5/12/2017 Graulhet : Les pompiers font leur tournée



Depuis mi-novembre, les pompiers graulhétois passent chez les habitants du canton, présenter leur calendrier. Les bénéfices issus des dons iront aux œuvres sociales et au Noël de leur Amicale.

Le centre de secours graulhétois compte 35 sapeurs-pompiers volontaires (dont 2 médecins et 3 infirmières) et 15 sapeurs professionnels.
En 2016, le nombre d'interventions a été en hausse, au nombre de 1408 : 1044 secours à personnes, 148 accidents de la circulation, 125 faux, 91 opérations diverses.


Les habitants de Graulhet ont été très marqués début août par l'incendie du château de Lézignac, l'un des derniers joyaux du patrimoine local. Ce sinistre a mobilisé toute la nuit 56 sapeurs des principaux centres de secours tarnais / Photo SDIS 81 CNE Cante & CPL Médina


Deux jours après, c'est un hangar des Vergers de Montdragon qui est parti en fumée / Photo SDIS 81 SCH F. DURAND


Une trentaine de vaches et veaux ont péri dans un feu de hangar à Saint-Gauzens (juillet 2017)  / Photo SDIS 81 CPL L. THEMIOT


Deux quadragénaires ont été victimes d'un accident, début avril, avenue du Sidobre, à Graulhet / Photo DDM, R.B.


Deux véhicules calcinés, une maison inhabitable suite à un incendie accidentel fin mars avenue du Sidobre, à Graulhet / Photo DDM


12 pompiers volontaires formés aux techniques opérationnelles au centre de secours graulhétois  / Photo DDM, G.D.


En photo dans le calendrier 2018 : La cheminée de l'ancienne mégisserie du Rey fragilisée par un incendie (septembre 2016) / Photo DDM, Jean-Claude Clerc



Les colons de La Courbe en visite au Centre de secours / Photo ALG


Les pompiers de Graulhet interviennent également hors secteur, en renfort, comme ici à  la maison de santé pluridisciplinaire de Montredon-Labessonnié (mi-novembre 2017) / Photo DDM, S.F.


Plus de 300 pompiers et jeunes sapeurs-pompiers ont participé fin avril aux épreuves officielles du parcours sportif qui se déroulait au Centre de Loisirs de La Courbe / Photo DDM, G.D.


Publié le 03/12/2017 à 03:52  | La Dépêche du Midi |   G.D.

Trois retraités après 120 ans de service


Éric Rivière au micro, Philippe Bordes à gauche, Pierre Massol à droite. /  DDM.G.D.

Le colonel Christophe Dulaud, chef de corps tarnais avait fait tout exprès le déplacement, tout comme Jean-Marc Raynal président de l'Union Départementale des sapeurs pompiers. C'est dire toute la singularité de la cérémonie qui a réuni actuels et anciens pompiers graulhétois, élus et familles, dans le grand garage du centre de secours vendredi soir. «Quand on sait que la moyenne d'âge d'un engagement pour un pompier volontaire est de 11 ans, on comprendra pourquoi une page importante se tourne ce soir» a conclu le lieutenant Jean-François Alibert, chef de corps. Ce sont trois pompiers volontaires qui font valoir leurs droits à la retraite des activités opérationnelles en cette fin et début d'année.

Trois «enfants de la balle» bercés dans leur enfance par la sirène de l'ancien centre de secours, émerveillés par les camions rouges, impatients de s'engager comme le père, l'oncle, le cousin. Bordes, Massol, Rivière, trois noms qui depuis plus de soixante ans sont inscrits sur les rapports des hauts faits d'incendies ou de sauvetages de la caserne de Graulhet. «Laisser les miens pour être au service des autres» c'est ainsi que Pierre Massol, incorporé le 1er juillet 1977, caporal le 1er janvier 1987, sergent le 1er janvier 1995 et nommé adjudant le 1er janvier 2014, a résumé près de 40 ans de service. Il aura «usé» sept chefs de corps ou de centre.


Centre de secours - départ de trois pompiers volontaires à la retraite / Photo Mairie de Graulhet

Des états de service exceptionnels
Éric Rivière, incorporé le 1er juillet 1978, caporal le 1er janvier 1987, sergent le 1er janvier 1995, nommé adjudant le 1er janvier 1998 et qui s'est illustré lors des opérations de secours suite à l'explosion de l'usine AZF, compte lui aussi près de 39 ans de service. Des états de service exceptionnels pour Philippe Bordes, incorporé le 1er janvier 1979, caporal le 1er janvier 1984, sergent le 1er janvier 1991 et nommé adjudant le 1er juillet 2014 soit près de 39 ans de service dont un an à la brigade des sapeurs pompiers de Paris, citation suite au feu de l'usine de la SARIC, aux opérations de secours suite à l'explosion de l'usine AZF et félicité par le préfet du Tarn pour avoir mis en fuite trois cambrioleurs en 2009.

Soit près de 120 ans de service pour les trois réunis.et des discours fleuves avant la remise de cadeaux, en présence de Claude Fita le maire et Florence Belou conseillère départementale. Mais aussi des épouses, des familles, des enfants voire petits-enfants des trois futurs retraités, qui pour quelques-uns ont déjà commandé le camion échelle et la panoplie de pompier avec le casque, au Père Noël.



Manifestation du 14 juillet : Passage en revue par les autorités des personnels et du matériel du centre de secours (2015) / Photos N50G



 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
P.O. : Dramatique accident entre un bus et un TER
Graulhet : Rétro Février 2017 -2-
Occitanie : "Regal" grand salon de la qualité alimentaire
La tempête Ana traverse la France
Graulhet : Rétro Février 2017 -1-


• Catégories liées :
graulhet
pompiers
decembre 2017


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement