18/3/2015 Sidobre d'autrefois (CPA) -1-

Sidobre d'autrefois (CPA) -1-



   Le Sidobre, présentation   

Publié le 11/04/2007 à 10:07  | La Dépêche du Midi |

Sidobre, le monde du granit


Le lac du Merle / Photo FB Sidobre Tourisme

Partez à l'aventure parmi les rochers fantastiques qui peuplent les lacs et forêts.
Le Sidobre est vieux de 285 millions d'années, et le temps ne semble pas avoir d'emprise sur lui. On attribue à son nom «Sidobre», toutes sortes d'interprétations, telles que «Pluye céleste», «Mont allongé», «Montagne du Maître», ou encore «Montagne du feu».
Il n'est pas impossible que le Sidobre fut un lieu rituel, fréquenté par les ermites, les druides ou les initiés, d'où la présence de menhirs. Et si la terre du Sidobre est une terre infertile, elle s'est révélé être une terre d'asile : des prêtres proscrits, des réfractaires, des déserteurs de l'empire, jusqu'aux maquisards de la seconde guerre mondiale, tous ont trouvé en le Sidobre un lieu sûr.

La Peyro Clabado (la Pierre Clouée)
Située non loin du village de Lacrouzette, elle illustre à elle seule la défiance des éléments vis-à-vis des lois de la Physique. Un bloc massif de 780 tonnes est maintenu en équilibre sur un piédestal d'un mètre cube à peine. Superbe mise en scène de la nature en ces lieux en fait, ce rocher est un symbole si fort que Lacrouzette l'a fait figurer dans ces armoiries. Il fut classé monument historique des suites des nombreuses menaces et pressions des carriers alentours qui voyaient en lui une source de Granit facile à extraire.

Le Roc de l'Oie
Comme son nom l'indique, ce rocher ressemble étrangement à un volatile. Il est l'une des curiosités les plus visités dans le Sidobre car situé sur un plateau où de nombreux sentiers touristiques permettent de trouver bon nombre d'autres rochers aux alentours. On peut ainsi trouver un « Billard «, un « Eléphant «, le Mur de la Mort, le trône du Diable, les Trois Fromages et bien d'autres encore.
Le volatile ainsi posé sur son piédestal semble siéger depuis fort longtemps, comme si une malédiction l'avait frappé jadis. La légende concernant le Roc de l'Oie est évocatrice et va en ce sens.

Rivière de rochers /  Photo FB Sidobre Tourisme © Jean-Paul Thonet

Le saut de la Truite
Un des nombreux ruisseaux du plateau sidobrien se jette ici avec force et majesté. Une double cascade prend son élan et effectue une chute de quelque 30 mètres dans le vide. Vous pourriez penser que c'est peu, mais les rochers qui s'y trouvent amoncelés ajoutent un effet extraordinaire à l'ensemble. Un lieu incontournable à visiter si vous passez dans le coin.

Le Lac du Merle
Au travers du Lignon, le ruisseau qui fait son lit en ces lieux, on découvrira deux sites d'exception qui permettent de bons moments de promenade. Construit en 1875, le Lac du Merle est un véritable havre de paix pour qui cherche un peu la détente. La surface du lac est parsemée de nombreux affleurements de rochers, et en été, les nénuphars abondent, apportant une touche de magie à l'ensemble. Les sous-bois y sont particulièrement frais, ce qui en fait un site particulièrement visité par les touristes fuyant la chaleur des villes. En suivant la course du Lignon, on trouve en aval un chaos parmi les plus jolis du Sidobre. Le chaos de la Resse est très facile d'accès car situé en bordure de route. Balmes et rochers tremblants se succèdent, on peut même y trouver des « Marmites de géants «. Les bois environnants sont calmes et apaisants et il serait dommage de les délaisser d'intérêt.


Publié le 28/06/2010 à 14:17  | La Dépêche du Midi |

Le Sidobre : terre de légendes

La Peyro Clabado / Photo N50G

Imaginons un rocher en forme de cube ayant des côtés de 10 kilomètres. Difficile pour un esprit humain et pourtant c'est bel et bien ce rocher de granit, dit Sidobre qui est sous les pieds des visiteurs aux confins des collines de Castres et des Monts de Lacaune. Partie intégrante du Parc Naturel du Haut Languedoc, le Sidobre offre des paysages extraordinaires avec d'énormes masses de granit émergeant d'une végétation luxuriante.
L'eau, le vent ont sculpté la roche qui semble sortir des entrailles de la terre à certains endroits.

La Peyro Clabado (photo), pierre de 780 tonnes reposant sur un socle d'un mètre carré est l'un des exemples les plus visités, mais le marcheur un peu curieux trouvera à chaque détour de sentier d'autres visions étonnantes et quasi lunaires.
Et puis avec sa propre imagination chacun pourra s'inventer d'autres belles histoires que celle que le temps a transformée en légende Le Roc de l'oie, les Trois fromages, les Cyclopéens ou encore. Le roc de l'oie, les trois fromages, les cyclopéens, ou encore les Chaos de La Balme où la rivière de rocher où se blottit la grotte Saint-Dominique ne peut qu'alimenter les rêveries des visiteurs.On ne peut pas séjourner ou passer dans le Tarn sans rendre visite au Sidobre.
Avec sa propre imagination, chacun pourra s'inventer de belles histoires , de belles légendes.


Carte du Massif du Sidobre (1992) / Tourisme Castres

300 millions d'années de fusion
En bordure du Massif Central et de ses volcans, Le Sidobre est né du refroidissement d'un magma de roche en fusion il y a 300 millions d'années, le temps a fait son œuvre et le granit est exploité longtemps pour les monuments funéraires est devenu aussi un matériau de choix, en regard de sa dureté, pour l'ornement des sites urbains, les Champs- Elysée par exemple. Il a donné aussi naissance à des activités parallèles dans le travail de la pierre. Dans le Sidobre la pierre est polie pour faire du mobilier remarquable, cuisines, salles de bains… L'économie de la ville de Lacrouzette est essentiellement basée sur l'exploitation du granit, mais par sa beauté le massif du Sidobre attire aussi une activité touristique de plus en plus prisée.


Publié le 17/06/2011 à 14:37  | La Dépêche du Midi |

Sidobre : Promenades et flâneries singulières


Les environs de la maison du Sidobre./ Photo Vent d'Autan, C. Bouthé.

Exploité en priorité par l'industrie pour son granit de qualité exceptionnelle (pavé des Champs-Elysée et l'arc de Triomphe), le massif du Sidobre constitue un fabuleux terrain de jeu pour les amateurs de frisson, de mythologie païenne et de flâneries singulières. Le rocher tremblant de Sept-Faux : C'est le plus gros bloc de granit du Sidobre. Il est constitué de deux blocs superposés, pèse 900 tonnes et s'élève à plus de 7m de haut ! Et dire que cette masse peut osciller sous la simple pression d'un levier. La Peyro Clabado : certainement le monument granitique le plus impressionnant du Sidobre, il en est même devenu l'un des symboles ! 780 tonnes de roche posées en équilibre sur un socle d'à peine un mètre carré. Le roc de l'Oie, appelé ainsi pour sa troublante ressemblance avec le palmipède, il est l'un des rochers les plus représentés car certainement le plus mystérieux…

Le Sidobre regorge de nombreux autres trésors tels que le rocher des Trois Fromages, le chaos de la Balme et de la Resse, le Saut de la Truite, ou le Lac du Merle.Après cela, il restera à découvrir le plus enivrant, les trésors et légendes cachés, les rocs dissimulés par la végétation.
L' autre légende raconte qu'au temps où les animaux monstrueux obéissaient à des génies, une oie avait reçu de son maître l'autorisation de sortir la nuit pour aller couver son œuf unique. L'animal mythique se devait de rentrer avant l'aube sous peine de se voir infliger le pire des châtiments. Pourtant un jour, l'astre était déjà haut lorsqu'elle s'éveilla. Son maître courroucé, apparut et pour la punir la pétrifia, elle et son œuf qui n'éclora jamais. Pensez-y lorsque vous croiserez le roc de l'Oie.


Publié le 10/06/2013 à 14:58  | La Dépêche du Midi |

Sidobre : évasion au pays des merveilles


Maison du Sidobre - Sentier de découverte / Photo FB Sidobre Tourisme 

Vacanciers, amoureux de nature et de mystère, vous devez faire une boucle vers le Sidobre. On vous promet, vous ne regretterez pas ce détour majestueux. Un bout de terre unique où le granit est roi donnant un marbre reconnu qui a pavé des dizaines de villes (dont les Champs Elysée). Pour le touriste, le bonheur est dans la balade, où chaque pas est un émerveillement. Commençons par le roi du Sidobre, Le Peyo Clabado, incroyable façonnage du temps, où un bloc de granit de 780 tonnes est posé sur un socle d’un mètre carré. Cette création de la nature a même reçu le classement aux Monuments historiques A ne manquer sous aucun prétexte. 

On continue la balade avec le Roc de l’oie (sur le plateau du Crémaussel) où selon la légende, une oie aurait été pétrifiée par un mauvais génie. Sous ces fôrets de sapins de chênes et de chataigniers, les légendes ne sont jamais loin. Comme autour du rocher tremblant de Sept faux, plus gros bloc de granit de la région, avec ses 800 tonnes. Quand on vous dit que cette visite est exceptionnelle. Et si l’envie vous prend, faites un crochet au lac du Merle. Un lieu magnétique, où les rochers émergent, où le temps semble suspendu à l’attente d’une autre légende, où au petit matin, l’impression de magie n’est pas galvaudée. 

Dans cette énumération à la Prévert, n’oublions pas le bien beau village de Burlats sur les bords de l’Agout, royaume des amoureux de la nature et d’histoire avec la maison d’Adam, la Collégiale et la Tour de Bistoure. Un crochet par Brassac avec son cœur historique qui s’étend des deux côtés de la rivière relié par le Pont vieux classé Monument historique. Sur chaque rive un château médiéval . L’un fief des catholiques, l’autre érigé par les protestants. Voilà une excursion rêvée que l’on peut aussi exécuter à vélo avec une boucle balisée de 23 kilomètres depuis le village de Lacrouzette (près de Castres). 

A noter aussi des possibilités d’excursions pour la journée avec l’office du tourisme de Castres(www.tourisme-castres.fr) et les visites guidées de Burlats, du monde du Granit et des balades de Jo organisées par l’office du tourisme du Sidobre.
Office de tourisme « Sidobre-Paysages Sculptés » Maison du Sidobre.Vialavert 81260 Le Bez - Tél : 05 63 74 63 38 - http://sidobre.tourisme-tarn.com/




   Balade dans le Sidobre d'antan (CPA)   


Vue du Sidobre / CPA


Vue du Sidobre / CPA


   Le Sidobre : Principales curiosités   


Le Sidobre de Castres - Rocher tremblant de Septfaux / CPA


Le Sidobre, près Castres - Rocher tremblant de Sept-Faux / CPA


Le Sidobre, près Castres - Bassin du Merle / CPA


Le Sidobre, près Castres - L'Étang du Merle / CPA


Le Sidobre, près Castres - La Peyro Clabado / CPA


Le Sidobre, près Castres - La Peïro Clabado / CPA


Le Sidobre, près Castres - Le Rocher de la Barque / CPA


Le Sidobre de Castres - Roc de l'Oie / CPA


Le Sidobre, près Castres - Roc de l'Oie / CPA


Le Sidobre, près Castres - Trois fromages / CPA


Le Sidobre - Trois fromages / CPA

(A suivre)
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Terroir : Au temps des vendanges à l'ancienne
Sidobre : Au cœur du monde du granit
Albi hier : La place du Vigan
Féérie givrée dans les Monts de Lacaune
Albi hier : Les tonneaux du théâtre


• Catégories liées :
sidobre
autrefois
cpa


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement