Barrage de Razisse : D'importants travaux réalisés sur la digue 5/7/2016


Depuis début 2014, la digue du barrage de Razisse*, implanté sur le Dadou en amont de Graulhet à l'aplomb du village du Travet, a connu d'importants travaux afin de renforcer sa sécurité et son efficacité.  Avec un joli relooking en prime !
Attention : Le site de la digue n'est à ce jour pas accessible au public.


Cette retenue est utilisée pour la production d'hydroélectricité et pour la distribution d'eau potable par l'intermédiaire du Syndicat Intercommunal de la Vallée du Dadou.


L'imposant chantier qui s'est étalé sur plus de deux années avait pour but de conforter le barrage initial (absorbtion d'une crue millénale) et de rehausser la digue existante de 60 cm. Le niveau d'eau du barrage avait alors été baissé d'une dizaine de mètres.


Sur la rive droite de la retenue, côté Le Travet, il a été créé un nouvel évacuateur de crues de type PK Weir (surnommé aussi en touches de piano), avec large déversoir et bassin de dissipation à sa base.


Par ailleurs, la partie rectiligne du barrage à contrefort existant a été renforcée par une recharge aval en béton, emprisonnant les contreforts originels, et donnant maintenant l'aspect d'un escalier géant.


Enfin, sur la portion incurvée du barrage voûte, les deux anciennes vannes métalliques ont été supprimées et remplacées par un système PK Weir, avec mise en place de tirants précontraints au droit des culées existantes.


Afin de faciliter l'accès aux différents engins de chantier, de véritables mastodontes, une route a dû être construite sur la rive gauche, côté Mont-Roc, avec installation d'un pont pour franchir le Dadou sous la digue, au coeur de la station de traitement de l'eau.


Cet imposant chantier, d'un coût prévisionnel de près de 12 millions d'euros, a notamment nécessité 2500 passages de camions, 15.000 mètres-cubes de béton, 600 tonnes de fer et 56.000 mètres-cubes d'enrochement.


Une fois ces gros travaux terminés, la remise en eau a été effectuée, et grâce à ses 210 kilomètres-carrés de bassin versant, la retenue est actuellement à son niveau maximum ce qui permet de vérifier le bon fonctionnement des nouveaux équipements réalisés.


Dans l'attente de la création de ce nouvel évacuateur de crues, depuis plus de quinze ans, le niveau de l'eau du barrage avait été baissé et la bande de terrain ainsi mise à l'air libre s'est recouverte d'une abondante végétation (peupliers, saules,...).



Ainsi, les ruines du château de Grandval qui étaient pendant tout ce temps accessibles à pied (mais avec interdiction de s'en approcher en raison du danger) ont retrouvé toute leur insularité...



Rétro : la digue de Razisse avant ces travaux

La digue d'origine du barrage de Razisse telle qu'elle se présentait lors de sa mise en eau en 1954 / Carte postale Cim

Pour revivre l'évolution du chantier sur le site letravet.org :


(*Selon les cartes ou les panneaux, Razisse peut également s'écrire Rasisse ou Rassisse)

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Le Tarn aime les passerelles

Publié le 07/01/2018 à 09:40  | La Dépêche du Midi |   Vincent Vidal Le Tarn aime les passerelles Voici la photo-montage de la nouvelle passerelle d'Hautpoul./ Photo DDM Le Tarn aime les passerelles. Après celle de Castres en 2000, Graulhet en 2012, Albi dont les travaux devraient être terminés en 2019, c'est Mazamet qui se lance dans le projet d'une passerelle himalayenne sur le site du Pic d'Hautpoul. C'est un projet qui a déjà fait couler pas mal d'encre et déclencher bie...

Lire cet article

Population : Graulhet et le Tarn en hausse

   Graulhet    Publié le 12/01/2018 à 07:44   | La Dépêche du Midi |   Recensement : 415 habitants gagnés en un an La ville compte aujourd'hui plus de 1100 écoliers./ Photo DDM Les chiffres de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) viennent d'être publiés. Par rapport à l'an passé, la ville a gagné 415 habitants et 742 habitants en cinq ans. Aujourd'hui la ville affiche une population totale de 12 765...

Lire cet article

Long format DDM : 2017, le Tarn dans le rétro

Publié le 07/01/2018 à 06:44   | La Dépêche du Midi |  Béatrice Dillies Face à face avec 2017 : le Tarn dans le rétro Ce diptyque montre qu'il y a différentes façons de battre le pavé. / Photo DDM, Marie-Pierre Volle Plus qu'une rétrospective des événements majeurs de 2017 dans le Tarn, c’est une véritable expo virtuelle que nous vous présentons ici. Tout au long de l’année, Emilie Cayre et Marie-Pierre Volle, les photographes de la r&eacu...

Lire cet article

10 livres qui racontent le Tarn

Publié le 27/12/2017 à 08:56  | La Dépêche du Midi |  10 livres qui racontent le Tarn 1. Le pastel en pays de Cocagne Pour explorer l'histoire et découvrir les secrets du pastel en Pays de Cocagne, Chantal Armagnac nous entraîne sur les terres d'Occitanie dans un passionnant voyage : un périple à travers le temps, les sciences et les arts où se révèlent, de fil en aiguille, toutes les richesses du pastel, végétal tout à la fois mythique et méconnu. Et pour pa...

Lire cet article

Carmaux : Boules de Noël 100% tarnaises

Publié le 18/12/2017 à 07:35  | La Dépêche du Midi |   Camille Gillet Boules de Noël 100% tarnaises  Les salariés du centre Caramantis sont prêts pour le lancement de la saison 2019. / Photo DDM, M-P Volle Elles sont rouges ou dorées, brillantes et incassables… Les boules de Noël Ary-France, fabriquées par des personnes en situation de handicap, sont les dernières à être produites en France. Depuis plus de 40 ans, le centre Caramantis, géré par l'asso...

Lire cet article

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
Créer un site
Créer un site