5/9/2014 Rentrées des classes... d'antan


Rentrées des classes... d'antan

Page en cours de réfection suite à la "disparition" de certaines photos... Désolé pour cette perturbation !
(Problème lié à l'hébergeur d'images)



      Années 50 :     


1 " Les Ecoliers de la rue Damesme " / Robert Doisneau (1956)


2 L'essayage de la blouse / Keystone (1950)


3 Sur le chemin de l'école (1945) / Robert Doisneau


4 Le cartable neuf  / Robert Doisneau (1956)

5 Pupitres d'élèves, encriers et plumiers


6 Après le plumier, la trousse


7 Les écolières / Robert Doisneau (1945)


8 Inspiration / Robert Doisneau 


9 Tableau noir / Robert Doisneau 


10 Calcul mental / Robert Doisneau 


11 Écolier  / Robert Doisneau 


12 La dictée / Robert Doisneau 


13 La ronde  / Robert Doisneau 


14 Le gâchis / Robert Doisneau 


15 Leçon de choses / Robert Doisneau 


 16 On efface tout / Robert Doisneau 


 17 Défense passive / Robert Doisneau 

18 Le pigeon / Robert Doisneau 


19 A l'école de la rue Buffon / Robert Doisneau 

20 Tabliers rue de Rivoli


21 L'heure de la sortie / Photo Paul Almasy


22 La bagarre  / Robert Doisneau 


(Sources : pages Facebook Nostalgie des années 50/70, Je vous parle d'un temps ; Delcampe)

     Années 80 :    

Derniers achats de fournitures scolaires / 3 septembre 1981 - Archives Le Progrès

Rentrée des primaires à Saint Jean d'Ardières.../ 25 septembre 1980 - Archives Le Progrès

...avec l'autocollant Pif sur le cartable / 25 septembre 1980 - Archives Le Progrès

Une classe de primaire à Savigny en 1980 / Archives Le Progrès

On filme pour immortaliser ce grand moment / 7 septembre 1982 - Archives Le Progrès

Ouf c'est l'heure de la récré !.../ 25 septembre 1980 - Archives Le Progrès
(Source : www.leprogres.fr)

     Souvenirs & Témoignages    

Publié le 03/09/2014 à 08:01 | La Dépêche du Midi | 

Meljac (12) : Un siècle, ou presque, d'école au village

Nombre de Meljacois se reconnaîtront sur la photo ci-dessus et ne manqueront pas de nous dire le nom de tous les «figurants» ainsi que la date de cette prise de vue. /Photo DDM

Un siècle, ou presque, d'école à Meljac. C'est au moment de la rentrée scolaire, le titre d'un nouveau chapitre choisi par l'association Meljac.net.

C'est un dossier d'archives de l'école de Meljac couvrant la période «1870-1969» qui vous est proposé. On peut y retrouver le registre matricule, le registre d'appel journalier qui fait obligation aux parents d'élèves, de faire connaître les motifs d'absences (causes météorologiques, épidémiques, offices religieux, travaux des champs, garde de troupeaux ou autres foires à Lédergues ou ailleurs), la liste annuelle d'inscription des élèves, du matériel pédagogique… le dossier de construction de l'école de Meljac avec son cahier des charges… des «mots d'excuses» de parents motivant l'absence de leurs enfants, la liste des «enseignants» qui s'y sont succédé et des anecdotes les concernant. 

L'association précise : «L'exploitation de ces archives dans notre site www.meljac.net n'a aucune prétention statistique et ne vise qu'à illustrer, au même titre que le font les photographies d'école déjà publiées, le regard que nous pouvons avoir sur notre passé, nos racines, nos ancêtres et nos anciens… Ainsi, au-delà des listes anciennes d'enfants du village, ces documents riches d'anecdotes nous renseignent-ils aussi au travers des rapports, notes et autres commentaires des instituteurs (trices) ou ‘‘des mots d'excuses'' des parents d'élèves relatifs aux absences, sur le mode de vie scolaire de l'époque empreint de respect et de rigueur dans la relation à l'école et au ‘‘maître''».

Mais ce chapitre n'est pas clos… il appartient à chacune et à chacun d'entre nous d'y apporter ses éclairages, ses souvenirs, ses documents, sa propre histoire pour rendre plus vivante encore «l' Histoire de notre école». N'hésitez pas à nous prêter vos documents et autres photographies de famille (nous vous les rendrons), à nous rapporter récits et anecdotes issues de la «tradition orale»…L'apport de chacun(e) rendra votre site www.meljac.net plus attrayant encore pour tous (tes).

 
Publié le 07/09/2014 à 03:51  | La Dépêche du Midi |  Jacky Sarda

Escueillens-et-Saint-Just-de-Bélengard (11) : Les belles années «60» dans une école du village

Alors, vous vous êtes reconnus ? Si non, les «noms» justement sont là pour vous aider... / Photo DDM

En cette période de rentrée scolaire 2014-2015, faisons un bond de cinquante ans en arrière avec une photo de classe de la rentrée 1960-61 à Escueillens. Au grand dam de ses habitants, cette école fermera définitivement en 1983. Nous avons rencontré un Escueillen-Gardois qui nous a confié quelques anecdotes, parmi lesquelles «le poêle». «Deux élèves étaient désignés à tour de rôle pour allumer le poêle à charbon avant que les autres n'arrivent en classe. Les boulets de charbon, il fallait aller les chercher sous le hangar dans la cour et ensuite allumer le fameux poêle. Certains avaient plus de réussite que d'autres.

Une fois le tirage du foyer fonctionnait mal et c'était toute la salle qui se remplissait d'une épaisse fumée qui faisait tousser tout le monde. Il fallait alors ouvrir toutes les fenêtres avant que les copains arrivent. Il est même arrivé que le foyer soit trop chargé en boulets et c'était l'emballement faisant rougir le tuyau du poêle. De toute façon, quelle que soit la situation problématique de ce moyen de chauffage, on avait droit à une réprimande de la part de «Madame».

«Je me souviens d'un petit garçon qui, toute la journée, a pleuré à côté de la porte d'entrée de la salle de classe réclamant sa mère, obligeant la maîtresse à verrouiller la porte pour éviter «qu'il ne s'évade». À la récréation, il était allé se cacher sous le pressoir communal entreposé dans le hangar et la «madame» l'a obligé à sortir avec un roseau pour essayer de le déloger, comme un lapin de son terrier».

Et un dernier souvenir des jours d'offices religieux, enterrements, messes… où «deux élèves pouvaient s'absenter pour aller faire «les enfants de cœur»» et c'était bien car l'abbé Cassagnaud nous «rémunérait»…avec une pièce prélevée dans la quête du jour». Sourire et rire, mais surtout beaucoup de regrets de cette belle époque où les blouses étaient obligatoires, les punitions pleuvaient avec des 100 lignes, le tirage d'oreille et la règle sur les doigts… tout cela avec la bénédiction des parents. Cela a bien changé de nos jours, non ?


 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Graulhet : Rentrée scolaire 2017
Graulhet : C'est la rentrée
Albi hier : Les moutons du Lude
Albi hier : Un marché pittoresque avant 1914
Le Sidobre d'autrefois (CPA) -3-


• Catégories liées :
rentree
classes
antan


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement