Neige janvier 2013
 
Grand Sud & centre : Le retour de la neige

Graulhet : Balade en centre ville
 
Photos prises mercredi 16 janvier 2013 aux alentours de 10 h, alors que s'amorçait le redoux...
 
Depuis les marches de l'ancien Théron
 
La Caisse d'Épargne
 
La rue d'accès à l'école Gambetta
 
Les tours de Notre-Dame
 
Depuis la place du Château
 
Les toits en direction du Tonquin
 
Le Pont-Vieux depuis le Château
 
La perspective des deux ponts
 
Le Pont-Vieux depuis le parking de la porte du Gouch
 
Les anciennes mégisseries de Barricouteau
 
Les usines proches de l'ancien moulin et sa chaussée
 
Le Pont-Vieux et le quartier médiéval
 
Le Dadou depuis le pont neuf
 
Au bas de la rue du Verdaussou
 

 
Et vers 12 h 30, la neige a laissé place à la pluie !...
 
 


Grand Sud : Tour d'horizon (17.01.13)
 
Graulhet (17.01.13)...
 
Ce matin au "petit jour"
 
Vu des hauteurs : le secteur du stade
 
Crins et Taillefer
 
Le quartier médiéval
 
Le barrage de Miquélou (Photos S.R.)
 
Le Tarn...
 
Sur les routes du Carmausin, hier soir (FB Geoffrey B.)
 
Carmaux, hier à 16 h  (FB Geoffrey B.)
 
Montredon-Labessonnié (FB Le paysan tarnais)
 
Les Pyrénées...
 
Saint-Lary village (FB)
 
Saint-Lary Pla d'Adet (FB)
 
Piau-Engaly (FB)
 
Piau-Engaly (FB cafeteria l'Engaly)
 
Cauterets (FB)
 
Cauterets (FB)
 
Grand Tourmalet (FB)
 
Gourette (FB Maison Casaux)
 
Gourette (FB Maison Casaux)
 
Guzet (FB)
 
Col de la Quillane (FB ski nordique Capcir)
 
Formiguères (FB)
 
Formiguères (FB)
 
Formiguères (FB)

Cambre d'Aze (FB)
 
Le Massif Central...
 
Najac - Aveyron (FB)
 
Najac - Aveyron (FB)
 
Entraygues - Aveyron (FB)
 
Entraygues - Aveyron (FB)
 
Mont-Aigoual (FB)

Mont-Aigoual (FB)
 
L'Espérou (FB Mont-Aigoual)
 
Le Puy en Velay (FB)
 
Le Languedoc...
 
La Salvetat sur Agout (FB)
 
Lac de la Raviège (FB)
 
Olargues (FB)
 
Canal du Midi à Capestang (FB)
 
Maraussan - Hérault (FB)
 
Midi-Pyrénées...
 
Labastide du Vert - Lot (FB France 3 MP)

D'ici... et d'ailleurs :
 
 
Carmaux (Geoffrey B.)
 
Grand Tourmalet (FB)
 
Laguiole (FB)
 
Mont-Aigoual (FB)
 
Luc -  Lozère (FB)
 

PUBLIÉ LE 15/01/2013 08:03  | La Dépêche du Midi |  A.-M.D. et C.C.

 
Le blanc gagne les hauteurs du Tarn
 

 
Une vue de Lacaune lundi après midi, sous le froid et la neige.
 
Ce mardi, toutes les hauteurs du Tarn s'éveilleront sous un manteau blanc. En dessous de 300 m, son épaisseur ne dépassera pas 1 à 3 cm. Elle pourrait atteindre 2 à 5 mm en petite altitude.
 
Le Ségala, le Carmausin, la Grésigne devraient se retrouver nettement blanchis. «Puycelsi par exemple à 260 m d'altitude est à la limite», cite Jean-Yves Tachenne, prévisionniste de Météo-France Tarn à Albi. Dans le Vaurais et en limite de la Haute-Garonne, il faut s'attendre plutôt à de la pluie et de la neige mêlées.
 
Cette offensive hivernale a commencé hier. Lundi au petit matin, 5 cm de neige recouvraient routes et campagnes des monts de Lacaune, obligeant les engins de déneigement (chasse-neige et saleuses) à intervenir. Les chaussées glissantes demandaient prudence surtout que les giboulées ont continué durant toute la matinée.
 
Cette perturbation neigeuse devait gagner en milieu de la nuit. «La neige ne tiendra pas en plaine, car la température du sol reste positive à 3 ou 4°. Au dessus de 400 ou 500 m, le sol va se maintenir froid. La neige va se tasser mais la couleur blanche restera», annonce Jean-Yves Tachenne.
 
À Lacaune, les températures restant en dessous de zéro (moins 3°), il est possible que la neige persiste d'autant qu'elle est annoncée pour la nuit prochaine. Les pistes de ski de fond n'étaient pas ouvertes ce lundi mais il se pourrait qu'elles le soient mercredi. Pour tout renseignement, avant de vous décider pour le ski, la luge ou les raquettes, un N° à appeler : 06 22 58 87 34.
 
Redoux mercredi
Ce n'est pas sûr du tout le ski à Lacaune selon Jean-Yves Tachenne. «Mercredi, un redoux va faire remonter la limite pluie-neige au dessus de 1000 m. Les monts de Lacaune étant à 800 mètres, ça va lessiver la neige.»
 
Coup de froid jeudi
Sous un régime «d'épisodes hivernaux qui se succèdent très rapidement, un coup de froid est attendu pour jeudi. Il fera très froid le matin avec des températures de -3 à -8° sur le Tarn, rendant les chaussées glissantes. À Albi, elles ne dépasseront pas entre 0 et -4°. Ce sera un froid plus sec.»
 
Le météorologiste a deux conseils : «Faites preuve d'une grande prudence si vous circulez au-dessus de 300 m d'altitude. Dans les monts d'Alban, les alentours de Montroc et le Sidobre, les routes glissantes risquent d'être problématiques, même si elles sont traitées. Et prévoyez du bois pour la cheminée !»
 
 
PUBLIÉ LE 15/01/2013 07:46  DDM  Guillaume Atchouel & rédactions départementales
 
Pluie, neige et verglas : la grande semaine du froid
 

 
Hier à Piau, les employés de la station s'affairaient au déneigement./ Photo OT Piau
 
Une forte perturbation apportant du vent, de la pluie et de la neige traverse Midi-Pyrénées depuis dimanche. La situation risque de s'aggraver à partir d'aujourd'hui pour la plupart des départements de la région. Jeudi, c'est Toulouse et sa plaine qui seront touchées.
 
Depuis dimanche matin, de fortes chutes de neige s'abattent sur les Hautes-Pyrénées, l'Ariège et le luchonais (Haute-Garonne). En montagne, au-dessus de 1500 m, il est tombé jusqu'à 1 m de neige et 30 cm dans des secteurs situés à 800 m. Ces précipitations doivent se poursuivre aujourd'hui dans ces zones où le risque d'avalanche est de 4 (fort) depuis hier. Des coulées sur les routes ne sont d'ailleurs pas impossibles.
 
En Ariège, sur la nationale 20, la circulation est d'ailleurs déjà interdite, à partir de Luzenac, aux camions de plus de 19 t qui se dirigent en direction de l'Andorre. L'accès à la principauté se fait donc par le Perthus.
 
Ce mardi matin, prévoyait hier soir la station Météo France de Toulouse-Blagnac, de nombreuses zones du Tarn (où il neigeait déjà hier après-midi), de l'Aveyron, du Tarn-et-Garonne mais aussi du Lot et de la Gascogne devaient se réveiller sous un manteau neigeux de 2 à 5 cm d'épaisseur. Ces flocons pourraient occasionner des perturbations sur les routes avant d'être balayés par la pluie. Hier matin, plusieurs secteurs de l'Aveyron étaient déjà difficilement praticables.
 
En plaine toujours, la neige risque bien de s'inviter dans le pays de Lourdes, sur le plateau de Lannemezan, Montréjeau, Saint-Gaudens et le Luchonais.
 
«Ces chutes sont accompagnées de vents forts», précise Pascal Boureau, prévisionniste à la station Météo France de Toulouse-Blagnac.
 
Dans la nuit de mercredi à jeudi, c'est Toulouse, le Comminges et le Lauragais qui devraient être touchés par cette vague de Froid.
 
«La température va chuter et une pellicule de neige pourrait recouvrir le sol» prévient le prévisionniste.
 
Froid et verglas
Jeudi et vendredi, sur l'ensemble de la région, s'installera alors un froid sec qui conjugué à la neige formera des plaques de verglas dans de très nombreux endroits. La nuit, le thermomètre pourra descendre jusqu'à -5 °C et ne dépassera pas les 2 ou 3 °C dans la journée.
 
Exception faite de la montagne Noire et de ses contreforts, l'Aude ne sera pas affectée par cette perturbation même si des températures négatives peuvent y être enregistrées dans les nuits prochaines.
 
Il faudra attendre samedi pour qu'un léger redoux ne se reproduise. Il devrait alors pleuvoir en dessous de 700 m et continuer à neiger au-dessus de 1800 m.
 
«Bien que remarquable, cette perturbation de flux nord/nord-ouest qui vient des îles britanniques n'a rien d'exceptionnelle» assure Pascal Boureau.
 
En début de semaine prochaine, le thermomètre devrait remonter sur l'ensemble de la région même si le ciel pourrait être encore très bouché dans de nombreux secteurs.
 
En raison des vents forts, les stations de sports d'hiver (plus de 100 km/h dans les Hautes-Pyrénées), pourraient être amenées à ne pas ouvrir certaines pistes de leur domaine skiable.
 
Alerte au crues et aux avalanches
Les pluies qui se sont abattues sur le Sud-Ouest depuis samedi soir ont provoqué une montée sensible des niveaux de la Nive, du gave de Pau et du gave d'Oloron. De ce fait, les prochaines marées hautes risquent de provoquer des premiers débordements des «gaves réunis» vers Peyrehorade et de la Nive à Bayonne. En raison de ces fortes marées, la vigilance jaune est donc maintenue sur la confluence Garonne-Dordogne et étendue aux gaves réunis (40) et à la Nive (64)», explique Météo France.
 
En Ariège, dans les Hautes et dans le Luchonnais (Haute-Garonne), le risque d'avalanche est élevé. Il était hier de 4 dans de nombreux secteurs et il n'est pas impossible qu'il passe à 5 (très fort) aujourd'hui. Partout en montagne, les équipements spéciaux (chaînes et pneus neige) sont indispensables pour circuler au-dessus de 1500 m et accéder aux stations de sports d'hiver.

 
PUBLIÉ LE 15/01/2013 09:27 | La Dépêche du Midi |  Véronique Bavencove
 
Coup de blanc sur le Luchonnais
 

 
La neige a fait son apparition dans les rues de la cité thermale.
 
La neige a commencé à tomber dimanche, blanchissant en quelques heures les rues de la cité thermale. Des chutes qui ont continué hier toute la journée. Sous un ciel orangé, les flocons épais et ouatés, se sont installés sur la chaussée et les trottoirs. «Depuis dimanche, nous avons 14 personnes mobilisées pour déneiger les rues de la ville, explique Séverine Labère, directrice du cabinet du maire de Luchon. La communauté de communes a mis à notre disposition un chargeur et son chauffeur et les équipes tournent selon les astreintes.»
 
Un coup de blanc qui tombe au bon moment pour les stations de ski. «L'ensemble de cet épisode neigeux nous a amenés entre 1 m et 1m20 de neige fraîche, avec peu de vent, ce qui est une excellente chose à quelques jours des vacances de février, constate Patrice Gaut, directeur de la station de Superbagnères.
 
Nous sommes désormais certains d'offrir un produit de qualité jusqu'à la fin de la saison.» De fortes chutes qui ont conduit à la fermeture du secteur du Céciré. «Nous allons certainement le sécuriser mercredi, en déclenchant les avalanches afin que le secteur soit à nouveau ouvert jeudi, reprend Patrice Gaut.
 
Les secteurs du Lac et de Techous fonctionnent à plein. Cependant, les forfaits resteront à prix réduit en attendant la réouverture du Céciré». Même satisfaction à Peyragudes. «Nous organisons du 8 au 10 février la coupe d'Europe de snowboard cross, pour cela, il nous faut beaucoup de neige afin de construire le boarder cross, explique Sylvie Lebail-Neymoz, de la maison de Peyragudes. Cette neige fraîche est l'assurance du bon déroulement des épreuves et plus près de nous, d'un très beau week-end à venir».
 
«Au Mourtis, nous avons déjà 50 bons centimètres en cumulé et nous attendons autant d'ici la fin de l'épisode neigeux, conclut Christophe Esparseil, directeur de la station. Notre domaine est ouvert à 80 % le temps que nos équipes sécurisent bien l'ensemble, avec la volonté d'être à 100 % ce week-end.» Attention cependant pour profiter de cette neige fraîche, les équipements spéciaux sont obligatoires pour accéder aux stations.
 
Alerte Avalanche
Face à ces importantes chutes de neige, le département de la Haute Garonne a été placé en vigilance orange concernant les risques d'avalanche. La plus grande prudence est recommandée aux usagers de la montagne, notamment de respecter les instructions et consignes de sécurité en vigueur dans les stations, les interdictions en vigueur en matière de ski hors piste. Il est recommandé de consulter la Météo et de prendre conseil auprès des professionnels de la montagne.
 
 
PUBLIÉ LE 15/01/2013 08:06 | La Dépêche du Midi | L.G.
 
Neige : prudence sur la Haute-Ariège, le Couserans et le St-Barthélémy
 

 
Hier, en milieu d'après-midi, à Ax-les-Thermes, les chutes de neige ont repris avec une grande intensité. On s'attent à d'importants cumuls aujourd'hui encore./Photo DDM, L.G.
 
Des chutes de neige très abondantes ont marqué la journée d'hier au sud d'une ligne St-Girons-Lavelanet, tandis que le reste du département était plutôt épargné. Ce mardi, les cumuls devraient être importants.
 
Il a beaucoup neigé hier sur la Haute-Ariège, et tout particulièrement au sud du département: 8 à 15 centimètres dans les vallées de montagne, 32 centimètres aux Monts d'Olmes, 37 à Ax-3-Domaines. A l'Hospitalet-près-l'Andorre, la commune la plus élevée d'Ariège, il est même tombé cinquante centimètres de neige au cours de la nuit de dimanche à lundi. Une forme de record. «Cette situation n'a rien d'exceptionnel: nous sommes en hiver, et rien d'étonnant à avoir de la neige, nuance Jean-Luc Soucasse, prévisionniste à Météo-France (Saint-Girons). Il faudra quand même surveiller les cumuls annoncés pour ce mardi». En effet, Météo-France annonce des précipitations soutenues: pluies en plaine et neige en montagne. Il pourrait ainsi tomber 20 cm de neige supplémentaires dès 700 mètres d'altitude, et de 50 à 620 centimètres en moyenne montagne, au-dessus de 1200mètres. Sur la Haute-Ariège, les agents des routes du Conseil général sont donc de nouveau sur le pied de guerre. Hier, une quarantaine d'engins ont été mobilisés en Couserans et en Haute-Ariège, soit une grosse cinquantaine d'agents. Ce sera également le cas ce mardi matin. En attendant, hier soir, dans les ateliers, on s'affairait pour réparer la «casse» d'une première journée d'intervention qu'aucun incident grave n'a émaillé.
 
Seul événement notable: à Nalzen, un accident impliquant cinq véhicules a rendu la circulation particulièrement difficile jusqu'en fin de matinée. A Mérens-les-Vals, deux bus ont été piégés par la neige et ont été dégagés par des engins de la direction régionale des routes du sud-ouest. Ils ont pu reprendre leur route normalement.
 
Vigilance orange pour les risques d'avalanches
De forts risques d'avalanches sont prévus sur les massifs de Haute-Ariège et d'Orlu Barthelemy. Sur Couserans, les risques vont de fort à très fort. Les chutes de neige depuis 36 heures commencent à être conséquentes avec un cumul important mesuré dans la nuit de dimanche à lundi avec 30 à 40 cm tombés en 12 heures vers 2000 mètres (et des cumuls approchant 80 cm vers 2 400 mètres).
 
Ces chutes sont parfois accompagnées d'un vent modéré de nord à nord-ouest et de grosses accumulations se forment par endroits. Aussi, au fil des heures, des avalanches spontanées vont se produire et être parfois importantes compte tenu des quantités de neige mobilisables.
 
Au vu des températures froides et de la légèreté mesurée de la neige, ces avalanches pourront se produire localement sous forme d'aérosols et atteindre des altitudes parfois assez basses. Il va de soi que le risque de déclenchement est à son niveau maximal.
 
Les randonneurs, raquetteurs ou skieurs en haute montagne (soit en dehors des domaines balisés et sécurisés) doivent être particulièrement prudents.
 
L'Hospitalet : cinquante centimètres dans la nuit
À Hospitalet, le village le plus haut d'Ariège (880 mètres), la neige ne s'est pas faite timide. Aujourd'hui, il a neigé pas moins de 50 centimètres et il devrait en neiger tout autant durant la nuit, ce qui promet un réveil très blanc pour les habitants.
 
Des déclenchements préventifs d'avalanches ont été réalisés pour éviter tous problèmes. La RN322 est actuellement fermée pour une durée encore indéterminée.
 
 
PUBLIÉ LE 15/01/2013 13:15  | La Dépêche du Midi | 
 
Grand Tourmalet : Le domaine skiable fermé ce mardi
 

 
Le Grand Tourmalet, dans les Hautes-Pyrénées./ Photo FB
 
En raison des fortes chutes de neige sur la région et du risque élevé d'avalanches, le domaine skiable du Grand Tourmalet est fermé ce mardi, a annoncé la station.
 
Un mètre de neige en cumul est tombé sur la station Grand Tourmalet ces derniers jours. L'accès au parking de Tournaboup à Barèges a dû être fermé. Le domaine skiable est, lui aussi, fermé, selon la station.
 
De son côté, l'accès à La Mongie est difficile mais quatre téléskis débutants sont ouverts.
 
 
Le 15 janvier à 10h21 | L'Indépendant
 
Neige : Les poids lourds interdits sur la RN 116
 

 
Col du Puymorens. Image d'illustration PHOTO/DR
 
Il neige à gros flocons sur les hauts cantons. Les chutes se renforcent dans la vallée du Puymorens. 
 
En conséquence, la circulation est interdite aux poids lourds de plus de 19 tonnes depuis six heures ce matin sur la RN 20 et depuis 9 heures sur la RN 116 entre Bourg-Madame et Olette. 
 
10 à 15 camions sont ce matin stockés à Prades. D'autres camions sont stockés à Bourg-Madame. 
 
Par ailleurs, les équipements spéciaux sont obligatoires. Les services de gendarmerie sont postés sur tout le secteur afin de faire respecter cette mesure. 
 
 
15/01/13 - 09H38   La Montagne   Evelyne Corso
 
Record de 35 cm de neige à battre à Clermont-Ferrand
 

 
Dans la nuit, de fortes chutes de neige ont paralysé la capitale auvergnate le 10 février 2010. Les prévisions de Météo France ne laissaient pas présager un épisode neigeux aussi dense. Les services techniques municipaux ont donc débuté tard leur travail… Photo Thierry Lindauer / La Montagne
     
Les premiers flocons ont fait leur apparition dans la capitale auvergnate, annonçant le démarrage de l’hiver. Reste à savoir si l'année 2013 sera sur le podium des hivers les plus enneigés pour la ville de Clermont. En effet, seuls les mois de janvier 1971 et de novembre 1980 ont connu des chutes de neige supérieures à 30 centimètres en quelques heures.
 
Que la neige tombe en hiver, on est bien loin du scoop ! Pourtant, tous les ans, des automobilistes se font piéger et se ruent alors dans les magasins de textile pour s'habiller chaudement (vive les soldes) et chez les garagistes pour équiper leur véhicule !
 
« Nous avons du stock mais cela dépend bien évidemment des dimensions. On a déjà vendu pas mal de pneus neige durant les mois de novembre et décembre aux automobilistes hors Clermont-Ferrand ». « Le stock a bien diminué mais nous pouvons encore faire face », constatent les différents vendeurs spécialisés.
 
Et cette semaine risque d'être chargée pour les garagistes puisque Météo France annonce une semaine blanche avec un pic de froid en fin de semaine !
 
Les températures devraient osciller entre - 8 °C et 0 °C durant toute la semaine, avec de nombreux épisodes neigeux en plaine. La chute des températures et un sol humide favorisent l'apparition du verglas et une fonte de la neige plus longue ! Donc une plus grande prudence de la part des automobilistes…
 
Reste à savoir si l'année 2013 sera sur le podium des hivers les plus enneigés pour la ville de Clermont. En effet, seuls les mois de janvier 1971 et de novembre 1980 ont connu des chutes de neige supérieures à 30 centimètres en quelques heures. Une perspective que n'envisage pas pour l'instant Météo France.
 
 
Photos du jour par secteur :
 
Pyrénées françaises :
 
Vallée d'Aure (FB - Philippe Villette)
 
Vallée d'Aure (FB - Philippe Villette)
 
Saint-Lary Pla d'Adet FB
 
Piau-Engaly FB
 
Val d'Azun : Arrens-Marsous FB
 
Cauterets : 2 mètres de neige en 36 heures en haut des pistes ! FB
 
Cauterets village à midi FB
 
Gavarnie : dur, dur d'accéder aux dameuses ! FB
 
La Pierre Saint-Martin FB
 
Formiguères FB
 
Font-Romeu FB
 
Pyrénées espagnoles & andorranes :
 
Parc National d'Ordesa - Aragon FB
 
Parc National d'Ordesa - Aragon FB
 
Jaca (Heraldo - Ernesto Gomez)
 
Benasque (Heraldo - Miliana)
 
Hospital de Benasque FB
 
Arinsal FB
 
Ochagavia - Navarra FB
 
Roncesvalles - Navarra FB
 
Vallnord - Andorra FB
 
Candanchu FB
 
Cerler FB
 
Puigcerda FB
 
Puigcerda FB
 
 
Massif-Central :
 
Secteur du Mont-Aigoual FB
 
Millau FB

(FB = Photos extraites de la page facebook des stations ou organismes concernés)
 

Lundi 14 janvier 2013 :
 

 
PUBLIÉ LE 14/01/2013 07:54    | La Dépêche du Midi | 
 
La neige et le froid de retour dans toute la région
 
Attention au mauvais temps et aux routes glissantes, cette semaine. Sur l'A64 hier soir, un orage de grêle a été à l'origine d'un carambolage impliquant huit véhicules. /DDM, Joël Boyé.
 
Finie la douceur printanière ! L'hiver est arrivé et Météo France prévoit un refroidissement général avec de fortes chutes de neige à partir de 300 mètres cette semaine.
 
Cette semaine, neige et froid polaire devrait s'abattre sur le Grand Sud. Météo France prévoit des chutes de neige dans toute la région jusqu'à vendredi et les températures devraient chuter à partir de vendredi, atteignant les -1° dans les Hautes-Pyrénées.
 
Peyragudes sous la poudreuse
Dans les Hautes-Pyrénées, le plateau de Lannemezan était déjà couvert d'une pellicule de neige hier matin et ce n'est pas prêt de s'arrêter. De fortes précipitations neigeuses sont attendues sur le relief dans la nuit de lundi à mardi et elles devraient se poursuivre tout au long de la journée de mardi où 50 centimètres de neige sont attendus. Météo France précise qu'elles seront accompagnées de fortes rafales de vent allant jusqu'à 90 km/h sur le piémont pyrénéen. Dans la station Peyragudes, la poudreuse a fait son apparition après qu'une quinzaine de centimètres de neige soit tombée dans la nuit de samedi à dimanche. Une très bonne nouvelle pour les amateurs de glisse.
 
La Haute-Garonne n'est pas en reste. La station Superbagnères attend des chutes de neige tous les jours jusqu'à vendredi. En basse montagne aussi, la neige prendra ses quartiers d'hiver et la ville de Luchon devrait en être recouverte dès mardi matin.
 
Équipements obligatoires en Ariège
Hier, après une journée où la circulation n'a cessé d'évoluer à cause de la neige, les équipements sont redevenus obligatoires vers 17 heures à partir de l'Hospitalet pour monter en Andorre et au Puymorens. La route du col de Port était glissante entre Tarascon et Massat et un accident à la sortie du Pas de la case a perturbé la circulation en fin d'après-midi.
 
Dans le Tarn aussi, la neige est attendue cette nuit à Lacaune et en Montagne. Les flocons pourraient également atteindre les plaines et le risque de routes glissantes est accru.
 
Prévisions cette semaine
Après l'installation de conditions hivernales hier, de fortes pluies se maintiendront dans tout le Sud-Ouest jusqu'à mardi avec d'abondantes chutes de neige en montagne. Mercredi et jeudi, la situation s'annonce plus délicate avec des chutes de neige assez conséquentes à partir de 300 mètres, en Midi-Pyrénées et en Aquitaine.
 
Le 14 janvier à 09h21 par Lindependant.fr | 
 
La météo rend la circulation difficile en Cerdagne-Capcir
 
PHOTO/CHRISTOPHE BARREAU
 
Dès dimanche matin en raison de chutes de neige et de températures négatives, entraînant d’importants risques de verglas, la circulation était délicate sur la RN 116 entre Fontpédrouse et Saillagouse, ainsi que sur la RN 20 entre Saillagouse et Latour-de-Carol. Les équipements spéciaux étaient par ailleurs obligatoires sur la RN 20 à partir de Latour-de-Carol, sur la RN 320 pour franchir le col du Puymorens et sur la RN 22 pour accéder en Andorre.
 
En Cerdagne et Capcir, le déneigement et le salage du réseau ayant été effectués, les automobilistes n’ont pas rencontré de difficultés particulières, malgré les quelques flocons qui tombaient. Ce lundi les températures resteront en dessous de zéro, entre -9° et -4°, et il est recommandé de se munir d’équipements spéciaux pour ne pas être surpris sur les routes. De nouvelles chutes de neige sont annoncées pour ce mardi, avec là encore des températures négatives, variant de -8° à -2°.
A vos bonnets, écharpes et doudounes !

 
14/01/13 - 08H20 La Montagne
 
Circulation délicate, voire difficile, ce matin dans le Puy-de-Dôme
 
Photo Jean-Luc Chabaud / La Montagne
 
Les routes du réseau de plaine sont déneigées ce matin. Il n'en va pas de même pour le réseau de montagne ouest où la circulation est difficile. A l'est, la circulation est délicate. Prudence sur les routes.
 
Suivez l'état des routes dans le Puy-de-Dôme en temps réel
 
Hormis l'A75 au sud de Clermont-Ferrand, l'A71 au nord de l'agglomération, la D978 entre Champeix et Orcet, la D2009 entre Riom et Aigueperse, la D2144 vers Combronde et les routes entre Aubière, Le Cendre, Pérignat-les-Sarliève et Cournon d'Auvergne, la circulations sur routes est de délicate à difficile. Prudence !
 
Effet possible de regel au lever du jour
 
Le réseau de plaine est ainsi largement praticable avec une chaussée mouillée par de faibles chutes de neige. Attention cependant à un effet possible de regel au lever du jour.
 
En revanche sur le réseau de montagne ouest, la circulation est partout délicate en raison de chutes de neige. Le passage des cols est particulièrement difficile. Le col de la Nugère est quasiment infranchissable. Les équipements spéciaux sont par exemple recommandés pour accéder au col du Guéry et au massif du Sancy.
 
Côté est, la circulation est délicate, mais pas difficile. Deux exceptions: le col du Chansert qui est fermé à la circulation et e col du Béal, fermé par la D102 mais ouvert par la D40.

 
13/01/13 - 17H25   La Montagne
 
Puy-de-Dôme : plusieurs accidents sur l'A89 à cause de la neige
 

 
Sept véhicules ont été impliqués dans trois accidents survenus quasi simultanément sur l'A89, ce dimanche, vers 15 heures, à hauteur de Manzat (Puy-de-Dôme), dans le sens Bordeaux - Clermont-Ferrand.
 
Une grosse averse de neige localisée a semé la pagaille et serait à l'origine des pertes de contrôle.
 
Il n'y a pas de blessé grave. La situation est revenue à la normale vers 17 heures.
 
 
Piau-Engaly, la terrasse de la cafétéria ce matin (Photo FB)
 
Le Grand Tourmalet (Photo FB)
 
Station de Puyvalador  (Photo FB)
 
En Lozère (Photo FB)
 
Aragon : Vallée de Broto (Photo FB)
 

Prévision météo pour aujourd'hui (DDM)
 
En Vallée d'Aure (Photo FB Philippe Villette)
 
Piau-Engaly (Photo FB)
 
Peyragudes (Photo FB)
 

Revue de presse du 18.01.13 :

 








 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 08:25  | La Dépêche du Midi | Christian Sarrabayrouse et Th. J.
 
Risques d'avalanches : le village d'Aulon (65) reste coupé du monde
 
Jean-Bertrand Dubarry, le maire d'Aulon, constate une nouvelle fois la situation./Photo archives Laurent Dard.
 
Le village d'Aulon demeure coupé du monde. La route reliant Guchen à Aulon reste fermée administrativement. Elle est toujours sous la menace de l'avalanche dite du virage de «la Vierge». «Lors de leur reconnaissance par hélicoptère, les agents du service de restauration de terrain en montagne ont relevé des cumuls de neige importants. Il y a eu ensuite un héligrenadage. La plaque a bougé mais pas suffisamment. La fermeture de la route est maintenue», confie Jean-Bertrand Dubarry, maire d'Aulon.
 
Convoi matinal
«Ce vendredi matin, à 9 heures, nous organisons un convoi afin d'accompagner les vacanciers qui quittent le village. On va poster des gens de part et d'autre de l'avalanche pour leur faire passer la zone délicate», ajoute Jean-Bertrand Dubarry. Le maire d'Aulon ajoute que le village est désormais rodé à ce genre de situation. «La solidarité s'organise. On s'occupe des gens qui ont des besoins particuliers. On fait venir aides-ménagères et infirmières.» Pas de panique, donc, dans le village. Aussi, c'est avec philosophie que beaucoup d'habitants prennent la situation, même si l'inquiétude peut poindre quand il s'agit de santé ou de sécurité.
 
Bénédicte Rassié, de l'auberge des Aryelets, résume bien la situation : «Ce n'est pas la dramaturgie. On a l'habitude. On a prévu des stocks de nourriture. On se mobilise aussi pour dégager au plus vite les accès principaux. On est cependant soucieux des problèmes médicaux et on a peur que quelqu'un tombe malade, surtout qu'il y a des personnes âgées au village».
 
La commerçante souligne aussi que la situation ne doit pas trop durer. «Au-delà de deux jours, c'est angoissant», confie la gérante de l'auberge qui, sur le plan des conséquences économiques, relativise aussi.
 
«Il vaut mieux que ce soit maintenant qu'en période de vacances scolaires», indique-t-elle.
 
Mme Bernis salue, pour sa part, la solidarité qui s'organise dans le village. «Des jeunes nous amènent du pain, par exemple.» Mais elle aussi ne s'inquiète pas outre mesure : «Vous savez, on en a vu d'autres. Dans les années 1960, une avalanche avait bloqué la route pendant trois semaines. Il fallait aller à pied jusqu'à Guchen et effectuer 6 km dans le froid pour ramener du pain», se remémore l'habitante qui trouve cependant la situation «ennuyeuse» pour ceux qui travaillent.
 
Comme la plupart des gens sur place, Mme Bernis s'est organisée et a prévu pour la nourriture.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:45   | La Dépêche du Midi |
 
Tarn : Risque de pluies verglaçantes et redoux provisoire
 
Paysage de neige hier au dessus de Castelnau-de-Lévis. / Photo DDM, Jean-Marie Lamboley.
 
La température va faire une spectaculaire remontée, ce vendredi dans le Tarn. «On passera de moins 6 à -9° le matin à plus 4 ou plus 7° l'après-midi», annonce Nicolas Hernandez, prévisionniste à Météo France Tarn à Albi à propos «de ce radoucissement assez net permis par un peu de vent d'autan. Ce facteur et la pluie devraient lessiver pas mal la neige.» Le météorologiste a tout de même une inquiétude : «Le passage du négatif au positif pourrait s'accompagner de pluies verglaçantes aujourd'hui entre 9 heures et 13 heures. Des pluies éparses sont en effet attendues. Ce n'est pas sûr, mais le risque est tout de même à considérer.»
 
D'autant qu'un nouveau flux de nord-nord-est attendu samedi. «Les modèles ne convergent pas tout. Tout dépend du positionnement de la perturbation. Mais il pourrait neiger dans la nuit de samedi à dimanche, où les Tarnais pourraient à nouveau se réveiller dans le blanc», anticipe Nicolas Hernandez. Le redoux aura été de courte durée. A.-M.D.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:00 | La Dépêche du Midi | P.-J. P.
 
Tarn : Le gros coup de blanc
 
APRÈS L'ALERTE NEIGE... LE VERGLAS
 
Il a neigé sans discontinuer hier sur une bonne partie du Tarn. Ce matin, le danger principal viendra du verglas car de fortes gelées sont attendues. Prudence au volant!
 
Elle était annoncée, la neige est bien tombée hier sur le département du Tarn et souvent dans des quantités notables: 20 cm à Alban et dans le Ségala, 25 cm dans les secteurs les plus escarpés du Cordais et jusqu'à 50 cm cumulés à Lacaune.Une neige humide et collante qui n'a pas provoqué de perturbations en plaine... mais c'était beaucoup plus compliqué sur les coteaux (exemple: ces voitures au fossé à Cagnac-les-Mines) et a fortiori en montagne où, sans équipements spéciaux, il était bien difficile hier soir de rouler. Les camions non équipés ont toujours interdiction d'emprunter les RD 607, entre Alban et Lacaune et 622, entre Castres et Lacaune. La D 118 reliant Mazamet à l'Aude est interdite à tous les véhicules non munis d'équipements spéciaux. Enfin, la D 52 reliant Lacaune à Belmont-sur-Rance est carrément fermée à la circulation.
 
Alerte au verglas
Après les fortes chutes de neige et de pluie, le froid prend le relais. «A la faveur d'éclaircies nocturnes, on aura des gelées généralisées jeudi matin, entre -5 et -10°. Le risque de formation de plaques de glace sur les routes est donc très grand», annonce Jean-Michel Vayssettes, prévisionniste à Météo France.
 
Pas de transport scolaire
En raison des conditions météo prévues, le conseil général et la Federteep ont décidé de suspendre les transports scolaires pour ce jeudi sur l'ensemble du département.
 
Les services commerciaux de Tarn Bus seront assurés, mais il y a des risques de perturbations. Les lignes suivantes seront supprimées aujourd'hui: 706 Albi-Réquista, 707 Albi-Cordes, 710 Gaillac-Lavaur, 711 Albi-Cagnac les Mines, 716 Albi-Valdériès, 762 Castres-Saint-Pons, 763 Castres-Lacaune-Murat, 764 Castres-Montredon Labessonnié, 766 Castres-Vabre-Gijounet et 708 entre Alban et Lacaune.Sauf exception dues aux conditions loales de circulation, les bus urbains circuleront dans les agglomérations d'Albi et de Castres-Mazamet.
 
Le chiffre : 50 CM > de neige à Lacaune. Si la station thermale a enregistré les plus grosses chutes de neige hier dans le Tarn, d'autres communes ne sont pas en reste: il est ainsi tombé 25 cm à Souel et Tonnac sur le plateau cordais, 20 cm à Alban et Tanus, 15 cm à Carmaux et Valence-d'Albigeois, 12 cm à Cagnac-les-Mines, 5 cm à Albi. Sur la frange ouest, de Rabastens à Puylaurens et Mazamet, les 3 cm tombés en fin de nuit ont vite fondu avec la pluie.
 
Le niveau 2 du plan grand froid activé
Compte tenu de la chute brutale des températures ressenties pour les journées de jeudi et vendredi, la préfète du Tarn a décidé d'activert le niveau 2 du plan grand froid, et ce jusqu'à samedi matin. Conséquence: des places supplémentaires d'hébergement d'urgence vont être ouvertes. Si vous apercevez une personne sans-abri, appelez le 115 (numéro gratuit en service 24 h/24).
 
 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 09:14  | La Dépêche du Midi | P.-J. P.
 
Le ballet des chasse-neige sur la RN 88
 
Dès 4 heures hier matin, les chasse-neige ont commencé à traiter la RN 88, ici au Garric./Photo DDM, Emilie Cayre
 
«Tant qu'il neige, on est en astreinte. 10 à 20 cm sont attendus dans notre secteur.» Au siège du district Est de la Dirso, à Rosières, Gilles Ginestet, chef du centre d'entretien et d'intervention de Carmaux, reste serein. «La viabilité hivernale, c'est une des missions principales de nos agents l'hiver. Je ne dirais pas qu'ils attendent impatiemment un jour de neige comme celui-ci, mais presque. ça met en valeur la notion de service public.»
 
Manuel Moga confirme : «On fait un boulot intéressant, pas toujours marrant mais intéressant c'est sûr. Vu que ces épisodes de neige ne se produisent qu'une ou deux fois par an, il faut se remettre tout en mémoire quand on ressort le matériel.» Lui a été appelé à 2 heures par le chef d'équipe d'astreinte, Daniel Fages et il a démarré son service à 5 heures, à bord d'un des trois camions équipés d'un rabot déneigeur et d'une saleuse. «On gère 60 km de linéaire entre Albi-Fonlabour et La Mothe, dans l'Aveyron. On déneige la voie de droite pour assurer un itinéraire viable. On n'oublie de traiter aussi les voies réservées aux camions comme dans la montée de Rosières. Quand la neige va s'arrêter, on changera de stratégie pour travailler en tandem avec deux camions. Un traitera la voie de gauche et rabattra la neige sur la voie de droite où le second véhicule la poussera à son tour sur le bas-côté. Ce qui nous préoccupe, c'est l'humidité résiduelle sur la route. Il va falloir ressortir cette nuit pour effectuer un traitement précuratif avant que le verglas ne se forme», annonce Gilles Ginestet. Météo France annonce en effet jusqu'à -5 à -6° ce matin. Les chasse-neige de la Dirso ne sont pas prêts de rentrer au garage. A Carmaux, le stock de 250 tonnes de sel fond moins vite que la neige, heureusement !

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:50    | La Dépêche du Midi |
 
Lasfaillades (81) : Le maire du Rialet déneige
 

 
Michel Castan passe le chasse-neige.
 
Après un début d'hiver plutôt doux, la neige et le froid ont fait leur retour comme l'avait annoncé les météorologues. La neige est tombée toute la journée de mercredi, une neige collante, rendant la circulation difficile. Elle a atteint 30 cm à Bouisset Lasfaillades et les températures ne dépassaient pas - 2°. Il a fallu l'intervention dès le matin du chasse neige pour dégager l'axe Le Rialet/ Bouisset. C'est le maire du Rialet Michel Castan qui est chargé du déneigement sur cette portion de la D53. Les températures négatives le jeudi matin de - 6 ° ont rendue la chaussée glissante demandant une extrême prudence.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:48  | La Dépêche du Midi |
 
Saint-Benoît-de-Carmaux : Le Carmausin sous la neige
 

 
Saint-Benoît-de-Carmaux>.  Le groupe scolaire de Fontgrande, recouvert d'un blanc manteau de neige, phénomène que l'on a rarement l'occasion de contempler même en hiver. Quelques Bénédictins rencontrés cepen,dant au hasard des rues dans Fontgrande, avouaient avec fatalisme, « Eh ! oui c'est l'hiver. On croyait qu'il nous avait oublié, mais il est bien là!»

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:51   | La Dépêche du Midi |
 
Un week-end dans les Monts de Lacaune
 
La moto neige a tracé les 30 km de pistes de ski nordique à Picotalen pour les amoureux de la glisse. / Photo DDM CC
 
Profitez dès aujourd'hui d'un Week end spécial neige en famille où vous pourrez profiter des joies du ski de fond, des raquettes, de la luge, des promenades à Lacaune dans le parc Naturel du Haut Languedoc. Après l'effort, viendra le temps de la détente avec un accueil dans un hôtel*** de référence, ancien relais de diligence...

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 07:57   | La Dépêche du Midi |
 
Grand Sud : Après les chutes de neige, le froid et le verglas arrivent
 
Decazeville sous la neige,./ Photos DDM.
 
La neige qui est tombée en abondance, hier, dans plusieurs départements du Grand Sud a provoqué de sérieuses difficultés de circulation. Le verglas est désormais redouté.
 
Si les risques d'avalanches restent toujours très élevés dans le massif pyrénéen, c'est la neige et le froid qui ont entraîné de sérieuses perturbations hier. Le point par département.
 
Ariège. Depuis hier, à midi, la circulation de tout véhicule est interdite sur la RN 20 entre Ax-les-Thermes et L'Hospitalet-près-l'Andorre, en raison d'un très fort risque d'avalanche. Des convois ont été mis en place à deux reprises dans la journée pour escorter les usagers.
 
Aude. la neige a fait son apparition dès le lever du jour, hier, sur la Montagne noire et la haute vallée, jusqu'au plateau de Sault où la circulation était très difficile. Plusieurs routes ont dû être fermées.
 
Aveyron. En raison du verglas, les conditions de circulation restent très difficiles dans le nord et l'ouest du département. Avec le vent, des congères se sont formées sur l'Aubrac et sur l'itinéraire entre Laguiole, Lacalm et le Cantal. Les transports scolaires ne fonctionneront pas aujourd'hui.
 
Haute-Garonne. Les accès au col de Peyresourde, au Mourtis et à Artigue ont été fermés, en raison des risques d'avalanche. Les fortes pluies qui se sont abattues hier risquent de rendre les routes du département particulièrement glissantes.
 
Hautes-Pyrénées. Le préfet des Hautes-Pyrénées a décidé, hier, de fermer les départementales menant aux stations de ski de Piau-Engaly et de La Mongie. Les accès à Luz-Ardiden et à Gavarnie sont également interdits. En raison des risques de coulées de neige, d'autres routes sont fermées à la circulation. Plusieurs villages sont totalement isolés.
 
Gers. la vague de froid attendue ce matin risque de rendre le réseau routier particulièrement difficile à cause du verglas.
 
Lot. 3 000 foyers ont été privés d'électricité hier soir, en raison notamment des chutes de neige. Sur les secteurs de Souillac, Gourdon, Labastide-Murat, Cahors, Montcuq, Puy-L'Evêque, la circulation est délicate sur les axes principaux, et difficile, voire impraticable, sur les petites départementales.
 
Lot-et-Garonne. Il est tombé 30 mm d'eau hier sur le secteur du Villeneuvois. Ces fortes précipitations ont fait considérablement grimper le niveau des petites rivières, affluents du Lot. On craignait hier dans la nuit, un débordement de la Lède, affluent nord du Lot entre Villeneuve et Casseneuil.
 
Tarn. La neige est tombée sur l'ensemble du département, hier, atteignant jusqu'à 20 cm à Tanus et 30 cm à Lacaune. La circulation est compliquée sur le réseau secondaire du nord-Tarn. Météo-France Tarn annonce des températures négatives ce matin (entre -4 ° et -10 °), d'où un fort risque de verglas. Les transports scolaires ont été annulés aujourd'hui.
 
Tarn-et-Garonne. Les chutes de neige n'ont pas provoqué de graves perturbations, hier, dans le département. On a mesuré une couche de 20 cm à Caylus. Face à la vague de froid qui s'annonce, le conseil général a décidé de suspendre les transports scolaires dans huit cantons de l'est et du nord du département.
 
Sous la menace des inondations
Déjà frappés par la neige en montagne, plusieurs départements surveillent avec attention la montée des eaux. Le département des Pyrénées-Atlantiques est en alerte orange depuis mardi aux inondations pour la Nive et la Nivelle en Pays Basque. Pour la Nive, le maximum a en fait été atteint à Cambo-les-Bains mardi vers 11 heures, avec 4,01 m, le niveau de la crue de référence de février 2003. Le risque était cependant de nouveau important vers la haute mer de 19 h 50 hier soir, en zone maritime. Météo-France a ainsi lancé une alerte aux «vagues de submersion», avec une vigilance de niveau jaune. La marée haute, alliée avec de forts vents d'ouest, les rafales allant jusqu'à 60 km/h, rendent en effet difficile l'écoulement des rivières gonflées par les précipitations des derniers jours. Selon Météo France, hier soir à 18 heures, «les précipitations persistent sous forme d'averses assez fréquentes, puis vont s'intensifier en soirée et en première partie de nuit, pour donner des cumuls de 30 à 40 mm localement 50 mm en montagne, notamment au Pays Basque. La limite pluie-neige est remontée vers 1700-1800 m : elle s'abaisse vers 1 000 m en milieu de nuit, puis fortement en seconde partie de nuit tandis que les précipitations faiblissent rapidement». Les pompiers ont dû intervenir quelques dizaines de fois, pour des maisons inondées et une demi-douzaine d'arbres tombés à terre. La situation paraissait donc en voie d'amélioration hier soir.
 
Dans les Hautes-Pyrénées, la situation au niveau des crues n'avait rien de comparable avec celle du Pays Basque. «Nous restons vigilants, mais pour l'instant, il n'y a aucune inquiétude à avoir de ce côté-là» indiquait, hier, la préfecture. En Haute-Garonne, le niveau du fleuve continuait à monter, hier, sous l'effet des fortes pluies. Le risque de crue était maintenu avec une alerte jaune, comme en Ariège.
 
De nombreuses stations de ski ont été fermées
Comme les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques n'avaient jamais connu d'alerte rouge aux avalanches. Celle-ci s'est avérée justifiée, même si elle a été levée vers 11 h 30 hier, avec un risque cependant toujours estimé à 5 sur une échelle de 5, avant de redescendre au niveau 4 en cours de nuit.
 
Comme pour la plupart des stations des Hautes-Pyrénées, Les trois stations de ski béarnaises, Gourette, La Pierre-Saint-Martin et Artouste ont ainsi été fermées et la décision d'une éventuelle réouverture ne sera prise que ce matin vers 10 heures. «Il est tombé 1,50 m de neige en 24 heures. Des convois ont été organisés pour la montée et la descente de la station pour les personnes autorisées» témoigne Laure Angla-Gré, la directrice de l'office de tourisme de Gourette. La situation est plus compliquée en vallée d'Aspe, où trois avalanches ont touché en deux jours la RN 134, à proximité du pont de Lescun. Une accumulation de 5 m de neige a été relevée à cet endroit ! Cinq habitants d'une maison située sur un couloir d'avalanches ont dû être évacués et relogés à Etsaut. Les chutes de neige ont également entraîné des ruptures de câbles électriques, et plusieurs centaines de foyers ont été privés d'électricité, notamment à Lescun, Cette-Eygun, Etsaut, Borce, Osse-en-Aspe et Aydius. Jusqu'à 200 agents d'ErDF et des pompiers du GRIMP ont été mobilisés pour remettre le réseau en état et un hélicoptère devrait venir en renfort aujourd'hui.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 07:47 | La Dépêche du Midi | S.R.
 
Haute-Garonne : Températures glaciales et verglas sur les routes
 
Des plaques de verglas vont se former sur les routes humides./Photo DDM
 
Prudence sur les routes car après les pluies abondantes c'est le verglas qui est arrivé. Un froid intense s'est abattu la nuit dernière sur le département avec des températures largement négatives qui n'excéderont pas -2 degrés aujourd'hui !
 
20 litres d'eau au mètre carré ! Il est tombé en un jour sur la région toulousaine l'équivalant d'un tiers des précipitations d'un mois entier. Les pluies qui n'ont pas cessé d'arroser tout le département vont faire place à un froid intense. Météo France annonçait hier soir un jeudi glacial avec -5°C le matin. Selon la chaîne Météo, le baromètre pourrait descendre jusqu'à -11°C. Une chose est sûre les températures ne repasseront pas en positif aujourd'hui. Cet air glacial nous arrive du Massif Central, il s'accompagne ici ou là de quelques flocons mais il nous amène surtout le verglas, véritable fléau sur les routes. Si vous devez vous déplacer la prudence au volant s'impose plus que jamais. La préfecture a mis en ligne dix conseils de conduite hivernale. Il est toujours bon de rappeler que dépassements intempestifs, accélérations soudaines et freinages brusques sont autant de risques de perte de contrôle en cas de verglas. Paradoxalement cette journée sera la plus ensoleillée de la semaine. Une «belle journée très froide» annonce Patrick le prévisionniste Pascal Boureau. Un vrai temps d'hiver, sec et vivifiant.
 
Retour de la neige vendredi
 
Une nouvelle perturbation pluie verglaçante/neige arrive vendredi. On pourrait voir tomber la neige à Toulouse et sur l'ensemble du département la nuit prochaine ou dans la matinée de demain. Mais cet épisode neigeux sera très rapide en plaine, annonce Météo France. Les températures, elles, resteront très très basses. Elles remonteront vendredi mais le temps restera couvert c e week-end.
 
Bon pour le ski
 
Il a beaucoup neigé en montagne et le risque d'avalanche très important a conduit à la fermeture des accès au col de Peyresourde, au Mourtis et à Artigue. La préfecture maintient la vigilance orange pour le risque d'avalanche. Hier toutes les stations du département étaient fermées. 1,50 m de neige est tombé à Superbagnères où le vent avait formé des congères de 4 mètres de haut sur des corniches surplombant les pistes. «Cette abondance de neige nous assure une belle saison de ski jusqu'en avril» se réjouit Patrice Gaud, directeur de l'office de tourisme de Luchon. «Aujourd'hui un hélicoptère va dynamiter les congères et les coulées de neige, puis nous mettrons les dameuses en marche pour préparer les pistes pour samedi».

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:53 | La Dépêche du Midi |
 
Villefranche-de-Rouergue (12) : Le plan hiver de la ville activé
 

 
Avec les chutes de neige de ces dernières heures, le plan hiver a été déclenché par la municipalité. Dans la nuit de mardi à mercredi, cela a été branle-bas de combat à partir de 5 heures, dès les premiers flocons, avec six personnes du service voirie mobilisées. Deux véhicules poids lourds équipés d'une lame et d'un équipement de salage ont sillonné les principaux axes routiers de la commune, dont l'accès au site de Rulhe du centre hospitalier (Photo DDM) ainsi que celui du centre des sapeurs pompiers aux Cabrières. 

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 07:52  | La Dépêche du Midi |
 
Le Rouergue sous la neige
 

 
L'offensive hivernale de la nuit de mardi à mercredi aura été peu marquée sur le nord mais très sérieuse pour l'ouest et particulièrement le Ségala.
 
La neige a touché en premier et avec le plus d'intensité ce secteur du département, puis les monts de Lacaune (10 à 15 centimètres) pour s'étendre ensuite progressivement sur tout l'Aveyron.
 
Les conditions de circulation ont été très difficiles une grande partie de la journée sur l'ouest du département, notamment en début de matinée sur la liaison Baraqueville-Rieupeyroux-Villefranche-de-Rouergue. Par ailleurs, des poids lourds se sont retrouvés en difficulté côte des Taillades, en amont de Villefranche. En fin de matinée, la neige continuant de tomber, la situation évoluait peu. Il a alors fallu fermer la RD 32 après Belmont-sur-Rance vers Lacaune et le Tarn où la route n'était pas traitée par les services de ce département. Avec le vent, des congères se sont aussi formées au dessus de 800 mètres d'altitude, notamment sur l'Aubrac et sur l'itinéraire entre Laguiole, Lacalm et le Cantal. En fin de journée, la circulation restait délicate sur l'ensemble du réseau principal et difficile sur le réseau secondaire.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 07:50  | La Dépêche du Midi |
 
Aveyron : Hier soir, il restait encore du verglas
 
La circulation est restée délicate sur bon nombre de routes, hier./ Photo DDM, archives.
 
Une sortie de route, vers 9 h 30, entre Nant et Saint-Jean-du-Bruel qui n'a causé que des blessures jugées peu importantes au conducteur, de nombreuses chutes de piétons sur l'ensemble du département, toujours dans la matinée de ce jeudi… Pompiers et gendarmes ont été sollicités à cause du gel qui a sévi dans tout le département, même si, au centre d'opérations et de renseignements de la gendarmerie (CORG), un militaire avouait que «c'était beaucoup plus calme que mercredi».
 
Côté circulation, en revanche, ce n'était pas vraiment ça. La carte du service Inforoutes du conseil général de l'Aveyron recensait beaucoup de «jaune» - la couleur d'une circulation qualifiée de «délicate» - sur bon nombre des axes routiers du département.
 
La faute à des plaques de verglas localisées, aussi bien au nord du département (de Rodez à Espalion, et d'Espalion à Entraygues-sur-Truyère et d'Espalion à Laguiole) que sur l'ouest du département (Rodez-Villefranche, tant via Rignac que par Baraqueville, et Rodez-Decazeville).

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 07:50 | La Dépêche du Midi | J.R.
 
Le conseil général déploie son arsenal pour faire face aux intempéries
 
Chaque hiver, les saleuses du département traitent 1 000 km de voies structurantes et 5 000 km de routes secondaires en Aveyron./Photo DDM
 
Le conseil général de l'Aveyron assure la viabilité hivernale du réseau des routes départementale soit 1 000 km de voies structurantes et 5 000 km de routes secondaires.
 
 
Les services d'intervention du Département sont organisés en quatre subdivisions qui regroupent treize secteurs et trente-huit centres d'exploitation. Cela correspond en terme de personnel à 20 cadres, 49 agents de maîtrise et 253 chauffeurs.
 
À tour de rôle, parmi ces personnels, 95 d'entre eux sont placés en astreinte 24 heures/24 heures du 15 novembre au 15 mars.
 
En ce qui concerne le matériel
 
Vingt-quatre camions à quatre roues motrices favorisant la motricité sont notamment utilisés au-dessus de 800 m d'altitude.
 
Deux camions spécialisés de type Alpicrabe ou Hydrocrabe à quatre roues motrices et directrices sont particulièrement adaptés aux routes de montagne. Enfin, le conseil général dispose aussi au sein de son arsenal à moteur de trente-trois camions polyvalents à deux roues motrices de 13 à 19 tonnes et de quatre fraiseuses à neige permettant d'ouvrir les routes fermées par des congères en projetant la neige sur les accotements.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 09:26   | La Dépêche du Midi | Véronique Bavencove
 
Bagnères-de-Luchon : Le risque d'avalanche est à son maximum
 
Il neige depuis dimanche sur la cité thermale. De fortes chutes qui se mêlent à la pluie, entraînant un fort risque d'avalanche en montagne./Photo DDM
 
La neige est tombée en abondance sur les Pyrénées depuis dimanche dernier. En cumulé, l'épisode neigeux a apporté plus d'un mètre de neige à 1 500 mètres d'altitude et près d'1m50 à 2000 mètres. La pluie a alourdi le manteau neigeux et le risque d'avalanche est de niveau 5. La plus grande prudence est donc recommandée aux usagers de la montagne
Des routes fermées
Les services du conseil général de la Haute-Garonne annoncent que les accès au col de Peyresourde, côté Haute-Garonne par la RD618, à la station des Agudes, à la station du Mourtis et au village d'Artigue sont toujours fermés en raison du risque d'avalanche très important et malgré les tentatives de purges des couloirs d'avalanches. Des ouvertures ponctuelles en journée seront organisées sous surveillance des moyens de secours et d'intervention. Les transports scolaires qui empruntent ces accès sont suspendus aujourd'hui.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:48 | La Dépêche du Midi | Véronique Bavencove
 
Bagnères-de-Luchon : Jean-Pierre Mas, «Grand risque d'avalanches»
 
Le Luchonnais vit sous la neige depuis dimanche. La situation devrait revenir à la normale avant le week-end. /Photo DDM
 
C'est à une situation très difficile à laquelle sont confrontés les services du conseil général de la Haute-Garonne depuis dimanche dans le Luchonnais. Devant les importants risques d'avalanches, quatre routes sont fermées depuis plusieurs jours. Hier, l'intervention d'un hélicoptère a permis de purger quelques coulées.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:21 | La Dépêche du Midi |  Thierry Dupuy
 
Tarn & Garonne : Les cars scolaires sont suspendus dans 8 cantons
 
On s'active aussi pour faire son marché à Lafrançaise. / Photo DDM
 
Les premiers flocons de neige de l'hiver sont tombés hier matin sur le Tarn-et-Garonne. A certains endroits, comme à Caylus, on a pu mesurer une couche au sol de 25 cm. Dans la nuit, les températures allaient flirter entre - 4 et - 8 °C. En raison du risque accru d'accidents liés au verglas, le conseil général a préféré suspendre les transports scolaires dans huit cantons aujourd'hui.
 
Mettez vos parkas et surtout faite attention si vous devez vous déplacer. Le Tarn-et-Garonne reste en vigilance orange neige et verglas. En raison de températures négatives comprises, cette nuit, entre moins 4 et moins 8 °C, selon les secteurs, la plus grande prudence est donc requise ce matin sur les routes où l'on redoutera les plaques de verglas.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 08:17   | La Dépêche du Midi |
 
Les transports scolaires sont encore perturbés
 
Par prudence des services de transports scolaires restent suspendus aujourd'hui./ Photo DDM, archives, Chantal Longo.
 
Les transports scolaires seront aujourd'hui encore perturbés dans le Tarn-et-Garonne, en raison des premières chutes de neige de l'année tombées mercredi et du verglas. Mais beaucoup moins qu'hier. En effet, le conseil général a décidé de maintenir l'annulation pour 80 services de ramassage scolaire, au lieu de 150 lignes suspendues la veille.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:02 | La Dépêche du Midi |  L.G.
 
Ariège : La circulation interdite d'Ax à l'Hospitalet
 
A l'Hospitalet, ce mardi déjà, les gendarmes interdisaient la RN 20 vers le Puymorens. L'axe a été fermé hier midi, à partir d'AX, pour une durée indéterminée. /Photo DDM, Marie-France Rousset.
 
Depuis hier, à midi, la circulation de tout véhicule est interdite sur la RN 20 entre Ax-les-Thermes et l'Hospitalet-près-l'Andorre, en raison d'un très fort risque d'avalanche. Des convois ont été mis en place, à deux reprises, dans la journée, pour escorter les usagers.
 
Route fermée. Depuis hier midi, la circulation est considérée comme «impossible» sur la nationale 20, entre Ax-les-Thermes et l'Hospitalet, et l'axe est désormais interdit à tout véhicule. «Nous avons pris cette décision en raison du très fort risque d'avalanche, confie Brigitte Cariven, directrice de cabinet du préfet de l'Ariège. Nous ne jouerons pas avec la vie des usagers. Aucun risque ne sera pris dans ce domaine. Je préfère largement que les gens soient obligés d'attendre». Fort logiquement, le conseil général de l'Ariège a décidé de suspendre les transports scolaires pour les enfants scolarisés à Mérens-les-Vals et à l'Hospitalet.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:49 | La Dépêche du Midi |  
 
Carcanières (09) : Les animaux ont encore plus besoin d'attentions
 
Lucie aux bons soins pour « Berlioz » et « Donky » malgré la neige./Photo DDM.
 
En ces périodes de fortes chutes de neige, il devient difficile pour les animaux de trouver leur nourriture dans la nature, surtout quand la neige tient longtemps. La chose est bien moins complexe pour les animaux «domestiques» aux bons soins de leur propriétaire.
 
Pour l'âne «Donky» l'âne et le cheval «Berlioz», il ne se passe pas un jour sans qu'ils aient une ou deux visites de Lucie ou Gaël, agriculteurs à Carcanières. Et ces deux équidés reconnaissent leurs maîtres de loin : ils savent que croûtons, fourrage ou autre nourriture sont au programme (l'été, ce sont les restes de légumes «maison» qui complètent l'ordinaire). Ils sortent aussitôt de leur abri pour une rencontre qui témoigne d'une bonne connaissance et d'une certaine complicité. L'approvisionnement en eau et non en glace est aussi assuré.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 09:11   | La Dépêche du Midi |
 
Lot : En suivant le chasse-neige
 
Hier matin, sur la déviation de Cahors, le chasse-neige en pleine action./DDM, M. Salvet
 
Le Lot s'est réveillé sous un une couverture blanche hier matin. Une offensive annoncée hier et qui a provoqué quelques difficultés notamment sur le réseau routier secondaire. Des camions en travers, des routes bloquées, des automobilistes qui s'impatientent malgré l'évidence. Les équipes du service des routes du conseil général connaissent tout ça par cœur. Alors, hier, Daniel Seris et ses personnels compétents sur l'arrondissement de Cahors se sont démultipliés. Sans relâche, avec dévouement et parfois quelques aléas qu'il a fallu dompter pour mieux repartir : «Nous sommes en astreinte hivernale, explique Daniel Seris, entre deux déplacements sur le terrain, avec ses collaborateurs. Mercredi, dès 4 heures, nous avons commencé à saler». 

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:23 | La Dépêche du Midi |  L.B.
 
Lot : Pas de redoux avant demain midi
 
Un poids lourd à l'arrêt hier cote de Saint-Henri, à Cahors…./Photos DDM, Marc Salvet.
 
Les téléphones ont beaucoup chauffé hier. Pas comme le sol. De nombreuses mesures ont été prises impactant la vie des Lotois pour les prochaines heures. Récapitulatif.
 
Les conditions de circulation
 
Hier en fin d'après-midi, les équipes des routes du Conseil général poursuivaient le traitement des chaussées des routes départementales. Les trente camions de déneigement devraient rester en action jusqu'en fin de soirée (22/23 heures). Ils redémarreront aujourd'hui (dès 4 heures du matin) pour lutter contre la neige durcie et les risques de verglas.A l'est du département (secteur de Gramat, Saint-Céré, Lacapelle-Marival, Figeac, Souceyrac, Latronquière), les conditions de circulation sont globalement revenues à la normale sur les axes principaux. Localement, à certains endroits, la circulation peut être plus délicate.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:22    | La Dépêche du Midi |
 
Cahors : En ville, on essaie de lutter contre le froid
 
Place Mitterrand, il fallait marcher prudemment hier./Photo DDM Marc Salvet.
 
La neige a perturbé les fonctionnements habituels.
 
Même si elle était prévue, l'offensive du froid a surpris plus d'un Cadurcien hier.
 
Comme prévu, il a neigé. t comme d'habitude, les Cadurciens ont fait contre mauvaise fortune bon cœur, hier. Voici le point de situation hier soir et les prévisions.
 
Dans le cadre du plan de Viabilité hivernale qui structure de façon précise les axes d'interventions et la mobilisation d'agents et de matériel, la Ville de Cahors a entrepris plusieurs actions. La commune est divisée en 7 secteurs dont 6 sont traités mécaniquement par le service Proximité à l'aide de 3 saleuses

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 03:48   | La Dépêche du Midi |
 
Vayrac (46) : Le bourg sous la neige
 
Pas de perturbation pour la circulation dans Vayrac./ Photo DDM
 
Le nord du Lot est sous la neige, Vayrac et la campagne environnante sont recouverts d'un blanc manteau depuis le milieu de la nuit de mardi à mercredi. Hier, la neige est tombée sans discontinuer en petits flocons : aux alentours de midi, la couche atteignait une bonne douzaine de centimètres. La route principale, la D803, reliant Vayrac à Brive, était dégagée, les petites routes un peu moins.
 
Peu de circulation, peu de passants dans les rues, pas de pêcheurs au plan d'eau, pas d'enfants sur les jeux extérieurs, la vie semblait tourner au ralenti ce mercredi.
 
 
Lot : la D 8, une route peu empruntée en hiver./Photo DDM, Marc Salvet.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:19   | La Dépêche du Midi |
 
Lot & Garonne : Neige et verglas au menu ce matin, sur le département
 
La neige a fait son apparition dès hier sur le Fumélois mais n'a pas tenu au sol./Photo DDM
 
Météo France prévoit pour les jours à venir une vague de froid importante qui va toucher, tout particulièrement aujourd'hui, le département de Lot-et-Garonne. Les températures annoncées en fin de nuit variant de -3° à -6°, les fortes précipitations de la veille vont entraîner des risques de verglas important sur l'ensemble du département.
 
D'autre part, des chutes de neige sont toujours présentes sur le nord-est du département, en particulier sur le Fumélois.
 
Aussi, la plus grande prudence est demandée aux usagers de la route qui vont rencontrer aujourd'hui des conditions de circulation difficiles sur l'ensemble du réseau.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 08:13 | La Dépêche du Midi |  Jean-Louis Dubois-Chabert
 
Gruissan (11) : La neige fait un petit tour et puis s'en va
 
Quelques flocons sont tombés hier après-midi sur le littoral audois, comme ici au bord de l'étang de Gruissan, avant que la neige ne revienne en début de soirée. / Photo DDM, Mylène Baluc-Rittener.
 
Chafouine, la neige annoncée hier n'a pas provoqué les perturbations redoutées. La circulation a toutefois été perturbée sur quelques axes secondaires, ainsi que sur le Lézignanais.
 
La neige annoncée à grand renfort d'alerte orange est passée sur le département avec moins de véhémence que prévu. Dans les zones de moyenne montagne, habituées aux conditions hivernales, le manteau blanc recouvrant les paysages du petit matin n'a surpris personne. Sur quelques axes, la circulation a été perturbée, voire interrompue, comme la RD107 du côté de Camurac ou la RD620 vers Castans.
 
Plus inhabituel : la neige a pointé le bout de ses flocons sur le Lézignanais, par ce qu'on pourrait improprement appeler un retour de flamme. L'épisode semblait en avoir fini de sa traversée de l'Aude lorsque, au-dessus de la mer, il a changé d'avis et rebroussé chemin en milieu d'après-midi, en provenance de Béziers.

 
PUBLIÉ LE 17/01/2013 03:48   | La Dépêche du Midi |
 
Belcaire : La neige revient en force
 
Medhi dégage les rues avec le tracto-pelle.
 
Après la semaine de beau temps que nous venons de passer, la neige a refait son apparition depuis dimanche soir sur le plateau de Sault. Ce lundi matin, tous les employés de la commune de Belcaire sont sur la brèche, un avec le chasse-neige, l'autre avec le tracto-pelle et les autres carrément avec la pelle. Une quarantaine de centimètres sont tombés depuis dimanche, une aubaine pour la station de ski de Camurac. Pour le moment, nous pouvons constater que le courrier arrive tous les jours, on peut dire que les routes sont assez bien déneigées malgré le vent qui forme des congères.

 
PUBLIÉ LE 18/01/2013 03:49   | La Dépêche du Midi |
 
Le Narbonnais revêtu de blanc
 

 
Les enfants s'en sont donné à cœur joie./Photo DDM J-M.G.
 
L'alerte météo orange de niveau 2 énoncée mardi après midi à partir de 16 heures, annonçant des chûtes de neige pour la journée de mercredi après midi en plaine sur la région Narbonnaise, avec un manteau d'une épaisseur de 5 à 10 centimètres s'est bien déroulée, même si quelques personnes remettaient en doute le mercredi matin les chûtes de neige annoncées, prétextant que les températures n'étaient pas assez basses et le plafond trop haut. Il est effectivement tombé les quantités annoncées. Hier matin la circulation est assez dificile sur le réseau secondaire, 
 
Revue de presse réalisée à partir du site ladepeche.fr
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement