3/11/2015 La faune tarnaise à l'honneur à l'Hôtel Reynès (Albi)

La fédération départementale de la chasse a organisé pendant les vacances de Toussaint une exposition d'animaux de la faune sauvage des milieux naturels tarnais à l'Hôtel Reynès à Albi.


Dans le bocage des plaines et coteaux tarnais, c'est le domaine des lapins, lièvres, renards, grives, faisans, perdrix,...


Les zones humides (rivières, lacs, étangs) accueillent ragondins, canards, bécassines, sarcelles, foulques, rats musqués, poules d'eau,...


Dans les vastes étendues forestières de la Grésigne et de la montagne Haut-Languedocienne abondent les grands cervidés et suidés : cerfs, chevreuils, sangliers,...


Après deux ans de hausse, la population de grand gibier s'est stabilisée ; ainsi les attributions pour le cerf (nombre de bêtes qui peuvent être chassées) passent de 555 à 482.


Le chevreuil se porte bien sur l'ensemble du département, seule une baisse a été constatée dans les Monts de Lacaune.


Le sanglier, animal opportuniste et extrêmement mobile, capable de couvrir de grandes distances au mépris des axes routiers, concentre à lui seul 85 % des dégâts occasionnés aux cultures.


La population de lièvres se stabilise après deux saisons problématiques (climat, maladies) ; le lapin est quant à lui victime de la dégradation de son habitat.




Publié le 17/10/2015 à 08:32   | La Dépêche du Midi |  M.L

Portes ouvertes à l'hôtel Reynes avec vue sur la faune


Rencontre inattendue pour Alix, 17 ans, en visite en avant-première de l'hôtel Reynes./ Photo DDM, E.Cayre

Le charme opère dès la petite cour d'entrée avec sa galerie aérienne et ses douceurs de briques. Longtemps siège de la chambre de commerce et d'industrie, l'Hôtel Reynes, à deux pas de la préfecture, n'est désormais plus occupé et doit faire l'objet de travaux de rénovation dans sa partie ancienne. Propriété du département, il est le plus souvent fermé au public mais pour les vacances de la Toussaint, le comité départemental de tourisme rouvre les portes de l'hôtel. Du mercredi 21 octobre au dimanche 1er novembre, de 10h à 13h et de 14 h à 18h, le public est invité à (re) découvrir la cour et trois salles du rez-de-chaussée. 

L'opération est doublée grâce à un partenariat avec la fédération départementale de la chasse et une exposition d'animaux de la faune sauvage des milieux naturels Tarnais. Cerf, chevreuil, sanglier, renard et blaireaux : tous les animaux qui composent la biodiversité tarnaise sont exposés, grandeur nature. La section des oiseaux est pleine de surprises, geai des chênes, faisan de colchide, grive liturne, mauvis ou musicienne et autre perdrix rouge. Les empreintes, le son grâce à une série d'apeaux donnenront lieu à une série d'ateliers, de pisteur de silhouettes d'animaux, de sons et de traces qui devraient ravir petits et grands.



«Le bâtiment est magnifique, il se suffirait à lui-même. Mais c'était une bonne occasion de faire aussi découvrir la faune tarnaise» revendique Paul Salvador, conseiller départemental chargé du tourisme. L'hôtel Reynes devrait accueillir d'ici deux ans certains services administratifs du département.

La Renaissance en albigeois
Pour la ville d'Albi «Fleuron de la Renaissance albigeoise, cet hôtel fut construit pour Roger Reynès, marchand enrichi par le commerce du pastel au début XVIe siècle.

À l'intérieur, une belle cour associe briques et pierres ; elle est bordée d'un côté, d'une galerie-loggia à l'italienne et de l'autre, par les bustes de François 1er et de sa seconde épouse, Éléonore d'Autriche. La tour qui surplombe la cour appartenait à l'origine à l'hôpital Saint-Jacques, situé à l'emplacement de l'actuelle Préfecture.»


L'hôtel Reynès et sa cour./ Photo DDM, J-M.L
 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Tarn : Les sentiers d'intérêt départemental ont 20 ans
Tarn : La nouvelle vie d'Aiguelèze
Tourisme : Vos vacances dans le Tarn
Gastronomie Tarn : Dans les pas de Gilles Pudlowski
Départ tarnais pour La Route du Sud


• Catégories liées :
tarn
faune
albi
octobre 2015


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement