les conditions de circulation.


Publié le 01/02/2015 à 09:57  
| La Dépêche du Midi |  E.D.

Ariège : Pannes d'électricité et stations fermées

À Saurat, ce matin, le village s'est réveillé sans électricité./Photo DDM, Florent Raoul.

Hier, les intempéries ont perturbé le département, même si dans la situation s'est améliorée dans l'après-midi.
Stations fermées. Mauvaises nouvelles pour les skieurs. Les stations de Goulier, du plateau de Beille et de l'Etang de Lers étaient inaccessibles aux skieurs. Les routes pour monter étaient impraticables.

Transports interdits. Jusqu'à lundi 6 heures, l'accès aux stations d'Ascou, de Guzet et des Monts d'Olmes est interdit aux transports en commun, à cause de l'état des routes. L'accès reste difficile pour le reste des automobilistes. Équipements obligatoires.

Circulations difficiles. L'accès aux autres stations était possible avec les équipements spéciaux. La D618 (col de Port) est fermée entre Massat et Boussenac. Pour monter en Andorre, les équipements spéciaux étaient nécessaires à partir d'Ax-les- Thermes. L'accès à la RN20 aux poids lourds de plus de 19 tonnes reste interdit. Hier soir, le col du Puymorens était fermé à la circulation.


Raquettes à Ax / Photo FB Ax 3 Domaines

La D117, entre Foix et Lavelanet était également enneigée. Tout comme les routes à partir d'Oust et de Castillon-en-Couserans. Hier après-midi, la situation s'est améliorée sur une partie des routes, notamment dans le Vicdessos. Mais un nouvel épisode neigeux va s'abattre aujourd'hui (voir encadré). La préfecture préconise donc de limiter les déplacements en fonction de l'état des routes.

Rivière. La situation est redevenue normale. Seules l'Arize et la Lèze restaient en vigilance jaune.
Avalanches. Le risque avalanche est très important (4) sur le Couserans et la haute Ariège. La couche neigeuse est très instable.

Ax-les-Thermes. Hier matin, le domaine skiable était ouvert à 50 %, mais rapidement il est monté entre 70 et 80 % dans l'après-midi. Difficile de faire mieux à cause du risque d'avalanche. Au final, la journée aura été correcte pour la station avec près de 4 000 skieurs. Ax s'installe comme une «destination refuge» en cas d'intempéries.


Ascou-Pailhères / Photo FB Station Ascou

Panne d'électricité. Hier, Saurat s'est réveillé sans électricité, la faute à plusieurs arbres tombés sur des lignes électriques. Les équipes d'ERDF sont intervenues très vite. Le courant est revenu vers 11 heures dans le bourg mais les hameaux sont restés privés de courant plus longtemps.

Arbre tombé. Dans la haute Ariège, le Vicdessos et le Couserans, de nombreux arbres sont tombés sur les routes. Pompiers, équipes du conseil général et des municipalités ont travaillé durement pour rouvrir les tronçons.
Neige. La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que les vacances de février s'annoncent sous les meilleurs auspices. La neige sera au rendez-vous.


Publié le 01/02/2015 à 07:30  
| La Dépêche du Midi |

Haute-Garonne : Vigilance orange sur le département


40 à 70 cm de neige encore attendus aujourd'hui au-dessus de 1 500 m.  / Photo DDM

La préfecture de la Haute-Garonne appelle à la vigilance face à l'alerte météorologique orange pour neige et verglas lancée par Météo France. Depuis samedi, le département est placé en vigilance orange pour le phénomène de neige-verglas. Les précipitations restent soutenues avec 40 à 50 mm à venir pour les prochaines 24 heures. La limite pluie/neige se situait hier vers 400/500 m. La nuit dernière, elle s'est abaissée vers 200 à 300 m. Les cumuls attendus ce midi sont de l'ordre de 10 cm à 500 m d'altitude, 20 à 30 cm à 700 m et 40 à 70 cm au-dessus de 1 500 m. Seule la moitié sud du département est touchée par cette vigilance neige. 


Le Mourtis / Photo FB Le Mourtis

La vigilance orange avalanches est toujours en cours avec un passage du risque 4 au risque 5 (risques de départs spontanés d'avalanche). Si vous devez absolument vous déplacer, pivilégiez les transports en commun ou renseignez-vous sur les conditions de circulation auprès du centre régional d'information et de circulation routière (CRICR). Préparez votre déplacement et votre itinéraire. Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place.


Publié le 01/02/2015 à 09h45 par Nicolas Rebiere   |  Sud-Ouest

Neige dans les Pyrénées-Atlantiques : l'accès aux stations de ski est fermé

L'accès aux stations du Béarn est fermé jusqu'à nouvel ordre. / Photo Sud-Ouest © PHOTO DAVID LE DEODIC

Conséquence des précipitations record de neige tombées en 48 heures, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques vient de décider de fermer l'accès aux stations d'altitude béarnaises.
Face à des cumuls inédits, les engins de déneigement n'arrivent plus à maintenir des conditions de circulation correctes, tant en vallée d'Ossau qu'en vallée de Barétous.

Convois pour descendre les skieurs
Les gendarmes vont organiser ce matin des convois de véhicules pour redescendre les skieurs qui sont dans les stations de Gourette, La Pierre Saint Martin et Artouste. En vallée d'Aspe, où la circulation est interdite aux véhicules de plus de 7,5 tonnes depuis vendredi, l'accès à la station du Somport sera également coupé.



Rappelons que tous les cols Béarnais vers l'Espagne (Pourtalet, Somport et La Pierre-Saint-Martin) sont coupés depuis vendredi. Le niveau de risque d'avalanches a été placé à son maximum hier après-midi.

Quatre départements en vigilance orange
Quatre départements pyrénéens sont toujours placés en vigilance orange par Météo France : les Pyrénées-Atlantiques sont en alerte pluies-inondations et risques d'avalanches, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l'Ariège en alerte neige-verglas et risque d'avalanches. Une alerte prolongée jusqu'à lundi 6h. 

L'accès à Gourette hier samedi / © PHOTO LE DEODIC DAVID

La carte vigilance de Météo France
Pour la journée de dimanche, on attend encore 30 à 50 mm de pluie en moyenne sur le piémont béarnais et la montagne basque, 20 à 40 mm plus à l'est. La limite pluie / neige se situe vers 300/400m.. Vers 500m, il devrait tomber 10 cm de neige environ, localement plus. Vers 700 m, il devrait encore tomber 20 à 40 cm de neige d'ici ce soir, et 40 à 70 cm au dessus de 1500 m.
Le tout avec un risque d'avalanches élevé de 4 sur 5, sauf dans les Pyrénées-Atlantiques où le risque sur les massifs Aspe-Ossau et Pays Basque Barétous a été évalué dans l'après-midi à 5/5, d'après la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Intempéries : les crues menacent au Pays basque : sur la D10, près de Bidache / © PHOTO PHOTO JEAN WEBER

Près de 2 mètres de précipitations en Pays basque depuis jeudi
A 05h ce dimanche, les cumuls étaient importants dans les Pyrénées-Atlantiques avec des cumuls de 30 à 50 mm en moyenne au cours des dernières 24h et des maxima à 60 à 70 mm, de 20 à 40 mm plus à l'est. occidentales avec des valeurs de 20 à 30 mm en équivalent-eau sur les 12 dernières heures.

Depuis le début des intempéries (le 29 en soirée), il est tombé 191 mm à Saint-Etienne de Baïgorry, 173 mm au poste EDF de Lourdios (64), 159 mm à Urepel et Laruns-Artouste. Sur les bassins du pays basque, la moyenne est 100 à 150 sur cette période, de 50 à 70 mm sur l'est de l'Ariège, de 70 à 100 mm sinon.

/ Photo Sud-Ouest © PHOTO LE DEODIC DAVID

9000 foyers sans électricité dans les Pyrénées
ERDF, qui avait remis tous les foyers en électricité samedi soir craignait l'épisode neigeux qui persiste dans les Pyrénées. A raison. Les cumuls de neige constatés jusqu'à 500 mètres en Béarn et Soule ont fait ployer les lignes électriques, certaines cédant. Au total, 3000 foyers sont privés d'électricité dans les Pyrénées-Atlantiques, et 6000 dans les Hautes-Pyrénées.

"Nous avons des problèmes pour accéder aux endroits critiques", explique-t-on à ERDF, qui avait maintenu 200 agents cette nuit prêts à intervenir, et notamment conservé les renforts venus de Bordeaux et de Midi-Pyrénées vendredi pour aider au rétablissement des lignes tombées dans la nuit de jeudi à vendredi suite au fort coup de vent qui a soufflé sur le PIémont voilà 48 heures.


Publié le 01/02/2015 à 09h37  |  Sud-Ouest

 "Apocalypse snow", les fortes chutes de neige dans les Pyrénées

Depuis 48h, les fortes chutes de neige ont provoqué des difficultés en cascade sur les routes des stations béarnaises, désormais fermées par décision préfectorale. 

Beaucoup de problèmes samedi pour accéder à la station béarnaise de Gourette. Les automobilistes ne sont pas tous bien équipés. / © PHOTO DAVID LE DEODIC

La file des voitures est longue et l'avancée des convois est lente. / © PHOTO DAVID LE DEODIC

L'équipement est obligatoire en cas de fortes chutes de neige. / © PHOTO DAVID LE DEODIC

Certains skieurs parviennent à rejoindre la station et évitent le bal des deneigeuses. / © PHOTO DAVID LE DEODIC

Dans la station de Gourette. / © PHOTO DAVID LE DEODIC

Gendarmes et automobilistes s'associent pour faire sortir certains véhicules d'un mauvais pas. / Photos Sud-Ouest  © PHOTO DAVID LE DEODIC


Le 31 janvier à 09h10 par St. S. et Fred Berlic /lindep.fr | 

Encore de la neige et des conditions de circulation difficiles sur les hauts cantons des P.-O. ce dimanche

Samedi matin aux Angles.../ L'Indépendant Photo par P.C.

Il neige encore ce dimanche matin sur  depuis une bonne partie des hauts cantons des Pyrénées-Orientales. Compte tenu des fortes chutes de neige enregistrées depuis jeudi la circulation reste donc toujours difficile.
Les équipements spéciaux sont obligatoires à partir de Thuès  (RN 116)  et sur l’ensemble de la Cerdagne, du Capcir, du Haut Conflent, des Garrotxes et du Puymorens,

Voici les conditions de circulation en début de matinée : 
Le col du Puymorens est fermé (RN320) seule la partie Porté Puymorens-La  Vignole est ouverte (équipements spéciaux sont obligatoires).
La circulation est délicate sur la RN116 entre Olette et Thues.
Circulation délicate sur les  parties hautes du Conflent (Vernet les bains, Jujols, Urbanya Nohedes, Mantêt)
La circulation des transports de marchandises >19T est interdite sur la RN20 entre Ur et Foix
Les opérations de déneigement et de salage du réseau sont en cours, soyez prudents.

Les déclenchements de coulées de neige et d'avalanches en plaques sont possibles, parfois mêmes par faibles surcharges, comme le passage d'un seul skieur.

Espace nordique du Capcir hier / Photo FB Torn Refuge

Sélection d'articles réalisée à partir des sites de La Dépêche du Midi, l'Indépendant et Sud-Ouest.
Autres photos sélectionnées sur les pages Facebook des stations, sites ou organismes mentionnés


Betpouey cette nuit (65) / Photo FB Joël Adagas


 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Bientôt un hyper-belvédère au sommet du Pic du Midi
Un début septembre très automnal !
Pyrénées, premières neiges d'été
Bois flottés sur les torrents pyrénéens
Avril 2017 : Ne pas se découvrir d'un fil !


• Catégories liées :
pyrenees
neige
intemperies
janvier 2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement