Courges & citrouilles

Publié le 04/11/2010 10:06 | LaDepeche.fr

Laguiole (12) : Une visite étoilée


Les élèves et leur directrice Laurence Ginisty sont accueillis par Véronique Bras./ Photo DDM.

Pour les élèves de l'école de Curières, une visite chez le célèbre restaurant-hôtel Bras reste une sortie mémorable dans le cadre de la semaine du Goût. Rachel, Sarah, Nicolas, Lucas et leurs camarades de classe étaient accueillis par la sympathique Véronique Bras au salon où les grandes fenêtres laissent la lumière et les paysages de l'Aubrac entrer partout. Ensuite, les élèves passent à la cuisine pour un petit déjeuner copieux de jus d'orange, des biscuits de Savoie, un gâteau à l'orange, des muffins au chocolat accompagnés d'un chocolat délicieux. D'un plateau de plusieurs légumes, Mme Bras montre un potimarron et un potiron, la couleur est la même mais le goût est différent, une courge « butternut » offre un goût de noisette, très différent de la petite courge orange « jack be little ». Avant de quitter la cuisine, les élèves font connaissance d'Henri, chef pâtissier, et des autres cuisiniers qui viennent parler aux élèves de leur métier et façon de travailler dans ce restaurant étoilé.

@

Publié le 31/10/2010 08:48 | LaDepeche.fr

Pamiers (09) : Robert est prêt pour Halloween !



S'il en est un qui ne manque pas de munitions pour Halloween, c'est bien Robert Trémège. Deux des courges qu'il prend plaisir à faire pousser dans son jardin affichent 70 et 80 kg sur la balance. « Les gens qui les aperçoivent depuis la rue s'arrêtent et viennent me demander si ce sont des vraies », raconte avec amusement le retraité, qui compte bien battre son record l'année prochaine : « J'aimerais bien atteindre les 100 kg… » Chez les Trémège, mieux vaut donc aimer la soupe de cucurbitacées… Et en cas d'écœurement, Robert a tout prévu : « Je les apporterai aux Restos du cœur. Avec l'aide de mon fils, dans une brouette ! »

@

Publié le 26/10/2010 09:26 | J.-J. Lherm

Lisle-sur-Tarn (81) : Ce week-end marché aux cucurbitacées

Depuis 13 ans, le concours de cucurbitacées participe à la renommée du marché Lislois.

Tous les ans pour marquer l'arrivée de l'automne, l'association des forains Lislois et ETC…. en Pays Lislois (commerçants et artisans) organisent leur traditionnelle fête autour d'Halloween. Dimanche 31 octobre, entre 8 heures 30 et 13 heures sur le marché Lislois, les jardiniers amateurs seront à la fête avec la 13ème édition du concours de cucurbitacées. En présentant les plus belles courges produites dans leur jardin, ils participeront à la sélection qui désignera la plus belle pièce par catégorie (coloquinte, potiron, potimarron,…). Le concours s'adressera aussi aux passionnés de cuisine, qui sont invités à amener des pots de confiture de leur fabrication. Les enfants ne seront pas oubliés, puisque les meilleurs déguisements sur le thème d'Halloween seront aussi récompensés (il y aura des coupes, stylos, tee-shirts, places de cinéma,…). Composé d'un forain, d'un membre d'ETC et d'un client volontaire du marché, le jury désignera les gagnants. Le super gagnant (toutes catégories confondues) remportera également un panier de produits du terroir. Les courges et confitures pourront être déposées dès 8 heures 30 sur le stand des organisateurs, place Paul Saissac.

@

Publié le 25/10/2010 08:45 | B.G.

Valence (82) : Recherche Miss et Mister Halloween


Jeudi après-midi, place sylvain-Dumon accueillera près de 400 sorciers et sorcières, comme chaque année pour Halloween./Photo DDM, M. Bony  

La horde est de retour ! Du côté du comité des fêtes de Valence-d'Agen, on table, en effet, sur près de 400 enfants qui devraient prendre part à ce qui est devenu au fil des ans une animation incontournable pour les petits valenciens. Comme un avant-goût du Noël magique qui les attend avec les stars de la piste aux étoiles sous la halle Jean-Baylet. Mais avant de parler clowns, acrobates et dompteurs - es réservations de Noël en cirque se poursuivent à l'Office de tourisme - les pitchouns ont rendez-vous avec les sorcières et autres fantômes de la place Sylvain-Dumon ce jeudi 28 octobre. Ils sont d'ailleurs invités à se déguiser de la sorte puisque l'après-midi sera ponctué de l'élection du sorcier et de la sorcière de l'année. En l'occurrence, le comité des fêtes de Valence-d'Agen aurait dû préciser si l'élection se baserait sur des critères de beauté ou de laideur. Si tel était le cas, on compte sur les enfants et les adolescents pour trouver des masques et costumes plus ragoûtants les uns que les autres.

Sculpture sur courge

Pour ce qui est des autres animations d'Halloween 2010, les organisateurs ont ressorti une recette qui fonctionne bien (lire programme par ailleurs). Pas de soupe de potiron on vous rassure, mais de la sculpture sur courge, une bonne toile, de cinéma et non d'araignée, à l'Apollo, des séances de maquillage sanguinolentes, un bon goûter pour rassasier tout le monde, sans oublier la course aux bonbons auprès des commerçants qui se font toujours un plaisir de remplir les poches de ces chères têtes blondes et brunes, pour peu qu'en échange le « Merci » final intervienne après le fameux « La bourse ou la vie » inaugural. Des remerciements qui iront également aux manèges Decaunes qui offrent chaque année des tickets pour des tours gratuits sur la place Chaumeil.

@

Publié le 25/10/2010 11:00 | P.A.

Trèbes (11) : La citrouille s'est dégonflée

Quelques beaux spécimens dans l'enceinte des arènes./Photo DDM P.A

Une date qui doit s'installer, un déficit de communication, un jour peut être mal choisi, un lieu à revoir sans doute, la Fête de la Citrouille n'a pas connu ce samedi, le succès escompté.

Dommage pour « Solarium de l'Espoir qui se démène sans compter depuis sa création en mars dernier afin d'aider la recherche contre la mucoviscidose. Ses 2 présidents étaient un peu abattus mais sont prêts à rebondir. E.Herrada témoigne : « Nous avons invité les jardiniers amateurs du coin à nous rejoindre pour qu'ils vendent leurs petites productions. Pas un n'a répondu à notre appel, c'est navrant. Le monde attire le monde et l'an prochain, il faudra s'y prendre de très bonne heure en vue de mobiliser le maximum d'exposants. Nous avons lancé la machine, c'était le plus important. »

Pour cette fin d'année, 2 animations clôtureront le programme mis en place par cette jeune association. Le 27 novembre, une soirée folklorique avec les Maïnatges de Montréal à la salle P. P Riquet. La totalité des recettes sera reversée aux Virades de l'Espoir. 15 jours après, une seconde avec un repas/karaoké géant dans cette même salle, devrait attirer la foule des grands soirs.

En 2011, les 2 Éric ont déjà plein de projets dans les tiroirs comme celui de créer une course sur route inscrite au calendrier régional. A priori, elle se déroulera en nocturne, dans les rues de la ville au mois de mai.

Quelques producteurs de citrouille avaient répondu présents dont le Narbonnais Jean-Claude Farré. Il cultive une quinzaine de variétés de cucurbitacées : « C'est devenu une passion que j'essaye de faire partager partout où je vais. Les courges (pédoncule à branches), potirons (pédoncule rond) aux noms imagés ; Rouge vif d'Estampes, Pomme d'or, Reine de Naples… servent de base à de nombreuses recettes. Mes préférées sont le velouté de longue de Nice, la tarte à la citrouille et à la noix de coco, la tarte sucrée au potiron. » Il a créé un site http://perso.wanadoo.fr/courges où vous pourrez les consulter, bien loin de la soupe de courges de nos grands-mères.

@

Publié le 23/10/2010 12:10 | LaDepeche.fr

Trèbes (11) : La fête de la citrouille et des jardiniers


Ramiro présente ses citrouilles bien en chair de couleur jaune orangée./Photo DDM  

La citrouille, légume mystique avec Cendrillon qui, d'un coup de baguette magique, l'a transformée en carrosse, revenue sur le devant de la scène grâce aux Américains et leur fête Halloween, trouve droit de cité, ce samedi, dans les arènes de l'espace René-Coll.

Solarium de l'Espoir, l'association qui lutte contre la mucoviscidose, après l'organisation des Virades le mois dernier, a décidé de fêter cette cucurbitacée à travers un marché gourmand.

Plusieurs étals proposent ce légume appelé plus vulgairement courge au milieu d'autres productions puisque c'est également la fête des jardiniers. Ainsi Ramiro Rodriguès, producteur de pommes et de toutes sortes de légumes sur l'étang de Marseillette, nous explique : « À côté des oignons, tomates, melons, pommes de terre… je cultive quelques rangées de citrouilles. Dans ma serre, je sème des graines dans des petits pots en janvier puis au mois d'avril, je les transfère en plein champ avec paillage et plastique. Cette culture demande beaucoup d'eau et la collecte se fait à l'automne. Certains spécimens peuvent atteindre jusqu'à 5 kg ». Connue trop souvent uniquement pour ses potages, la courge peut être cuisinée de multiples façons, de gratin en tarte en passant par la confiture, mille et une recettes existent.

@

Publié le 12/10/2010 10:06 | LaDepeche.fr

Espalion (12) se met au potiron


Une superbe exposition à voir dans le hall de la mairie./Photo DDM
 

Longue et verte la courge « butternut » ou noix de beurre voisine avec la « sweet dumpling » et la « sweet mama » aux allures de tomates ou la petite sucrée. Plus loin c'est la courge du Maroc (en forme d'énorme poire verte) ; là, la pastèque confiture tigrée verte et jaune ; ici la grosse courge rouge de Provence tandis que les potirons font le pendant : le « babybear » ou minipotiron, le « mini red kuri potimaron » ou le mini turban turc. Telle est l'exposition de potirons qu'organise la mairie d'Espalion avec le concours des pépinières Vayssade. Une belle exposition à voir dans le hall de l'hôtel de ville, de toutes les formes et de toutes les couleurs et qui illustre de belle façon la Semaine du goût espalionnaise, vingtième du nom, placée cette année sous le thème du potiron.

Une semaine pour les enfants mais aussi pour les adultes au programme éclectique. Des visites et animations pour les scolaires (jardinage, légumes, dégustation de potiron et autres produits) chaque après-midi au magasin Point Vert mais aussi une conférence-débat « Bien se nourrir pour prévenir » animée par une diététicienne, ce soir, à 20 h 30, à l'espace Bessière, à l'ancienne halte garderie Les Loustics (gratuit). Jeudi et vendredi, de 14 heures à 16 heures, rallye des cucurbitacées et ateliers : le casse boîte, le Kim-goût senteur, le parcours aux mille saveurs, etc. seront proposés par le centre social intercantonal sur le site de l'ancienne Gare. Samedi, le marché du goût se tiendra de 10 heures à 17 heures sur la place du marché avec l'exposition de producteurs (légumes, fruits, vins).

@

Publié le 07/10/2010 11:47 | LaDepeche.fr

Miradoux (32) : Une citrouille géante de 59 kg


Robert Scudellaro remporte le 1er prix de la plus grosse citrouille./Photo DDM.

Le concours de citrouilles géantes organisé par la SARL bio Graines d'Antan, lors de la reconstitution historique de la bastide, a remporté un vif succès avec 17 participants. Corinne Lalaité, maîtresse de la classe maternelle des 3-4 ans de Miradoux, a reçu un prix pour une courge de 10 kg. Le concours de la lourde et grosse citrouille revenait à Robert Scudellaro, de Montestruc, avec un fruit de 59 kg.

@

Publié le 28/09/2010 11:57 | LaDepeche.fr

Salles-sur-l'Hers (11) : Que de belles cucurbitacées !


Merci Honoré de nous faire partager votre bonheur, au milieu de vos fruits et légumes./Photo DDM

Dernièrement Honoré Maneville de Cerquemal, à Mézerville, nous présentait les courges dans son potager. Quelle admiration devant ces cucurbitacées cultivées pour leur fruit comestible. Toujours plus longues les unes que les autres, au hasard ces courges qui jonchent le sol et seront récoltées dans les prochaines semaines, atteignent une longueur de 85 à 90 cm. Malgré la fin de saison des tomates dont certaines accusaient le poids moyen de 900 g, Honoré nous précise qu'une des plus grosses pesait 1,420 kg.

Ce fervent jardinier amateur, sème les graines qu'il a recueillies de l'année précédente, et récolte les fruits de cette semence. C'est un plaisir immense de cet octogénaire de jardiner, tailler les arbres fruitiers et récolter ses fruits et légumes, des figues, prunes sont aussi des fruits qu'il cueille et offre à ses amis lorsqu'ils leur rendent visite. C'est avec une immense gentillesse qu'Honoré nous ouvre les portes de sa fermette entourée de tous ces fruitiers et son potager.

Bravo et félicitations à Honoré, pour ces récoltes qui sortent souvent de l'ordinaire, en taille et en poids.

@

Publié le 26/09/2010 03:48 | LaDepeche.fr

Buzet-sur-Tarn (31) : La courge à découvrir aux Vergers de Notre Dame


Aux Vergers de Notre Dame, les multiples variétés de courges vous étonneront./Photo DDM

L'automne est là et si c'est la saison des pommes, c'est aussi la saison des courges. Ce légume ancien est à découvrir ou redécouvrir tant ses qualités gustatives sont bonnes, sa conservation facile, sa préparation rapide et ses multiples aspects décoratifs.

Vous trouverez aux Vergers de Notre Dame une trentaine de variétés différentes et les gourmets apprécieront ce large éventail de saveurs fines et parfumées suivant les variétés. En purées, gratins, soupes ou potages, les recettes faciles et rapides ne manquent pas pour ce légume oublié aux goûts subtiles.

Les érudits trouveront des courges Pepo comme la Délicata, l'Ebony, la Melonette Jaspée de Vendée ou des courges glands de type Table Gold, Table Queen ou Table King, des courges Maxima comme la Bleu de Turquie, des Buttercups, des Potimarrons ou des Hubbard, et enfin des courges Moschata comme la Musquée de Provence, la Pleine de Naples, la Sucrine du Berry, la Tahitian ou la Violina.

@

Publié le 05/11/2010 03:49 | LaDepeche.fr

Launac (31) : Halloween au marché


Les enfants ont présenté leurs œuvres

Launac avaient lancé un concours de décors de citrouilles, destiné aux enfants. Treize d'entre eux sont venus exposer leurs œuvres, qui ont été admirées par les visiteurs du marché dominical.

Un jury, composé des commerçants, a attribué un classement. Les trois premiers sont : Anne, Sophie et Sylvain pour la citrouille n°7 « le roi », Manon, Mathieu, Morgane et Amandine pour la citrouille n°1 « le carrosse », et Aurélien pour la citrouille n°3 aux yeux de châtaignes. Hormis ces trois prix spéciaux, tous les participants ont reçu une récompense.

@

Publié le 03/11/2010 10:19 | LaDepeche.fr

Sainte-Croix-Volvestre (09) : Journée de la citrouille dimanche


Un cultivateur de citrouilles qui sera présent dimanche.

La journée de la citrouille aura lieu dimanche, de 10 h 30 à 17 heures, à la salle des fêtes. Au programme : à 10 h 30, initiation à l'art floral ; à 12 h 30, repas ; à 14 heures, démonstration d'art floral et découverte du jeu de quilles de six ; concours soumis au vote du public pour décerner plusieurs prix : celui de la plus belle citrouille, l'inattendue, le poids de la citrouille, la plus belle composition avec cucurbitacées et la plus belle composition florale avec contenant ; arrêt des votes à 16 h 30 ; à 17 heures, fin de l'exposition, annonce des résultats et apéritif.

@

Publié le 01/11/2010 03:48 | LaDepeche.fr

Francescas (47) : La bonne soupe de citrouille servie par les bénévoles


Les bénévoles du syndicat d'initiative, la main aux fourneaux, ont régalé les convives.

Couleurs et saveurs d'automne pour le repas servi par les bénévoles du syndicat d'initiative dimanche soir. Convives qui ont pu apprécier la soupe de citrouille, les châtaignes grillées accompagnées du bourret. Occasion de discuter autour de l'oiseau bleu, avec la projection d'un film-reportage sur la vie dans une palombière. Soirée conviviale toujours très attendue./Photo DDM, Paulette Guerrini.

@

Publié le 31/10/2010 03:49 | LaDepeche.fr

Miglos (09) : Quand les jeunes préparent Halloween


Des citrouilles de taille./Photo DDM.

A Miglos, les adeptes d'Halloween n'auront aucune difficulté cette année à trouver des cucurbitacées à leur goût pour fêter ce déguisement de Jack O'Lantern, venu des brumes d'Irlande et fêté entre le 31 octobre et 1er novembre. La nature en a produit à foison et l'on s'attend à un défilé d'artistiques visages grimaçants creusés dans les citrouilles à travers les rues des villages.

Une façon ludique de marquer les fêtes et vacances de la Toussaint.

@

Publié le 25/10/2010 09:57 | LaDepeche.fr

Soual (81) : Concours de la plus belle citrouille


Une soirée festive et gourmande le 30 octobre/Photo DDM

La MJC de Soual lance une invitation à faire la fête le samedi 30 octobre à partir de 17h à la MJC. A cette occasion un concours de « la plus belle citrouille » est organisé. « A 18 h, la plus belle citrouille sera élue aux votes des personnes présentes lors de la présentation. Les trois premières se verront décerner un prix » annonce- t- on du coté de l'équipe de la MJC. Un « énorme » gâteau de bonbons attend le 1 er prix. Bulletin d'inscription à votre disposition à la MJC.

@

Publié le 24/10/2010 12:18 | LaDepeche.fr

Nègrepelisse (82) : Il donne sa récolte aux Restos du cœur


Ernest Toniolo, monsieur citrouille.

Depuis trois ans, Ernest Toniolo met toujours autant de passion à cultiver son jardin. Dans quel but ? Alimentaire, mais surtout pour faire plaisir à ces proches, ses voisins, mes également aux Restos du Cœur. Cette année encore, ce sont plus de 200 kg de citrouilles longues, qu'Ernest Toniolo a gentiment offert à l'antenne de Nègrepelisse afin d'en faire profiter les personnes dans le besoin. « Cela me fait plaisir de leur donner des citrouilles. A mon âge, 86 ans, je jardine un peu moins mais c'est bien de voir des gens heureux.

Engrais naturel

Pour avoir de bons fruits ou légumes, mon conseil est de mettre aux racines des orties et les recouvrir de terreau. Les orties sont un très bon engrais naturel que je ramasse dans les fossés à côté de chez moi. Il y en a partout! Cette recette est très efficace si on arrose comme il se doit », explique Ernest Toniolo. Dans sa vie, il aura presque tout fait comme profession : de l'agriculteur au commerçant en passant par employé aux abattoirs de Montauban. Le retraité consacre désormais son temps au jardinage et à ses poulets. Sa générosité est salutaire.

@

Publié le 18/10/2010 11:17 | LaDepeche.fr

Mongausy (32) : Citrouill'art, troisième édition


Marianne a initié cette fête à la citrouille./Photo DDM Maia Alonso.

Pour la 3e année, le village se met en fête pour célébrer la saison des citrouilles, les samedi 23 et dimanche 24 octobre. Le millésime 2010 promet de belles surprises, les plus surprenantes cucurbitacées ont été cultivées avec amour par Marianne et Karel qui, chaque année, enrichissent leur collection de nouvelles variétés. Les peintres de la région en profitent pour se rencontrer et offrir aux yeux des visiteurs leur production accrochée aux cimaises de la salle des fêtes sur le thème de l'automne. Il y aura des ateliers pour les enfants (peinture, dessin) mais aussi, pour la 1re fois, un atelier de création de chapeaux extraordinaires. Pendant que les enfants déborderont de créativité, les parents pourront se détendre à la buvette.

@

Publié le 16/10/2010 03:54 | LaDepeche.fr

Le Fossat (09) : Une citrouille de 40 kg


Robert Razès et sa citrouille au lotissement Monplaisir./Photo DDM.

« Oh, t'as vu ce melon ! » s'exclame un enfant, le cartable sur le dos. « Le melon ! Quel melon ? Mais ce n'est pas un melon, rétorque Robert Razès, de son jardin, c'est une citrouille mon petit. » Et quel morceau ! Dûment pesée, la balance a livré son verdict : 40 kg. « C'est la première fois que j'en ai une comme ça, mais le meilleur c'est que je ne l'avais pas vue au début, elle se cachait sous ses immenses feuilles. Après je l'ai arrosée, une centaine de litres d'eau par semaine, mais sans engrais ni fumier. » Née d'une graine perdue, elle a profité jusqu'à maintenant et stoppe là sa progression. « Il ne reste plus qu'à la découper et faire la distribution. »

@

Publié le 14/10/2010 09:01 | LaDepeche.fr

Fleurance (32) : Une citrouille de 60,3 kg



Robert Scudellaro avait remporté il y a quelques jours le concours de la plus grosse citrouille à Miradoux avec un spécimen de 59 kg. Aujourd'hui, ce retraité de Montestruc est fier d'en présenter un autre, de 60,3 kg, qui n'était pas encore assez mûr pour le présenter au concours. « Travailler mon jardin, c'est devenu ma passion. Cela occupe mes après-midis et mes soirées », confie-t-il.

@

Publié le 10/10/2010 03:47 | LaDepeche.fr

Pavie (32) : De très grosses citrouilles


Jean Richiardone est admiratif devant ses beaux spécimens de citrouilles./Photo DDM.

Depuis 1996, date de son entrée dans le club des retraités, Jean Richiardone pratique le jardinage et récolte de beaux légumes. « Mon plaisir c'est le jardin », raconte-t-il. En près de quinze ans de pratique, il a déjà eu le bonheur d'avoir de belles récoltes mais des citrouilles aussi grosses, il n'en avait encore jamais vu. C'est en bordure de sa parcelle que trônent trois beaux spécimens, au milieu de quelques autres plus petits. La plus grosse pèserait, selon lui, autour de 30 kg et les deux autres 20 kg environ chacune. C'est la fin de la saison mais il reste encore quelques belles traces d'un potager luxuriant : tomates, haricots, aubergines, etc.

@

Publié le 06/10/2010 14:36 | G. Bringuier.

Bagnères (65) : La nature est généreuse


Jean-Pierre devant ses « couyes » géantes./Photo G. B.

La nature nous réserve souvent de sacrées surprises ; elle ne cesse de surprendre, même les plus blasés. C'est ce qui est en train d'arriver à un brave Bagnérais, jardinier amateur, Jean-Pierre Baglan, qui assiste à un spectacle incroyable : la croissance exceptionnelle de deux citrouilles, côte à côte, qui, déjà, atteignent le poids respectable de plus de 60 kg et qui continuent à grossir tous les jours.

Déjà, il faut savoir que le lopin de terre qui sert de potager à Jean-Pierre et à sa famille se situe en plein milieu du quartier Clair-Vallon, une centaine de mètres carrés à deux pas de la salle des fêtes du quartier, au milieu des cités, entourés de garages. Pas forcément un site idéal : Un portail cadenassé en garde l'entrée et une clôture modeste en protège les cultures. Certes, il fournit les légumes à la famille Baglan et il permet à Jean-Pierre de s'adonner à sa passion : jardiner. De là à récolter des phénomènes, c'est la grande surprise car notre jardinier reste très respectueux de la nature : il n'utilise pas de produits chimiques pour traiter ses cultures, tout est « bio », comme l'ont dit maintenant. Alors, pourquoi ces deux citrouilles « géantes » au beau milieu du carré des cucurbitacées ou d'autres exemplaires, de taille normale, poussent ? Seule dame nature en possède le secret. « Il y a quelques années, j'avais récolté des tomates énormes, se souvient Jean-Pierre, au même endroit. » Y a-t-il une coïncidence ? Dans tous les cas, pour le jardinier, il se pose un problème : que va-t-il faire de ces « couyes » (NDLR : c'est le nom en patois de la citrouille et celui que l'on attribuait, dans le passé, pour désigner un touriste car avant de revenir chez eux, ils repartaient avec une citrouille sous le bras !) Plus pratiquement, Jean-Pierre pense qu'il fera cadeau de ses phénomènes à une institution ou aux cuisines municipales pour en faire profiter les aînés bagnérais !

@

Publié le 05/10/2010 10:03 | LaDepeche.fr

Maubourguet (65) : Digne de Cendrillon !


Un bel échantillon !/Photo J. N.

Raymonde cultive ses citrouilles et trouve un vif plaisir à se promener dans son champ et d'admirer formes et couleurs ; « elles sont jolies », dit-elle simplement. Il est vrai que la vue d'une belle citrouille, à grosses côtes, fait rêver, et déjà on ne peut s'empêcher de penser à Cendrillon. La citrouille a ce pouvoir-là, de faire imaginer et rêver. Sur les marchés et divers étals, elles seront bientôt présentes et vous pourrez alors penser à… qui de la décorer… qui de la creuser pour y faire une bonne soupe…

Eh oui ! elle peut aussi se transformer en soupière ! Et quelle que soit sa préparation culinaire, elle est le légume d'automne savoureux.

@

Publié le 14/09/2010 11:33 | LaDepeche.fr

A Loubens (09), les citrouilles disparaissent



Patrick Rousse est agriculteur au hameau de Rozies. Au printemps, il a décidé de planter sur un tas de bon terreau quelques pieds de potirons de la variété rouge vif d'Etampes. Une production destinée à la consommation familiale mais aussi à la traditionnelle fête d'Halloween via Joshua, son neveu âgé de 6 ans qui s'est associé à la culture. Les plants ont donné de pesants fruits orange mais depuis quelques temps, la récolte disparait étrangement. Est-ce le fait d'un acte malveillant ou d'un randonneur qui aurait confondu cette culture domestique avec des fruits sauvages ?

Toujours est-il que la moitié de la récolte soit une bonne dizaine de citrouilles a été subtilisée. Patrick remarque que les fruits restants ont été savamment retournés, certainement pour en activer le mûrissement, afin de venir les prélever plus tard. La plantation se trouve à la sortie du hameau, dans un pré bien exposé, au bord du sentier de randonnée du Pech. Peut-être que cette information permettra de préserver le reste de la récolte et de retrouver la piste des fruits disparus.


RECETTES :

Mesturet :

Ingrédients (pour 4 personnes) :

750 g de pulpe de citrouille rouge
150 g de farine de maïs
150 g de sucre
2 GROS oeufs
1 dé à coudre de sel
1 zeste d'orange et un zeste de citron
1 verre de rhum ambré (à défaut ... on l'a remplacé par du bourbon)
75 g de beurre

Préparation :

Couper la citrouille en dés et la faire fondre lentement avec un doigt d'eau dans une casserole.
Remuer régulièrement ;
Egoutter
Mélanger dans une jatte : la farine, le sucre, les zestes râpés et oeufs battus et l'alcool.
Incorporer l'ensemble à la pulpe de citrouille.
Beurrer généreusement un moule (ou prendre un moule anti adhérent !) le garnir de la pâte et mettre à four doux (130°) pendant une heure et demie
Au bout de la première demie-heure, passer un peu de beurre fondu sur la surface du gateau pour obtenir une croûte molle et très colorée.
Déguster !

(recette : bill et marie - overblog)

@

Velouté de potiron

Préparation : 30 min Cuisson : 45 min
Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 quartier de potiron
- 1 gros oignon
- 1 brique de crème fraîche liquide
- sel, poivre
- muscade en poudre
- un peu d'huile
- persil ciselé

Préparation :
Couper la chair de la courge en gros dés.
Couper l'oignon en lamelles et le faire revenir dans une cocotte avec un peu d'huile.
Ajouter les dés de courge dans la cocotte et recouvrir d'eau (juste au niveau de la courge, pas plus).
Laisser bouillir environ 45 min à 1 h, quand la fourchette rentre facilement dans un dé de potiron.
Mixer le tout. Verser la crème liquide, saler, poivrer et ajouter de la muscade selon votre goût.
Au moment de servir, parsemer de persil ciselé.

(recette : marmiton.org)

@

@




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement