Du Bruc à Ricardens

Actualités juillet 2011 (1)

Publié le 01/07/2011 09:27 | La Dépêche du Midi

La classe 61 s'est bien amusée

Le repas de classe des « 1961 » s'est bien déroulé… Les organisateurs avaient choisi d'appeler cette soirée « le rassemblement du 18 juin » !!! Plus de 70 personnes du canton de Graulhet, nées en 1961, se sont réunies pour fêter leurs 50 ans au foyer « l'Agora » à Graulhet. Les retrouvailles ont été fort sympathiques, chaleureuses et émouvantes. Les personnes présentes se sont retrouvées autour d'une bonne table suivie d'une soirée dansante. La fête s'est terminée très tard dans la nuit, tous sont repartis avec des souvenirs plein la tête.

@

Publié le 01/07/2011 09:26 | J-C Clerc

L'accompagnement scolaire cherche bénévoles

Elèves et accompagnants se retrouvent à la MJC, En Gach ou Crins. /Photo DDM, J-C C

Pierre Vioron et Saïd Mehdi seront attentifs aux résultats du diplôme national du brevet des collèges. Ils ne sont pas parents et encore moins élèves, mais vont surveiller les résultats de celles et ceux qu'ils aident au sein de la MJC. Une soixantaine de collégiens y ont bénéficié cette année de l'accompagnement scolaire. Cette action s'adresse à tous les jeunes Graulhétois, avec une attention particulière pour les élèves en difficulté scolaire, et s'oriente autour de trois axes : une aide au travail scolaire, un lien avec les familles est des activités culturelles. Si le nombre de personnes encadrant les jeunes diminue, la motivation est toujours là.

Aidés par deux étudiants

Depuis 2000, prenant le relais de l'AGIS, les élèves et les accompagnants scolaires se retrouvent autour des devoirs. Saïd Mehdi connaît bien le système. Cet étudiant en biologie en a bénéficié il y a quelques années. C'est pour lui une sorte de « retour d'ascenseur» avec la nouvelle génération et l'équipe de la MJC. Pierre Vioron lui est un jeune retraité. « Je m'étais toujours dit qu'une fois que j'aurais du temps libre je ferais cela» explique l'ancien ingénieur chimiste. « On a chacun notre méthode» souligne Saïd qui pourrait être son petit-fils. Les deux « scientifiques» bénévoles sont aidés dans leur mission par deux étudiants et Aoife, jeune irlandais qui effectue son service volontaire européen à Graulhet.

Tous les accompagnateurs ont leur bac et un goût certain pour la transmission des savoirs et des méthodes de travail. Mais l'équipe reste encore réduite face aux besoins. « Une des animatrices va partir. Elle sera remplacée par un autre animateur, polyvalent… Mais ont compte beaucoup sur les bénévoles» confie Chantal Chapus, responsable du secteur jeunesse en recherche de nouveaux volontaires. Tous auront un œil sur les résultats et réfléchissent aux moyens d'améliorer encore le service l'an prochain par exemple par un aménagement des horaires. Savoir toujours se remettre en question et tendre vers l'excellence… Voilà peut-être une des clefs de la réussite !

@

Publié le 01/07/2011 09:59 | La Dépêche du Midi

Vabre : Le gendarme Jacques Régnier quitte la brigade

Le gendarme Jacques Régnier (au centre) et son épouse ont écouté le capitaine Berthoumieu dans son allocution.

Arrivé à la brigade de Vabre en 2009, il y a 2 ans, le gendarme Jacques Régnier, les valises à peine défaites, les referme pour la nouvelle gendarmerie de Graulhet. Lors d'une sympathique réunion de départ, le capitaine Serge Berthoumieu a dit avec élégance et humour tout le bien qu'il pensait de ce gendarme: « Lorsque est arrivé ici cet homme dans la cinquantaine, avec 35 ans de service, je me suis demandé s'il venait à Vabre en pré-retraite...! Quelle erreur! Avec une expérience avérée, un grand sens du professionnalisme et connaissant vraiment le métier, Jacques Régnier nous a vite fait comprendre que son ancienneté était plutôt un atout. » Le capitaine Berthoumieu a évoqué en le regrettant, le manque de facilité pour les épouses, les appartements peu pratiques qui poussent parfois celles-ci à souhaiter pour leurs époux une affectation plus en rapport avec leur vision d'une autre vie familiale. Le gendarme Jacques Régnier apprécié de la population pour son calme et son sens de la mesure a remercié ses invités en précisant qu'il avait trouvé les habitants cordiaux et la région plaisante. Sachant que le gendarme Sans quitte aussi dans quelques jours la brigade, les Vabrais commencent à s'inquiéter de cette hémorragie dans les rangs de sa gendarmerie .

@

Publié le 02/07/2011 11:43 | G.D

Gros succès du 3e meeting de natation

Un troisième meeting avec des conditions météo idéales./Photo DDM

Tous les clubs du département ainsi que les fidèles comme Lannemezan, Oloron et des nouveaux venus Brive, Balma et Castelnaudary ont contribué à ce que cette troisième édition du meeting de natation de Graulhet fasse le plein de participants et que la journée se déroule dans une ambiance sportive et festive.

Près de 280 nageurs à partir de 10 ans, 149 courses, 112 podiums, 200 repas confectionnés et servis: les chiffres sont là pour illustrer le rythme tenu tout au long de la journée par les organisateurs et les bénévoles de la section Natation du Sporting. Coté sportif, quelques nageurs de niveau national et une pléiade de niveau régional, se sont disputé les meilleurs temps et ont offert un beau spectacle. Mais le plus de ce meeting est d'accueillir également les plus jeunes et les moins performants pour un moment «plaisir» qu'ils ont pour une fois l'occasion de partager avec parents et amis. Tous les nageurs ont également reçu des présents qui leur donneront surement envie de revenir, et, aux dires des dirigeants au moment du départ, cela a déjà fait son effet puisque tous ont déjà noté la date du 24 juin 2012, en promettant de faire bonne publicité dans leurs régions respectives.

@

Publié le 02/07/2011 11:43 | La Dépêche du Midi

Le Sporting jouera en Fédérale 2

Les lampions du centenaire se sont bien éteints sur une descente en Fédérale 2./Photo DDMArchives.

L' espoir était mince, mais après deux mois d'attente, il a été déçu. L'info officielle est tombée hier en fin d'après-midi lors du Congrès national de Versailles; le Sporting jouera la saison prochaine en Fédérale 2. La fédération n'a pas prononcé de rétrogradation de club de Fédérale 1 par l'intervention de la DNACG, qui aurait permis aux Graulhétois d'être repêchés, comme ils l'ont été il y a deux ans. Le président Pierre Cathalau, qui a fait le déplacement en Ile de France, a pris note. «L'objectif, avec le groupe de joueurs qui sont restés fidèles au club, sera de relever le défi de la remontée en F1 dès la fin de saison prochaine. Par le recrutement, nous nous sommes donnés les moyens sportfs. Si certains départs sont logiques, compte tenu du contexte, ceux, très tardifs, de Gratton et Sales, sont regrettables et nous pénalisent».

Le Sporting connaitra sa poule ce samedi mais pourra compter sur un budget compétitif pour tâcher de bien figurer.

«Les bénéfices du centenaire et du match international en moins, nous allons devoir nous montrer rigoureux sur les dépenses. Le budget sera revu en baisse».

Une douzaine de départs

Principaux départs à ce jour, ceux de Benjamin Rioux (Colomiers), Benjamin Sales (Limoges), Emmanuel Bleys (Blagnac), Kévin Thiry (Blagnac), Mihaï Bageag (Oyonnax), Jordy Revallier (?), Ludovic Quezel (Fctt), Cédric Squassina (Gaillac), Florian Auriac (Lavaur), Julien Barbara (Arret), Mathieu Gratton (Blagnac), Nikoloz Giorgadzé et Mathieu Majeau.

Une douzaine d'arrivées viendront compenser ces départs, dont celle de l'ailier Jordy Garcia, de retour au club après un an passé en Australie.

Plus une première ligne complète, quatre 3e lignes, un ouvreur et plusieurs trois-quarts. Benoit Bellot et Renaud Gély restent entraîneurs, avec Patrick Roca qui intègre l'équipe technique. G.D.

@

Publié le 04/07/2011 08:08 - Modifié le 04/07/2011 à 10:02 | Pierre-Jean Pyrda

Lisle-sur-Tarn : Deux familles tarnaises blessées dans une collision frontale

Les pompiers viennent d'évacuer le dernier blessé. Il leur a fallu 1h30 pour désincarcérer les occupants de la Renault Clio à bord de laquelle se trouvait un Albigeois et ses quatre enfants./ Photo DDM, Marie-Pierre Volle

Le plan rouge a failli être déclenché samedi soir sur la RD 999, suite à la collision frontale qui a fait 8 blessés dont 3 graves. Les victimes sont deux familles d'Albi et Graulhet. La gendarmerie de Rabastens a ouvert une enquête.

Les vacances scolaires ont bien mal commencé pour deux familles tarnaises. Le grave accident qui s'est produit samedi soir à Lisle-sur-Tarn (lire notre édition de dimanche) a en effet impliqué 9 personnes, dont 6 enfants âgés de 3 à 13 ans. Le bilan définitif fait état de 8 blessés, dont 3 gravement atteints, et une personne indemne. Les victimes, acheminées par les sapeurs-pompiers sur les hôpitaux d'Albi et de Toulouse-Purpan, pour les cas les plus sérieux, sont originaires d'Albi et de Graulhet. Vers 21 h 45, deux voitures sont entrées en collision sur la RD 999, dans la côte de « Bongen ».

Une Renault Clio descendait cette portion sinueuse qui traverse la forêt de Sivens. Au volant, Rachid Boualam, 39 ans, un Albigeois qui avait ses quatre enfants à bord : Wassila, 13 ans ; Elies, 11 ans ; Yacine, 8 ans et Sephora, 6 ans.

Pour une raison que l'enquête des gendarmes de la COB de Rabastens devra établir, la Clio s'est déportée sur la gauche dans une courbe, venant percuter de plein fouet une Renault 19 se dirigeant vers Gaillac. Ce second véhicule était conduit par Lionel Azzopardi, 40 ans, de Graulhet. A ses côtés, Maïté Maximilien, 46 ans (cette Graulhétoise est la seule qui soit sortie indemne) et sur la banquette arrière, deux enfants : Charlotte Azzopardi, 11 ans et la petite Melissa Traikia, 3 ans qui, par chance, n'a pas été hospitalisée (vue par un médecin, elle a pu être récupérée par son papa).

Le conducteur de la R 19 et sa fille de 11 ans, évacués sur Toulouse, ont pu sortir de l'hôpital Purpan ce dimanche. Les sauveteurs ont mis près d'une heure et demie à désincarcérer trois des cinq occupants de la Clio. Le père était toujours en réanimation hier soir, à l'hôpital d'Albi d'où ses deux filles ont pu sortir dans la journée. Plus gravement touchés, ses deux fils de 8 et 11 ans sont toujours en pédiatrie, à Purpan, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Entre 22 h 30 et 0 h 45, la RD 999 a été coupée dans les deux sens, le temps d'évacuer les blessés et pour les gendarmes de dresser toutes les constatations utiles. Sur les lieux, le chef d'escadron Patrick Serra, commandant la compagnie de Gaillac et l'adjudant-chef Pascal Gaudin, de la COB de Rabastens informaient de la situation Frédéric Soulié, adjoint au maire de Lisle-sur-Tarn. Cette RD 999 a confirmé, une fois de plus, qu'elle était une des routes les plus accidentogènes du Tarn. Le 3 décembre 2010, une collision dans cette même côte de « Bongen » avait coûté la vie à un Montalbanais de 19 ans. En ce début de vacances d'été, redoublez de prudence, et adaptez votre vitesse, surtout si vous avez des enfants à bord.

50 personnes mobilisées

Cet accident a mobilisé une cinquantaine de personnes. Le dispositif du Codis comprenait 30 sapeurs-pompiers venus de 9 centres de secours (Gaillac, Lisle, Cahuzac-sur-Vère, Salvagnac, Albi, Castelnau-de-Montmiral, Rabastens, Saint-Sulpice, Saint-Juéry), avec deux médecins, une infirmière, un chef de groupe et un chef de colonne. 7 ambulances et un véhicule de secours routier ont été engagés. Le plan rouge aurait-il pu être activé? «Ce plan induit une notion de blessés ou de possibilité d'évolution de blessés. Là, on était à la limite du déclenchement du plan rouge», répond le chef de salle du CTA/Codis, le centre de traitement de l'alerte basé à Albi. Le Smur d'Albi a envoyé une équipe d'urgentistes pour prendre en charge les blessés les plus graves, en liaison avec le CHR de Purpan.15 gendarmes de la compagnie de Gaillac étaient sur place.

@

Publié le 04/07/2011 08:23 | La Dépêche du Midi

Semaine découverte à Gym et Fitness

Plusieurs activités sont à découvrir durant une semaine.

Les animateurs de gym&fitness vont proposer de découvrir gratuitement les différents cours dispensés chaque jour.

Ils débuteront la semaine du 04juillet au 08 juillet. Au programme, le matin, gym de 9 à 10h le lundi le mardi et le vendredi, le soir, gym à 19h45 le lundi à 19h30, le mercredi à 19h30 le jeudi. Des cours de découverte step sont annoncés pour le lundi à 19h, des cours cardio renforcement musculaire le mardi à 19h15. N'hésitez pas a venir les rencontrer, a venir tester les possibilités de l'association, toute l'équipe attend les personnes qui veulent découvrir de nouvelles activités au 10 rue de l'Artisanat à Graulhet.

@

Publié le 05/07/2011 08:53 | J-C Clerc

Prévention routière : Finale graulhétoise au Forum

Les jeunes finalistes et leurs encadrants. /Photo DDM, J-C C.

C'est au forum de Graulhet que s'est déroulé cette année la finale départementale du concours de la sécurité routière destiné aux élèves des classes de CM1 et CM2 de l'ensemble du département. Pour une fois le traditionnel circuit d'Albi a été abandonné au profit du forum pour rendre hommage au travail accompli par les policiers graulhétois durant de nombreuses années avant la fermeture du commissariat.

Ils étaient près d'une quarantaine de participants venus des quatre coins du département à passer trois épreuves. Avant ce jour «J» ils ont participé à un concours sur la prévention routière au seins de leurs établissements respectifs. Seuls les meilleurs élèves ont pu décrocher le sésame pour participer à cette finale.

La première des épreuves de cette finale était théorique et les deux suivantes étaient des épreuves « pratiques» avec la maniabilité de vélo et l'évolution sur un véritable circuit comprenant panneaux de circulation et feux tricolores.

En fin de journée la remise des prix s'est effectuée en présence du Sous-Préfet du Tarn, du directeur de la DDSP (direction départementale de la sécurité publique), des responsables de la Sécurité routière et de la Police nationale et de la gendarmerie.

Tous ont tenue a souligner l'importance de cette action auprès des jeunes pour que le nombre de mort sur les routes continue de décroître grâce à une attitude responsable. Un des prix a été remis par Nassim Derdour, jeune graulhétois ayant remporté le concours l'an dernier.

Podium . Cette année la première place a été décochée par Hugo Iglesias (Carmaux) avec 91 points suivi de Remy Colombié (Mazamet) avec 90,5 puis Sarah Reynes (Albi) 88 points, Saïd Beiden (Carmaux) 87 points, Clara Rouanet (zone gendarmerie) 86,50 points et Victor Pelegri (Castres) avec 85,50 points.

@

Publié le 05/07/2011 08:53 | La Dépêche du Midi

Média : les «d'jeuns» de R d'Autan récompensés

Les «d'jeuns» de R d'Autan récompensés

Depuis septembre dernier la radio R d'Autan ouvre ses ondes à un groupe de jeunes du Lycée Clément de Pémille à travers une émission « 30 minutes D'jeuns » aujourd'hui récompensés au niveau national.

Chaque semaine autour d'Olivier Lopez, infirmier scolaire, ils débattent et échangent autour de sujets d'actualités ou de société. Parrainés par la radio associative ils ont décidé de participer au premier concours national radiophonique « Paroles partagées » réalisé en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication. Ils y ont été récompensé par un second prix pour une de leur émission diffusée en mars dernier dans laquelle une dizaine d'entre eux traitent de leur relation avec le cannabis et proposaient une lecture politique et sociétale de la question des drogues autour d'un expert placé dans une posture d'accompagnement distancié et objectif d'un débat réellement ouvert. Ce prix reconnaît tant l'excellence de leur travail que la qualité et la simplicité d'une action menée en milieu scolaire à la fois instrument pertinent d'émergence d'un parole intelligente et intelligible et outil de croisement et de constructions de savoirs.

@

Publié le 06/07/2011 08:16 | La Dépêche du Midi

Grand millésime pour les fêtes de la Trucarié

Les fêtes de la Trucarié auront été, comme les quarante-six éditions annuelles précédentes : un succès populaire.

La qualité de l'orchestre de la famille de Michel qui a animé les deux soirées n'est pas étrangère à cette réussite.

Le dynamisme du comité des fêtes du président Serge Fontorbe, a permis de faire monter des centaines de graulhétois sur le hameau, qui, samedi, en fin d'après-midi a vibré au son des cuivres et des percussions de la banda Saint Sulpicienne des Pistons Flingueurs.

Une première appréciée qui a déjà donné des idées d'animation pour la quarante-septième édition.

@

Publié le 06/07/2011 08:16 | La Dépêche du Midi

Poule méridionale pour le Sporting

Les nouveaux ont été présentés au club.

Depuis samedi, le Sporting connaît sa poule de championnat de France de 2e Division Fédérale qui débutera le 25 septembre prochain. Graulhet évoluera en concurrence avec Bédarrides, Vallée du Girou, Mazamet, Céret, Thuir, Etoile Catalane, Agde, Lunel et Avignon-Le Pontet. Quatre clubs seront qualifiés pour les phases finales et les quarts de finalistes monteront en Fédérale 1. Le Sporting qui préparera le championnat par les rencontres de challenge de l'Essor, reprendra l'entraînement le 1er août et fera un stage en altitude du 25 au 28 août.

Les nouveaux joueurs

Lundi soir, les nouveaux joueurs et les juniors qui passent seniors, ont été présentés au Comité Directeur et à leurs nouveaux coéquipiers. Il s'agit de Lionel Albert, 3e ligne de Sor-Agout, Romain Bille, arrière, Romain Carel, 2e ligne, Benjamin Dumont, ouvreur, des Espoirs du CO, Nicolas Brosse, pilier, Quentin Bueno, talonneur, Jean-Baptiste Lépine, 3e ligne, Maxime Mandagaran, centre, Etienne Miechtry, pilier, des Espoirs de Colomiers, Vincent Costesrousses, centre, de Lisle sur Tarn, Mickaël Dejean, 2e ligne de Gaillac, Alexis et Jérôme Montbroussou, centre et arrière de Tarbes, Bertrand Moulin, 3e ligne d'Espalion, Grégory Guillemin, pilier qui revient de Rodez et Jordy Garcia, ailier qui revient d'Australie.

@

Publié le 06/07/2011 08:18 | G.D.

Basket : Nouveau président, nouveaux objectifs

Christophe Fagot, chef d'entreprise et président du basket local.

Loin des performances de haut niveau des féminines des années 1970, le basket à Graulhet suit son bonhomme de chemin en s'appuyant sur l'implication de passionnés. Tel Christophe Fagot, arrivé il y a trois ans à la tête de Bricomarché. Ancien président du basket d'Orthez, il vient de prendre la succession de Patrick Malgouyres à la tête de la section du Sporting qui comptait cette saison cent vingt-huit licenciés.

« Je sais que je peux compter sur un groupe en place et sur le travail réalisé par mon prédécesseur. Ma priorité sera de déléguer. Je suis chef d'entreprise, je siège à la Cci, et il sera important pour tout le club d'appliquer les règles qui le régissent, en y mettant plus de rigueur, qui est l'élément clef de tout bon fonctionnement. »

L'image du club

Un challenge se profile déjà, celui de l'augmentation des effectifs. « Nous envisageons de remonter une équipe senior féminine. En tablant sur 10 % de licenciés en plus. Le pourcentage n'est pas extraordinaire, mais il sera difficile à réaliser avec le changement de prise en charge au niveau des bons Caf ». Une autre priorité de Christophe Fagot, concerne l'image du club. « À ce titre, je tiens à un comportement exemplaire des seniors garçons. Ils sont la locomotive du club, l'équipe que tous les jeunes regardent.

Pour l'instant nous n'avons pas trouvé d'entraîneur. Autour du terrain j'espère aussi une implication forte des parents. Les objectifs sont de taille, mais c'est un investissement pour la ville et je reste persuadé que Graulhet a un gros potentiel pour l'avenir ».

@

Publié le 06/07/2011 08:25 | Jean-Claude Clerc

Rues d'eté : Le spectacle est dans la rue

Les artistes savent surprendre leur public.

Cirque, musique, marionnettes, théâtre, contes, danse, arts plastiques, vidéos seront au programme de la troisième édition du festival « Rues d'été» à Graulhet. Les 15 et 16 juillet plus de vingt compagnies seront programmées offrant 12 nouvelles créations dont de nombreuses graulhétoises et départementales. Ce festival familial et festif qui a cette année pour thème « le clown» réunit au fil des ans un public familial en proposant des spectacles pour toutes les tranches d'âge, des enfants aux adultes. Il se déroulera Place du Jourdain, Place Jean Moulin et Rue Jean Jaurès à Graulhet. En se situant au cœur historique de la ville il revendique le retour de l'espace public aux habitants, piétons, flâneurs, artistes, touristes, spectateurs et espère laisser une trace poétique et spectaculaire. Libre et gratuit, le festival permet à toutes les familles de profiter de moments inoubliables. Une attention particulière est portée à l'environnement, par l'intégration à l'organisation de principes et comportements éco-responsables !

Les compagnies

Cie Libellune (cirque) ; Cie Dandy Manchot (théâtre) ; Cie Jatoba (marionnettes) ; Cie de L'Hyppoféroce (marionnettes) ; La Meute (cirque) ; Cie Drôles d'idées (cirque) ; Les 2 Brayeurs de l'Altiplano (théâtre) ; Chorale La Rugissante (chansons) ; Les Vidéophages (théâtre-vidéo) ; Cie Gérard Gérard «Pyrame et Thisbé» (théâtre) Cie Drôles d'idées «Duo entre Actes» (cirque) ; Batucada Tougoudoum (musique) ; Cie CIA (théâtre) ; Cie François Dorembus (cirque-chanson) ; Wombéré Wombéré (musique) ; Anna/Mathias Cie (arts Plastiques) ; Fanfare P4 (musique).

@

Publié le 07/07/2011 08:55 | La Dépêche du Midi

Flash code pour les «prêt-à-poster»

Le Lyon d'or, le cuir, le sport, le patrimoine de la ville…

Dix thèmes ont été choisis pour la nouvelle édition des enveloppes « prêt-à-poster » aux couleurs de la ville.

Les photographies sont signées de Donatien Rousseau qui précise « Ces thématiques rappellent celle de l'ouvrage Graulhet, « Art de bâtir, art de vivre » ouvrage qu'il a réalisé avec Ferdinand Kerssenbrock ». Six milles enveloppes ont été éditées. Après Monestié la ville de Graulhet est la seconde du département à doter ses enveloppes de « flash code ». Ces pictogrammes, composés de carrés, peuvent notamment être décodés par des téléphones et offrir un contenu « enrichi » à l'utilisateur. De quoi offrir à son correspondant bien plus que les photos qui ornent ces enveloppes « prêt-à -poster ». Ces dernières sont disponibles à la poste de Graulhet mais aussi dans les autres agences du secteur.

@

Publié le 07/07/2011 08:55 | La Dépêche du Midi

La MJC aux couleurs de l'Irlande

Musiques et danses irlandaises.

C'est avec une soirée irlandaise que s'est close la saison 2010-2011 de la MJC. Les spectateurs ont retrouvé sur la scène Aoife, jeune irlandaise effectuant son service volontaire européen à Graulhet et son compatriote Gerry Carter. Ce dernier a offert un bouquet vert, blanc et orange de musiques traditionnelles et de compositions montrant toute la variété et la vigueur de la musique irlandaise d'hier comme d'aujourd'hui. Cette thématique irlandaise vient en complément du travail réalisé cette année pour Musiterrannée, pendant laquelle les violons du nord et du sud se mêlent.

L'ambiance était au rendez-vous, un air de Saint Patrick régnant dans la salle n° 18 désormais habituée à accueillir de petits spectacles vivants et beaucoup de musique. Elle dispose d'ailleurs d'un petit équipement de diffusion, sonorisation et éclairage permettant aux acteurs et musiciens de s'exprimer. Si on ne sait pas encore quelles sonorités y raisonneront l'an prochain, elle garde en elle le souvenir des rires et des gigues d'enfants et de grands parents au cours d'une soirée particulièrement réussie.

@

Publié le 07/07/2011 08:56 | J-C C

La ville prépare aussi le passage du Tour

Gilles Sanders et Florence Bélou présentant les t-shirts réalisés pour l'occasion./Photo DDM, J-C C

Cette année la ville ne sera pas une des étapes du Tour de France mais son passage suscite l'engouement de plusieurs associations comme celles de Graulhet qui compte bien réserver un bel accueil à l'événement sportif le 13 juillet. Aller de Blaye-les-Mines à Lavaur visiter la cité du cuir valait bien un joli détour. Si les coureurs sont attendus vers 15 h 37, la caravane, elle, passera dès 14 h 06. L'arrivée se fera par la route de Gaillac avant de prendre le boulevard de la casse, l'avenue Saint Pierre, le boulevard de Nagassié avant de filer vers Brousse et Lautrec. Le long du parcours deux buvettes seront proposées par des associations graulhétoises.

Un vélo géant

« La MJC et l'ACPG, l'association culturelle du pays Graulhétois, ont répondu à l'appel » explique Florence Bélou, adjointe au maire chargée des festivités, du tourisme et de l'agriculture. Les bénévoles de l'ACPG seront déguisés, rappelant qu'ils organiseront leur grand spectacle historique les 22, 23 et 24 juillet. Le carrefour de l'Europe quant à lui recevra un point d'accueil « VIP » pour les personnalités du Tour. Un verre de l'amitié y sera offert de 13 h 30 à 14 h 45 en présence des élus et de Gilles Sanders, ancien coureur professionnel qui connaît la région et va s'y installer. « À Lautrec il y a encore les bénéfices du passage télé qui a été important. On découvre la France par le Tour », souligne-t-il. Vu du ciel, les millions de téléspectateurs pourront découvrir un vélo géant sur la pelouse du stade Noël Pélissou. Plus de deux cent enfants du centre aéré de la Courbe le constitueront et en feront tourner les roues. À cette occasion ils porteront des t-shirts bleu, vert et roses spécialement réalisés pour l'occasion.

Ce passage du « Tour» apportera pendant quelques minutes une audience internationale. Une audience à capitaliser. Une occasion unique de donner une nouvelle image à une ville fière de son passé et tournée vers l'avenir.

@

Publié le 08/07/2011 09:10 | J-C.C.

Au programme du festival Rues d'été

L'édition 2010 place Jourdain a été un franc succès. /Photo Jean Mazelier.

«Rues d'Eté» proposera cette année deux jours de spectacles gratuits et de toutes formes : cirque, musique, marionnettes, théâtre, contes, danse, arts plastiques, vidéos… Dans la rue, au cœur de la ville de Graulhet. Le Festival sera précédé d'une convention - c'est-à-dire un stage-rencontre, ouvert à tous, - autour d'une discipline des arts du spectacle vivant. Cette année le thème sera « le clown ».

Désormais « Rues d'Eté « est porté par une association éponyme, qui a vocation à organiser dans son ensemble le Festival «Rues d'Eté» à Graulhet ainsi que d'autres événements de moindre importance au cours de l'année. Cette collégiale comprend vingt personnes, physiques et morales. Le jour « J « ils seront une trentaine à participer à cette action qui demande aux bénévoles du temps et des bras : fléchage, affichage, kakémonos mais aussi repas pour 120 personnes... Les tâches ne manquent pas !

« Le but est de créer une dynamique pour développer une animation culturelle et citoyenne sous la forme d'un événement convivial ouvert à tous. Libre et gratuit, le festival permet à toutes les familles de profiter de moments inoubliables « souligne Ariane Lelay, chargée de la communication du festival qui souligne qu'il s'agit là avant tout d'un festival « des graulhétois».

En accueillant cette année cinq compagnies graulhétoise - et 13 issues du Tarn, de la Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne - le festival se veut une vitrine de la création locale. Une attention toute particulière est aussi portée à la jeune création. « Il y aura 12 créations 2011 qui seront données ici pour la première fois. C'est un véritable challenge, mais nous sommes aussi là pour effectuer un travail de soutien explique Lucien Mazelier qui a en charge la coordination du festival.

Une autre évolution du festival est l'ouverture aux partenariats privés. Si l'événement est soutenu par la municipalité, l'ADDA du Tarn, le Pays ou l'Etat, il a aussi bénéficié de l'aide de l'entreprise Weishardt, quatrième producteur mondial de gélatine situé à Graulhet. Un autre signe de la maturité d'une équipe dont le travail suscite la curiosité, l'intérêt et l'admiration de milliers de spectateurs de tous âges.

@

Publié le 09/07/2011 10:44 | La Dépêche du Midi

Le songe photographique d'une Rue d'été

Jean Mazelier, artiste photographe

Dans le cadre du festival des arts de rue, « Rue d'Été », le week-end prochain, Jean Mazelier, artiste photographe, qui suit l'événement depuis ses deux premières éditions, a été pressenti pour réaliser le meilleur de ses clichés sur grand format. C'est ainsi que depuis quelques jours, il expose sur la vitrine des commerçants du centre ville, une vingtaine de 90x60 et 130x100, qui présente le « best of » du festival.

Les commerçants sont situés dans le périmètre proche des deux sites ou se produiront les artistes, les places du Jourdain et Jean Moulin. Une exposition qui fait déjà parler et donc parler du festival. Ce même festival qui va faire appel aux talents culinaires des femmes maghrébines de Crins, qui prépareront les repas pour les artistes dans les locaux de Pistil Circus.

@

Publié le 09/07/2011 10:45 | G.D.

«Raconte-moi Graulhet» labélisé

La majeure partie des cent cinquante figurants sur les gradins de la Bousquétarié.

Mardi soir a débuté le cycle des sept répétitions du spectacle historique « Raconte-moi Graulhet », une nouvelle fois présenté sur le site de la Bousquétarié, par l'Association Culturelle du pays graulhétois, les 22, 23 et 24 juillet prochain. Une bonne partie des cent cinquante figurants bénévoles recrutés par l'association étaient présents pour écouter les premières recommandations d'Alain Huc, président-scénariste. « Ce n'est pas un travail de routine. Pour chaque édition, nous remettons tout en question, à plus forte raison depuis que nous sommes titulaires du label qualité que nous tenons à conserver ».

Un audit du spectacle

Une distinction acquise après demande l'an dernier. « Le fait de l'avoir récupérée au premier coup, nous vaut l'étonnement du président de la Fédération française des fêtes et spectacles historiques (FFFSH). Il sera présent lors de la première représentation du vendredi, pour réaliser un audit du spectacle », se félicite Françis Auriol, vice-président-sonoriste de l'association.

« En ayant adhéré à la FFFSH, nous bénéficions de plus de communication, de plus de publicité pour notre spectacle. Les premières retombées sont là avec déjà la réservation de trois bus de spectateurs hors département. »

Le spectacle son et lumière qui présentera deux cents intervenants, sept cents costumes et autres matériels d'époque et des animaux exotiques, présentera de nouvelles scènes et d'autres seront retravaillées ou agrémentées. La famille d'Aubijoux, présente deux siècles en son château, en fera l'objet, ainsi que l'arrivée de la troupe Dufresne et mini-interprétation du Bourgeois-Gentilhomme de Molière.

@

Publié le 11/07/2011 08:29 - Modifié le 11/07/2011 à 10:48 | Jean-Marc Guilbert.

Castres : Les nouveaux employés du Leclerc préparent l'ouverture pour demain

La quasi totalité du personnel de l'hypermarché Leclerc qui ouvrira ses portes demain matin sur la route de Lautrec. / photo Thierry Antoine.

La centaine de salariés embauchée par l'enseigne Leclerc, route de Lautrec, a pris ses fonctions depuis quelques semaines afin que tout soit prêt pour l'ouverture prévue demain. Un magasin de nouvelle génération où les efforts d'économie d'energie se cachent dans les détails.

C'est demain matin à 8h30 qu'ouvrira le nouveau magasin Leclerc sur la route de Lautrec. Et ce n'est pas une mince affaire. Onze mois après le lancement des travaux, cet hypermarché de nouvelle génération va occuper une centaine de personnes embauchées par l'équipe de direction du patron David Primault. Un investisseur qui a souhaité donner une teinte de «modernité à la campagne», a son magasin: parements en bois, intégration paysagère ...etc pour une grande surface qui devrait drainer autour de 2500 clients par jour en moyenne. Un magasin qui a intégré naturellement de gros efforts sur la maîtrise des dépenses d'energie. De nombreux puits de lumière par exemple sont présents et une gestion raisonnée des éclairages est gérée par informatique: une partie des néons seulement s'allume à l'arrivée du personnel, le reste se déclanche à l'ouverture au public. Les zones plus «intimes» comme le textile par exemple, ou la parfumerie, bénéficient d'éclairages doux et ciblés. Dans le même esprit, explique David Primault: «Tous les rayons de produits frais conservés en température positive sont fermés automatiquement le soir, après le départ des clients. Cela évite de disperser inutilement du froid dans le magasin.» Au rayon surgelé, l'entreprise a aussi fait le choix des congélateurs fermés par des rideaux en plastique transparent.

D'ailleurs, en hiver, la chaleur produite par les groupes de froid, est récupérée pour chauffer une partie de l'hyper.

Des usages qui sont devenus naturels dans l'esprit des concepteurs de cettegrande surface, qui ont même installé une grosse cuve de récupération de l'eau de pluie pour alimenter les toilettes et l'arrosage des espaces verts du site. Un environnement où, à l'automne prochain, seront plantés 170 arbres environ.

S'intégrer dans la campagne de cette entrée de ville et montrer que l'enseigne Leclerc veut jouer la proximité: tel est l'objectif de l'équipe du magasin dirigé par Carinne Boulze et réalisé par David Primault, qui se recentre maintenant sur Castres puisqu'il a cédé son magasin Leclerc de Graulhet et se concentre donc sur l'Espace Culturel de la rue Villegoudou et ce nouvel hypermarché.

@

Publié le 11/07/2011 08:26 | La Dépêche du Midi

Don pour la musicothérapie

Mme Graissaguel remet un grand et gros chèque./Photo DDM

Catherine Graissaguel, présidente du Club Soroptimist «Graulhet Vallée du Dadou » a remis à l'association « Vivre ensemble » un chèque de 1 000€. Cette somme est le bénéfice du concert donné en l'Église Notre-Dame du Val d'Amour, le 27 mai dernier, pour financer des séances de musicothérapie. « Dès les premières notes musicales, le visage des patients atteints de la maladie d'Alzheimer est transformé », avait observé le personnel soignant. Cette constatation était allée droit au cœur des dames actives et volontaires qui composent le club Soroptimist. Il avait donc organisé ce concert et le public avait répondu à l'invitation. La remise du chèque s'est déroulée en présence des élus, le maire Claude Fita et ses adjoints MM. Biau et Peyre, le conseiller général Claude Bousquet, et des représentants de l'hôpital et de France Alzheimer 81.

@

Publié le 12/07/2011 07:52 | La Dépêche du Midi

L'ouverture du dimanche limitée

Le bureau de l'Union Départementale Interprofessionnelle des Commerçants du Tarn.

C'est à la Rigaudié que s'est tenue l'assemblée générale de l'UDICT (Union Départementale Interprofessionnelle des Commerçants du Tarn). Cheville ouvrière de l'accord départemental sur la limitation des ouvertures dominicales et jours fériés des commerces non alimentaires l'association par la voix de son président Bernard Barthe s'est félicitée de sa signature, le 24 mai dernier à l'unanimité des partenaires sociaux, et ce, sous l'égide de Dominique Maréchau, directeur de l'Unité Territoriale du Tarn.

Après avoir approuvé les rapports d'activités et financier 2010, les adhérents ont validé les orientations suivantes : obtenir un arrêté préfectoral de fermeture dominicale des commerces alimentaires de plus de 500 m2 dans le Tarn, alerter les maires sur l'existence de ventes au déballage non déclarées, veiller à ce que les commerçants et artisans ne soient plus « arnaqués » par des sociétés douteuses (annuaire, site internet...) et fédérer les associations de commerçants et les commerces indépendants. Le regroupement avec les départements voisins a même été évoqué afin de renforcer et améliorer la défense des PME et utiliser le service des impayés suite au renouvellement de la convention avec l'Office de Procédure Juridique de Castres.

L'invité d'honneur, Philippe Borieux, a présenté le réseau Tarn'com créé en début d'année et dont la finalité est de permettre aux commerçants d'augmenter la fréquentation des boutiques par une communication efficace. Ainsi Tarn'com a mutualisé les compétences de plusieurs entreprises tarnaises (multimédia, internet, vidéo, photo, marketing...) afin de simplifier l'accès à une communication et l'optimiser avec un budget maîtrisé. L'UDICT est favorable à cette initiative « car les boutiques doivent être identifiées comme des espaces dynamiques et accueillants ».

Pour elle « Le commerce de proximité doit garder une bonne image auprès des consommateurs et rester performant face à la grande distribution en périphérie des villes».

@

Publié le 12/07/2011 10:17 | La Dépêche du Midi

La Courbe : 200 enfants pour un vélo géant

Rendez-vous pour le direct en début d'après-midi, mercredi. /DDM.G.D.

« Le plus dur, c'est de faire tourner les roues! » Reconnaît Katia, directrice du premier séjour estival au centre de loisirs de le Courbe géré par l'Amicale Laïque de Graulhet. Depuis le début du mois, 200 enfants et leurs animateurs préparent le passage du Tour de France du 13 juillet, en répétant un numéro qui sera filmé d'hélicoptère et d'en haut sur le terrain du stade Noël Pélissou. Ils ont entre 6 et 9 ans et s'appliquent à reconstituer un vélo géant, cadre, fourche, roues et guidon, tracé sur l'herbe par les services municipaux. La mairie les a équipés de tee-shirts et casquettes multicolores, confectionnés pour l'occasion.

@

Publié le 12/07/2011 10:18 | La Dépêche du Midi

14 juillet : feu d'artifice jeudi soir à Nabeillou

Le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sera donné cette année sur le lac de Nabeillou à la tombée de la nuit. Bien entendu un bal populaire sera donné à cette occasion. Les buvettes quant à elles seront assurées par les associations Autosport passion et le Sportging club graulhétois.

@

Publié le 12/07/2011 10:18 | La Dépêche du Midi

Retour place Jourdain

L'an dernier les remises avaient eu lieu place Bosquet.

Mercredi 13 juillet au soir ura lieu la traditionnelle prise d'armes sur la place du Château. A cette occasion diplômes et galons seront remis aux soldats du feu . « Cette année nous avons souhaité associer la Police nationale qui fera ses adieux à la population graulhtéoise « explique le capitaine Christian Mercier, chef du centre de secours. L'événement sera recentré sur la place du Jourdain. Après la cérémonie place du château le cortège empruntera la rue Voltaire, le quai Raspaïl puis l'avenue Gambetta avant de descendre au Jourdain. Bien entendu l'OBFG (Orchestre Batterie Fanfare de Graulhet Tarn) sera présente. L'embrassement du pont devrait avoir lieu vers 22h30. Le bal du 14 juillet et le feu d'artifice auront lieur quant à eux le lendemain, 14 juillet autour du lac de Nabeillou.

@

Publié le 13/07/2011 09:33 | La Dépêche du Midi

Michel Cuxac repart pour une 7e saison

Michel Cuxac, Jean Pierre Vetter et Patrice Insa à la tête du club. / DDM archives G.D.

L'assemblée générale du Football Club Graulhétois a réélu Michel Cuxac à la présidence du club pour la 7e fois. Un mandat durant lequel, le FCG va organiser les festivités de son centenaire, annoncés pour mars 2012.

Au titre de l'exercice précédent, ont été notées, les bonnes performances des séniors 1, qui ont terminée 5e de poule en ayant donné l'impression de pouvoir faire bien mieux, et surtout l'équipe 2 qui a assuré sa montée en 1e Division départementale. Mention encore pour les jeunes de l'école de foot et les - de 15 ans en particulier, vice-champions du Tarn et vainqueurs de la Coupe du Tarn. Les entraînements reprendront début août à la Jonquière sous la direction de Patrice Insa pour l'équipe 1 et de Jacques Marquès pour l'équipe 2. Côté transferts, le club notre 4 départs pour 5 arrivées. A partir du 3 août, une permanence sera ouverte les mercredi et samedi après-midi pour les inscriptions.

@

Publié le 13/07/2011 09:34 | G.D.

Serge Bilé : journaliste chansonnier

Serge Bilé a acquis ses lettres de noblesse de journaliste, dans toutes les Antilles, avec l'interview choc de Nicolas Sarkozy en 2005, interpellé sur les questions de colonisation. Depuis 17 ans, ce Franco-Ivorien est le présentateur vedette du journal de 19h 30 sur RFO Martinique. « Journaliste c'est un métier, c'est aussi une forme subjective d'objectivité».

Serge Bilé, actuellement en vacances chez des amis dans la campagne tarnaise, n'est pas homme à renier ses racines, ni modérer l'intensité de ses engagements. « La question de l'esclavage interpelle tout le monde aux Antilles. Elle est difficile à évacuer. C'est un travail de mémoire envers les enfants a faire sans haine et sans complexes». Mais le journaliste est aussi écrivain, parolier, et cinéaste, ardent défenseur de la cause des noirs. Il est l'auteur souvent controversé de « Et si Dieu n'aimait pas les noirs » ou enquête sur le racisme aujourd'hui au Vatican, de « Noirs dans les camps nazis » qui s'est déjà vendu à 80 000 exemplaires,

« Blanchissez-moi tous ces nègres », « La légende du sexe surdimensionné des noirs» ou encore du film « Une journée dans la vie de Marie-Madeleine ».

Parfois, Serge Bilé laisse en marge ses thèmes lourds de passé et de présent pour écrire des chansons d'amour interprétées par des chanteurs antillais. Le premier CD a fait un tabac, un second va sortir. Avec peut-être quelques chansons écrites en collaboration avec son hôte tarnais, Jean Pierre Bonsirven. Des textes inspirés par la beauté des paysages. « C'est mon deuxième voyage dans le Tarn. Lors du premier, je n'ai jamais eu l'impression d'être dépaysé, tellement des chansons de Jean Pierre savent ouvrir les yeux. On s'aperçoit que la poésie peut avoir une portée très forte. Elle dessine des images que l'on retrouve dans la réalité ».

@

Publié le 14/07/2011 03:47 - Modifié le 14/07/2011 à 10:56 | J-C C.

La ville de Graulhet prête à passer en "zone gendarmerie"

La brigade locale est désormais dotée de deux véhicules flambants neufs. /Photo DDM, J-C C.

C'est ce samedi 16 juillet que les trente cinq militaires de la brigade autonome de gendarmerie de Graulhet seront au complet après leur arrivée progressive place Bosquet et une montée en puissance de la Gendarmerie dans la cité du cuir. Les premiers éléments précurseurs sont arrivés dès le premier mai et depuis une semaine les militaires prennent contact avec les commerçants dans le cadre de l'appropriation territoriale alors que les travaux de transformation de la gendarmerie se poursuivent à la caserne.

Le très bel immeuble, idéalement situé, s'est peu à peu transformé, les logements de fonction devenant bureaux et l'intégralité de l'électricité et du câblage informatique étant refaits. Trois chambres de sûreté ont aussi été construites et l'accueil agrandi.

La nouvelle gendarmerie assurera l'accueil des graulhétois et de l'ensemble de la population du canton. Cette brigade autonome sera ouverte 24 heures sur 24 avec un chargé d'accueil à l'entrée.

Le premier août prochain Graulhet passera donc en « zone gendarmerie» . Le système qui sera mis en place prévoit qu'au moins une patrouille roulante sera sur le terrain en permanence. La brigade autonome est d'ores et déjà équipée de ses six véhicules, dont deux flambants neufs. Elle compte trois Kangoos récents et une Clio et vient de recevoir un Tepee et une Mégane coupée spécialement équipés pour tous les types d'interventions. A bord on retrouve une unité d'identification des véhicules et des personnes recherchées reliée en permanence au fichier national. Les gendarmes y disposent aussi de micros, de quoi réaliser des barrages routiers ainsi que du matériel technique permettant de prendre empreintes digitales et génétiques. Un des trois Kangoos de la flotte de l'unité graulhétoise sera prochainement équipée de l'ensemble de ce matériel afin d'accroître encore le potentiel de la brigade.

@

Publié le 14/07/2011 11:27 | La Dépêche du Midi

Le panier du marché revient

La prochaine édition du « Panier du marché» aura lieu ce dimanche 17 juillet place Jourdain. Après une première édition et une spéciale « Fête des mères «, c'est un panier tout estival de devrait attendre les clients. Rappelons qu'à cette occasion les commerçants non sédentaires, sur la base du volontariat, offrent des lots qui constituent ce « panier «. Ce dernier est à gagner à l'occasion d'un tirage au sort qui aura lieu vers 11h30. Une réunion entre les commerçants et municipalité permettra à la rentrée d'affiner ce concept qui a déjà convaincu les clients dominicaux.

@

Publié le 15/07/2011 10:49 | La Dépêche du Midi

Le Tour de France d'Anne-Laure Galloux

Anne-Laure Galloux aux commande du DR400 de l'Aéroclub de Graulhet .

Du 18 au 31 Juillet Anne-Laure Galloux va participer avec une quarantaine de jeunes - dont seulement trois filles - à un tour de France... Dans les airs.

Tous les deux ans, la Fédération Française Aéronautique propose à ces jeunes pilotes de s'adonner aux joies de la navigation de précision en se posant dans des endroits aussi divers et variés que bases militaires, altiports ou aéroports internationaux. L'édition 2011 passera par Toulouse, Cazaux, La Roche-sur-Yon, Orléans, Montbéliard et Issoire.

Pour y participer la sélection se fait en deux parties. Tout d'abord, les participants réalisent une navigation avec plusieurs points à survoler avec des changements de direction précis, une altitude et une vitesse tenues avec rigueur et une consommation d'essence estimée avant le vol la plus exacte possible. Anne-Laure Galloux réalisé cette navigation de présélection en avril dans son aéroclub.

La deuxième partie s'est déroulée à Paris le week-end de la Pentecôte lors d'un rassemblement aérien. Ces épreuves théoriques portaient sur la mécanique du vol, la météo, la réglementation, ainsi que la préparation d'un vol et une évaluation de la motivation.

« Le Tour Aérien des Jeunes Pilotes est pour moi une occasion de mettre en pratique mes compétences de pilote comme suite logique à ma formation et acquérir une plus grande confiance en moi pour voler en toute sécurité» explique-t-elle. Bercée par le monde de l'aviation elle a passé son BIA (Brevet d'Initiation à l'Aéronautique) à 15 ans. En mars dernier elle a décroché son diplôme d'ingénieur aéronautique qui accompagne sa qualification de pilote privé.

Cette année, le Tour, « son»tour, débutera le mardi 19 juillet sur la fameuse piste de Toulouse-Blagnac. Il sera pour elle une occasion, pendant deux semaines, de connaître d'autres jeunes pilotes ainsi que de nombreux professionnels et experts du milieu de l'aviation.

@

Publié le 15/07/2011 10:49 | La Dépêche du Midi

Une fresque pour la MJC

Agés de 8 à 11 ans, ils sont une dizaine à apprendre chaque mercredi matin les arts plastiques avec Emmanuelle De Almeida dans le cadre d'un atelier à la Maison des jeunes et de la culture.

Calligraphie, étude des drapés, tags, peinture au couteau ou acrylique, ou encore objets en rotin pour Noël...

Durant cette année les artistes en herbe ont découvert - et même pour certains déjà perfectionné - différentes techniques.

En guise de « travail de fin d'année», ils ont réalisé ensembles une véritable fresque sur les murs de la salle des arts de la MJC. Ici se succèdent au fil des jours ateliers musicaux, d'arts plastiques ou bien d'art floral. La saison prochaine la MJC devrait proposer de nouveaux horaires aux adultes qui sont eux aussi friands d'activités artistiques.

@

Publié le 15/07/2011 10:50 | J-C Clerc

Une salle polyvalente pour la Courbe

L'inauguration de la salle a été un moment fort pour les amicalistes.

La création de la salle polyvalente au centre aéré de la Courbe marque une étape importante dans la vie de l'amicale laïque. Depuis 1955 des générations de jeunes graulhétois y passer une partie de leur vacances, l'association devenant au fil du temps une véritable institution de la ville. Elle représente aussi une réelle implication pour la cinquantaine d'amicalistes qui se retrouvent le samedi matin, du printemps à l'automne, afin d'entretenir un site de vingt hectares.

L'inauguration a été l'occasion de réaliser une visite du site et de découvrir les travaux réalisés par les amicalistes : réfection des toilettes préados, soubassement de l'escalier en lambris, réaménagement des points d'eau extérieurs, installation de bancs, nettoyage des sous-bois...

Durant les vacances de 400 à 450 enfants fréquentent le site. Danielle Désert, adjointe au maire, ainsi que plusieurs autres adjoints, Claude Bousquet, conseiller général, Charles Moreau, vice-président de l'intercommunalité, M.Darolles, driecteur commercial de la Caisse d'épargne, M.Algans, architecte, M.Pauthe, artisan maçon et messieurs Holmières et Monsarrat, maires de Busque et Labessière-Candeil ont pu constater la qualité de l'équipement du centre de loisirs comme le dynamisme de l'association qui le porte.

Le vendredi 22 juillet sera un jour de fête à la courbe, pour la fin des camps des enfants du mois de juillet ainsi que le 26 août pour celle camps du mois d'août. vendredi prochain la soirée camping débutera à 18h45 avec un lâcher de fusées à eau à la ferme suivi d'un spectacle des enfants maternelles et un repas à 20h30, prélude au spectacle des primaires et des adolescents.

Les réservations sont à faire auprès du centre de vacances au 05.63.58.35.22.

Les chiffres : La municipalité a participé à l'opération à hauteur de 60000 euros sur l'exercice 2010 et 40000 euros sur celui de 2011, le Conseil général du Tarn 50000 euros sur trois exercices et la Caisse d'épargne 10000 euros pour le goudronnage. Le reste des 195000 euros a été autofinancé par l'Amicale laïque.

Prise d'armes place du Château (Photo : Pascal Pautrot- Blog "Ici Graulhet")

Page réalisée à partir du site ladepeche.fr

Festival Rues d'été (Photo : Christophe Fabriès)


Le passage du Tour à Graulhet :

Mercredi 13 juillet  (Étape Blaye les Mines - Lavaur)

Caravane publicitaire à Labessière-Candeil (photo : Christophe Fabriès)

Caravane publicitaire boulevard de Nagassié (photo : Richard Galinier)

Les échappés avant d'arriver à Graulhet (photo : Christophe Fabriès)

Passage du peloton à la sortie de Graulhet (photo : Fabienne Pautrot - Blog "Ici Graulhet")

Thomas Voeckler dans la côte de Nagassié (photo : Richard Galinier)

Si des personnes possèdent des photos du Tour prises à d'autres endroits de Graulhet, et veulent bien les partager, je suis intéressé... Merci par avance, ainsi qu'aux auteurs des photos ci-dessus.

 

Résumé vidéo de l'étape n° 11 
Blaye les Mines- Lavaur :

Etape 11: Blaye-les-Mines - Lavaux par tourdefrance
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement