1/10/2014 Barrage de La Raviège : Construction d'un évacuateur de crues

Barrage de La Raviège - Anglès :
Construction d'un évacuateur de crues


Le barrage de La Raviège a été construit de 1956 à 1958 sur deux départements, l’Hérault avec la commune de La Salvetat et le Tarn avec les communes de Lamontélarié et Anglès.

Le barrage retient 45 millions de m3 d'eau (une superficie de 438 ha) et il a enseveli le village de la Raviège, un château, un moulin et des ponts, visibles lors de la dernière vidange en 1999. La retenue se situe sur la commune d'Anglès : elle mesure 40 m de haut et 227 m de couronnement. 

Réservoir principal de la vallée de l’Agout, produisant 227 millions de Kwh/an, soit la consommation d’une ville comme Castres, sa digue subit actuellement de très importants travaux.

Afin de pouvoir travailler dans les meilleures conditions, le niveau du lac a été abaissé de 5,50 m au-dessous du niveau minimum touristique habituel, soit 9,50 m de moins que le niveau maximal.

Le barrage est entaillé sur 26 m pour créer le nouvel évacuateur de crues. / Photo BaMinage.fr
Le déroulement des travaux d’un montant de 5,5 millions d’€ se sont réalisés en 3 phases. De janvier à avril 2014 : réalisation de l’échancrure (26 m) sur le couronnement du barrage.

D’avril à septembre : création du nouveau déversoir et de septembre à décembre : création du pont - route, ce qui signifie que la circulation est impossible donc interdite toute  cette année 2014

Enfin, de mars à septembre 2015, un ouvrage de dissipation permettra un écoulement plus homogène de l’eau mais ces travaux ne causeront pas de désagrément.

 Il a fallu réaliser une plate forme pour recevoir une grue de 60 m de haut et un rayon d'action de 45 m. Cette grue achemine le béton (500 m3) nécessaire à la construction de l'évacuateur de crue.

Actuellement, l’évacuateur d’origine permet d’évacuer 1000 m3/seconde soit 25 fois le débit de la rivière. D’après les calculs de crues extrêmes, il doit être capable d’évacuer 1400 m3/s. 

Le nouvel évacuateur de crue de type «touches à piano» (26 m de large), est un système innovant qui permet de passer 4 fois plus d'eau qu'un simple mur déversant à cet endroit du barrage.

Consciente du désagrément causé à l’environnement et au tourisme local, EDF s’est concertée avec les principaux acteurs de ce territoire et a proposé un accompagnement financier et technique au territoire concerné et à l’économie locale. 

Selon des informations récentes, le planning des travaux au barrage de la Raviège est respecté et le pont route sera opérationnel fin octobre 2014 comme prévu.

Le montant des travaux s'élève a 5,5 millions d'€ dont un million d'€ investis localement (entreprises et intérimaires de la région...)

Le Barrage de La Raviège en quelques chiffres :
- Barrage poids implanté à 650 m d'altitude, mis en service en 1958
- Longueur du couronnement : 227 m ; hauteur : 37 m
- Surface du lac : 438 ha ; longueur de la retenue : 12,7 km
- Capacité de stockage : 44,73 millions de m3

Le projet en quelques chiffres :
- Démolition : 1.000 m3 de gravats
- Construction de l'ouvrage : 2.000 m3 de béton armé
- Pont route : 50 tonnes de structures métalliques, 70 m3 de béton fortement armé , 450 m3 d'enrobé.


Vidéo (BAMinage) :

Démolition par minage du Barrage EDF de La Raviège Avril 2014

 
 

 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Tarn : Travaux sur l'A68
La randonnée, point fort du tourisme tarnais
Tourisme Tarn : Fousiquer, poutouner, s'espanter...
Tarn : des morilles en culture
Tarn : «Rugb'images», du 20 au 29 mars 2017


• Catégories liées :
tarn
angles
barrage
la raviege


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement