Du Bruc à Ricardens

Actualités avril 2012 (1)

Publié le 01/04/2012 03:45 | La Dépêche du Midi

Chronique du temps qui passe

Le barrage à ses débuts, tel que s'en souvient Gabriel Rouyre, éditorialiste de la revue Arc en ciel./Photo DR

Dans le numéro de Printemps de la revue Arc en Ciel, l'éditorialiste Gabriel Rouyre fait la remarque amère d'édifices emblématiques disparus en peu de temps. Il note l'incendie du moulin des Seigneurs, puis de la gare, devenue club-house du rugby, dernière trace d'un passé férroviaire.

Gabriel Rouyre regrette aussi la destruction de vieux immeubles devenus vétustes, dans la Grand Rue, et l'état du lac de Miquélou ou dubarrage Maurice Degove, lieu de promenade s'il en est.

Mais le rédacteur de la revue culturelle, veut aussi regarder devant. Ainsi mentionne-t-il avec plaisir le début des travaux autour de la future passerelle et du cinéma. Entre pages d'Occitan et poésies, la revue laisse de la place à plusieurs intervenants, comme Henri Manavit qui se souvient du docteur Montet et fait état des évolution du canton de Graulhet. Un autre rappelle que le souci d'écologie n'en était pas un à l'époque des lavandières et des attelages. De quoi enchaîner sur les vieux métiers et les souvenirs d'enfans des uns et des autres. De quoi rappeler la richesse d'un patrimoine, l'authenticité des vécus et la nécessité de la réflexion. La revue sera disponible à partir de jeudi 5 avril chez les dépositaires. G.D

?

Publié le 02/04/2012 09:35 | La Dépêche du Midi

La cuisine "à 4 mains" des frères Garrigues

Après les frères Pourcel à Montpellier, les frères Garrigues vont-il être aussi connus? DDM. G.D.

Depuis un moment, Luc Garrigues, dans son café de St Pierre, proposait une petite restauration de midi. à partir de mi-avril et avec l'arrivée de son frère Marc aux fourneaux, l'enseigne va développer une activité restauration plus large. Si les produits «light» sont bannis des lieux, le duo s'est appliqué à monter une carte en travaillant les produits frais et ceux de qualité et de proximité en particulier. Avec des «musts». Le jeudi soir par exemple, les brochettes de viandes et de poissons seront au menu. Les vendredis et samedis, ce seront les poissons et viandes grillés. Le dimanche rimera avec paëlla, pourquoi pas sur la terrasse ombragée de l'arrière. Pour l'hiver prochain, le duo envisage des fondues, bourguignonnes et savoyardes. Autant de spécialités que quelques-uns des fidèles clients ont pu goûter en avant première ce samedi.

?

Publié le 02/04/2012 10:38 | G.D

Fédérale 2 : Graulhet a une bonne étoile

Beau succès pours des Graulhétois ambitieux . /photo DDM, Emilie Cayre.

Les Graulhétois, encore privés d'un élément majeur (Pauthe), avaient aligné deux troisième ligne ailes en seconde ligne et confié le capitanat à Albouy. Quel allait être le rendement de ce groupe face à une des grosses écuries de la poule venue à Graulhet pour asseoir son rang ? C'est Bille, de 50 mètres qui a ouvert le score, avant de récidiver de plus près, puis laisser Dumon faire de drop, pour donner du concret à la domination de leur équipe. Menés de 9 points, les Catalans plus lourds sur les impacts, ont tenté de produire du jeu. Barande l'ailier visiteur, a marqué ses trois premiers points, le ballon de sa deuxième pénalité échouant sur la barre. Boyer l'arrière, prenant la suite a mis son équipe à 3 points de retard avant la pause.

Toujours les buteurs

À la reprise, Bille a remis 3 points. L'ouvreur, M. Palau a répondu, puis encore Barande pour la pénalité égalisatrice. À ce stade du match, le constat de trop nombreux ballons tombés et donc perdus par les Graulhétois, devenait évident et révélateur d'une certaine fébrilité. Et donc, les Argelésiens, par leurs buteurs, sont passés devant à 20 minutes de la fin. Dumont a égalisé d'un drop comme il sait si bien et souvent les réussir.

Bille très en vue ce dimanche, a remis 3 points d'avance. Sur un hors-jeu des trois-quarts tarnais, l'arrière visiteur Boyer a eu le ballon d 'égalisation au bout du pied. Il ne l'a pas manquée. Au terme d'un match pauvre en jeu, l'éclair est venu de Bille déchirant le rideau catalan, pour « se peler » tout seul l'essai de la victoire.

?

Publié le 03/04/2012 08:39 | La Dépêche du Midi

Bienvenue aux nouveaux électeurs

La réception a eu lieu en mairie.

C'est dans la bien nommée salle de la République de l'hôtel de ville que s'est déroulé samedi dernier la « cérémonie de citoyenneté » à l'attention de celles et ceux qui, le 22 avril prochain, seront appelés à s'exprimer pour la première fois dans les urnes.

Philippe Gonzalez, adjoint au maire chargé du service population, et le service des élections ont mis en place cette cérémonie en application de l'article R 24-1 du code électoral. À cette occasion ont été remis aux jeunes électeurs graulhétois qui vont bientôt pour la première fois entrer dans un isoloir, leur carte électorale mais aussi un « livret du citoyen ». Après un bref historique sur le droit de vote en France, Philippe Gonzalez, entouré de Florence Belou, adjointe en charge des affaires scolaires, et de conseillers délégués, Blaise Aznar et Christian Serin, a tenu à remercier les jeunes qui s'étaient joints à cette réception, témoignant de leur engagement dans le devenir de leur pays.

104 nouveaux jeunes électeurs

« Avec cette carte, vous franchissez une étape importante de votre vie de citoyen français… Voter est un geste simple, mais porteur à chaque fois d'une forte charge symbolique » a expliqué Philippe Gonzalez aux personnes présentes. Et d'ajouter : « Vous êtes cette année cent quatre nouveaux jeunes électeurs sur la commune à recevoir cette carte. Si la vie d'un citoyen adulte est faite de droits, elle comporte également des devoirs. Comme le disait le président Kennedy, il ne faut pas uniquement se demander ce que votre pays peut faire pour vous, mais aussi ce que vous pouvez faire pour notre pays .» Le livret du citoyen remis à l'occasion de cette cérémonie sert justement à expliquer les droits à ces jeunes électeurs, rappelant également les « fondamentaux » de la République française comme les devoirs de ses citoyens.

?

Publié le 04/04/2012 08:58 | La Dépêche du Midi

A l'Ajra le trophée Brayette

Equipe 2 :

Rapidement menée 22 à 0, les graulhétois avec beaucoup de courage, ont réalisé une bonne seconde mi-temps, sans pouvoir faire mieux que de limiter le score en marquant deux essais de belle facture. Score final, 29 à 14 pour l'Etoile Catalane.

Pronostics :

Personne n'a trouvé le score de Graulhet-Argelès. Bastien Blanc de Labessière-Candeil, Nelly Fornasier de Montastruc, et Eric Biscond de Graulhet ont été les plus près. Ils pourront retirer leur lot, auprès de Jean Pierre Salvignol, après le match de ce dimanche au stade N. Pélissou.

Bodéga :

Les 8-0ne, ou joueurs du Sporting organisent une bodega dimanche prochain au préau du stade, juste après la dernière rencontre à domicile face à Bédarrides.

Ecole de rugby :

Elle organisait son deuxième tournoi des « Petits Graoulhetous », réservé aux équipes tarnaises de moins de 7ans, ce samedi à Noël Pélissou. C' est l'Ajra (entente Albi St Juéry) qui a remporté le trophée Paul Brayette, remis par deux de ses fils. Il récompense l'équipe dont les joueurs, les éducateurs et les parents ont fait preuve de plus de sportivité. Chaque enfant a reçu une médaille. Prochaine organisation, la nocturne, le 16 juin prochain.

?

Publié le 04/04/2012 08:58 | La Dépêche du Midi

Un livre passionnant sur les quartiers graulhétois

Gabriel Rouyre s'est employé avec Henry Manavit à faire le tour de ville du passé des quartiers graulhétois. Le livre « Tour de ville » sera disponible ce jeudi chez les dépositaires habituels de la revue.

En 2003, la rédaction de la revue culturelle Arc en Ciel, avait invité ses lecteurs à raconter leur quartier d'origine et de leur jeunesse. « Plusieurs graulhétois avaient spontanément réagi et le mouvement s'est naturellement enclenché. Une vingtaine d'intervenants ont pris part à l'ouvrage»se félicite Gabriel Rouyre, éditorialiste de la revue. La rédaction s'est, en parallèle, employée à solliciter ses connaissances ou à écrire l'histoire des quartiers que ses animateurs ont connu. « Ainsi, en ces temps chaotiques, ces textes mettent en lumière, les différents quartiers de notre chère ville. Aujourd'hui, nous pouvons affirmer, avec les témoignages, relatant le passé de chaque quartier du centre-ville que nous en avons fait le tour».

130 pages d'un riche passé

Si Gabriel Rouyre reconnaît aisément que le tirage intéressera les génération les plus avancées en âge, il espère que les plus jeunes seront attirés par ces 130 pages, comme le reflet d'une passé récent riche en anecdotes et en détails. « Par exemple, pour la quartier de Panessac, populaire et ouvrier, j'ai eu la chance de collecter les témoignages ces dernières années, de trois ou quatre de ceux qui ont passé la plus grosses partie de leur vie ». Il en va de même pour le quartier de Capucins, aujourd'hui regroupé autour de la maison de retraite St François. Ou pour les rues jadis commerçantes comme la Grand Rue, la rue Pasteur ou la rue St Jean. « Il existait il y a 50 ans, un vrai esprit de quartier. Chacun faisait sa fête et chacun avait son identité représentée par le caractère souvent trempé de ses figures locales».

?

Publié le 04/04/2012 08:59 | La Dépêche du Midi

Puybegon : Le village sous tous les angles

Les meilleurs clichés seront primés.

Depuis le 1er janvier, l'association informatique « La Souris Puybegonnaise » qui a pour vocation de faire découvrir l'outil informatique, des bases jusqu'à la retouche photo, a lancé un concours photo ayant pour thème : les champs de nos campagnes tarnaises.

Un petit clin d'œil au Marché des Producteurs de Pays qui se déroulera dimanche 20 mai lors de la fête du village de Puybegon. Ce jour-là, seront également exposées toutes les photos des participants et les noms des gagnants seront annoncés dans la journée. Le premier recevra un appareil photo numérique, le second, un cadre photo numérique et le troisième, des développements photos gratuits.

Le concours est sponsorisé par le Studio Bimouat à Graulhet et à Lavaur, qui propose dans le cadre du concours, un tarif préférentiel de développement des photos 20 x 30 cm à 2,90€ au lieu de 4,90€.

Le concours est ouvert à tous, moyennant la somme de 5€ par photo présentée, dans la limite de trois photos par participant. Les photos, ainsi que le bulletin de participation, doivent être adressés à l'attention de La Souris Puybegonnaise - Le Village - 81390 Puybegon avant le 29 avril, date de clôture du concours.

Le règlement est déposé à la mairie de Puybegon et peut être consulté sur le site de l'association à l'adresse : http://souris.puybegon.free.fr Vous y trouverez également les bulletins de participation.

?

Publié le 05/04/2012 08:53 | J-C C.

Le club rugby a rencontré les professionnels du sc Albi

Chaque mercredi matin depuis début mars, trente-cinq enfants âgés de 8 à 11 ans, de Graulhet et de Briatexte, sont initiés aux rudiments du rugby par le comité départemental.

Ce club rugby développé pour la première année a pour objectif de faire découvrir l'activité pour un public non licencié et d'utiliser cette discipline comme un outil éducatif et pédagogique. Ce projet développé par le comité départemental de rugby, l'Amicale laïque de Graulhet et le centre de loisirs Les Lionceaux de Briatexte a connu un temps fort le mercredi 28 mars avec un déplacement à Albi pour assister à l'entraînement de l'équipe professionnelle du Sporting-Club albigeois.

Nul doute que cette rencontre restera à jamais gravée dans leur tête et encouragera n'en doutons pas , certains à pratiquer l'activité rugby de façon plus régulière auprès de l'école de rugby de Graulhet.

?

Publié le 05/04/2012 08:53 | J-C C.

Succès pour le festival de courts métrages

Les graines de cinéastes devant les Temps modernes.

Les festivaliers de la cinquième édition du festival « La Parole est à la Jeunesse » ont été accueillis samedi dernier dès 13h30 par la belle prestation du Conservatoire départemental de musique et de danse du Tarn.

Une fois confortablement installés dans les fauteuils du cinéma Les Temps Modernes , les spectateurs ont pu regarder les cinq films qui leur étaient proposés par les jeunes venant du Tarn et de Midi-Pyrénées. On notera que cette année encore les groupes ont pu enregistrer leur bande-son dans les studios de la maison de la musique de Cap'Découverte.

Suite à la diffusion-débat de l'après-midi, des slameurs, rappeurs, interprètes et musiciens ont pris la parole sur la « scène ouverte » rythmée par l'association de jeunes Graulhétois Les Socionautes. Pendant ce temps, le jury du festival délibérait et le public votait dans une ambiance festive alors que les supporters du SportingClub graulhétois animaient la buvette.

Le palmarès pour cette cinquième édition du festival est : «La Lettre», prix du jury et du public ; prix du scénario et de la créativité « Le Voyage de Francky», prix de l'engagement et de la qualité « Points de vue «. Bien entendu cette nouvelle édition n'aurait pu voir le jour sans le soutien des partenaires de Léo Lagrange : Le Conseil général du Tarn, la DDCSPP, le Conseil régional de Midi-Pyrénées, la CAF et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Pour de plus amples informations sur les films il est possible de consulter le blog de l'association à l'adresse suivante : http://leolagrange81.over-blog.com.

?

Publié le 05/04/2012 09:01 | La Dépêche du Midi

Pas de procès à Castres faute de vidéo

Me Lagrange aurait bien aimé visionner les images./ Photo DDM.

Sept jeunes hommes de Graulhet devaient être jugés hier après-midi, devant le tribunal correctionnel de Castres, pour une agression commise en août 2009 sur un agent de sécurité d'un supermarché graulhétois. Mais le procès a été ajourné et reporté au 25 avril faute de moyens techniques permettant la projection d'images vidéo dans la salle d'audience castraise.

Maître Jean-Philippe Lagrange, avocat de l'un des accusés a demandé en effet à ce que les images captées par une caméra de vidéosurveillance du supermarché où s'était déroulée l'agression puissent être vues durant le procès. Des images qui se trouvent dans le dossier d'accusation mais que ni les prévenus ni leurs conseils n'ont pu visionner jusqu'à présent, devant se contenter d'un compte-rendu écrit de visionnage réalisé par la police.

Un vidéoprojecteur sera donc installé dans la salle d'audience le 25 avril.

?

Publié le 06/04/2012 07:46 | J-C Clerc

La brasserie des vignes déménage

Le Californien Colin Walidesch aux côtés de Stéphane Dumeynieu, dont il est venu apprendre le savoir-faire./Photo DDM, J-C C

C'est à mi-chemin entre le défi et la provocation, animé par la passion, que Stéphane Dumeynieu avait choisi d'implanter sa brasserie artisanale sur une terre réputée pour ses vins. Le pari aujourd'hui gagné, la « brasserie des vignes» déménage du chemin de la Bouscayrolle à l'avenue Marcel Pagnol dans une ancienne usine beaucoup plus vaste et avec de nouveaux projets. Pour fêter cela, deux événements sont prévus. Le premier, ce dimanche 8 avril, est le traditionnel brassage public de Pâque. le second, les 14 et 15 avril, verra l'inauguration festive d'un établissement qui réserve bien des surprises.

L'ancienne mégisserie est désormais répartie en trois espaces : une partie de production de 155 m2, une partie dégustation de 50 m2, et un musée de la bière en devenir sur 200 m2. « Ce déménagement nous permet de travailler dans de meilleures conditions, d'avoir plus de visibilité en étant situé sur une avenue, mais aussi de faire vivre un patrimoine local. Nous travaillons à la création d'un musée qui occupera un étage de ce lieu à l'âme ouvrière du cuir d'antan » se félicite Stéphane Dumeynieu.

La cuvée 2010 à l'honneur

Chaque année depuis huit ans pour Pâques il réalise un brassin public, le « Vent d'ange «, occasion lors de laquelle une omelette où chacun amène ses œufs est partagée. « Cette année on pourra goûter la cuvée 2010. C'est la seule bière vieillie en fût de chêne» souligne le brasseur qui accueillera dimanche le public de 9 heures à 19 heures.

À cette occasion le « petit musée de la bière» pourra être visité comme lors de l'inauguration de la fabrique de bière. Car au-delà d'un produit artisanal et biologique, c'est tout un art et une culture qui sont ici défendus. L'inauguration sera aussi l'occasion de retrouver sur le site, de la musique, avec une fanfare de guitares, un groupe de rock ou encore Sylviane Blanquart, mais aussi un marché gourmand avec vin, miel, savons ou plants de légumes, fruits du travail de producteurs locaux, qui ont choisi de suivre une même philosophie de travail et un même mode de vie.

?

Publié le 06/04/2012 07:48 | La Dépêche du Midi

Nouvelle série de vols à la roulotte près de la piscine municipale

Le 18 janvier dernier, dix-sept voitures avaient été vandalisées entre 20 heures et 22 heures à Graulhet sur la place Henri Dunant, à proximité de la piscine municipale pendant le cours d'aquagym pour adultes.

La même chose s'est produite mercredi dernier, dans le même lieu, le même jour et durant la même tranche horaire. Cette fois cinq véhicules ont été fracturés afin de dérober les objets visibles depuis l'extérieur. La gendarmerie, dépêchée sur place, a effectué les constatations d'usage.

La même nuit, un véhicule stationné sur la place des tanneurs a connu le même sort. « Des utilisateurs de la piscine municipale ont été la proie d'actes de malveillance ce mercredi 4 avril, en soirée. Je le regrette. Je partage leur inquiétude et ai donc sollicité le lieutenant de gendarmerie pour la mise en place d'une surveillance renforcée autour de cet espace municipal.

D'autres mesures de protection sont actuellement à l'étude.

Ces faits doivent faire l'objet de recherche en responsabilité, la gendarmerie s'y attache, afin que la tranquillité des habitants soit assurée sur toute la ville » déclarait hier Claude Fita, maire de Graulhet.

?

Publié le 06/04/2012 09:18 | La Dépêche du Midi

Laboutarié : Foot, ils ont porté les couleurs jaune et noir

34 sont présents autour d'Yvon Wattel, en cravate au premier rang.

Le club de football est septuagénaire « Chaperonné par Georges Ferrié le menuisier, c'est moi qui l'ai créé en 1941» affirme Lucien Sylvestre 87 ans, un des premiers goals. Samedi 31 mars, sont réunis surtout les anciens joueurs des années 1950 à 1970. De plus jeunes aussi, puisque Serge Bourrel, le maire actuel, a tapé dans le ballon rond avant d'être happé par l'ovale de Graulhet. Son adjoint, Jean Chabbal, rappelle qu'il a longtemps chaussé les crampons et présidé le club de 1971 à 1978. Pierre Astié et Pierre Delibes ont eu l'idée de ce rassemblement lors de l'inauguration de la salle Yvon Wattel le 27 novembre 2011. En effet, le postier avait dynamisé les couleurs jaune et noir et l'équipe avait remporté un titre de champion du Tarn en 1960. Pierre Delibes, le stratège, jouera par la suite en CFA dans le club marseillais d'Endoume, puis reviendra à Gaillac. Les anciens sont domiciliés pour la plupart dans le triangle Laboutarié-Lombers-Réalmont, Yves Rolland à Caucalières, Jean Assié à Sémalens. Le plus éloigné Hervé Auret, est venu de Vence ( Alpes-Martimes) où il coule sa retraite de La Poste. « Yvon Wattel m'y avait fait rentrer » avoue-t-il. Angel Carmona habite à Pechbonieu, Jacques Siaut, retraité de la Compagnie générale des eaux, à Muret. Hubert Auret s'était chargé des contacts et de l'organisation de la journée. Le capitaine du jour a disposé la formation autour de la table de l'Impérial. Avec les dames, la tablée compte dans les 70 convives, comme l'âge du club. Heureux du résultat et de l'ambiance, l'ami Hubert, applaudi, offre le champagne. On promet de se retrouver.

?

Publié le 06/04/2012 09:22 | P. G.

Tarn et Dadou baisse le coût des déchets

Une partie des habitants de Tarn et Dadou payera un peu moins la taxe d'enlèvement des ordures ménagères après le vote des élus, mardi soir, du budget primitif 2012.

Les élus de la communauté de commune Tarn et Dadou (TED) ont voté mardi soir le budget primitif de l'intercommunalité. Si l'importance de la strate intercommunale a du mal à s'imposer dans l'esprit des citoyens lorsqu'ils utilisent un équipement collectif, elle est pourtant omniprésente tant dans les financements que dans les arbitrages sur les projets de territoire.

Le budget total des dépenses prévues pour 2012 s'élève à plus de 45 millions d'euros dont près de 30 millions en fonctionnement.

Déchets ménagers

Les délégués communautaires ont décidé de ne pas toucher aux taux des taxes locales perçues par l'intercommunalité. Par contre, il y a du nouveau sur la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Tarn et Dadou a pris la compétence le 1er janvier 2010 avec l'intention d'uniformiser le produit de cette taxe sur tout le territoire puisqu'elle va de 5,42 % à 14,28 %. L'objectif est que le prélèvement fiscal pour un même ménage ne dépasse pas 155 € par an. Actuellement, la fourchette se situe entre 86 € pour le plus bas et 202 € pour le plus élevé. La baisse des taux concerne les communes de Graulhet (excepté le secteur rural), Lisle-sur-Tarn, Lagrave, mais aussi Bernac, Broze, Castanet, Cestayrols, Fayssac, Montans, Parisot, Peyrole, Rivières, Sénouillac, Busque et Saint-Gauzens.

Les investissements 2012

Parmi les investissements prévus en 2012, les Gaillacois devraient voir la construction d'une nouvelle crèche sur la zone de Piquerouge. Le projet de couveuse maraîchage bio devrait également entrer dans sa phase active au Mas de Rest avec le début de la production.

À Briatexte, c'est la construction d'une nouvelle médiathèque pour une ouverture fin 2013. Une année 2013 qui verra la fin de la réalisation du nouveau cinéma de Graulhet (septembre 2013) quand celui de Gaillac renforcera son équipement numérique.

?

Publié le 07/04/2012 03:47 | La Dépêche du Midi

Le club de généalogie s'ouvre au monde

Joël Bercaire était présent aux dix ans d'Agenda, il revient pour animer une conférence publique.

C'est le succès qui pousse le club de généalogie Agenda à sortir de son cadre habituel de la rue Saint-Jean. Mercredi 11 avril, à 14 h 30, l'auditorium abritera une conférence animée par Joël Bercaire

« De mémoire d'estomac ». « Nous sommes 163 adhérents et nous ne pouvons plus recevoir de telles interventions dans notre local. Nous déplaçons ainsi la conférence et ainsi nous l'ouvrons au public. L'entrée sera gratuite » précise le président Jean Chabbal. Au programme, les habitudes alimentaires des gens d'ici entre le Moyen-Âge et la Révolution.« Les recherches s'appuient sur des documents d'époque des Consuls d'Albi qui mentionnaient les produits utilisés pour la table des petites et grandes occasions ». Ainsi on y apprend que le porc, dont la méthode de conservation était éprouvée, était la viande de base, loin devant les volailles réservées aux occasions. « Hormis quelques lapins pris au collet, les pauvres ne mangeaient jamais de viande. En fait, et conformément aux règles religieuses, durant un tiers de l'année, personne n'en consommait. »

Des janots et des gimbelettes

Surprise, les janots et gimbelettes, spécialités locales s'il en est, étaient déjà sur les tables. L'aliment essentiel restait la fève, à la base de soupes, potées et farines. Pour le reste, ne connaissant pas encore la pomme de terre, choux, ail et rutabagas faisaient le diversité. Enfin, les raisins, dont les grappes étaient séchées sur la paille agrémentaient les repas d'hiver. « Reste le vin, et là, chacun avait son carré de vigne, avec un degré d'alcool moindre qui ne permettait pas une longue conservation ».

?

Publié le 07/04/2012 03:48 | La Dépêche du Midi

Natathlon : les progrès se confirment

Il y avait quinze benjamins à Mazamet pour le 3ème et dernier natathlon.

La plupart avait déjà validé les 6 épreuves : 50 mètres , dos, brasse, papillon, 100, 800 nage libre et le 400 4N. Léonie Douziech, Manon Gaulhet et Hugo Michel réalisent leur 800 NL avec de bons chrono. Guillaume Baron améliore de 30 sec son 400 4N. Line Roudouleuse gagne 3sec lors du 50 dos avec une belle glisse. Alan Salazard grappille 2sec sur 50 dos également et Camille Guiraud 1 sec sur 50 pap et 2 sec pour Aurélie Vaudé. Mais c'est lors du 100 NL que les progrès sont le mieux apparus : de 2 à 4 sec de mieux qu'il y a quelques semaines pour : Alexia Dastugues, Ivana Maio, Camille Martorel, Margaux Mauriès, Laure Thorel.

Ce sera donc une grosse délégation qui participera au meeting Alex Jany à Toulouse les 28 et 29 avril et on peut espérer un bon classement lors des interclubs benjamins le 13 mai à Lavaur.

?

Publié le 07/04/2012 03:48 | La Dépêche du Midi

Quand les arbres se promènent

Lundi, les employés municipaux des espaces verts ont pratiqué une opération rare à Crins II dans le cadre du chantier de la Plaine de Millet comprenant la construction d'une crèche, d'un cinéma et d'une passerelle.

Quatre melias et deux pins parasols situés sur l'avenue de Province auraient dû être abattus en raison de l'emprise du chantier, mais d'un commun accord, les élus ont fait le choix de tenter le « sauvetage » de ces arbres.

Ils ont été pris en main dans un premier temps par les espaces verts de la ville, puis l'entreprise Gasc qui en a assuré le transfert. Les employés des espaces verts ont taillé ces végétaux.

Malgré leurs efforts, l'opération délicate n'a pas permis de sauver l'ensemble des arbres, seuls un pin parasol et trois melias. Ces arbres ont rejoint dans la foulée les bords du Dadou en lieu et place de l'ancienne usine Bapel-Dourlhiès, démolie l'année dernière. Une façon de redonner vie à ce site, dont la dépollution des terres vient de s'achever et de marquer la volonté de végétalisation de ce nouvel espace. Une belle aventure et une nouvelle vie devrait débuter pour ces végétaux.

?

Publié le 08/04/2012 03:46 | La Dépêche du Midi

Graulhet Temps Libre dans le Gers

Les membres de Graulhet Temps Libre à l'asinerie d'Embazac .

Le Gers a accueilli l'association Graulhet Temps Libre, qui, le printemps revenu, a repris ses grandes sorties d'une journée complète. Le matin à l'asinerie d'Embazac, les adhérents ont tout appris de la bouche même de l'éleveur sur les ânes. Le groupe a même pu assister en direct à la traite des ânesses et goûter leur lait. Une démonstration de fabrication de savon enrichi de ce lait et une visite à la boutique ont clôturé cette visite. Graulhet Temps Libre a ensuite pris le chemin de l'Isle Jourdain. Puis, le car les a emmenés au Musée Campanaire installé dans la superbe halle ancienne à la charpente imposante de la ville, où un guide leur a apporté toutes les précisions voulues sur la fabrication des cloches avant de leur donner à voir - et à entendre ! - toutes sortes de cloches. Les participants n'ont eu ensuite qu'à traverser la place pour se trouver dans la maison classée monument historique de C. Augé, créateur du Petit Larousse illustré. Là des membres de l'association « les amis de Claude Augé » qui a pris en main la rénovation de cette belle demeure construite en 1903, les ont reçus. Ils ont retracé son histoire tout en la faisant visiter et ont commenté la remise en état des magnifiques vitraux réparés ou reproduits à l'identique qui la rendent célèbre. Dans une dernière salle, le président de l'association a retracé l'évolution du Petit Larousse devant des vitrines où étaient exposées les éditions successives du fameux dictionnaire, ainsi que des œuvres de C. Augé lui-même dont des manuels de grammaire qui ont réveillé bien des souvenirs.

?

Publié le 08/04/2012 03:47 | La Dépêche du Midi

L'amicale laïque forme ses animateurs d'été

L'encadrement les enfants de maternelles, devant le bois de la Courbe. / Photo DDM.G.D.

Depuis hier et aujourd'hui encore, au centre aéré de la Courbe, ainsi que la samedi 15 avril, l'amicale laïque de Graulhet forme les animateurs et animatrices qui interviendront sur les différents séjours et camps estivaux. Près de 75 futurs encadrants ont durant deux jours, participé à des formation visant à la pédagogie et la mise en place d'activités. Plusieurs intervenants ont animé les ateliers et ont donné les conseils nécessaires à l'accueil de très nombreux enfants du périmètre Tarn et Dadou, qui s' inscrivent chaque été sur les centres.

?

Publié le 09/04/2012 09:34 | La Dépêche du Midi

Saint-Girons (09) : L'engagement de Gérard Raymond

Gérard Raymond : « La surcharge pondérale et le manque d'activité physique sont des facteurs déclencheurs et aggravants du diabète »./Photo DDM.

Gérard Raymond est depuis 2006 le président national de l'AFD, un organisme géré par les patients et dont la mission principale est l'accompagnement des malades grâce au partage d'expériences et à l'élaboration de projets de vie. Originaire du Tarn, Gérard a épousé une Saint-Gironnaise et il est tombé amoureux du Couserans, un pays où il vit désormais et qu'il trouve beau, attachant, authentique. La découverte de son diabète a bouleversé la carrière de Gérard, technicien dans le traitement des cuirs et des peaux. Talonneur de l'équipe juniors de Graulhet, ensuite éducateur, à l'annonce de sa maladie, il a abandonné le rugby pour se tourner vers le vélo et la course à pied.

Comment êtes-vous arrivé à la tête de l'AFD ?

En 1985, j'ai travaillé avec une équipe de professionnels de l'hôpital de Rangueil sur la pratique du sport chez les diabétiques, puis j'ai créé une association en Midi-Pyrénées et rapidement je me suis retrouvé au bureau national de l'AFD.

Quelles sont les actions menées par l'AFD pour l'accompagnement des patients ?

Le diabète nécessite une prise en charge médicamenteuse mais il faut que les personnes atteintes de cette maladie deviennent acteurs de leur santé. Au sein de l'association, nous formons des personnes pour aider les patients à développer un projet de vie, avoir une alimentation équilibrée, pratiquer une activité physique. Nous défendons les diabétiques face à certaines discriminations pour assurer leur droit au travail, l'accession à certains services, comme l'obtention d'un crédit, la prise en charge de la maladie en affection de longue durée. Nous assumons un rôle d'information et de prévention auprès du grand public.

Comment devient-on adhérent ?

Tout le monde peut devenir membre de l'AFD, il suffit de vouloir s'investir ; la cotisation n'est pas obligatoire mais il faut savoir que c'est la générosité publique qui permet aussi à l'association de vivre.

L'accès aux groupes de discussion que nous organisons régulièrement est totalement libre.

?

Publié le 09/04/2012 09:41 | La Dépêche du Midi

Amis de la Danse : thé dansant anniversaire

Les Amis de la Danse lors du récent bal masqué du 21 février.

Le mardi 17 avril, lors de son thé dansant qu'elle organise chaque semaine au Forum, l'association des Amis de la Danse fêtera son seizième anniversaire. En ce jour anniversaire, ce sera l'excellent et réputé orchestre de Christian Luc et ses 5 éléments qui animera l'après-midi. A la pause, les jésuites et le blanc mousseux sera offert aux danseurs. Pour l'occasion , le prix d'entrée restera le même à 5 euros. « L'association rappelle que les danseurs graulhétois qui présentent leur pass-sénior, bénéficient d'une ristourne d'un euro sur le prix d'entrée. » Précise José Paz, le président qui attend la foule des valseurs et amateurs de tango ou paso-doble, à cet anniversaire. Les thés dansants suivants auront lieu au forum, le 24 avril avec Pastourel, le jeudi 3 mai avec Laurent Musette et le 10 mai avec Bailamor.

?

Publié le 09/04/2012 09:41 | La Dépêche du Midi

Conseil municipal : la motion sur les écoles ne fait pas l'unanimité

En janvier 2011 les Parents de l'Albertarié s'étaient déjà mobilisés en raison de la suppression du poste d'aide administrative / Photo DDM archives

Lors de la dernière réunion du conseil municipal Claude Fita, mairie de la ville, a proposé d'ajouter à l'ordre du jour une motion relative à la suppression d'aides administratives dans les écoles du réseau Eclair. « Nous devons prendre cette décision dès aujourd'hui, la décision devant être prise avant le prochain conseil municipal ».Les élus de la liste « Allez Graulhet » ont voté contre cette proposition d'ajout.

Les écoles élémentaires du réseau éclair (Victor Hugo, Crins, En Gach et l'Albertarié), sont dotées de postes d'aides administratives en contrats avec l'Education Nationale, personnels disponibles pour les familles et les partenaires qui ont pour missions essentielles l'accueil, la lutte contre l'absentéisme scolaire, l'aide aux formalités administratives et la communication en direction des familles. « Après avoir obtenu un sursis pour l'année scolaire 2011-2012, les postes d'aides administratives dont les contrats s'achèvent peu à peu sont supprimés. Les derniers postes le seront en mai laissant ainsi les écoles sans personnel d'accueil » a expliqué Claude Fita. Le conseil municipal a voté cette motion, exprimant son souhait « que la situation particulière du réseau Eclair de Graulhet soit prise en compte par l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale et que les postes d'aides administratives soit maintenus et pérennisés par le ministère de l'éducation nationale dans les écoles du réseau Eclair ». Seuls Sylvain Bonleux et Bruno de Boisseson du groupe « Allez Graulhet ! » ont voté contre cette motion. J.-C.C.

?

Publié le 09/04/2012 11:40 | G.D.

Fédérale 2 : Encore un espoir pour Graulhet

Le Sporting a rempli son contrat et reste en course pour la qualification./ Photo DDM, Emilie Cayre

C' était le dernier match à domicile et match de la dernière chance pour des Graulhétois comptant toujours de nombreux absents. C'était celui de la qualification possible pour des bédarridais arrivés la veille et quasiment au complet. Le match aller, gagné par Graulhet avait laissé un goût amer dans la bouche des vauclusiens, en quête d'une revanche. Bille a d'abord raté sa première pénalité, puis réussi les deux autres, mais c'est bien Graulhet avec l'appui du vent, qui a pris les premières initiatives, et s'est fait refouler deux fois de l'en-but visiteur. Les bédarridais à leur tour, ont été en position d'essai sur l'aile droite, sauvé in-extrémiste par De Castro. Roche a logiquement mis les siens à égalité. Bille a redonne l'avantage pour quelques secondes seulement. Dumont a remis 3 points avant la mi-temps.

A la reprise, dans le duel des buteurs, Roche a mis sa quatrième pénalité. Les graulhétois, encore dominateur sans marquer d'essai, par le cumul de nombreuses fautes de main. Bédarrides en infériorité numérique durant 10 minutes a réussi à préserver le score. Sur un ballon récupéré, Bille à la relance de loin donnait à J. Montbroussous qui tapait à suivre, reprenait et marquait l'essai en coin. Les visiteurs ont répondu en faisant donner leur supériorité physique et Marquis a marqué au cœur de son pack. La situation devenue dangereuse a été sauvée par le pied de Bille redonnant 7 points d'avance aux siens. Bédarrides a mis l'entière pression en fin de match et marqué l'essai que Roche n'a pas pu transformer. Les Graulhétois dans 15 jours à Cavaillon vont tenter dans la difficulté de gagner la qualification bien compliquée mais encore possible.

?

Publié le 10/04/2012 08:27 | La Dépêche du Midi

Grand déballage dimanche

L'avenue est transformée le temps d'une journée.

Le « grand déballage de printemps » aura lieu cette année dimanche 15 avril de 8 h à 19 h sur l'avenue Charles de Gaulle. L'an dernier le grand déballage avait quitté la place Jourdain au profit de l'avenue Charles De gaulle pour des raisons économiques, techniques et de sécurité. Le nouvel emplacement est bel et bien plus facile à sécuriser et ne pénalise pas les commerçants du centre ville qui ouvrent le dimanche matin tout comme le marché du dimanche de la Place Jourdain qui peut ainsi être maintenu.

«Des déviations seront instaurées dont les riverains seront informés en temps et en heure. « Le bilan de l'édition 2011 a été positif tant sur la fréquentation que l'animation. Nous avons réussi à créer un évènement populaire où on retrouve de la mixité et de la convivialité sur un site sécurisé. Sur le volet technique, tout a été parfait et j'en profite d'ailleurs pour remercier l'efficacité des équipes techniques » se félicite Blaise Aznar, conseiller municipal délégué aux sports et festivités.

Il ne reste plus aux organisateurs comme aux participants et aux visiteurs potentiels à croiser les doigts pour que le soleil soit au rendez-vous comme lors de la dernière édition.

?

Publié le 10/04/2012 08:27 | La Dépêche du Midi

Réception des élèves espagnols

Les élèves français et espagnols vont apprendre à se découvrir./Photo DDM

«Un grand merci au collège, aux professeurs, mais aussi aux parents qui accueillent. Je suis très attachée à ces échanges entre nos collégiens et les élèves espagnols. On vous a commandé le soleil. Alors bon séjour à tous !» a lancé Florence Belou, adjointe en charge des affaires scolaires, en présidant la cérémonie de réception d' élèves espagnols. .

Bernadette Compain, principal du collège, a souligné pour sa part que « ces échanges sont une occasion unique d'immersion complète dans un pays et de découvrir ainsi la culture des hôtes», tenant à remercier les parents et enseignants sans qui rien ne serait possible et la municipalité pour son accueil « chaleureux lors de chaque échange».

?

Publié le 11/04/2012 07:48 | La Dépêche du Midi

C'est le grand retour de Feria Bodega

Les passages de taureaux camargais, le grand moment de la Feria Bodega des éditions précédentes. / Photo Archives G.D.

Après deux ans d'exil à Orban, pour des raisons techniques, Féria Bodéga fait son grand retour à Graulhet. Le samedi 23 juin, la place Bosquet devrait connaitre l'animation des deux premières édition de 2008 et 2009, ou plusieurs centaines de personnes avaient assisté ou pris part aux festivités.

« Nous avions servi au total 1 600 repas entre midi et soir lors de la première édition. A Orban, le public était moindre, mais les deux ans nous ont permis de peaufiner encore la Fiesta dans le détail et de garder la forme » se souvient Raymond Jau, du café Chez Patate, qui fait partie de l'organisation, aux côtés de l'association présidée par Bruno Gonzalès, et de la mairie. Et le défi est énorme, car le programme s'est étoffé.

Tout taureau

La journée débutera par un « Abrivado », ces passages de taureaux camargais encadré de cavaliers. C'est la Manade du Grand Salant comme toujours qui les présentera.

Dans la mâtinée, une cavalcade fera le tour de la place avec les majorettes, et les participants aux jeux basques et au « toro piscine ».

Pour cette première, un bassin de 18 mètres de diamètre sera monté. A midi, les organisateurs ont prévu une paëlla. L'après-midi sera consacré aux jeux, avant le second passage de l' « Abrivado ».

Le soir, avant la disco, c'est du taureau grillé qui sera servi pour le grand repas convivial sous les platanes.

?

Publié le 11/04/2012 09:06 | La Dépêche du Midi

Les échos du rugby

Lors du tournoi des "petits graoulhétous" / Photo SCG

Champions :

Jérome Montbroussous et Jérémy Girard ont été sacrés champions de France avec l'université Paul Sabatier, en gagnant la finale jeudi dernier face à la Rochelle.

Sporting :

Cette semaine, le comité directeur va se réunir pour envisager une solution aux problèmes créés par la démission du président Pierre Cathalau (voir édition du samedi 31 mars).

Equipe 2 :

Elle a fait match courageux mais fait match nul face à Bédarrides, 10 à 10. Un essai de chaque côté. Brayette a raté la pénalité de la gagne.

Ovation: Pour Cyril de Castro à sa sortie de terrain face à Bédarrides pour son dernier match annoncé à Noël Pélissou. Soit 251 rencontres officielles jouées sous le maillot rouge et noir.

Tournoi :

Les cadets du Sporting organisent leur traditionnel tournoi à 7 à la Jonquière le 12 mai prochain. Ensuite, pour Pentecôte direction Hossegor.

Dédicace :

Tout le Sporting est passé samedi matin chez Daniel Sannou ou Vincent Moscato dédicaçait le livre qui est consacré à son parler. Beaucoup de souvenirs évoqués avec ses anciens partenaires.

Cadets :

En match de barrage, ils ont perdu lourdement à Tournefeuille, 7 à 28.

?

Publié le 11/04/2012 09:06 | La Dépêche du Midi

Vingt-cinq pêcheurs à la Trucarié

Les trois premiers du concours aux côtés du président Serge Fontorbe. Vingt-cinq pêcheurs ont participé au concours de Pâques organisé par le comité des fêtes de la Trucarié, autour du lac de la Métairie Haute.

C'est Laurent Delmas, avec 6,3 kg de truites qui l'a remporté devant Philippe Oudin et Johan Billoux.

A midi, sur la placette des Festaïres, une centaine de personnes ont partagé l'omelette pascale.

La fête aura lieu au même endroit les 29, 30 juin et 1 juillet.

?

Publié le 11/04/2012 09:02 | La Dépêche du Midi

Labessière-Candeil : Vivre le développement durable

Le circuit pédagogique est principalement visité par les scolaires.

Où mieux qu'au siège de Trifyl pourrait-on découvrir le sens de l'expression « développement durable»? Le temps d'une visite guidée le circuit pédagogique permet à chacun de découvrir ou redécouvrir les énergies renouvelables et le réel potentiel de nos déchets. Le « jardin des énergies renouvelables» permet en effet à tous, de découvrir des solutions énergétiques respectueuses de l'environnement. Et en plongeant au cœur du bioréacteur il est possible d'apprendre comment faire rouler des véhicules à partir des déchets de tous les jours. Sur fond de démonstrations en tailles réelles et d'expériences interactives, les ambassadeurs du tri y expliquent tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce sujet. Si le circuit pédagogique est bien entendu largement fréquenté par les scolaires, il est aussi possible de le réaliser en famille.

?

Publié le 12/04/2012 08:34 | JCC.

Concours samedi au lac de Nabeillou

L'idyllique lac de Nabeillou.

La MJC de Graulhet organise un concours de pêche ce samedi 14 avril sur le site du lac de Nabeillou. A cette occasion, un lâcher de truites sera réalisé et chaque participant se verra récompensé en fonction de ses résultats, sans oublier le lot surprise lors du tirage au sort. La journée débutera dès 6h45 avec un petit déjeuner offert. Les dernières inscriptions et le tirage au sort auront lieu entre 7 heures et 7h15 pour un début du concours à 8 heures. La remise des récompenses quant à elle aura lieu à 11 heures. Elle sera suivie d'un apéritif. Une participation de 12 euros sera demandée, de dix pour les adhérents à la MJC et de cinq pour les enfants. Il est possible de s'inscrire avant le concours à la MJC. A noter que le lac sera réservé aux pêcheurs du concours le 14 et 15 avril.

?

Publié le 12/04/2012 08:35 | La Dépêche du Midi

Sport et prévention pour les vacances

Les petits ont commencé à faire du sport.

Durant les vacances de Pâques, l'accueil des enfants maternelles se fait au centre de loisirs de Crins de 7h 45 à 18h 15. Une navette est mise en place le matin et le soir pour les enfants d'En Gach. Deux thématiques sont au programme des quinze jours, la prévention des risques de la vie quotidienne et le sport. Elles sont mise en place avec l'aide de la Maif et de l'Adepec. Pour les plus petits, Elmer sera là pour apprendre les bons gestes.

?

Publié le 13/04/2012 09:36 | J-C Clerc

La chaudière au bois est arrivée sur site

La chaudière au bois installée va pouvoir produire 2 mégawatts. / Photo DDM, J-C C

Après les deux chaudières d'appoint au gaz de deux mégawatts, c'est l'imposante chaudière à bois de 20 tonnes qui est arrivée mercredi sur le chantier de la chaufferie mixte de l'avenue Marcel Pagnol. Le site abritera non seulement une des deux unités de production de chaleur - celle de l'autre rive se trouvant au pré de Millet - aussi le centre de commende d'un réseau chaleur qui approvisionnera plus d'une douzaine de sites.

Le syndicat Trifyl assure la maîtrise d'ouvrage du chantier et l'exploitation de ce réseau de chaleur. « Nous vendrons les calories produites à partir du bois issue de la plate-forme de Trifyl à divers partenaires» explique Lise Delrie, ingénieur énergie bois du syndicat. Parmi les clients on compte Tarn habitat pour les habitations collectives, la Région pour le lycée, la mairie pour la piscine, mais aussi La Poste, le foyer Léo Lagrange ou encore l'office de tourisme. « Au total nous avons du réaliser près de trois kilomètres de réseau souterrain» souligne Gislain Brioude, responsable de SPIE, un des acteurs du groupement de commande qui réalise cet ambitieux chantier, qui précise « La température des fumées sera abaissée et elle seront filtrées par électro filtre pour ne pas laisser s'échapper de poussière». Ces cendres, après une analyse des échantillons produits, pourraient rejoindre le compost déjà produit par Trifyl.

La chaufferie sera mixte mettant en œuvre du bois recyclé pour 80% de la production et du gaz pouvant prendre le relais et assurer un appoint pour 20% de la production. In fine il s'agira du troisième réseau de ce type dans le département après Castres et Mazamet, mais il sera le premier à être exploité en régie, sans délégation auprès d'exploitant privé.

La calendrier : La fin des travaux du réseau devrait avoir lieu fin mai et la partie hydraulique fin juin. Une phase de teste est ensuite prévue du 15 au 30 juillet pour une mise en service opérationnelle de l'ensemble du réseau début octobre.

?

Publié le 14/04/2012 03:46 | La Dépêche du Midi

Cinq générations réunies à Saint François

C'est un petit moment de bonheur qui s'est déroulé à la maison de retraite Saint-François samedi dernier. Cinq générations d'une même famille se sont retrouvées pour un moment rare de partage et d'échanges. Jeanne Costosèque, âgée de 89 ans, qui réside à la maison de retraite, est la doyenne de la famille. Parmi la quinzaine de membres qui sont venus on comptait Marie-France, sa fille, Thierry, le fils de cette dernière, Stéphanie, la fille de Thierry et le dernier venu, Louka, arrière-petit fils de Jeanne. Thierry résidant près de la frontière suisse, les occasions sont rares de pouvoir se retrouver ainsi. Le secret a cependant été bien gardé pour organiser cette surprise qui n'a pas manqué d'émouvoir Jeanne.

Un beau témoignage de transmission et d'amour familial.

?

Publié le 14/04/2012 12:06 | G.D

La Far s'ouvre à tous les artistes

Geneviève Ribes, Jacques Mariette et quelques-uns des artistes impliqués dans les premières rencontres. /Photo DDM.G.D.

Ne pas cloisonner; s'ouvrir à d'autres formes d'art; réunir les artistes de tous niveaux, de tous horizons: telles sont les nouvelles ambitions de la Fédération des artistes régionaux (la Far), qui sont actuellement plus de quatre-vingt autour du président Jacques Mariette. Mercredi soir, la Far a organisé ses premières rencontres publiques, destinées à tous ceux que l'art intéresse.

«Les rencontres autour d'un verre sont plus consensuelles que les vernissages habituels. Elles sont à même de faire connaître l'association et d'envisager de voir des groupes d'artistes ou des individuels nous rejoindre», assure Jacques Mariette.

L'invitée d'honneur est Geneviève Ribes, artiste peintre très connue qui anime aussi l'un des six ateliers de la Far.

Initiative originale

Une dizaine d'artistes locaux accompagnent Geneviève Ribes et présentent leurs meilleures œuvres pour l'occasion, le plus souvent des tableaux. Si l'exposition est visible tous les jours ouvrables, jusqu'au 28 avril, une deuxième rencontre avec le public est prévue le mercredi 18 avril de 17h 30 à 19h, toujours avec la même formule, de discussions et d'échanges.

L'animation prélude au prochain salon de printemps qui prendra possession de la salle de l'Odéon le 4 mai, et surtout des 70 ans de l'Eveil Artistique. Un anniversaire prétexte à une grande exposition rétrospective à l'initiative, en particulier, d'Henry Manavit.

?

Publié le 14/04/2012 12:06 | La Dépêche du Midi

Briatexte : Le rugby va réduire la voilure

Zahir Boukemach, l'ancien sera encore sollicité la saison prochaine pour encadrer les jeunes. /Photo DDM

A peine la saison terminée et la descente en 2e série consommée, le SC Briatexte rugby s'est réuni, la semaine dernière pour préparer la saison prochaine. De deux équipes, l'effectif sera réduit à une seule, avec 35 joueurs pour la composer. «Nous avons fait la liste des gars susceptibles de jouer la saison prochaine. Nous voulons des gens responsables et impliqués. On a besoin de joueurs sérieux qui veulent s'entrainer, plutôt que de se disperser vers des occupations qui n'ont rien à voir avec le sport. En sachant que des licences de début de saison pour des joueurs que nous ne voyons plus ensuite, coûtent cher au club»rappelle le président Philippe Serres. «Heureusement qu'il y a eu la réaction d'anciens comme Malaterre, Millet ou Dufoix qui ont repris pour le bien du club et permis de finir la saison». L'assemblée générale est prévue mi-juin.

«D'ici là, nous allons relancer la machine. Cette saison a été particulière. Nouveaux entraîneurs, nouveaux joueurs, des cadres qui se sont blessés dès le début, et nous n'avons pas terminé comme nous l'espérions après plusieurs exercices en haut de l'affiche. Il va falloir rebondir.»

?

Publié le 15/04/2012 03:45 | La Dépêche du Midi

67 ans de mariage pour Roger et Gisèle

Cinq enfants ont donné quinze petits enfants et déjà douze arrières petits enfants après 67 ans de mariage pour Gisèle et Roger, au centre./Photo DDM

Gisèle Tirard est née en 23, Roger Licciardi en 25. Ils se sont mariés le 7 avril 1945 à Guyotville, près d'Alger. Arrivés en France en 1962, ils se sont installés à Graulhet deux ans plus tard.

Roger a longtemps travaillé dans la mégisserie. De leur union sont nés cinq enfants qui ont donné quinze petits enfants puis douze arrières petits enfants. Une grande famille qui a fêté les noces de chinchilla de papy et mamie, durant le week-end pascal.67 ans de mariage qui méritaient bien celle belle photo de famille.

SCG - ES Catalane /Photo SCG

Page réalisée à partir du site ladepeche.fr

SCG - Bédarrides /Photo SCG



 

Graulhet (8 avril) : Pâques aux tisons !...
Graulhet (10 avril) : 1ers coups de tonnerre de l'année...


Graulhet : effet de brumes autour du Forum,...

...de Saint-Pierre,...

...de La Ventenayé.

Graulhet sous les nuages depuis La Courbe

Cerisier en fleurs sous ciel plombé

Aujourd'hui à 17 h 30 : déjà la nuit ?...

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement