13/12/2015 Castres : Marché de Noël 2015




Publié le 17/11/2015 à 07:55  | La Dépêche du Midi |

Le marché de Noël arrive avec des nouveautés

Du 05/12/2015 au 27/12/2015


La magie de noël va bientôt envahir la place Jean-Jaurès et la place Pierre-Fabre./Photos DDM, Serge Gonzalez

A Castres, le marché de Noël est devenu au fil des éditions l'un des temps forts de la ville. Et cela sera encore le cas cette année du 5 au 27 décembre prochain. Sa particularité ? Bien qu'il présente une jolie palette d'idées cadeaux issues de l'artisanat (voir encadré), le marché de Noël de Castres se différencie par sa dimension féerique. Les chalets des commerçants s'intègrent dans un décor exceptionnel et unique sur plus de 5 000 m². Une place importante est donnée à l'imaginaire et au rêve, grâce à des décors chaque année renouvelés, un thème, une forêt enchantée de 550 sapins enneigés, des animations et spectacles gratuits pendant trois semaines. Pour ses 10 ans, le Marché de Noël ne se limite pas à la Place Jean-Jaurès mais investit également la Place Pierre-Fabre avec une nouvelle animation gratuite, le village «Grand nord» : feu de camp, conteurs canadiens, sucettes au sirop d'érable … A découvrir absolument !

La féerie revient
La première année, les visiteurs venaient essentiellement de Castres et de son proche environnement. Dès l'année suivante, le bouche-à-oreille a véhiculé la qualité et le caractère
original de la manifestation et sa fréquentation est aujourd'hui beaucoup plus large. Cette notoriété grandissante a fait du marché de Noël de Castres l'un des plus réputés (mais aussi l'un des plus beaux) de la région.

Le Corac et les commerçants du centre-ville apportent aussi leur contribution à la réussite du marché de Noël./ Photo DDM, Serge Gonzalez

Place Jean-Jaurès, la Forêt Enchantée, un espace merveilleux et ludique séduit petits et grands. Cette année, le chocolat y sera roi ! Au détour d'un sapin, laissez-vous surprendre par une cuillère dégoulinante, des ours en guimauve et autres gourmandises géantes. 10 cabanes en bois proposeront des saynettes animées qui évoqueront l'histoire et les coutumes autour du chocolat…

A deux pas, la clairière des tout-petits est réservée aux bambins de moins de 6 ans avec un circuit de voitures anciennes à pédales et des jeux en bois. Le village des commerçants et ses 40 stands vous proposent un véritable marché de l'artisanat à côté du village gourmand avec sa place centrale et sa terrasse aménagée et chauffée de 300 m2.

Cette année, le marché de Noël s'étend et s'installe sur la place Pierre-Fabre où un véritable marché gastronomique vous accueille dans 12 chalets. Tous les jours, retrouvez les conteurs du grand nord qui, autour d'un feu de camp, racontent des histoires extraordinaires et vous font déguster des «Tire sur neige», sucettes au sirop d'érable… A noter que du 5 au 27 décembre, ouverture exceptionnelle des commerçants de la Halle tous les après-midi à partir de 16h.

Bref, avec ses terrasses gourmandes où règnent l'esprit de fête et la convivialité, ses chalets d'artisanat à dimension humaine, ses manèges d'époque, ses 23 jours d'animations et de spectacles gratuits, la féerie et la magie de Noël s'installent à Castres ! Les animations et spectacles du Marché de Noël de Castres restent gratuits !


Publié le 02/12/2015 à 08:30  | La Dépêche du Midi |  J.-M.G.

Marché de Noël : une ruche s'active pour peaufiner le site


Le service «espaces verts» installait hier par exemple les dizaines de sapins de la forêt./Photo DDM, J.-M.G.

Dans trois jours à peine, le marché de Noël ouvrira sur les places Jean-Jaurès et Pierre-Fabre pour deux pleines semaines de féerie. La version castraise de cet événement, qui fête son dixième anniversaire, conserve son esprit tout en s'étendant sur un deuxième site à l'Albinque : laisser la place à l'émerveillement, aux lumières et ambiances de fin d'année, de grand froid et de Père Noël avec une touche de commerce et surtout beaucoup de convivialité.

Pour venir à bout d'un gros chantier d'installation, les services d'animation avec Jérôme Bonnet et services techniques avec Pascal Sarda, croisent leurs compétences. Depuis mercredi dernier, date du déménagement du marché de plein-vent sur la place Soult, une trentaine d'employés municipaux sont en permanence à la manœuvre. Pour Jérôme Bonnet : «C'est un vrai croisement des différents services municipaux, techniques, d'animation, de communication... etc. Les compétences sont considérables au sein de la collectivité et nous essayons de les mettre en valeur.» Depuis plusieurs mois, le dispositif se prépare avec les élus bien sûr. 

Mais depuis quelques jours, ce sont les fiches «chrono» qui imposent le rythme : un système de programmation millimétré afin d'éviter les collisions entre services : traçage au sol, pose des chalets, équipements techniques et maintenant décoration. Hier matin, les «espaces verts» fignolaient la disposition des 800 sapins en tout qui sont plantés sur l'ensemble du marché. L'association «Au fil des jours» était en train de monter ses dix chalets et autant de saynètes imaginées sur le thème du chocolat, un délice qui sera central cette année à Jean-Jaurès tandis que l'Albinque sera davantage orienté sur le «Grand Nord» et les dégustations.


Dans la forêt magique /Photo FB Ville de Castres

Hier matin toujours, les tunnels du manège petit train étaient en cours de décoration alors que déjà, les Nounours Lindt, macarons et autres cuillers à chocolat sont mis en scène, avec une touche assez spectaculaire.

La maison du Père Noël (la vraie bien sûr) fait elle aussi l'objet de toutes les attentions : un nouveau chalet implanté au cœur de la forêt enchantée où l'on découvrira l'univers du personnage.
Plus que trois jours donc pour peaufiner un espace toujours aussi prisé par le public. Avec son lot énorme de nouveautés.

Du 5 au 27 décembre
Vingt-trois jours d'animation, des commerçants artisans, deux villages gourmands (à Jaurès et Albinque), des expositions, le coin des gastronomes, les manèges ...etc. Le marché de Noël castrais ouvre samedi jusqu'au dimanche 27 décembre compris. Le programme complet sera à découvrir dans nos colonnes, sur le site web de la ville de Castres ou sur sa page Facebook.


Publié le 03/12/2015 à 08:46  | La Dépêche du Midi |  Sylvie Ferré

Albinque : Les commerçants sont heureux d'avoir leur marché de Noël


Depuis lundi, la place Pierre-Fabre  prend des allures nordiques, pour le bonheur des commerçants./Photo  DDM, S. F.

La belle étincelle que voilà! Assurément, ce Noël 2015 qui se prépare fait le bonheur des commerçants de l'Albinque. Unanimes, depuis lundi, ils applaudissent l'arrivée des chalets sur «leur» place Pierre-Fabre. Cette extension du marché de Noël de la place Jean-Jaurès promet une affluence que le quartier espérait depuis des années.

Autour de la place d'abord. Alors que flotte déjà le pavillon canadien annonçant l'implantation du village Grand Nord, Michel Fricard s'est mis au diapason : le cafetier de l'Albinque a habillé son établissement d'une terrasse boisée de circonstance : «Pour faire plaisir aux clients, pour protéger les fumeurs du froid mais aussi pour être dans la tendance, affirme-t-il. C'est sympathique ce marché ici, cela va nous amener du monde. Après avoir souffert des travaux, c'est très bien. Je suis content, du moment que ça bouge. Je souhaite un joyeux Noël à tous!»

Très content aussi, le boucher-charcutier Philippe Bousquet : «De toute façon, plus on parle de l'Albinque, plus je suis content. On a de la chance d'avoir tous les commerces de bouche sur place, on ne va pas se plaindre!»



Que du positif pour le marché couvert
Solidaires de cette initiative municipale, les commerçants du marché couvert assurent qu'ils vont jouer le jeu en ouvrant leurs étals tous les jours festifs, le matin, mais aussi de 16 heures à 19 h 30 : «Franchement, c'est une superbe opportunité, confie Chantal Cathala (primeurs). Cela va amener du monde à l'Albinque, on ne pouvait pas laisser passer cette occasion!» Une motivation amplifiée par le retour marquant du consommateur castrais au marché couvert. Claude Watzky, l'épicier de la Halle, l'a constaté : «Je suis là depuis deux ans. Quand je me suis installé, c'était plutôt un pari, mais le marché reprend vie peu à peu et amener cette manifestation de Noël, c'est un plus ! Cela va peut-être apporter une nouvelle clientèle. D'ailleurs, j'ai déjà remarqué que des clients qui ne venaient plus depuis des mois reviennent, d'autres, plus jeunes, recherchent des produits de qualité !»

Du bistrot des Halles au resto des… Halles, avec Ludo et Eric, en passant par la fromagerie des… Halles de Patrick et Sandrine et le jardin des... Halles, avec Richard, les commerçants avancent la même analyse : «C'est très positif ! Le marché de Noël va dynamiser la halle, c'est une bonne idée, comme le chapiteau du Salon des vins ou le marché des producteurs en été. Plus il y a de l'animation, mieux c'est.»

Quant à la poissonnière Sabine, elle vient d'installer une tonnelle blanche devant «sa» porte, côté terrasse gourmande : «On va proposer des huîtres et des fruits de mer à déguster. De toute façon, il n'y a pas de secret, il faut participer ! J'espère que tout cela va amener du monde sur la place.» Comme un cadeau du Père Noël…



Publié le 04/12/2015 à 07:46  | La Dépêche du Midi |  Sylvie Ferré

Un marché de Noël exceptionnel pour fêter son dixième anniversaire


Première adjointe au maire, déléguée à la culture et à l'animation, Brigitte Laquais a découvert hier matin le village Grand Nord et son feu de camp qui ont investi la place Pierre-Fabre./Photo DDM, S. F.

Son concept se veut ludique et accessible à tous. Voilà la raison du succès du marché de Noël castrais, qui attend dès demain la foule des grands jours pour ses 10 ans !
Le marché de Noël a 10 ans. Une décennie pour s'installer définitivement dans les hivers castrais, pour gagner une notoriété régionale. Il est devenu incontournable pour toutes les générations, locales, voisines, amies, familiales. Un atout reconnu, aussi, pour une destination touristique.

Demain, l'édition 2015 s'ouvrira sur un marché qui s'étend de la place Jean-Jaurès à la place Pierre-Fabre, en suivant les papillotes géantes, dans une jonction naturelle avec la rue Sabaterie ! Hier matin, observant les derniers préparatifs sur la place de l'Albinque, Brigitte Laquais était visiblement dans son élément. Ravie du résultat. «On se sent bien ici, c'est plus intime !» Lorsqu'une passante aborde la première adjointe au maire : «Excusez-moi, vous êtes Mme Laquais ? Je veux vous dire que c'est très bien et c'est très beau !» Le compliment va droit au cœur. Brigitte Laquais confie : «J'aime bien le côté raffiné, les associations de couleurs pétillantes et de dorés. Pour les 10 ans, on a voulu faire quelque chose d'exceptionnel. Deux sites à organiser, ce n'est pas évident, cela a demandé beaucoup d'efforts. Chapeau bas au personnel de la ville dans son ensemble car ils s'investissent et y apportent un soin qu'on ne peut imaginer.»


Le Père Noël déambule place Jaurès et place Fabre / Photo DDM, G.A.

«Frissonner de plaisir !»
Que cela soit bien compris : il n'y a pas deux marchés mais un marché qui s'étend ! La magie sera la même pour tous : des terrasses gourmandes chauffées, des chalets d'artisanat, des animations, des villages gastronomes, une ambiance chocolatée côté Jean-Jaurès, une atmosphère Grand Nord côté Albinque. «Pour l'animer, nous avons fait appel à des Canadiens, précise l'élue en découvrant l'espace réservé au feu de camp. Nous allons frissonner de plaisir !» Le plaisir de déguster des gourmandises, d'écouter des contes de trappeurs, d'entrer dans l'intimité du Père Noël (il ouvre les portes de sa maison !), dans l'ambiance musicale du marché répercutée dans les rues. «On veut faire opérer la magie de Noël, insiste Brigitte Laquais. C'est pour cela que la Ville tient à ce concept : le ludique accessible à tous, avec de l'authentique, du bien-être ! Pour construire des souvenirs aux petits Castrais. Pour une trêve, un moment de paix, de retrouvailles, de chaleur humaine, où on prend le temps d'être agréable les uns avec les autres !»

Repères - Le chiffre : 23 jours > de fête. Le marché de Noël se déroule du 5 au 27 décembre, avec des animations quotidiennes et des spectacles gratuits.

Circulation piétonne le week-end
À événement exceptionnel, mesures de sécurité exceptionnelles ! Victime de sa notoriété régionale et au-delà, le marché de Noël 2015 s'attend à recevoir d'innombrables visiteurs. Une affluence à laquelle la Ville s'est déjà préparée selon Brigitte Laquais : «En premier lieu, la ville est équipée de vidéosurveillance. Bien entendu, les forces de l'ordre seront mobilisées sur le site. Face aux récents événements parisiens, les gens ont envie de surmonter ces problèmes, il ne faut pas tout arrêter. Pour la sécurité des familles et leur circulation, les week-ends, on sera en configuration Fête de la musique, le cœur de la ville sera piéton !»


Publié le 13/12/2015 à 08:07  | La Dépêche du Midi |  G.A

Marché de Noël : la place Pierre-Fabre prend l'accent québécois

Louiselle et Pite vont feront voyager dans le Grand Nord / Photo DDM

«Avez-vous vu ? Non j'n'ai pas vu ! Ce petit bonhomme, ce petit bonhomme. Avez-vous vu ? Non j'n'ai pas vu ! Ce petit bonhomme au nez pointu…» Mais quel est donc cet air qui nous trotte dans la tête depuis notre passage sur la place Pierre Fabre qui abrite une partie du marché de Noël qui habituellement reste cantonné à la place Jean-Jaurès? Comment ce véritable «vers d'oreille» s'est-il imposé à nous comme une mélodie familière alors que nous n'en connaissions ni le rythme ni les paroles quelques minutes plus tôt ? Nous avons décidé de faire demi-tour pour mener l'enquête…

Des produits du Canada
Rapidement, de nombreux indices nous orientent sur une piste. L'accent prononcé qui résonne dans notre tête lorsque nous fredonnons ce sympathique refrain laisse en effet supposer que le suspect est originaire de l'autre rive de l'Atlantique. Une intime conviction qui va se confirmer avec quelques preuves matérielles. Des panneaux de signalisation indiquant des traversées possibles de caribous, de quads ou de motoneiges, des attrape-rêves, une crosse de hockey, une tête de bison….autant d'éléments qui nous rapprochent un peu plus de la solution à notre énigme. Une cabane, arborant les couleurs du Canada et du Québec, pleine de produits (bières, sirop d'érable, jus de canneberge, tisane au cramberry, mélange à pancake..) dont sont friands nos cousins de la Belle Province. Plus de doute, nous touchons au but. 



Encore quelques pas pour fendre un attroupement formé autour d'un feu de bois et cette fois nous y sommes. Nous tenons le responsable de notre bonne humeur. Assis sur un rondin de bois, Pite Cantoux enchante petits et grands avec sa verve incomparable. «Nous sommes un peuple un peu distinct par nos origines latines et une culture anglo-saxonne. Je viens parler un peu de ça avec un accent particulier. Je viens aussi parler du milieu des cabanes à sucre et des bûcherons que je connais bien. J'explique comment est produit le sirop d'érable, je raconte des histoires d'ours et j'accueille les enfants avec des contes de Noël» explique Pite, originaire du village de Saint-Alban. Celui situé à 60 kilomètres de Québec et non de Toulouse !

Pendant qu'il transmet les traditions, chansons et autres contes de son pays à la population castraise, sa femme, pardon sa blonde, Louiselle livre aux plus gourmands les secrets du tire sur neige à l'érable. Ces sucettes, au sirop d'érable chaud refroidi sur la neige, est une véritable tradition au Canada et ne devraient pas tarder à être une recette en vogue sur les bords d'Agout. Le marché de Noël qui s'étend pour la première fois sur la place Pierre Fabre a des allures de Grand nord.


Place Jean Jaurès / Photo FB Ville de Castres

 
Publié le 14/12/2015 à 07:48   | La Dépêche du Midi |

L'exposant du jour : le cuir affiche la couleur

Le chalet tout cuir des Ets Bastide de Graulhet / Photo DDM

Maroquiniers à Graulhet depuis trois générations, les établissements Bastide sont les gardiens d'un savoir-faire séculaire et historiquement ancré dans le patrimoine tarnais. Le crédo des organisateurs du marché de Noël de Castres étant de mettre en avant les traditions artisanales, principalement locales, le cuir ne pouvait échapper à la liste des matières présentes sur les étals de la place Jean Jaurès. 

Fabriqués en cuir de vachette très souple, portefeuilles, compagnons, petits porte-monnaie de différents modèles, étuis à lunettes, pochettes ceintures, sacs, etc. forment un véritable arc-en-ciel qui illumine le chalet réservé aux établissements Bastide au cœur du marché de Noël. Car cette année, la tendance est à la couleur. Si le bleu et le rouge ont la préférence des acheteurs, orange, marron, vert, violet sont également au rendez-vous. Un chalet qui vous en fera voir de toutes les couleurs…


Sélection d'articles réalisée à partir du site : http://www.ladepeche.fr

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Des pompiers tarnais en renfort en Corse
Penne (81) : Fêtes médiévales
En direct des manifestations tarnaises du WE
Castrais : Réhabilitation du château de Montfa (81)
Tour de France : Caravane et peloton ont traversé le Tarn


• Catégories liées :
tarn
castres
marche noel
decembre 2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement