14/12/2014 Sports 81 : Gros plan sur la Gymnique Briatextoise

  Sports 81 : Gros plan sur la Gymnique Briatextoise  



Chaque dimanche, La Dépêche du Midi consacre une page spéciale à un sportif et un club du département. Aujourd'hui, rendez-vous avec la Gymnique Briatextoise...

Publié le 07/12/2014 à 08:47  | La Dépêche du Midi |  G.D.

35 ans de pirouettes pour la Gymnique Briatextoise

La Gymnique Briatextoise fait une grande fête une fois par an./Photo DDM

À trente-cinq ans, c'est à une vraie seconde vie que vient d'accéder la Gymnique briatextoise avec la livraison en début d'année de la nouvelle salle construite par et pour les communes de Briatexte, Puybegon et St-Gauzens. «Nous disposons d'une surface multipliée par quatre.

Tout le matériel est neuf, une fosse et un praticable ont complété l'équipement que nous utilisons en mutualisation avec les écoles», se félicite Sandra Pelizzon, huitième présidente de la deuxième association du village – derrière le foot- en termes d'effectifs.

Près de 200 adhérents
Ils sont près de 200 adhérents, enfants et adultes, filles à 90 %, à profiter de cet outil, des conseils de Florence Boutes, brevet d'État, responsable technique, et de l'intervention d'une douzaine d'éducatrices et éducateurs. Il est loin, le temps des débuts, en 1979, quand Marie-Thérèse Augé avait créé la première section de gym enfants, lointaine descendante de l'Association d'éducation physique et des sports qui avait vu le jour huit ans plus tôt.

Désormais, les gymnastes viennent de partout. «Nous avons comptabilisé une quinzaine de communes d'origine pour nos adhérents». Pour profiter des équipements ainsi que des conseils éclairés de Florence Boutes, brevet d'État, ex-championne nationale de force athlétique, responsable technique d'une équipe de sept éducatrices.

Le 9 juin 2014 à Lyon pour le championnat de France de gymnastique acrobatique / Photo DDM

Championnes de France de gym acrobatique
Et les groupes compétition s'exportent sur les praticables régionaux, voire nationaux comme Margaux et Lorie championnes de France de gym acrobatique Découverte 1, en 2012 à Rodez. En 2013, les «bleu, blanc et rouge» de Briatexte ont ainsi pu montrer leur talent dans une dizaine de ces rendez-vous. Celui que personne, ni gymnaste ni parent ne voudrait manquer, aura lieu cette année le 13 décembre dans la nouvelle salle. «Pour ce gala du club intra muros, des tribunes vont venir provisoirement équiper tout l'espace baby. De quoi accueillir les familles et faire rentrer un peu d'argent au club, avec le produit de la vente des calendriers, pour qu'il puisse fonctionner».


Sandra Pelizzon présidente



En recherche d'emploi dans le secteur éducatif, Sandra Pelizzon, 48 ans, est présidente de la Gymnique briatextoise depuis 2006.

Quel est votre passé de gymnaste ?
Je n'ai jamais fait de gymnastique de compétition, j'ai longtemps été basketeuse à Graulhet. Je suis venue à la gym en y accompagnant Margaux ma fille. Je me suis proposée bénévole pour aider le club. Il m'a ensuite proposé de m'impliquer davantage. J'ai accepté. Je reconnais que la fonction est très prenante. Il faut en permanence maîtriser le niveau d'activité du club. Je ne m'entraîne plus mais je suis devenue juge, avec obligation de suivre les recyclages réguliers propres à cette fonction, comme le font dix autres bénévoles et juges de la Gymnique briatextoise.

Estimez-vous compter autant de bénévoles dans l'encadrement que le club en aurait besoin ?
Nous avons réussi à étoffer le bureau fort d'une quinzaine de membres en y faisant entrer les parents. Ils s'impliquent beaucoup lors de l'organisation des manifestations. Sept bénévoles assurent l'encadrement et l'éducation des gymnastes sous la responsabilité de Florence Boutes, brevet d'Etat. Mais je reconnais que côté sportif comme côté administratif, le club gagnerait à étoffer l'encadrement.

La Gymnique a-t-elle des projets ?
La nouvelle salle a été subventionnée à 80 % par l'Etat, la Région, etc. Il faudrait que nous arrivions à y organiser une compétition de niveau régional. Nous avons un souci pour étendre les capacités d'accueil des 300 gymnastes et parents malgré l'outil performant et modulable dont nous disposons.


Un trio de gym acrobatique en haut de la pyramide



Le trio a vécu mais il aura été le récent porte-drapeau de la Gymnique avec un titre régional de gym acrobatique l'an dernier. Il s'était créé il y a deux ans et a rapidement progressé sous les conseils de Florence Boutes. «Il n'y a jamais eu de capitaine, de meneur, nous avons toujours tout partagé», avance Julien Combes.

Celui qui était porté par les deux filles — une formule rare dans ce sport — pour assurer les quatre pyramides imposées lors des compétitions, a débuté à Albi et va y retourner vu qu'il n'existe pas de section garçon de gym acrobatique de son âge à Briatexte.

Entraîneur et juge pour le club
A 16 ans, il se prépare aussi à une carrière d'entraîneur et de juge pour le club. Morgan Segehri vient juste de s'engager dans la marine et va donc, momentanément elle l'espère, laisser tomber la gym. A 19 ans, elle n'aura connu qu'un seul club.

Elle s'est toujours imposée quatre heures d'entraînement par semaine. «Car si nous ratons la présentation individuelle, nous pénalisons tout le trio. Pour l'équipe, l'important est d'avoir un bon feeling, d'appréhender la gymnastique de la même façon». L'autre porteuse, la «première», c'est Margaux Pelizzon, 19 ans depuis le 3 décembre, elle aussi. Avec autant d'années au compteur du club que sa partenaire et des parcours en parallèle. «Nous étions à l'école maternelle ensemble».

«Les Pyramides, un jeu d'équilibre»
Passé entraîneur de gym acrobatique, elle aura été l'âme du trio. «Les pyramides, c'est un jeu d'équilibre… Les compétitions ? Il faut présenter une chorégraphie en lien avec la musique, en porté comme en individuel. Pour nous entraîner nous avons beaucoup joué sur la préparation virtuelle et beaucoup travaillé pour arriver à ce niveau».

Etudiant, future comptable, militaire, les chemins des trois amis vont se séparer. Resteront les souvenirs de belles années de gymnastique à la Gymnique.



 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Briatexte en fête ce week-end
Briatexte autrefois (cartes postales anciennes)
Briatexte autrefois -2-
Briatexte autrefois -1-
Le Congrès des Maires du Tarn s'est tenu samedi à Briatexte


• Catégories liées :
sports 81
gymnique
briatexte


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement