29/12/2014 Offensive hivernale entre deux fêtes

   Offensive hivernale entre deux fêtes  

Publié le 29/12/2014 à 08:39
  | La Dépêche du Midi |

Lacaune : Un chapitre blanc pour clôturer l'année


Près de 10 cm sur le Lacaunais, hier./Photo DDM, A.S

Samedi, à partir de 21 heures, un manteau blanc a peu à peu recouvert l'ensemble des Monts de Lacaune. En plein champ, jusqu'à 11 centimètres à 950 mètres d'altitude ; sur la route, un peu moins, l'humidité de l'asphalte ayant neutralisé les premiers flocons. Pour autant la circulation sur les D607 (Alban-Lacaune) et D622 (Castres-Lacaune) restait difficile alors que de nombreuses routes du réseau secondaire n'avaient pu être déneigées. Et Météo France prévoyait encore de nouvelles chutes dans la nuit.

Neige sur Lacaune / Photo FB Patinoire de Lacaune

Si le pays est trop bas en altitude pour pouvoir convertir cette neige en or blanc, la voir apparaître durant la trêve des confiseurs garde un certain charme. Malgré tout, les villages semblent déserts : les riverains préférant rester dans le doux cocon familial plutôt que de prendre l'air des campagnes alentours. Un air d'autant plus vivifiant quand le vent du nord-ouest, source de début de congères, souffle de face. Prudence est donc de mise pour tout déplacement.


Publié le 29/12/2014 à 08:40
  | La Dépêche du Midi |

Pyrénées : la neige est arrivée dans les stations

A la Mongie, les skieurs ont pu dévaler les pentes, malgré la neige./Photos DDM Rachel Barranco

Samedi et dans la nuit de dimanche, la neige est tombée drue. Les stations de ski s'en réjouissent bien sûr, notamment les plus petites, à basse altitude. Voici, département par département, l'état de l'enneigement en Midi-Pyrénées.

Ariège.

Chute de neige en cours samedi à Ax / Photo FB Ax 3 Domaines

L'épisode neigeux inattendu du week-end assure l'ouverture en deuxième semaine de vacances des stations. Celle de Goulier, depuis hier, et celle des Monts d'Olmes qui ouvre enfin ses pistes après le rendez-vous manqué de Noël. «Ces chutes de neige vont nous permettre de sauver la seconde moitié des vacances, et d'améliorer le résultat d'exploitation de la station, confie Gérald Sgobbo, président de la communauté de communes du Pays d'Olmes. C'est appréciable, d'autant qu'il y a du monde sur la station». Enfin, dans les stations déjà ouvertes, les professionnels ne boudent pas leur plaisir : «Notre objectif, c'est l'ouverture de 100 % du domaine skiable (ce lundi)», annonce Cyril Bardin, d'Ax-3-Domaines, où 30 pistes sont ouvertes, avec 110 cm de poudreuse en haut et 70 cm de neige en bas des pistes.

Aveyron.
Les stations de ski de Brameloup et de Laguiole en Aveyron sont fermées, faute d'enneigement. Quelques résidents du Bouyssou, à Laguiole en profitent pour faire des raquettes ou pour découvrir les chiens de traîneau. «C'est une mauvaise nouvelle mais nous devons faire avec les caprices du temps», précise le directeur de la station de ski de Laguiole, Frédéric Amrheim. Actuellement, l'épaisseur du manteau neigeux est de 5 cm, pas de quoi ouvrir les pistes de ski alpin et de fond.

La Mongie ce lundi matin / Photo FB Grand Tourmalet

Tarn.
Elle était attendue, elle est venue : les Tarnais des cantons de Lacaune, Anglès, Brassac, et, évidemment, Murat, se sont réveillés sous la neige. Dès samedi, à partir de 21 heures, un manteau blanc a peu à peu recouvert l'ensemble des Monts de Lacaune. Jusqu'à 11 cm à 950 mètres d'altitude. De quoi donner envie aux plus téméraires de chausser les raquettes.

Hautes-Pyrénées.

Saint-Lary ce lundi matin / Photo FB Saint-Lary

Après des semaines de discrétion, la neige a effectué un retour remarqué sur les contreforts bigourdans. En station, il est tombé entre 35 cm (à Hautacam) et jusqu'à près d'un mètre (en haut de Piau-Engaly). Des chutes qui ont causé quelques difficultés samedi lors du chassé-croisé sur les routes où certains n'ont bravé les consignes et perturbé la viabilisation des routes. Hier matin, c'est le vent qui a joué les trouble-fête et retardé voire limité l'ouverture de certains domaines. «Ce week-end, les stations qui bénéficient d'une télécabine pour rallier leur domaine depuis la vallée comme St-Lary et Cauterets ont été les plus fréquentées, car plus facilement accessibles. À l'inverse, Gavarnie a dû rester fermée car inaccessible. Dès aujourd'hui et pour la semaine, toutes les stations seront en piste. La dernière à se lancer sera Hautacam où l'on chaussera à partir de ce matin sur une partie du domaine, avant une ouverture totale mardi.

Même les espaces nordiques fonctionneront, à commencer par Payolle et Nistos. Quant aux accès aux stations, ils devraient se faire sans difficulté même s'il est recommandé de se munir des équipements spécialisés.


Publié le 29/12/2014 à 07:58
  | La Dépêche du Midi |

Aux Monts d'Olmes, le sourire est revenu

Dès ce matin, aux Monts d'Olmes, les amateurs de glisse vont tester cette poudreuse de rêve tombée ce week-end. /Photo DDM, H.D.

Aux Monts d'Olmes, hier après-midi, on ne croisait que des visages heureux et de larges sourires. En ouvrant les volets, le matin, les vacanciers et les professionnels du tourisme ont découvert un paysage de rêve, sous cinquante centimètres de neige fraîche.

Christophe arrive tout droit de Saint-Nazaire, avec un groupe d'amis et sa petite famille. «Nous sommes arrivés ce samedi. Il commençait déjà à neiger un peu, et ce matin, c'est le bonheur, explique-t-il, avec un large sourire. Nous attendons l'ouverture de la station demain matin (1), avec impatience». Un peu plus loin, une jeune mamie, de Lavelanet, avec ses enfants et ses petits-enfants, enchaîne les descentes en luge. Puis la joyeuse bande s'attaque au «premier bonhomme de neige de la station, et de la saison», confie sa fille. Du côté des professionnels du tourisme, dans les commerces de la station comme à l'école de ski, le moral est désormais au beau fixe. «On attendait la neige avec impatience, elle est arrivée. Bien sûr, ce qui est perdu est perdu, mais on espère qu'on va faire une belle saison», confie le patron du Rocher, Jean-Jacques Dubon. Loueur de matériel bien connu aux Monts d'Olmes, Denis Daudet se réjouit : «C'est un grand jour : de la neige, l'ouverture, des clients… Et des clients qui ont le sourire, c'est très important. Et on a retrouvé la station telle qu'on la connaît, et qu'on l'aime, en hiver, c'est-à-dire toute blanche et avec du monde».
(1) Ce lundi matin, Ndlr.

Le point neige, les dernières ouvertures

Samedi soir à Ax / Photo FB Ax 3 Domaines

Dans un communiqué diffusé hier soir, les Monts d'Olmes annoncent une ouverture partielle de la station dès le matin 9 heures (les pistes du front de neige, voir le bulletin complet en page 28). Hier, seule la corde était ouverte. Goulier et le site nordique de l'Étang de Lers annoncent également une ouverture pour ce lundi matin. Le Chioula n'a pas communiqué d'information, mais la station pourrait rester fermer encore quelque temps à la suite de l'incendie qui a détruit le restaurant d'altitude, en mars dernier. Du côté des stations qui étaient déjà ouvertes depuis le début des vacances scolaires, les chutes de neige de ce week-end ont été importantes et bienvenues. Il est tombé cinquante centimètres de neige fraîche à Guzet, qui avait ouvert dans des conditions difficiles. Il a fortement neigé sur la Haute Ariège également : Ascou, Ax-3-Domaines, le plateau de Beille et Goulier en ont très largement profité. Seul bémol : les conditions de circulation se sont dégradées hier, et l'accès aux stations de ski pouvait s'avérer difficile parfois.


Publié le 29/12/2014 à 08:32  
  | La Dépêche du Midi |   Andy Barréjot

Enfin le grand jour pour Hautacam


Alors que les agents déneigent la piste de mountain luge, les enfants dévalent déjà les pistes./ Photo DDM Rachel Barranco.

La neige qui faisait tant défaut à la station familiale est arrivée samedi. Hier, alors qu'Hautacam était fermé, le cérémonial d'ouverture était lancé afin que les pistes du Cardouet et la mountain luge soient ouvertes dès ce matin. Le reste du domaine suivra demain.

«On l'attendait, on l'a !» Les mains solidement serrées sur la fraise qui évacue la neige des allées, Cathy savoure le tapis blanc qui recouvre désormais le Hautacam. La veille, plus de 35 cm de poudreuse ont tapissé le domaine qui manquait jusqu'alors cruellement de neige, même si les activités ludiques comme la mountain luge ont plutôt bien fonctionné.

Mais hier, sur tous les visages, le même sourire, malgré la tâche immense qui attendait les équipes de la station familiale. Avec le vent, l'amas de neige dépasse parfois les 85 cm, comme sur certaines portions de la piste de luge, notamment les virages, où s'activent depuis un moment déjà Tony et Aurore. «Je n'en peux plus, j'abandonne», souffle cette dernière, de la neige jusqu'aux cuisses. Qu'à cela ne tienne, le kilomètre de rails sera prêt ce matin pour les petits comme les grands. Tout comme le secteur du Cardouet qui surmonte la zone d'accueil et pour lequel le nombre de pisteurs a été doublé aujourd'hui. «Il faut jalonner pour que les deux dameurs puissent travailler convenablement et préparer le domaine cette nuit», explique J.-B., responsable technique de la station. Mais Jérôme, le dameur attitré du Hautacam, ne peut patienter jusqu'à minuit pour se mettre aux manettes de l'engin. Déjà, il multiplie les allers-retours au pied de la station, avant de s'élever avec J.-B. pour basculer sur le secteur du Naouit. «C'est plutôt bon, à l'exception de quelques zones sur les téléskis, confie le directeur technique. Ça va le faire pour mardi.» Comprenez pour une ouverture totale du domaine.

Hautacam hier dimanche / Photo FB Hautacam Station

Mais tous ne patienteront pas jusque-là, ni même jusqu'à ce matin. Malgré une route d'accès difficilement praticable, y compris avec les équipements spéciaux, plusieurs familles ont déjà investi le front de neige. Ainsi de Gabriel, qui se jette avec gourmandise au milieu des flocons, sous le regard de papa et de papy, tous venus de Saint-Nazaire pour les vacances. «Il y avait moins de neige que l'an dernier mais on ne s'est pas ennuyé pour autant. C'est sûr que si c'est ouvert demain, je me payerais quelques descentes», apprécie Michel, le grand-père. «Dès qu'il y a de la neige, il y a du monde, estime Cathy, qui s'affaire désormais à la boutique de la station, rénovée, où plus de 450 paires de ski et d'autres objets à l'effigie de la station seront à la disposition des vacanciers dès ce matin. Hautacam, c'est vraiment la station familiale.»

À partir de minuit, cette nuit, les deux dameuses de la station sculpteront le secteur du Cardouet. Au petit matin, les 40 agents du Hautacam prendront possession du domaine où pourraient, dès aujourd'hui, converger plus d'un millier de skieurs, impatients de se lancer sur les pentes du belvédère de la vallée des Gaves.

Déneigement samedi sur la route de Luz-Ardiden / Photo FB Luz-Ardiden 

À fond le fond !
Il n'y a pas que les domaines alpins qui se frottent les mains. Les espaces nordiques profitent de ces chutes de neige pour ouvrir leurs pistes aux skieurs de fond. Ainsi, à Payolle, 100 % du domaine sera ouvert dès aujourd'hui, que ça soit pour le ski de fond, les raquettes et même le petit téléski. À Hautacam, mais aussi à Nistos, au Pont d'Espagne et au Val d'Azun, les amateurs de balades et de grands espaces trouveront leur bonheur dès ce matin, avec par exemple plus de 70 km de piste ouverts en haut du col de Couraduque.


Publié le 28/12/2014 à 08:35
  | La Dépêche du Midi |

Haute-Garonne : Dans les stations la neige tombe à pic


La neige est apparue samedi en début d'après-midi / Photo DDM

Lorsque les premiers flocons ont fait leur apparition, hier vers 13 heures, les responsables des deux stations du Mourtis et de Luchon Superbagnères ont poussé un ouf de soulagement. Car la neige qui était attendue depuis le début du mois arrive à la charnière des deux semaines des vacances de Noël, et à la veille d'une seconde semaine particulièrement prisée des skieurs. «Avant Noël les gens viennent pour être à la montagne et passer les fêtes en famille, dans toutes les stations, la deuxième semaine est traditionnellement celle où l'on vient pour skier», constate un responsable de Luchon Superbagnères. Mais il était temps ! À la station du Mourtis, l'ouverture des pistes initialement prévue à partir du 6 décembre a dû être ajournée. 

Station de Peyragudes ce lundi matin / Photo FB Station de Peyragudes

Au cours de la première semaine des vacances la station a réactivé ses activités estivales. Pour compenser le manque de glisse, balades en poney, parcours d'orientation, VTT et trottinettes tous terrains ont repris du service au pied des pistes.À Luchon Superbagnères, douze des vingt-deux pistes étaient ouvertes hier en début d'après-midi, et la neige qui est tombée dru à partir de 13 heures permettait d'espérer une ouverture à 100 % du domaine skiable à partir de lundi. Le grand beau temps sec et froid annoncé pour le début de la semaine autorise effet la mise en route des canons à neige qui complètent les chutes naturelles. Hier l'épaisseur du manteau neigeux était de 25 cm en bas des pistes et de 30 cm en haut à Superbagnères. Au Mourtis une ouverture partielle de quelques-unes des vingt pistes de la station pour ce dimanche était annoncée hier en fin d'après-midi.


Publié le 28/12/2014 à 07:48  | La Dépêche du Midi |


Un mort et 15 000 véhicules bloqués dans les Alpes


19 départements placés en vigilance orange, neige et verglas./ Photo DDM

Quelque 15 000 véhicules étaient bloqués hier en fin d'après-midi en Savoie en raison d'importantes chutes de neige, obligeant la préfecture à lancer un plan d'hébergement d'urgence, la circulation restant par ailleurs difficile dans les 19 départements placés en «vigilance orange» neige et verglas.

Dans l'Isère, la neige a déjà provoqué un accident mortel, un homme de 27 ans ayant été tué quand sa voiture a glissé, hier vers midi, dans un ravin du massif de Belledonne.
Vers 17h30, la préfecture de Savoie a invité les automobilistes «à s'arrêter le plus en amont possible» de la région pour «y rechercher un hébergement pour la nuit».

Hébergement d'urgence
«Certains feront demi-tour mais d'autres, qui ne sont qu'à quelques kilomètres des stations, pourront être accueillis dans les centres d'hébergement d'urgence «ouverts dans 12 communes du département, a indiqué un porte-parole de la préfecture.

La circulation sur la route vers Moûtiers / Photo DDM Jean-Pierre Clatot - AFP

Bernard Cazeneuve a estimé que la circulation était «plus particulièrement critique en Savoie : alors que 36 000 véhicules étaient attendus dans la vallée de la Tarentaise, 7 000 seulement ont pu, pour l'heure, y accéder».
«Seuls les véhicules équipés de chaînes pourront poursuivre leur progression, notamment vers les stations, les autres devant interrompre temporairement leur voyage. La gendarmerie et la police nationales en informent les usagers, notamment aux barrières de péages», a indiqué le ministre.

Bernard Cazeneuve a d'ailleurs appelé les automobilistes «à la plus grande prudence» et «à différer leurs déplacements».
Le froid et la neige devrait perdurer dimanche dans tout l'est de la France, Météo France mettant d'ailleurs mis en garde contre un «regel significatif» dans la nuit, qui rendra les routes glissantes.

Sur la route menant à la station de ski des Saisies, le 27 décembre 2014 / Photo DDM

Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr

La Vallée d'Aure dimanche soir / Photo FB Vallée d'Aure


 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Bois flottés sur les torrents pyrénéens
Avril 2017 : Ne pas se découvrir d'un fil !
Pyrénées : Bilan de la saison de ski
Barrage de Cap de Long : Visite décennale
Le Parc National des Pyrénées a 50 ans


• Catégories liées :
grand sud
pyrenees
neige
2014


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement