Tourisme Aude

Guide de l'été 2011

 

Publié le 06/07/2010 10:52 - Modifié le 22/07/2010 à 14:42 | La Dépêche du Midi

Premier site classé, la Cité attire 4 millions de visiteurs par an

Avec deux enceintes fortifiées comprenant cinquante-deux tours et barbacanes, la Cité de Carcassonne témoigne de 2600 ans d'histoire. Gaulois, Romains, Wisigoths, Sarrasins et Francs y ont laissé leurs empreintes à travers les siècles.

Restauré au XIXe siècle par Violet le Duc, ce monumental chef-d'œuvre d'architecture militaire est, depuis 1997, inscrit au patrimoine Mondial par l'UNESCO. Dans le sud de la France, la visite du château et des remparts de Carcassonne est un passage obligé. Le château Comtal, c'est une forteresse dans la Cité. Il date des Xième et XIIIe siècles. Son musée, aménagé dans les salles du château comtal, présente une importante collection de vestiges provenant de la Cité et de la région : sculpture régionale depuis l'époque gallo-romaine au XVIIe siècle ; stèle ; sarcophages paléo-chréiens et mérovingiens ; chapiteaux, vasque de l'abbaye de Fontfroide…

Avec près de 4 millions de visiteurs par an, la Cité de Carcassonne est une richesse unique pour le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon. Un monument qui a également servi de résidence pour de nombreux metteurs en scène. Il faut dire que la beauté d'un tel joyau en impose, et offre des décors de cartes postales.

@

Publié le 16/06/2011 13:30 | La Dépêche du Midi

L'œuvre de Riquet aussi...

Oeuvre exceptionnelle de Pierre-Paul Riquet, réalisée au XVIIe sqiècle, détourné par Carcassonne en 1777-1798, le Canal du Midi est inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 1996. Il faut avoir vu l'ensemble de l'œuvre pour être à même de mesurer la tâche exécutée il y a plus de 300 ans. Concentré d'un état de l'art hydrographique, topographique, géométrique et architectural de son époque, le Canal continue aujourd'hui enciore d'étonner.

A Carcassonne on peut le découvrir :

- En balade le long des berges de la ville

- A vélo de location

- Lors d'une visite en bateau guide

- En louant son bateau

- En effectuant un halte au port de Carcassonne.

@

Publié le 16/06/2011 12:30 | La Dépêche du Midi

Le Parc australien au pied de la Cité

Au-dessus du hameau de Montlegun, en direction du lac de la Cavayère, et à 3 minutes de la Cité Médiévale… découvrez l'Australie sur 5 hectares !

De l'artisanat local aux peintures traditionnelles, des chercheurs d'or aux aborigènes, des Boomerangs aux Rhombés, Venez partager un peu du « Rêve Australien »… Venez découvrir une faune incroyable, assistez à des démonstrations, et testez les jeux traditionnels, Vous jouerez les chercheurs d'or et soufflerez dans un Didgeridoo. Dépaysement garanti !!! Sans compter que des bébés nourris aubiberon aux plus grands spécimens, les kangourous sont bien sûr les vedettes de ce parc. Par ailleurs, si vos enfants franchissent une série d'épreuves ils repartiront avec des pépites d'or…

@

Publié le 16/06/2011 12:27 | La Dépêche du Midi

Carcassonne a sa plage au lac de la Cavayère

A l'entrée de la ville, ce lac de 18 hectares d'eau est entouré de bois et de garrigues. C'est véritablement le poumon vert de Carcassonne, idéal pour passer une journée en famille. Situé à proximité du périmètre sensible de la Cité Médiévale, en milieu naturel, ce complexe de loisirs s'étend sur 40 hectares et abrite une végétation généreuse de type méditerranéen et occupe les vallons de trois cours d'eau (ruisseaux de Bazalac, de Mitgé, de Montirat), ce qui lui donne une configuration originale.

En faisant le tour du lac (une heure environ en marchan t), on découvre une diversité de paysages et de niches écologiques, en passant de la fraîcheur à l'aridité, des bois aux friches, de l'ombre à la pleine lumière. Au centre, une île aux oiseaux est destinée à la nidation des canards et autres espèces aquatiques. Lieu de promenade, le complexe est aussi une aire de loisirs dans laquelle vous trouverez des aires aménagées pour un pique-nique, des pédalos, un mini golf, plusieurs terrains de beach-volley ainsi qu'un parc acrobatique forestier.

A l'exception des engins à moteur, toutes les activités nautiques sont autorisées. Les baignades sont permises dans les zones surveillées délimitées par des bouées.

Tout incite à la balade, ou à l'activité nautique. Seuls les engins motorisés sont interdits autour du lac.

@

Publié le 16/06/2011 12:25 | La Dépêche du Midi

Le spectaculaire tournoi de chevalerie, tous les jours dans les lices de la Cité

Tous les jours du 6 juillet au 26 août, les lices de la Cité accueillent le grand tournoi de chevalerie, avec deux représentations quotidiennes données. Au début du spectacle, une bande-son en trois langues (espagnol, anglais, français) situe l'action dans la période historique et explique ce qui va se passer.

Ce tournoi médiéval, de joutes et au sol, évoque avec panache l'Art de la Guerre et les joutes du XIIè siècle. Au rythme des chevaux et par le choc des armes, les Chevaliers s'affrontent dans des combats sans merci, dans un décor grandiose. Durant une heure, sous la conduite d'un chevalier surgi du Moyen Âge, les spectateurs découvrent ainsi l'histoire médiévale de Carcassonne,

avec l'organisation de la cité fortifiée, le rôle stratégique du château comtal et les moyens de défense des assiégés. « Nous sommes en l'an de grâce 1207… » Raymond VI, comte de Toulouse, est venu présider au baptême du fils de Roger-Raymond de Trencavel, vicomte de Carcassonne. Pour l'occasion, une joute courtoise est organisée… Six seigneurs du Midi y participent, venus de toute l'Occitanie pour soutenir leur honneur : Trencavel, Laure, Saissac, Cabaret, Termes et Minerve. Le tournoi commence par le jeu des anneaux, puis des écus. Sur fond de musique médiévale…

@

Publié le 16/06/2011 12:23 | La Dépêche du Midi

L'embrasement de la Cité, l'un des plus beaux spectacles pyrotechniques

chercher une chambre d'hôtel, un gîte, ou une chambre d'hôte un 14 juillet à Carcassonne, c'est comme espérer trouver une place de camping sur la côte Basque pendant les fêtes de Bayonne. Autant dire mission impossible. Ce jour-là, la ville est assaillie. On ne saura vraiment jamais combien de personnes assistent chaque année à l'embrasement de la Cité, l'un des plus beaux spectacles pyrotechniques du pays, et même d'ailleurs, mais la fourchette de 400 000 à 500 000 spectateurs est proche de la réalité.

Pour admirer ce spectacle d'une trentaine de minutes avec ces artifices (entre 25 000 et 30 000 projectiles) tirés depuis les remparts de la Cité, les gens prennent d'assaut les lieux stratégiques de la ville très tôt dans la journée et, pour les touristes qui viennent de plus loin, dès la veille au soir. Il faut dire que le jeu en vaut la chandelle. Avec grosso modo trois semi-remorques de 35 tonnes de matériel destinés à réaliser une cinquantaine de tableaux pyrotechniques, le spectacle proposé par Lacroix-Ruggieri est tout simplement sublime. Sans compter que l'embrasement des remparts est toujours un moment exceptionnel à ne pas rater.

Un conseil, ce jour là, mieux vaut oublier la voiture et se déplacer avec les transports en commun, à pied ou à vélo.

@

Publié le 16/06/2011 12:22 | La Dépêche du Midi

Le gouffre de Cabrespine, dans les richesses profondes du Pays carcassonnais

Situé à 25 km de Carcassonne, au cœur de la montagne noire, le gouffre géant de Cabrespine a été découvert en 1968 par le spéléo-club de l'Aude. Aux dimensions impressionnantes, 80 m de large pour 250 m de profondeur, ce lieu réputé à travers le monde pour sa richesse en formations, avec tout ce que le milieu souterrain offre de plus prestigieux : disques, excentriques, aragonites, draperies, colonnes, cascades… La visite s'effectue de plain-pied ce qui la rend praticable par les handicapés. En 45 minutes, c'est un voyage dans un écrin de cristaux d'aragonite et de calcite qui atteignent, ici, des formes et des dimensions à proprement parler, extraordinaires.

Vers les «Salles Rouges», il faut admirer les « disques» , qui représentent un énorme plateau de cristallisation littéralement suspendu à la voûte et dont le poids peut atteindre plusieurs centaines de kilos, jusqu'à la tonne !. Des « Balcons du Diable « la vue s'étend sur un gouffre de près de 200 m de profondeur dont on distingue à peine le fond.

@

Publié le 16/06/2011 12:20 | La Dépêche du Midi

Lézignan, capitale des Corbières, halte gastronomique obligatoire

Lézignan-Corbières s'honore d'une longue tradition hospitalière et offre des hébergements de qualité (gîtes, campings, hôtels), des équipements sportifs (stades, tennis, piscine), culturels (cinéma, musée, bibliothèque…), des salles d'expositions et de congrès qui pourront satisfaire de nombreux choix de séjour tout au long de l'année.

Le cœur de ville dominé par une église classée du XIIIe siècle, permet de profiter d'une grande variété de commerces de proximité, de parkings gratuits et de terrasses de cafés ombragées.

Sur l'avenue de la République, tous les mercredis matin, le marché vous accueille. Dans une ambiance méridionale, ici, on échange les dernières nouvelles du « Pays ».

En juillet/août, les animations estivales agrémenteront votre séjour. Des sentiers de randonnée vous feront découvrir l'environnement typique du climat méditerranéen (garrigues, pinèdes, oliviers, vignes…)

Vous dégusterez des produits du terroir remarquables et des vins d'une qualité surprenante.

Les documents mis à disposition à l'Office Municipal de Tourisme vous permettront de sillonner le Pays Corbières-Minervois pour découvrir chais, caveaux, gastronomie, châteaux, abbayes, églises… qui constituent le support du programme touristique « Aude Pays Cathare ».

Impossible de passer dans l'Aude sans faire une halte dans cette capitale des Corbières qui est également très fière de son club de rugby à XIII,.

@

Publié le 16/06/2011 12:17 | La Dépêche du Midi

Narbonne, la belle du sud

Ville d'art et d'histoire, Narbonne a tout pour plaire. À pied, en bateau sur le canal de la Robine, à vélo sur la route des étangs, seul, en couple, ou en famille, Narbonne est à consommer sans modération. Traversée par le canal de la Robine, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, cette ville est située au cœur du « parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée ».

Ville de plus de 50 000 habitants, cette sous-préfecture possède d'autres sites naturels classés, comme le massif de la Clape et celui de l'abbaye Sainte Marie de Fontfroide, ainsi que les étangs de Bages-Sigean.

Avec la cathédrale saint-Juste-et-Saint-Pasteur, le palais des Archevêques ou encore les restes de la voie Dominitienne (notre photo) le centre urbain de Narbonne témoignage de nombreux siècles d'histoire. Ajouté à cela de nombreuses visites à thème, un environnement exceptionnel fait de garrigues, de vignes et de sable fin à Narbonne-Plage, ainsi qu'un climat particulièrement clément, vous avez là quelques ingrédients qui font de cette ville l'un des passages incontournable du Languedoc-Roussillon et même du Grand Sud de France.

Fondée par les Romains en 118 avant J.C. Narbonne était leur plus ancienne colonie en Gaule.

@

Publié le 16/06/2011 12:19 | La Dépêche du Midi

La cathédrale Saint-Just et St-Pasteur

De style gothique septentrional, construite à la fin du XIIIe siècle, la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur de Narbonne est l'un des plus beaux édifices religieux du sud de la France. Avec le Palais des Archevêques, elle constitue un ensemble monumental unique en France que l'on peut rapprocher du Palais des Papes d'Avignon. Le cloître du XIVe siècle relie la cathédrale au palais. l'accès se fait par la rue Armand Gautier ou par le cloître.

Du 1er juillet au 30 septembre 2011, les visites se font du lundi au samedi de 11 heures à 18 heures et le dimanche de 14 heures à 18 heures. Accès libre ou visites commentées. Pas de visites pendant les offices.

@

Publié le 16/06/2011 12:14 | La Dépêche du Midi

La grande bleue par la Robine

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le canal de La Robine assure la liaison entre le canal du Midi et la Méditerranée à Port la Nouvelle. Il occupe l'ancien lit de la rivière Aude détournée lors d'une violente crue à la fin du XIVe siècle. Il est aujourd'hui une artère majeure du tourisme fluvial, ses berges ont fait l'objet d'un aménagement piétonnier prolongé par des pistes cyclables. En ville ses berges sont bordées d'un important patrimoine immobilier du XIXe siècle et de chais témoignant de l'âge d'or viticole.

Vous pouvez visiter la Narbonnaise par le canal de la Robine et à travers les étangs lors d'une croisière commentée en péniche. Visite guidée de l'île Sainte Lucie, site protégé par le Conservatoire du Littoral.

@

Publié le 16/06/2011 12:12 | La Dépêche du Midi

Les halles du centre ville, le lieu de vie de Narbonne

Les Halles de Narbonne sont célèbres dans tout le Grand sud, elles abritent près de 70 commerces de bouche : boulangers, pâtissiers, bouchers, charcutiers, traiteurs, tripiers, poissonniers, primeurs, volaillers, épiceries fines, bars et mêmes cavistes, tous sont à votre disposition pour vous procurer les meilleurs produits et vous conseiller dans l'art de les apprêter.

Le Pavillon de style Baltard fut construit au début du siècle près du canal de la Robine; sa superbe structure métallique, ses piliers et ses portes de pierre, sa toiture majestueuse abritent toujours un des plus beaux marché de France. Respectueusement rénovées, les halles de Narbonne ont acquis encore plus de séduction grâce aux transparences des vitres et au jeu des lumières et couleurs intérieures. A visiter pour savourer le plaisir des yeux et le plaisir du palais car le marché de Narbonne est gastronomiquement reconnu dans tout le Languedoc pour sa qualité, son choix et son ambiance.... Flâner dans les allées, se laisser guider par les parfums d'épices, de café, de pain chaud ou d'une Paella.... Au fil du temps, les Halles sont devenues une véritable institution à Narbonne. Au delà du rôle économique, elles répondent à un besoin fondamental des Narbonnais de se "rencontrer".

Les halles sont ouvertes 365 jours par an, vous y trouverez 70 commerces de bouche.

@

Publié le 16/06/2011 12:09 | La Dépêche du Midi

Les Grands Buffets à Narbonne, les sélections de l'excellence

Les Grands Buffets est un établissement précurseur dans de nombreux domaines : hommage aux terroirs et aux fondamentaux culinaires français, qualité des produits, choix incomparable, vins au prix du caveau… avec comme point d'orgue une formule à volonté pour un prix unique de 24,90 €. Et quand se pose la question du choix vous constaterez que la colossale rôtisserie ou trône l'adage de Gargantua « Fay ce que vouldras » donne le ton de votre odyssée. En entrée du foie gras, des huîtres, tourteaux, bulots, des fruits de mer panachés, ainsi que du saumon fumé. Aux broches c'est une véritable célébration ou rissolent cochons de lait, volailles fermières, épaules d'agneau, pièces de bœuf tel les grandioses banquets d'antan. Quant au florilège de desserts, il trône autour de la fontaine à chocolat et fait la part belle aux grands classiques de la pâtisserie française. Vous y retrouverez les mille-feuilles, les babas au rhum, les éclairs, les Paris-Brest, les Saint-honoré pour le bonheur des petits et grands gourmets

Le choix à volonté et la qualité sont tout bonnement incroyables à l'instar d'une carte des vins qui à votre grande surprise propose un choix tout aussi éloquent. Vous y découvrirez une sélection de plus de 100 grands crus d'une qualité incontestable, tous originaires du Languedoc-Roussillon. Une région qui reste l'une des rares à pouvoir présenter une diversité de vins à la personnalité affirmée. Reflet de cette mosaïque de cépages des Carignans, Grenaches, Syrahs, Mourvèdres, Cinsaults s'épanouissent à l'abri de « la tramontane » qui donne la meilleure des protections naturelles à la vigne. Des Pyrénées Orientales au Gard en passant par Embres-et-Castelmaure (Corbières), la Livinière (Minervois) et jusqu'à La Clape (littoral), il ne faut plus s'étonner, que ces vignobles, comme bien d'autres aujourd'hui, bénéficient d'une notoriété internationale.

@

Publié le 16/06/2011 12:07 | La Dépêche du Midi

Odilon Redon à l'Abbaye de Fontfroide

Paul Gauguin et Odilon Redon, les peintres fétiches de Gustave Fayet

Deux peintres tiennent une place à part dans la collection de Gustave Fayet, acquéreur de Fontfroide en 1908 : Paul Gauguin et Odilon Redon. Deux artistes majeurs ouvrant la voie à l'art moderne avec lesquels il a correspondu, dont il a suivi de près les évolutions diverses et dont il fut en même temps le principal collectionneur et l'amateur le plus documenté.

Redon, premier invité à Fontfroide

C'est en 1900 que Fayet fait la connaissance à Paris de Redon et devient un fervent amateur des Noirs, des fusains et des lithographies dont il réunit le plus célèbre ensemble. S'étant installé à Paris, en 1905, Fayet devient un hôte assidu de l'atelier de Redon et découvre l'extraordinaire pouvoir du coloriste. Il lui commande les portraits de son épouse et de ses deux filles. Dès septembre 1908, Odilon Redon fut le premier ami invité à séjourner à Fontfroide. D'abord mis à l'honneur en 2011, à la Galerie Nationale du Grand Palais à Paris puis au Musée Fabre à Montpellier, une rétrospective, organisée par la Réunion des Musées Nationaux, le Musée d'Orsay, le Musée Fabre, avec le concours de la Bibliothèque Nationale de France, lui est consacré de mars à octobre. Cette rétrospective est la première organisée à Paris depuis celle de l'Orangerie en 1956.

La Bibliothèque de Fontfroide, écrin des deux plus grandes et dernières créations de Redon

Dès janvier 1908, Gustave Fayet, qui vient d'acquérir l'abbaye de Fontfroide, s'ouvre à Redon de ses projets de ses projets d'aménagement et l'invite à s'y rendre à l'automne. À Pâques 1910, les deux amis décident de décorer les deux murs d'une grande pièce surplombant le cloître qui deviendra la « Bibliothèque ». Dans une lettre à André Bonger du 13 septembre 1910, il évoque « la représentation (toujours indéterminée) d'un quadrige conduit par un ou deux êtres ailés, sortes de fleurs - au milieu des montagnes et divers gris lumineux. Au mur de face est un autre panneau que j'esquisse en noir, et avec la permission de laisser au dévergondage toute la fantaisie imaginaire possible ». Si la mort de Redon en 1916 sépare les deux amis, Fayet vécut jusqu'à la fin de sa vie entouré des œuvres de Redon dont il avait groupé les pièces majeures dans sa chambre, dans son château d'Igny, non loin du cimetière de Bièvre où l'artiste est enterré. Ce décor de la Bibliothèque, Le Jour et La Nuit, est exceptionnellement accessible à la visite du 8 juillet au 16 octobre.

@

Publié le 16/06/2011 12:05 | La Dépêche du Midi

Narbonne-plage, la station aux animations quotidiennes

 

Aujourd'hui, la station de Narbonne-Plage s'étend sur près de 5 kilomètres en bordure de mer, et ne s'enfonce dans les terres que sur une longueur maximum d'1 kilomètre. Un axe routier et piétonnier majeur longe la plage (Boulevard du front de mer puis Avenue du port), ainsi qu'une piste cyclable.

La station se constitue en très grande majorité d'immeubles et d'appartements, donnés en location durant la saison estivale. Sa population de 1 200 habitants résidents à l'année, passe à près de 30 000 durant l'été.

Durant l'été de nombreuses activités et animations sont organisées. Au niveau du port l'on peut retrouver une école de voile et un club de plongée.

Divers équipements rendent également possible l'exercice de sports nautiques ou activités de détente : Base Navalia, le centre EVASPORT, des cours de tennis, une piscine, des terrains de pétanque etc.

Durant la période estivale (du 1er juillet au 31 août), chaque soir (sauf les dimanches) sont organisés sur le front de mer des spectacles et animations, parmi lesquelles danse, karaoké, concerts, bals et soirées cabaret.

L'été, Narbonne-Plage accueille aussi sur son front de mer divers marchés artisanaux ou gourmands.

Le front de mer accueille des marchés artisanaux qui exposent le savoir faire des artisans de l'Aude.

@

Publié le 16/06/2011 12:01 | La Dépêche du Midi

Massif de La Clape, beauté classée

 

Les Romains choisirent ce site privilégié et sain pour s'installer dans de somptueuses villas. C'est sur ces mêmes emplacements que l'on trouve aujourd'hui les seules habitations du massif, les domaines viticoles, où les vignerons exercent leur art. Long de 17 km et large de 8 km environ, le massif de la Clape couvre 15 000 ha dont 7 500 sont protégés et 600 classés par le Conservatoire du Littoral. Dernier maillon des grandes Pyrénées, très tôt isolée par une faille bienfaitrice, la Clape fut de toute part cernée par les eaux.

Garrigue, pins et cyprès : la végétation de la Clape est l'une des meilleures expressions de la flore méditerranéenne. Son originalité réside dans l'abondance des plantes aromatiques qui la compose.

@

Publié le 16/06/2011 11:56 | La Dépêche du Midi

Du marché de Saint-Pierre à l'Oeil doux...

Le triangle Fleury d'Aude, Saint-Pierre-la-Mer, Les Cabanes de Fleury constitue une entité originale. C'est une station unique alliant trois sites, trois atouts pour des vacances actives et réussies. Fleury d'Aude

Tourisme dans un village typique languedocien (circuit historique), au cœur du vignoble de la Clape où l'on peut déguster les vins de pays ou les crus classés, en caves particulières ou à la cave coopérative.

Les Cabanes de Fleury

A l'embouchure de l'Aude petit port de pêche et de plaisance, qui vit au rythme paisible de sa rivière et propose aux amoureux de la nature et aux fervents des vacances en liberté, des kilomètres de plage sauvage.

Saint-Pierre-la-Mer

L'été cette station accueille 40.000 vacanciers et son pittoresque marché de rue en fait un passage obligés pour tous les touristes qui séjournent dans le coin. Sa large plage de sable fin (8 km), offre des aménagements de qualité et un programme varié d'activités de loisirs et d'animations.

Le gouffre de l'œil doux

Le gouffre de l'Oeil doux est une résurgence située sur la commune de Fleury, dans le massif de la Clape. Il est constitué de hautes falaises de 40 mètres, calcaires et verdoyantes qui dominent une étendue d'eau vert émeraude. La profondeur est d'environ 14 mètres sur un fond de bloc rocheaux. Pour y accéder il faut garer son véhiculen soit sur le parking du domaine de l'Oustalet, et suivre le chemin pédestre vers la bergerie, soit sur le parking du gouffre, situé sur la route allant de Fleury à Saint-Pierre la Mer. Les baignades y sont interdites.

@

Publié le 16/06/2011 11:55 | La Dépêche du Midi

Rennes-Le-Château, un mystère...

Dans un écrin sentinelle de charme, aux portes de la Haute-vallée de l'Aude, Rennes-Le-Château vous attend. La commune dispose d'un environnement superbe.

Pour l'histoire de cette commune, la période 1885-1917 est marquée par la présence de l'abbé François Berenger Saunière. Véritable révélateur d'un site endormi, l'abbé Saunière a été pris dans une spirale de travaux. Construction, révélation, achats se sont succédés. L'abbé Saunière a dépensé beaucoup d'argent. C'est un fait. Mais d'où venaient les sommes nécessaires ? Mystère…

Aussi, dans la deuxième moitié du Xxème siècle, des livres, des articles, des émissions TV, des films, vont déclencher un engouement médiatique et tenter de cristalliser un rêve.

De quel secret était-il détenteur ?….

@

Publié le 16/06/2011 11:55 | La Dépêche du Midi

Visitez les Salins de l'Ile Saint-Martin

La visite de son écomusée est gratuite : exposition d'anciens outils, projections sur les méthodes ancestrales et modernes de la production du sel.

Sa boutique vous propose une vaste gamme de sels et de produits régionaux.

Les visites guidées du salin : environ 1h30 avec les explications sur les différentes phases de production : mouvement des eaux, concentration, cristallisation. Observation ornithologique, Informations botaniques . La Cambuse du Saunier vous propose nos huitres à déguster et à emporter

Situé route de l'Ayrolle à Gruissan, le salin est ouvert tous les jours.

@

Publié le 16/06/2011 11:54 | La Dépêche du Midi

Rennes-Les-Bains, les bienfaits de l'eau thermale

Entre Méditerranée et Pyrénées, à 50 km de Carcassonne et à 25 km de Limoux, Rennes-Les-Bains, constitue véritablement la porte des Corbières. Située dans la Haute-vallée de l'Aude, dans le cadre agréable de la vallée de la Sals, à 310 mètres d'altitude, cette petite cité thermale de caractère sait conjuguer le bienfait de ses eaux au plaisir de la découverte de l'arrière-pays audois. Son climat doux et stable, et ses sources froides et chaudes, sont reconnus depuis fort longtemps pour leurs vertus thérapeutiques. Notamment en rhumatologie.

La station de Rennes-Les-Bains vous offre en plus des cures médicalisées, un panel complet de prestations dédiées à la détente et au bien être. Vous pourrez tester notamment une piscine chauffée aux eaux thermales, un jacuzzi, des cours d'aquagym, ainsi qu'un espace beauté pour prendre soin de votre visage et de votre corps.

Les termes de Rennes-Les-Bains vous proposent aussi ses hébergements dans la résidence la Reine, situés au sein du complexe thermal.

Les tarifs proposés par les thermes de Rennes-les-Bains ont aussi la particularité d'être très abordables. À titre d'exemple, une journée détente avec deux soins, comprend une entrée à la piscine, un modelage corporel et un nettoyage de la peau pour un forfait de 59€. Quant à la location d'un studio pour 2 personnes à la résidence la Reine, la semaine est fixée à 275 € en basse saison et à 299 € en haute saison.

@

Publié le 16/06/2011 11:53 | La Dépêche du Midi

Quillan, c'est la capitale de la haute-vallée, dans un environnement exceptionnel

Quillan, capitale touristique et géographique des Pyrénées audoises est auréolée du label « station verte de vacances ». Située au cœur d'un important carrefour routier, Quillan, dans la Haute Vallée de l'Aude constitue un centre d'excursions pour toute la région très pittoresque des avants-monts pyrénéens : spectaculaires forêts du Pays de Sault, des Fanges, du Roquefortès, gorges et défilés de l'Aude, de la Pierre-Lys, du Rébenty, de l'Agly, Corbières méridionales.

Base internationale de sports d'eaux vives, et base de départ et randonnées en Haute Vallée et Pyrénées Audoises, impossible de passer dans cette ville au glorieux passé rugbystique et industriel sans découvrir ce paradis de verdure et ces sites d'eaux vives naturels. A voir, également, la forteresse médiévale du XIIIe siècle.

Si vous arrivez à Quillan par la route de limoux, vous verrez un panneau à l'entrée de la ville, fixé au dessus du stade Jean Bourrel, indiquant : « Ici le rugby a plus de 100 ans ». Histoire de dire qu'ici, plus qu'ailleurs, il y a des valeurs qui comptent : le don de soi, l'esprit d'équipe, la culture, l'identité, la fierté… Des valeurs que les Quillanaises et les Quillanais vous feront partager aux pieds des trois quilles.

@

Publié le 16/06/2011 11:51 | La Dépêche du Midi

Gruissan, son histoire, son port, sa plage des chalets, ses sports...

Juste après des kilomètres de vignes, qui accompagnent la route depuis la sortie de l'A9 à Narbonne, arrivée dans la descente vers Gruissan, d'un seul regard vous embrassez le face à face amoureux du vieux village et de la cité nouvelle. D'un côté la Tour Barberousse, toute à la fois imposante et rassurante, se dresse au milieu des tuiles romaines. De l'autre le port de plaisance, multicolore, actif, à l'architecture audacieuse.

Un peu plus loin, des immensités de sable encadrent la station, ce sont les plages de Gruissan et notamment celle des chalets sur pilotis.

Garrigues, pinèdes et vignobles complètent le décor avec les 15 000 hectares du Massif de la Clape où vous trouverez d'agréables sentiers de randonnées pédestres, à cheval, en VTT,…

Mais Gruissan, c'est aussi l'ensemble des activités nautiques recherchées pendant les vacances. Familles et amis pourront se promener en mer, pêcher, pêcher au gros, faire du jet ski, de la voile et surtout de la planche à voile et du fun board, avec le Gruissan Windsurf.

Avec ses 1 250 places, le port de cette station balnéaire audoise n'est pas en reste. Tout l'été, le soir, les touristes se pressent pour flâner dans les nombreux commerces et assister aux diverses animations.

Des vacances sportives entre terre et mer avec les randonnées à pied, à VTT, à cheval et les activités nautiques.

@

Publié le 16/06/2011 11:53 | La Dépêche du Midi

Balnéoludique, c'est à Gruissan

« La dynamique touristique, l'espace balnéoludique et Odyssea pour un accueil 4 étoiles » ! Le site officiel de la ville de Gruissan annonce la couleur. Odyssea c'est nouveau et c'est du top niveau. En été, l'Espace Balnéoludique se transforme même en un parc aquatique ouvert sur la nature de Gruissan, un véritable espace récréatif. Un moment plaisir et détente pour toute la famille, avec, entre autres : geysers, bains bouillonnants, rivières à courant, lagon, toboggan, pentagliss, jeux gonflables… Cette partie de l'espace banléoludique renforce l'offre estivale en proposant une alternative à la plage.

L'ensemble est organisé autour de pelouses, jeux d'eau ou jeux secs (beach volley, ateliers pour enfants..), bar et grignoterie. L'ensemble du parc extérieur a sa propre entrée et ses vestiaires/sanitaires sous forme de chalets en bois.

Du haut de la dune on peut s'élancer sur un toboggan et d'un « pentagliss » de 4 pistes. L'espace propose également un bassin nautique de forme libre de 200 m animé avec des jets, une pataugeoire, royaume des enfants avec jeux d'eau sur 100 m, des plages autour de la piscine d'environ 1200 m, et un immense espace vert avec une végétation fournie qui invite à la détente avec une grande plage de gazon agrémentée de transats, protégée des vents.

@

Publié le 16/06/2011 11:53 | La Dépêche du Midi

Le tourisme vert c'est dans les Pyrénées audoises, les dinosaures aussi...

Pays de gorges, de défilés et de plateaux, la haute vallée de l'Aude offre la fraîcheur des plus belles sapinières de France et la pratique des sports d'eau vive. Au rayon du patrimoine à voir, des activités à pratiquer ou des lieux à découvrir absolument, vous avez : les châteaux cathares d'Arques, Puillaurens et Puivert ; le musée des dinosaures à Espéraza, la descente en rafting des eaux vives du défilé de la Pierre Lys depuis Axat et la route des sapins du plateau de Sault au départ de la forêt de Callong, à la sortie du village de Coudons.

De Quillan vers Axat, impressionnant entre les falaises, « Le trou du Curé » rappelle le souvenir de l'abbé Félix Armand, curé de Saint-Martin Lys, qui fit percer avec ses paroissiens, le premier tunnel long d'une dizaine de mètres, au XVIIIe siècle. C'est le symbole des gorges de la Pierre-Lys, sans doute l'un des plus beaux sites du département de l'Aude. Non loin de là, les gorges de Saint-Georges (d'Axat D118 vers Mont-Louis dans les Pyrénées Orientales) sont les gorges les plus étroites de la haute vallée, avec des parois hautes de quelque 300 mètres.

@

Publié le 16/06/2011 11:52 | La Dépêche du Midi

Arques : son château, sa nature, ses randonnées...

Situé à 50 km au sud de Carcassonne, et à 24 km au nord-est de Quillan, le site d'Arques est un havre de paix baigné par son lac et bordé de forêts. Son plan d'eau de 8 hectares entièrement aménagé et ses nombreux circuits de randonnées pédestres ou et de VTT en font une destination familiale par excellence.

Le village d'Arques a la particularité de posséder les éléments de deux phases successives dans l'histoire de l'habitat au Moyen âge. À quelques centaines de mètres à l'ouest du village, les pierres dorées du château d'Arques s'élèvent au sommet d'un mamelon. Cet ensemble des XIIIe et XIVe siècles, qui est dominé par un élégant donjon haut de 25 mètres, est un chef-d'œuvre de l'architecture gothique inspirée d'Ile-de-France. Il allie élégance luxe et aspect militaire. Restauré depuis peu, il reste le témoin du savoir-faire technique et artistique des bâtisseurs de l'époque médiévale.

Au cœur du village se trouve la maison natale de Déodat Roché (1877-1978), historien du catharisme. Né à Arques le 13 décembre 1877, Déodat Roché s'intéresse très tôt à la spiritualité sous l'influence de son père. Lorsqu'il termine sa licence de droit, il entame des études de philosophie qu'il ponctue également d'une licence.

Au cœur du village se trouve le maison natale de l'historien du catharisme Déodat Roché, né à Arques en 1877

@

Publié le 16/06/2011 11:49 | La Dépêche du Midi

Castelnaudary, capitale du Lauragais, du haricot, de la fête du… cassoulet

Entre Cévennes et Pyrénées, proche de la Méditerranée, Castelnaudary dont la vieille ville en brique surplombe la plaine du Lauragais, est la capitale mondiale du Cassoulet, mais aussi le plus important port de plaisance du Canal du Midi.

L'imposante collégiale Saint Michel, reconstruite après les ravages du Prince Noir en 1355 domine la ville, et est entourée d'un vrai labyrinthe de ruelles anciennes aux maisons à corondages et hôtels particuliers du XVIIIe siècle, témoignant du riche passé commerçant de la ville. Le Présidial, le Moulin de Cugarel, le Grand Bassin sont les autres hauts lieux de Castelnaudary.

La ville est connue dans le monde entier par son cassoulet. On raconte que…

Au cours du siège de Castelnaudary pendant la guerre de 100 ans (1337 - 1453), fut cuisiné le premier « estofat « aux fèves. Réunissant toutes les réserves disponibles, les cuisiniers et cuisinières de cet ancien temps préparèrent un plat unique composé de fèves et de viandes diverses pour redonner force aux valeureux défenseurs de la cité. Après ce plantureux repas fort bien arrosé, les Chauriens se précipitèrent sur l'armée anglaise, qui prise de panique, leva le siège et ne s'arrêta, selon la légende, qu' aux rives de la Manche. Les haricots ont remplacé les fèves à partir du 16e siècle.

Aujourd'hui, le haricot est devenu festif et la fête du cassoulet organisé chaque année au mois d'août est un succès populaire qui attire des milliers de personnes.

@

Publié le 16/06/2011 11:46 | La Dépêche du Midi

Bages c'est le village des pêcheurs

Ce petit village construit vers le 11e siècle offre un joli panorama par la richesse de son patrimoine. Tout en arpentant ses ruelles étroites pour atteindre le point culminant où se trouve l'église, vous pourrez aussi visiter les deux galeries d'arts. Le syndicat d'initiative est installé dans l'ancien presbytère.

Vous bénéficiez aussi d'une bibliothèque avec son accès gratuit à Internet, et récemment s'est mis en place une «bateauthèque» pour profiter de l'étang en toute simplicité. L'étang de Bages, situé entre Narbonne et Sigean, est une étendue lagunaire protégée de 5500 ha, avec des paysages exceptionnels peuplés d'une multitude d'oiseaux.

@

Publié le 16/06/2011 11:45 | La Dépêche du Midi

3 800 ainmaux à la réserve africaine

La Réserve Africaine de Sigean héberge plus de 3 800 animaux, sur un peu plus de 300 hectares. Parc animalier semi-naturel, l'espace offert est suffisamment vaste pour que les animaux restent sauvages et expriment pleinement leurs comportements naturels, ce qui permet d'offrir aux visiteurs le plaisir du spectacle de la vie sauvage.

@

Publié le 16/06/2011 11:43 | La Dépêche du Midi

Fête, culture, gastronomie, tourisme... Limoux, partenaire de vos émotions

Limoux capitale du Razès, mais aussi patrie de la célèbre Blanquette, à 25 km de Carcassonne, est une petite cité partagée en deux par l'Aude.

La «Grande Ville» est reliée à la «Petite» par le «Pont Neuf», vieux de plus de quatre siècles.

Le quartier ancien est un véritable enchevêtrement de ruelles anciennes et étroites, bordées d'arcades (les « couverts »). Limoux se caractérise particulièrement par son ambiance conviviale notamment lors de son fameux Carnaval, un des plus anciens de France (ses premières traces remontent au Moyen-Age), qui a lieu de janvier à fin mars-début avril, les samedis et dimanches, et pour Mardi gras.

Limoux est un authentique terroir de cultures. Au cœur du «Pays Cathare», cette région est un véritable carrefour festif, culturel, gastronomique et touristique. La capitale de la Blanquette et du Carnaval est surtout connue pour son sens de la fête. Vous pouvez découvrir la ville en visitant les monuments, les musées... et à profiter aussi des installations culturelles et sportives.

Pour profiter de la meilleure des façons la diversité de cette ville, une visite au service tourisme (avenue du Pont de France) s'impose! Vous trouverez toutes les clefs pour profiter au mieux de votre séjour.

Au niveau dégustation, au delà des bulles et du vin, à découvrir aussi , les fameux pébradous (petits gâteaux torsadés assaisonnés de poivre) faits sur mesure pour taquiner les bulles de la Blanquette.

@

Publié le 16/06/2011 11:58 - Modifié le 13/07/2011 à 10:54 | La Dépêche du Midi

Sieur d'Arques à Limoux, la signature des grands vins

Aimery Sieur d'Arques, situé à Limoux , est un acteur majeur du vin en Languedoc qui allie savoir faire technique et tradition.

Considérée comme pionnière en Languedoc Roussillon en termes de qualité de production et de techniques vitivinicoles, La Cave des Vignerons du Sieur d'Arques a su développer dans les années 80 la sélection parcellaire sur 2800 ha de vignoble en Appellation d'Origine Contrôlée. Son terroir qui bénéficie d'un ensoleillement méditerranéen, tempéré par l'altitude liée à notre proximité des Pyrénées et les flux venus de l'Atlantique, répond aux conditions idéales à l'élaboration de grands vins. «Afin d'être reconnus comme la signature des grands vins, et ce, grâce à notresavoir faire et la qualité de nos vins, nous nous devons de rester pionniers et viser l'excellence grâce à des efforts conjugués sur les cinq axes suivants : Un vignoble avant gardiste ; Des moyens techniques adaptés; Une équipe d'œnologues créative; La satisfaction de nos clients; et la création de valeur. Cette charte qualitative permet aux vignerons de Sieur d'Arques d'avoir un axe de développement basé sur deux mots clef : Valeurs et Missions. C'est tout dire. Un seul conseil : laissez-vous tenter...

Première bulle et chardonnays , la qualité Sieur d'Arques est reconnue par les plus grands sommeliers.

1531 : La première bulle du monde

L'Histoire du vignoble Languedocien remonte au Vème siècle avant J.C lorsque les Grecs y introduisirent la vigne et ses pratiques culturales. Mais c'est en 1531 que les vins de Limoux vont entrer dans l'histoire lorsque les moines Bénédictins de l'Abbaye de St Hilaire, une commune voisine de Limoux, produisirent le premier vin effervescent au monde…la Blanquette de Limoux venait alors de naître. Les premiers écrits mentionnent la présence de la Blanquette de Limoux alors servie à la cour du seigneur de la région : le Sieur d'Arques. Ce dernier avait pour coutume de lamper des Flascons de blanquette pour fêter dignement ses victoires. Quatre siècles plus tard, en 1946, forts de cette anecdote historique les vignerons fondateurs baptisèrent leur cave: Sieur d'Arques.

@

Publié le 16/06/2011 11:40 | La Dépêche du Midi

Le pays de la Narbonnaise offre des sentiers de rando pour tous

Dans le pays de la Narbonnaise, de nombreux sentiers (une vingtaine) de randonnée pédestre sont en boucles : vous revenez d'où vous êtes partis. De longueur différente, ils peuvent se parcourir à la demi-journée ou à la journée, et se situent à un niveau de difficulté de facile à moyen.

Lorsque c'est le cas, certains sentiers sont mentionnés comme accessibles à la randonnée équestre ou VTT.

Voici, en guise d'exemple, un parcours de 23 km situé aux portes de Narbonne.

La colline de Fontfroide - 23 km

Depuis le domaine de Montplaisir, ancien domaine viticole, qui abrite aujourd'hui les locaux du Parc naturel régional et de l'ONF, le sentier s'élève doucement permettant d'avoir une vue sur les étangs tout en gardant un œil sur le massif de Fontfroide. Une Combe d'enfer plus tard et le Roc des Naux passé, apparaît au creux d'un vallon la célèbre Abbaye cistercienne de Fontfroide. Le retour représente encore une bonne distance, prévoyez du temps !

23 km - 7 h 30 - Niveau : moyen

Balisage : de type VTT

Départ : Domaine de Montplaisir, près de l'observatoire astronomique

Accessible aux VTT (niveau moyen)

Topoguide « Itinéraires de loisirs et de découverte autour du Golfe Antique » (4,50 €) disponible dans les librairies locales et les offices de tourisme ou au Parc naturel régional

@

Publié le 16/06/2011 11:38 | La Dépêche du Midi

Le port, les pêcheurs, la baleine, les plages... C'est Port-La-Nouvelle

Port-la-Nouvelle est une station authentique, conviviale et familiale, très marquée par son port de pêche et de commerce, rythmée par l'activité maritime qui l'anime pendant toute l'année, aussi bien que pendant les vacances. Cette station offre aux vacanciers une plage de sable fin de 13 km, un port de plaisance bien équipé et des activités sportives diversifiées : voile, planche à voile, tennis, volley… où les maîtres mots restent propreté et sécurité. Port la Nouvelle c'est aussi le point de départ du Sentier Cathare.

À voir également à proximité :

- L'Île Sainte Lucie, site protégé (Conservatoire du Littoral)

- La Réserve Africaine de Sigean (voir cadre ci dessous)

- La Cave Souterraine Terra Vinea

- Les sites du Pays Cathare

- L'Abbaye de Fontfroide

- La baleine. Véritable curiosité, cette baleine de 20 mètres de long pour 40 tonnes, s'est échouée sur la plage de la Nouvelle en 1989. Jean-Louis Fabre décide alors de sauver le squelette. Il s'acharne à dépecer l'animal au couteau et récupère ainsi 350 os et a depuis reconstitué le squelette qui est visible dans le chai de ce vigneron.

@

Publié le 16/06/2011 11:37 | La Dépêche du Midi

Pays de Couiza : une histoire qui coule de source...

Ce territoire de la Haute Vallée de l'Aude est le cadre privilégié de découvertes culturelles et d'activités de pleine nature dans un environnement préservé. Les 25 communes de la Communauté de Communes de Couiza s'étirent des vignobles de Roquetaillade jusqu'aux Gorges de Galamus. Le pays de Couiza tient son nom du bourg où s'érige le château renaissance des Ducs de Joyeuse, qui ont succédé à la famille De Voisins qui a édifié le Château féodal d'Arques.

Ainsi, si vous aimez la pleine nature et le patrimoine, le Pays de Couiza est un passage obligé sur la route de vos vacances. La nature y est préservée et diversifiée. Parfois sauvage, parfois douce, elle apporte sérénité et bien être à ceux qui la découvrent. Elle surprend d'une vallée à l'autre, dévoilant ses multiples visages qui illuminent les villages de pierre.

Vous trouverez sur ce territoire un prestigieux patrimoine : châteaux, maisons fortes, églises, abbayes ou simple capitelles (cabanes de pierres sèches).

Terre de lutte parfois, la haute vallée de l'Aude fut aussi terre de convictions avec les Bons Hommes « Cathares » ou les Chevaliers aux Blancs Manteaux, les « Templiers ». les racines de ses habitants s'ancrent au plus profond de cette histoire, entre mythes et légendes, que chaque ruine et paysage ne cesse de leur rappeler.

Le pays de Couiza est aussi un cadre tout indiqué pour la pratique des sports en eaux vives (raft, hydrospeed, kayak) et les activités de pleine nature.

@

Publié le 16/06/2011 11:37 | La Dépêche du Midi

Terra vinea, voyage à 80 m sous terre

C'est au cœur des Corbières maritimes, à Porte-Des-Corbières, dans les plus beaux paysages du Languedoc Roussillon, que vous attend Terra Vinea, une ancienne mine de gypse réaménagée en chai souterrain, qui vous plongera dans le passé au cours d'un voyage inoubliable au cœur de la civilisation du vin et des cultures méditerranéennes. Vous y découvrirez le travail de la vigne et du vin au fil des époques, grâce à des mises en scènes spectaculaires qui raviront petits et grands.

Cinéma panoramique, balade en garrigue à bord du Terra Vinea Express, spectacle son et lumière, reconstitutions et dégustation des meilleurs vins des Caves Rocbère: voici le programme de cette aventure exceptionnelle à 80 mètres sous terre...

Sur place, restaurant aux accents du Sud et boutique des vins et produits du terroir.

@

Publié le 16/06/2011 11:36 | La Dépêche du Midi

Force, beauté, patrimoine, terroirs... Les Corbières

Entre Carcassonne et Narbonne, Lagrasse est installée dans la vallée de l'Orbieu, au sein du massif des Corbières. La rivière l'Orbieu sépare l'abbaye, dressée sur la rive gauche, du village, étiré sur la rive droite et classée comme l'un des plus beaux villages de France. Au cœur du village, son abbaye. L'entrée de la partie de l'abbaye visitable s'effectue par le parc qui fait face au cimetière communal. La visite permet de découvrir pour l'essentiel les parties médiévales du monument. Au delà de la richesse historique et patrimoniale, vous y trouverez des expositions permanentes.

Les Corbières, c'est également une région toute en contrastes : la garrigue, sauvage, balayée par les vents, où les cigales chantent tout le long de l'été, et les buses tournoient lentement dans le ciel, côtoie des kilomètres de plages sablonneuses, propices à la baignade, à la planche à voile ou, tout simplement, au farniente. Bénéficiant d'une situation stratégique à mi-chemin entre Carcassonne et Narbonne, et un accès facile à la fois aux Pyrénées et à la Méditerranée, les Corbières ont beaucoup d'atouts.

Les châteaux cathares (Quéribus, Peyrepertuse, Villerouge-Terménes, termes) constituent des étapes culturelles incontournables.

Le château de Boutenac, situé tout près de Lézignan-Corbières, est la vitrine viticole de cette région.

@

Publié le 16/06/2011 11:34 | La Dépêche du Midi

Plages, port, village... Leucate !

Situé au sud du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise, tout au long de 17 km de plages de sable fin et doré, adossé au massif des Corbières, le site de Leucate est unique.

Leucate est aussi le paradis des vacances et des sports nautiques. Les sports de glisse se pratiquent aussi bien sur le lac marin qu'en mer. Le spot des Coussoules accueille chaque année le Mondial du Vent.

Laissez-vous entrainer à la découverte de ses cinq entités, de sa nature riche et préservée, de ses spécialités gastronomiques et culinaires basées sur les traditions de la pêche, de la viticulture et de la conchyliculture.

Les cinq entités leucatoises

Leucate Village au riche passé historique, est lové entre un vallon dominé par son ancienne forteresse et un vaste plateau. Son château, son clocher, ses ruelles vous invitent à la promenade au cœur d'un midi enchanteur.

Port Leucate perpétue le lien entre les hommes et la mer. Ce grand port de plaisance de la Méditerranée sait varier les plaisirs et propose au delà de sa plage de sable fin, un grand nombre d'animations variées

Leucate Plage au pied de la falaise escarpée qui domine la mer, à l'abri du vent, la plage de Leucate offre un site familial idéal. Les enfants peuvent s'amuser tranquillement sur son sable doux et fin, l'un des plus beaux de la côte méditerranéenne.

La Franqui possède un petit charme rétro qui séduit tous ses visiteurs. Célèbre pour sa plage des Coussoules, 8km de sable fin et doré, ce site vous offre la possibilité de pratiquer windsurf, kitesurf et char à voile ou encore de vous détendre et de rêver comme le faisait l'écrivain Henry de Monfreid, l'enfant du pays.

Les Villages Naturistes forment un quartier bien différencié de Port Leucate. Regroupés les uns à côté des autres, ces villages préservent toute l'intimité de ceux qui font rimer liberté avec nudité.

A visiter à proximité : le château fort, le centre ostréicole de Port-Leucate, La falaise (phare - sémaphore).

Le cercle de voile c'est pour tous

Il est situé aux deux extrémités de la commune de Leucate, une des plus ventées d'europe, et vousinvite à de découvrir les joies de la navigation sur l'eau et sur la plage.

Idéalement situées pour la pratique loisir, les structures vous proposeront différentes activités au sein du club et de ses écoles labélisées avec des formules de stages, cours ou locations pour les groupes, les familles et les individuels (réservation en ligne)

Tous les âges, tous les niveaux…

De l'enfant débutant au pratiquant confirmé, vous aurez, le loisir de naviguer ou rouler à votre gré avec la formule de votre choix. Catamaran, Optimist, Funboat, FunBoard, Planche à voile et Char à Voile forment le parc du Cercle de voile. Régulièrement renouvelé il saura vous donner entière satisfaction tant par son coté ludique ou sportif que par la sécurité.

@

Publié le 16/06/2011 11:34 | La Dépêche du Midi

Une douzaine... avec un blanc sec

Impossible d'aller à Leucate sans y déguster quelques douzaines d'huitres. Eleveurs d'huîtres, de moules, de palourdes et même de crevettes impériales sont regroupés au centre ostréicole. 12 mois par an, il vous est possible de déguster la célèbre « Cap Leucate », l'huître creuse à la chair fine et au goût de noisette.

Les ostréiculteurs de Leucate vous accueillent directement aux mas afin de vous faire goûter leurs produits, accompagnés d'un verre de vin du terroir avec vue sur la mer.

Idée cadeau : Le « Panier Cadeaux » comprenant 1 bouteille de Vin Blanc 0.50 cl, 1 bouteille de Vin Rosé 0.50 cl, 3 kg d'Huîtres, 2 citrons et 1 Couteau à Huître, le tout présenté dans une magnifique barque en osier. Chez Allary Frères , ostréiculteurs à Leucate depuis 1970.

@

Publié le 16/06/2011 11:22 | La Dépêche du Midi

Escapade dans l'histoire du Pays lauragais

Le Lauragais est situé de la banlieue Est de Toulouse jusqu'à Fanjeaux en passant par Castelnaudary autour de l'axe central que constitue le canal du midi à cheval sur 4 départements que sont l'Ariège , l'Aude , la Haute-Garonne et le Tarn. Que l'on soit au Musée du Lauragais ou au Moulin du Cugarel, les paysages qui entourent Castelnaudary, flattent l'œil et invitent à la découverte.

Au sud-est : Trois boucles autour de Fanjeaux, haut lieu du catharisme et berceau de l'Ordre Dominicain

A portée de vue : Villasavary, au passé gallo-romain, dont les chemins vous mèneront sur crêtes ou à travers bois..

Vient ensuite : Villeneuve-la-Comptal, au contact des coteaux de la Piège, qui sont de véritables plans cadastraux en relief, avec son antique moulin restauré par les élèves de Castelnaudary.

Plus à l'ouest : Le «Mas-Saintes-Puelles» qui doit son nom étrange à deux jeunes martyrisées au début du développement de la chrétienté. Ce village ouvert à la plaine richement travaillée, vous permet de découvrir cinq circuits différents jalonnés de vestiges de moulins à vent (six), et d'un ancien four à chaux.

Si le cœur vous en dit : Les chemins vous conduiront aussi en direction du nord, vers Naurouze ligne de partage des eaux, Montferrand au passé glorieux, avec sa balise de l'aéropostale toujours debout, Montmaur, Les Casses avec son bûcher et ses stèles discoïdales, et enfin la Montagne Noire parsemée de lacs dans les forêts domaniales immenses.

Pour achever ce panorama non exhaustif : Un chemin de crête reliant Fanjeaux (qui abrite la maison de Saint-Dominique) à Avignonnet où furent massacrés les inquisiteurs en 1242, vient d'être ouvert.

@

Publié le 16/06/2011 11:29 | La Dépêche du Midi

L'eau, le vin, le patrimoine... Le Minervois

Tout le Minervois est bordé par l'Aude et le Canal du midi et est entouré de superbes domaines viticoles. Sublime, cette région de l'Aude est l'une des plus fréquentées par les touristes. Vous trouverez en plus, à Homps, un véritable port pour les bateaux de plaisance, animé, accueillant, bien organisé. Un bon endroit touristique avec beaucoup de visites possibles dans les environs.

Utiles : Olonzac pour les approvisionnements, le plan d'eau de Jouarres pour la baignade - ou touristiques : nous sommes au pied de la Montagne Noire et Minerve n'est qu'à une dizaine de kilomètres. Autre point d'attirance, que l'on soit nautonier ou automobiliste, sur les quais du port même, le «Chai d'Homps». Dans cette région éminemment viticole, les meilleurs vignerons se sont réunis pour présenter, chacun, «sa» production. Que vous soyez acheteur ou pas, vous serez accueillis avec le sourire et ce sera vraiment le moment d'approfondir vos connaissances viticoles en général et les vins du Minervois en particulier. Les vins de ces terres, gorgées de soleil, sont riches, généreux. Apprenez à les connaître, les reconnaître, à les utiliser à bon escient, au bon moment. Posez toutes les questions qui peuvent vous être utiles, exprimez vos goûts, vos préférences et laissez-vous guider.

Vous avez, à votre disposition, une belle palette de couleurs et d'arômes... A prix départ de «sa» cave : c'est «le» vigneron qui est ici le gérant. Une bonne suggestion: le Chai vous propose des caissettes de 6 bouteilles différentes, à votre choix, à tous les prix. Pour les déguster, suivez les conseils du caviste. Même les «hauts de gamme» sont accessibles, réellement «hauts de gamme». Des vins "vrais".

@

Publié le 16/06/2011 11:25 | La Dépêche du Midi

La circulade de Bram, son histoire, sa Maison de l'archéologie...

Depuis le IIème siècle avant notre ère, Bram la Gallo-Romaine (anciennement appelée Euromagus) s'est développée au milieu de la plaine du Fresquel, débouché naturel vers le Limouxin, le Razès, l'Ariège et la Montagne Noire. Située à la limite orientale du Lauragais, Bram s'est développée dans la plaine du Fresquel, au carrefour de deux routes antiques : la voie d'Aquitaine entre Narbonne et Toulouse, et un axe nord-sud reliant la montagne noire à l'Ariège. Son emplacement à la croisée des voies de circulation favorise très tôt l'établissement d'une activité commerciale comme en témoigne la toponymie gauloise «Eburomagus», qu signifie littéralement «le marché de l'if» ou «le marché d'Eburos».

Au moyen-âge, l'agglomération de Bram s'organise en plusieurs cercles concentriques successifs autour de l'église, lui conférant l'apparence discale caractéristique qu'elle conserve aujourd'hui, sous le nom de «circulade», caractéristique de plusieurs villages du Languedoc.

A voir absolument, la Maison de l'Archéologie, située au cœur du village. Elle développe en 6 thèmes la richesse du patrimoine archéologique du Lauragais de la Préhistoire au Moyen-Age. Mais c'est la période Antique qui retiendra tout particulièrement l'attention.

@

Publié le 16/06/2011 11:26 | La Dépêche du Midi

Plages de sable fin, sites incontournables, ports de prestige, joutes.... C'est l'Hérault

Dans le Languedoc, l'Hérault dévoile son patrimoine. Histoire et traditions, paysages entre plages et Haut Languedoc. Des sites incontournables classés par l'UNESCO. Sable fin, vigne, garrigue, villes festives, produits méditerranéens. Parmi ces incontournables on peut citer Saint-Guilhem le Désert, Saint-Pierre De Maguelone, La grotte de Clamouse, La grotte des demoiselles, le bassin de Thau, le cirque de Navacelles, le lac du Salagou, le pic Saint Loup, ou encore l'oppidum d'Ensérune et la sublime cité cathare de Minerve.

Autant de lieux plus beaux les uns que les autres à l'intérieur des terres.

L'Hérault c'est aussi ses plages et ses stations balnéaires. Le cap d'Agde, le Grau d'Agde et la Tamarissière sont parmi les plus réputées. Le Cap d'Agde fait figure de proue dans l'univers des stations balnéaires méditerranéennes. Cette fille du sud, de naissance volcanique, à la fois chargée d'histoire, résolument moderne et très nature, offre le meilleur de sa culture méditerranéenne. Du Cap d'Agde à La Tamarissière, 11 plages de sable fin jalonnent le littoral. Elles offrent une grande diversité de paysages et d'activités sous un ciel résolument bleu puisque la météo affiche 267 jours de soleil par an ! Plages sauvages ou aménagées, falaises volcaniques et criques escarpées, pinèdes et environnement dunaire… Farniente, balades sous-marines, activités aquatiques et nautiques, jeux de plage : vous pouvez multiplier les loisirs sur 14 km de plages du golfe du Lion.

@

Publié le 16/06/2011 11:25 | La Dépêche du Midi

Entre mer et montagnes, les Pyrénées Orientales, bienvenue en pays catalan

Le département des Pyrénées Orientale, c'est 320 jours de soleil par an et le site du comité départemental du tourisme annonce la couleur : «ce n'est pas une légende». Les «P.O.» comme on dit dans le sud, c'est aussi 40 km de longues plages de sable fin, 20 km de criques rocheuses à l'insolente beauté, des ports de pêche et de plaisance…

Offrez-vous quelques jours de bonheur, un verre de Rivesaltes à la main, laissez-vous envoûter par l'Art de vivre catalan. Suivez les traces des artistes comme Matisse, Derain, Charles Renie Macintosch, Maillol qui ont aimé cette terre…. de vins, de culture et de légende… Pour les sportifs, vous changerez d'activités nautiques au gré de vos envies, de l'émotion forte à l'évasion…

De la Méditerranée aux Pyrénées vous serez à coup sûr séduit par les randonnées à pied, en vélo, à cheval... Au cœur de l'immense Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, du Canigou, de 11 réserves naturelles (Nyer ou encore le long du sentier littoral qui traverse la magnifique Baie de Paulilles...), sans oublier la réserve naturelle marine de Cerbère - Banyuls pour une randonnée palmée !

En fin la montagne, les 64 communes du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes vous ouvrent les portes d'un territoire suroxygéné et surensoleillé, à l'intérieur duquel vous attendent réserves naturelles, parcs animaliers, bains d'eaux chaudes sulfureuses, et fortifications militaires du célèbre Vauban, classées au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

@

Page réalisée à partir du site ladepeche.fr

(Guide de l'été 2011)

@

@

@

@

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement