Cartes de voeux "1900"

La coutume veut... que l'on puisse envoyer ses voeux... jusqu'au 31 janvier !

En veux-tu ?... En voilà !

Voici une sélection de cartes vieilles d'une centaine d'années pour la plupart, plus quelques-unes de 1950 pour faire référence à notre année fétiche.

En Grande-Bretagne, en 1840, l'apparition du premier timbre-poste facilita l'échange de courriers. Peu après, la découverte du procédé de lithographie popularisa l'envoi des cartes de Noël. Ces cartes en couleurs étaient décorées de gui, de houx, de crèches ou encore de sapins enneigés. Elles étaient envoyées durant la période de l'Avent, et avaient pour fonction de souhaiter un Joyeux Noël mais aussi une bonne année par la même occasion.

La coutume anglaise se répandit dans toute l'Europe, et il devint à la mode en France d'envoyer une «Carte de Noël». Qui prit une nouvelle dimension après la disparition d'une coutume française ancestrale : la visite de nouvel an. Toutefois, il était courant de s'abstenir d'une visite en laissant, pour preuve de son passage, une carte de visite. C'est ainsi qu'apparut l'habitude de remettre au concierge du domicile de ses proches le 1er janvier une carte de visite sur laquelle on avait écrit une formule de voeux.

 

Des cartes annuelles

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

1907

1908

1909

1910

1911

1912

1913

1914

1915 (marquée par la guerre 14-18)

1916

1917

1918

1919 (l'Alsace française)

Des cartes géographiques

Nice

Carcassonne

Millau

Marseille

Nîmes

Toulouse

Bordeaux

Montpellier

Clermont-Ferrand

Perpignan

Paris

Avignon

Des cartes "1950"

A la bonne vôtre !...

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement