Tarn : Lac du Laouzas 7/8/2015


Tarn : Le lac du Laouzas

Publié le 26/07/2015 à 08:22  | La Dépêche du Midi |  Vincent Vidal

Ce petit coin de paradis nommé Laouzas


Douceur de vivre et calme du lac du Laouzas. / Photo DDM

La chaleur est là, évidemment. Mais, ici, elle est atténuée par un petit vent frais venant de la mer, rafraîchissant la nuque, séchant la sueur. Sur la plage, les enfants jouent, savourent l'eau fraîche, apprennent la voile ou le canoë, profitent d'un petit tour de pédalos avec leurs parents. Lac du Laouzas :16 heures. Le site affiche une belle fréquentation. On s'installe en famille, sous un arbre protecteur. Seuls les rires des plus jeunes brisent le calme de ce panorama magnifique, situé sur la commune de Nages et Murat-sur-Vèbre, à 790 mètres d'altitude.

«C'est l'été parfait pour nous» savoure Christine qui s'occupe de renseigner les touristes dans les locaux du syndicat d'initiative. «Les gens viennent dans les Monts de Lacaune à la recherche de fraîcheur pour échapper à cette canicule qui persiste. Ce n'est pas pour rien que nous avons beaucoup d'Héraultais, d'Audois et d'Albigeois en cette période.» Quotidiennement, durant cette période estivale, ce sont plus de 130 personnes qui poussent la porte du syndicat .«Majoritairement, ils veulent des renseignements sur les randonnées pédestres et VTT que nous proposons.»

Laouzas : Piscine, pataugeoire, aire de jeux pour enfants,... / Photo DDM

Dans cette région Sud tarnaise, ils sont servis. Mère nature est resplendissante.
À quelques mètres de là, Monique et Jean étudient une brochure. «Nous sommes de l'Aude. Plus précisément de Villemoustaussou, proche de Carcassonne. Là-bas, c'est la fournaise. Du coup on est venu s'installer dans le coin pour une semaine. Vous savez, à notre âge, la mer, ce n'est plus vraiment notre tasse de thé. On préfère les randos, prendre son temps, flâner, profiter de la nature. Ici, c'est idéal», avoue Jean. Le Laouzas, ils l'ont découvert «lors d'une invitation chez des amis à Lacaune. Depuis, on adore».

Tout est prévu pour le bien-être des touristes
«On possède trois campings, un snack-bar, une école de voile, des locations de canoës et pédalos. Depuis un an, la base de loisirs s'est équipée d'un complexe nautique gratuit, sur le bord de la plage. N'oublions pas le Spa, un sauna et la possibilité de s'inscrire pour des massages», renchérit Christine.
Un peu plus bas, au bord de l'eau, les enfants profitent, les parents s'endorment, les seniors lisent.


Le musée de la Vie paysanne en Haut-Languedoc de Rieumontagné / Photo DDM

«C'est sympa, ce coin. L'air y est pur et il y a toujours un petit vent rafraîchissant», sourit Jean-Michel, posé sur sa serviette de plage. Il vient tout droit de la région parisienne avec ses deux jeunes filles. «J'ai la chance d'avoir hérité d'une petite maison à Saint-Gervais-sur-Mare dans l'Hérault. On vient tous les jours durant cette seconde partie du mois de juillet . Avouons qu'ici, les prix des locations de matériels ne sont pas excessifs. On peut s'amuser et profiter, même avec un budget modeste comme le mien.» Jean-Michel avoue avoir fait une infidélité au Laouzas, le jour du passage du Tour de France, dans le Tarn. «C'était l'enfer. Une chaleur à mourir. Mes enfants ont pesté toute la journée. Le lendemain, on est revenu ici. Pour me faire pardonner, elles ont eu droit à double ration de glace», admet le père de famille.

L'après-midi s'écoule. Le maître-nageur veille. Les bateaux voguent. Les enfants font des vagues sur cette plage à la montagne. Dans deux mois, quand les touristes s'en seront allés, le soleil se fera plus pâle, le site devient terres de pêche et de champignons. Le Laouzas a plusieurs vies qui toutes ont, ce je-ne-sais-quoi de paisible et beau. Un petit coin de paradis perdu dans ces monts de Lacaune. Un havre de paix sauvage et protégé.

Animation à la maison de Payrac sur les hauteurs du Laouzas / Photo DDM

 
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Le Tarn aime les passerelles

Publié le 07/01/2018 à 09:40  | La Dépêche du Midi |   Vincent Vidal Le Tarn aime les passerelles Voici la photo-montage de la nouvelle passerelle d'Hautpoul./ Photo DDM Le Tarn aime les passerelles. Après celle de Castres en 2000, Graulhet en 2012, Albi dont les travaux devraient être terminés en 2019, c'est Mazamet qui se lance dans le projet d'une passerelle himalayenne sur le site du Pic d'Hautpoul. C'est un projet qui a déjà fait couler pas mal d'encre et déclencher bie...

Lire cet article

Population : Graulhet et le Tarn en hausse

   Graulhet    Publié le 12/01/2018 à 07:44   | La Dépêche du Midi |   Recensement : 415 habitants gagnés en un an La ville compte aujourd'hui plus de 1100 écoliers./ Photo DDM Les chiffres de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) viennent d'être publiés. Par rapport à l'an passé, la ville a gagné 415 habitants et 742 habitants en cinq ans. Aujourd'hui la ville affiche une population totale de 12 765...

Lire cet article

Long format DDM : 2017, le Tarn dans le rétro

Publié le 07/01/2018 à 06:44   | La Dépêche du Midi |  Béatrice Dillies Face à face avec 2017 : le Tarn dans le rétro Ce diptyque montre qu'il y a différentes façons de battre le pavé. / Photo DDM, Marie-Pierre Volle Plus qu'une rétrospective des événements majeurs de 2017 dans le Tarn, c’est une véritable expo virtuelle que nous vous présentons ici. Tout au long de l’année, Emilie Cayre et Marie-Pierre Volle, les photographes de la r&eacu...

Lire cet article

10 livres qui racontent le Tarn

Publié le 27/12/2017 à 08:56  | La Dépêche du Midi |  10 livres qui racontent le Tarn 1. Le pastel en pays de Cocagne Pour explorer l'histoire et découvrir les secrets du pastel en Pays de Cocagne, Chantal Armagnac nous entraîne sur les terres d'Occitanie dans un passionnant voyage : un périple à travers le temps, les sciences et les arts où se révèlent, de fil en aiguille, toutes les richesses du pastel, végétal tout à la fois mythique et méconnu. Et pour pa...

Lire cet article

Carmaux : Boules de Noël 100% tarnaises

Publié le 18/12/2017 à 07:35  | La Dépêche du Midi |   Camille Gillet Boules de Noël 100% tarnaises  Les salariés du centre Caramantis sont prêts pour le lancement de la saison 2019. / Photo DDM, M-P Volle Elles sont rouges ou dorées, brillantes et incassables… Les boules de Noël Ary-France, fabriquées par des personnes en situation de handicap, sont les dernières à être produites en France. Depuis plus de 40 ans, le centre Caramantis, géré par l'asso...

Lire cet article

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
Créer un site
Créer un site