Du Bruc à Ricardens

Actualités avril 2011 (2)

 

Publié le 16/04/2011 12:20 | LaDepeche.fr

Busque : Entre rallyes et baptêmes

Nicolas Sistero au volant de sa Peugeot./Photo DDM

Demain, dimanche après midi de 14h à 18h le public pourra faire des baptêmes de voitures de rallye sur la «montée» de La Courbe. Frissons garantis! Au 18e Rallye du Frontonnais, le week-end dernier, 100 équipages étaient engagés et 93 ont pris le départ. Quelques pilotes et copilotes d'ASP ont participé et deux ont terminé: Nicolas Sistero - Clément Mespoulede 11 au général, 4 de groupe et 2 de classe, Grégory Roncalli - Lionel Chabory 50 au général,16 de groupe et 2 de classe. Julien Cabrol participera à la Course de Côte du Col Saint Pierre (Gard), comptant pour le championnat d'Europe, les 15, 16 et 17 avril.

Ce même 17 avril, ASP animera avec une douzaine de ses pilotes, la fête de Busque: Ce dimanche après midi de 14h à 18h le public pourra faire des baptêmes de voitures de rallye sur la «montée» de La Courbe. Frissons garantis!

@

Publié le 16/04/2011 12:21 | G.D

Une première «dancefloor» au Forum

Le forum jouera les discothèques éphémères ce soir, version Ibiza./Photo DDM 

C'est un événement qu'ont voulu proposer les responsables du comité des fêtes de la Ventenayé, en organisant ce samedi soir au forum, un inédit « carrément dancefloor » dans le département. Et ne serait-ce que par l'énergie déployée par les bénévoles, pour la promouvoir, la soirée a déjà valeur d'exception.

Pas moins de 4 000 affiches et 40 000 flyers ont été collés ou distribués. Le comité qui est partenaire de la tournée de Fun Radio, attend 1 500 personnes. Autant dire qu'en cas de succès, cette grand-messe de la « dance music » fera du forum, la première discothèque ponctuelle du Tarn. Au programme, que du lourd, du Symphonic Deejay Show qui ouvrira le ban, jusqu'au déjà fameux DJ Fanou qui le fermera. Entre les deux, le groupe électro concept, H-Leen, le duo Daukev, l'animateur Jay Style et le chanteur LJ « Dans ma party ».

« Cette soirée promet d'être déjantée, digne de celles des grands clubs d'Ibiza.

Le plateau de DJs et d'artistes, sera relevé par des performances scéniques en direct. La sonorisation, l'éclairage, les effets spéciaux, la qualité des intervenants, l'un des plus beaux shows laser en France, ajoutés aux cadeaux offerts par les partenaires, sont à même de donner un grand moment de musique.

Les jeunes qui sont les premiers à demander ce genre d'animation apprécieront sûrement», assurent les responsables du comité des fêtes.

@

Publié le 18/04/2011 08:24 | LaDepeche.fr

Les Amis de la Vigne et du vin en goguette

Des amateurs attentifs aux explications techniques de Gerard Guibbaud.

Pour animer la fin de saison qui a vu les bonnes bouteilles de France passer entre leurs papilles averties, et pour préparer la sortie annuelle qui conduira le groupe des 25 amateurs de bons crus sur les hauteurs de la Clape, les Amis de la Vigne et du Vin ont rencontré Gerard Guibbaud, producteur de vin de table à Lasgraïsses. Une propriété tournée qui cultive ses 4 hectares de vignes sur une commune qui peut produire de l'Aoc, mais qui reste en vin de table, par souci d'authenticité. « Produire ce que la vigne peut » Telle est la devise de Gérard Guibbaud, qui a fourni les trois cépages qui, en assemblage ont réalisé, par l'intervention d' Eric Fréale, la première cuvée du club.

@

Publié le 18/04/2011 08:23 | LaDepeche.fr

Briatexte : Un bien beau carnaval

Tous réunis devant la maison de retraite

Le carnaval de Briatexte a profité d'un invité de marque qui a accompagné les enfants tout au long du défilé, le soleil a bel et bien fait partie de la fête.

Enfants et accompagnants s'étaient réunis sur le parvis de l'école Saint-Joseph avant de se rendre à la maison de retraite.

Là ils ont partagé un moment de convivialité avec les résidents, qui pour certains se sont joints au défilé en direction de la place des couverts, puis du stade municipal où Monsieur Carnaval a été brulé.

Le gouter qui a suivi s'est déroulé dans une super ambiance et tout au long de la manifestation, la chanson du carnaval a résonné.

@

Publié le 18/04/2011 09:42 | J.-P. O.

Que sont-ils devenus ? Guy Laporte

Contre l'Irlande en 1986 entre Bradley et Mullin./Archives DDM

Avant Laporte, il y avait Laporte… Guy. Lui n'est pas passé par la fenêtre. Il est le seul à avoir porté le coq. Bras de fer mais surtout buteur d'élite. Le troisième meilleur ratio de l'histoire nationale derrière Lamaison et Didier Camberabero. Première sélection à 28 ans et à Lansdowne Road : deux drops dans les six premières minutes! Encore deux drops à Twickenham et Grand Chelem à la clef. « Avec le titre de champion de France 3e division (Rieumes), à 18 ans, et les séries de tests gagnées en Afsud puis Nouvelle-Zélande en 93-94 comme manager du XV de France, il s'agit bien sûr de mon meilleur souvenir ».

Et puis Graulhet… « Une aventure émouvante avec des gars formidables qui œuvraient dans l'ombre et méritaient tant la lumière. En 15 ans je n'ai perdu que deux fois à Pelissou face à Narbonne et Toulouse ! ». Il a souvent porté l'équipe avec son pied… « C'était mon rôle. Comme à la chasse , quand le chien lève le gibier si le tireur le manque, le chien fait la gueule ... et il a raison». Après avoir longtemps travaillé dans le cuir, à Graulhet, il s'est engagé il y a 12 ans avec le groupe Cileo (responsable régional) et pratique aussi parfois les relations publiques lors des matches internationaux. Entre deux parties de pétanque, il porte un regard toujours aigu sur les choses du rugby comme du… cylisme et demeure un interlocuteur passionnant.

CV : -Né le 15 décembre 1952 à Beaufort (31)

-Demi d'ouverture à Rieumes (jusqu'en 72) et Grauhet (72-87)

-16 sélections en équipe de France de 81 à 87; Grand Chelem 81; participation à la Coupe du monde 87; 143 points (3 E, 8 D, 23 P, 19 T)

-Président du comité de sélection et manager du XV de France de 1993 à 1995

@

Publié le 19/04/2011 08:56 | J-C C.

«Goûter-vernissage» pour les «p'tits trous»

L'exposition est le fruit d'un véritable travail des tout petits.

Durant quatre jours 22 enfants du centre aéré de La Courbe ont travaillé avec la plasticienne et enseignante Françoise Maisongrande.

Dans le cadre de cet atelier artistique ils ont imaginé comment trouer, percer, piquer, crever, creuser diverses matières et même conçu pour cela des objets originaux. Leurs créations seront exposées à la bibliothèque Marguerite Yourcenar jusqu'au 12 mai.

Le « goûter-vernissage» de cette exposition aura lieu demain après-midi, mercredi 20 avril, à 16 heures à la médiathèque.

Après Castres les années précédentes, cet événement se déplace pour la première fois.

« Le projet s'inscrit dans le cadre du CUCS, contrat urbain de cohésion sociale et du CEL, contrat éducatif local» souligne Muriel Edet du centre d'art « Le lait». Il s'agissait là d'amener des écoliers à la culture par une pratique ludique mais aussi d'aborder de première notions d'histoire de l'art. Nathan, Mathias, Etane, Quentin, Matthieu, Charline, Christopher, Léa, Habiba, Syrielle, Maxime, Sarah, Jessy, Taïna, Sara, Alex, Elona, Laureen, Zoé, Clara, Benjamin et Emma ont aussi déjà réfléchis à la façon de présenter leur travail dans le cadre d'une exposition au centre aéré de La Courbe. Demain ils entreront « dans la cours des grands» comme leur travail sera présenté à la médiathèque. Le public pourra découvrir les étrangers objets qu'ils ont imaginé et fabriqué, les faons dont ils ont travaillé les matériaux pour donner naissance à cette exposition baptisée « Des p'tits trous». Le tout sera mis en scène et en lumière. En outre un atelier d'écriture « des p'tits trous « gratuit, animé par Jérôme Goude, aura lieu le mercredi 27 avril de 14h30 à 16 heures à la médiathèque.

@

Publié le 20/04/2011 09:17 | LaDepeche.fr

Excellent week-end pour les nageurs

Robin Lacroux au départ.Un record du club, deux qualifiés supplémentaires en région et quarante meilleures performances améliorées.

Un très bon bilan pour ce cinquième et dernier circuit départemental qui s'est tenu à Castres samedi 16 et dimanche 17 avril. Treize nageurs Graulhétois ont disputé les épreuves sur 50 mètres le samedi après midi et les autres distances le dimanche.

Bastien Boyer, très en forme depuis le Meeting de Tarbes, tombe tous ces chronos!

Julien Vaudé tourne fort aux entraînements, mais n'était pas encore qualifié pour les échéances régionales : il se devait de confirmer ce week-end : c'est chose faite. Premier étonné, Théo Roussel tombe 2 secondes sur 50 m dos se qualifiant ainsi le jour de son anniversaire pour les championnats régionaux. Les performances lors des autres épreuves sont également améliorées. Adrien Causse explose ses chronos pour sa deuxième participation en compétition, avec moins de stress, des techniques mieux maitrisées. Bilel Chikhaoui améliore toutes ses courses également, de même qu' Elias Cardon sur 100 m. Robin Lacroux, excédé pour son faux départ lors du 50 PAP, tombe 3 sec sur 100m et s'applique lors du 400 NL. Frédérique Aissani se réconforte en progressant sur 50 PAP. Cécile Péaquin, venue chercher la qualification au challenge club, arrive à décrocher le minima lors du 100 m brasse. Pour Marion Bages et Vincent Stignani, les bases sont bien présentes mais il manque l'entraînement. Dans le même temps 13 nageurs étaient à Toulouse pour les finales des médailles du Toac. Camille Guiraud, Vincent Mathis, Justine Vaudé et Céline Roques qualifiés à titre individuel ont crânement défendu les couleurs du club. Les autres jeunes qui participaient aux relais ont tous amélioré leurs meilleures performances. Pour le week-end de Pâques, une délégation de 15 nageurs partira pour le meeting de Millau et la semaine d'après la journée Graulhetoise du 1er mai. Et comme durant toutes les vacances, des stages intensifs auront lieu à Graulhet.

@

Publié le 20/04/2011 09:17 | LaDepeche.fr

Rugby : Le Gers et les Catalans partagent le trophée Batigne

Douze équipes venues des départements de Midi-Pyrénées, Armagnac-Bigorre et Languedoc-Roussillon, ont disputé samedi, la neuvième édition du trophée Marcel Batigne à la Jonquière. Au terme des matchs de poules et des phases finales, le Gers et les Pyrénées-orientales, n'ayant pu se départager en finale (0-0), se sont partagé le titre. Le Tarn a fini 3e devant l'Hérault, la Haute-Garonne, et les Hautes-Pyrénées.

A Briatexte, les féminines ont consacré la victoire de la Haute-Garonne devant le Languedoc et le Roussillon en catégorie Excellence. L'Aveyron a devancé le Lot en catégorie Développement. Equipe 2. Elle a été battue par Béziers, au terme d'un match de qualité et de suspense, 22 à 28. Deux pénalités héraultaises ont fait la différence en fin de match.

Balandrades: Ils ont été gagner à Gaillac en match retour de challenge Crédit Agricole, 25 à 2 et sont qualifiés pour le tour suivant.

Cadets: Samedi toute la journée à la Jonquière, la section cadets du Sporting organise un tournoi de rugby à sept de cette catégorie avec une quinzaine d'équipes, doublé d'un tournoi de féminines. Restauration possible sur place.

@

Publié le 21/04/2011 09:12 | LaDepeche.fr

Les collégiens dans l'Espagne des «trois cultures»

 

Durant trois mois des collégiens ont pu s'imprégner du dialogue interculturel d'Al Andalus qui de 711 à 1492 a connu un véritable métissage des cultures musulmane, juive et chrétiennes. Ce projet qui comprend aussi une découverte de cette richesse artistiques et scientifique s'est appuyé sur la musique en utilisant des supports pédagogiques tels que la littérature, le cinéma, l'histoire ou la géographie. Les élèves on travaillé pendant trois mois avec Naïma Chemoul qui explique « Les collégiens ont travaillé sur des textes et des chants, les ont traduits en français, ont également écrit des textes, ont écouté de la musique... Des extraits de ces textes seront rendus à l'occasion du concert de vendredi «. Un court métrage a aussi été réalisé par les élèves. Certains se produiront sur la scène de l'auditorium à 20h30 avec le trio Maayan, porteur de cette tradition.

@

Publié le 21/04/2011 09:13 | LaDepeche.fr

Stage de cirque

La valeur n'attend pas le nombre des années

Du 2 au 7 mai l'association Pistil proposera plusieurs stages de cirque.Du 2 au 4 mai les enfants de 5 à 8 ans ont rendez-vous de 10h30 à 12h30 pour une découverte des arts du cirque et jeux autour de l'équilibre, boule, acrobaties, trapèze, jonglage Les 8 à 13 ans pourront l'après-midi, de 14 heures à 17 heures s'entraîner aux pratiques de cirque (équilibres, trapèze, tissu, boule, fil, acrobaties, jonglage) et à l'élaboration d'un numéro. La voltige équestre sera au programme les 5 et 6 mai de 10h30 à 17 heures, à partir de 6 ans. Les adultes pourront aussi s'adonner à cet art le 7 mai aux mêmes heures.

@

Publié le 21/04/2011 09:12 | J-C C.

3 scenari pour l'école de la Ventenayé

La réunion a mis en évidence des clivages au sein des parents d'élèves.

Alors que le nombre d'écoliers augmente les suppressions de postes liés à l'augmentation du maximum d'élèves par classe menace l'école de la Ventenayé. Depuis des semaines les réunions entre les élus et les parents s'enchaînent. Vendredi dernier trois scenarii étaient proposés aux parents.

Le premier d'entre eux prévoit le maintient de l'école avec les enfants du secteur, soit deux classes de 4 niveaux de 10 à 20 élèves. Si quelques parents étaient enthousiasmés, d'autres prenaient conscience du déséquilibre génèré vis-à-vis des autres écoles. La directrice de l'école assurait que les enseignants actuels refuseraient cette solution.

La seconde option présentée consiste à placer chaque enfant dans son secteur et ceux de la Ventenayé à l'Albertarié, les autres se trouvant intégrés en fonction du lieu de la résidence de leurs parents dans les autres écoles de la ville. « Ce scénario est le plus simple à mettre en œuvre pour nous», souligne Danièle Désert, adjointe au maire aux affaires scolaires qui précise « Nous disposons de locaux pour accueillir une nouvelle classe. Les enfants de la Ventenayé connaissent la cantine et le centre de loisirs».

Enfin la troisième solution proposée consiste à intégrer tous les enfants actuellement scolarisés à l'Albertarié. Elle permet aux enfants qui devraient devoir quitter la Ventenayé de se retrouver tous ensemble dans une même école à la rentrée prochaine avec de nouveaux camarades de jeux. « Nous parlons aujourd'hui d'enfants et l'on ne peut les traiter comme de simples chiffres », soulignent le maire, Claude Fita, et son adjointe.

Face à la difficulté de dégager une position commune, les parents voudraient que les élus disent leur position. Le maire a déclaré pour sa part souhaiter rencontrer à nouveau les directeurs d'école et l'inspecteur primaire avant de donner rendez-vous aux parents ce vendredi à 18 heures pour arrêter définitivement une solution.

Sur les 98 enfants prévus à la rentrée à l'école les parents de 34 ont choisi de partir. Parmi les restants 35 enfants dépendent de son secteur et 29 sont hors secteur ou hors commune, de quoi rendre complexe une décision unanime.

@

Publié le 21/04/2011 09:13 | LaDepeche.fr

Nabeillou 2011 se prépare

La salle d'escalade de la ferme de Nabeillou.

L'ensemble des associations utilisant le site de Nabeillou, lac et ferme, organiseront le samedi 14 mai de 14 heures à 17 heures la première édition de « Nature Nabeillou ».

De l'escalade au VTT en passant par le tir à l'arc, les associations intervenant sur le site de loisirs vont proposer au grand public de découvrir la richesse et la diversité des activités proposées.

« Le but est de soutenir et promouvoir le site » explique Alain Hicter de l'association Nature évasion escalade. Elle proposera de découvrir cette activité, de la confection des nœuds à l'assurage en passant par des démonstrations de grimpe. « La salle a été aménagée par les bénévoles aidées par la municipalité.

Le parcours d'escalade est aujourd'hui aussi utilisé par l'association mais aussi l'Amicale laïque ou les scolaires » souligne Alain Hicter. Son association compte aujourd'hui quatre vingt dix licenciés dont cinquante enfants et envisage d'embaucher un permanent. Association de quartier ou MJC seront aussi présent pour cette première édition qui mettra en lumière un site de plus en plus utilisé et fréquenté.

@

Publié le 22/04/2011 07:40 | J-C C.

Taxes : «On ne paie pas plus cher à Graulhet»

Claire Fita a présenté les comptes sur de cette longue réunion du conseil municipal.

Plus qu'un long débat, les affaires financières ont fait mercredi soir, lors du conseil municipal, l'objet d'une explication de texte, ou plus exactement de chiffres, de la part de Claire Fita, adjointe au maire chargée des finances. Claude Fita, maire de la commune, a proposé aux conseillers municipaux de fixer à 1,033126 l'augmentation du coefficient de variation sur les trois taxes communales (taxe d'habitation, foncier bâti, foncier non bâti).

Pour expliquer les raisons de la « mise en œuvre du levier fiscal» Claire Fita rappelé la maîtrise des dépenses de fonctionnement - égratignant au passage celle de la fin de mandat de la municipalité Picarel - et la baisse des dotations de l'Etat. «Ce désengagement de l'Etat sera assumé pour les deux tiers par des efforts de gestion de la collectivité et pour un tiers par les contribuables graulhtois» a expliqué l'élue.

A l'heure où la ville veut changer son image, il semblait important de comparer les taxes graulhétoises avec celles d'autres villes du département. Pour se faire, des tableaux ont été présentés aux élus et au public. Et si les taux de la cité du cuir sont plus élevés qu'ailleurs, il faut pour Claire Fita tenir compte d'autres facteurs : « En fonction des communes, les valeurs locatives sont très différentes. Il faut prendre en compte les taux, mais aussi les bases» a-t-elle expliqué avant d'appuyer sa démonstration sur des exemples comparatifs pour expliquer l'importance de cet

« Effet base».

A l'issue de la démonstration l'opposition, en la personne de Bruno de Boisseson a contesté le désengagement de l'Etat en rapportant cette aide au nombre d'habitants de la commune, demandé une estimation de la dette fin 2011 et estimé que le programme d'investissement ne se ferait pas. « Cela fera peut-être partie du ' reste à réaliser ' pour le début 2012» a alors répondu Claude Fita, avant de conclure « J'assume l'effort que fait la commune pour reprendre des habitants. Si nous n'étions pas volontaires, nos partenaires ne nous suivraient pas. J'assume cette volonté, comme la majorité des Graulhétois».

@

Publié le 22/04/2011 10:11 | LaDepeche.fr

Cassandra médaillée au France-Tir

Cassandra, à droite sur le podium.

Classée sixième en tir de précision sur le plan national, la jeune Cassandra Vaissières (14ans) était qualifiée pour le championnat de France à Dardilly, près de Lyon. Le tir de précision est une discipline demandant une excellente maitrise technique et un mental d'acier mais déjà, une victoire remportée début avril au tournoi international de Vinay (Isère) laissait présager quelques espoirs.

C'est avec une énorme motivation que cette athlète s'est préparée depuis cinq semaines à un rythme de trois entrainements hebdomadaires. Que ce soit le mardi avec les adultes du Club Bouliste Graulhétois, le jeudi avec son père, ou le samedi avec Jérôme Lory au sein du Centre de Formation, elle a redoublé d'efforts pour se présenter à ce championnat dans les meilleures conditions.

La difficulté du championnat de France consiste à enchainer les résultats sans jamais chuter. Après quelques frayeurs en poules, Cassandra résiste finalement mieux que ses adversaires. Le suspense des demi-finales est à son sommet : elle parvient à rester en course en tapant à la dernière boule un but de 3 centimètres à une distance de 14 mètres. A égalité avec deux de ses adversaires, elle doit passer par un barrage : cinq boules de tir sur le principe de la mort subite! Elle ne craque pas et accède à la finale. Cassandra y récupère la médaille de bronze avec 8 points, derrière Ludivine Ferry (Franche Comté) 14pts et la double championne de France Brune Le-Noblet (Savoie) 20 points. Après ce magnifique parcours, Cassandra repartira pour un nouveau défi en juillet lors du championnat combiné.

@

Publié le 22/04/2011 10:11 | LaDepeche.fr

Les collégiens espagnols en visite

C'est avec les beaux jours que chaque année ont lieu les collégiens espagnols viennent visiter la ville.

Cet « échange « concerne cette année 25 élèves de Louis Pasteur, principalement des quatrièmes et des troisièmes ayant choisis la langue de Cervantes en première langue vivante étrangère. Le discours d'accueil, réalisé par Danièle Désert, adjointe au maire chargée des affaires scolaires, a été l'occasion de rappeler les liens étroits unissant la ville et l'autre côté des Pyrénées comme tout le pourtour de la Méditerranée. « Ce melting pot fait notre richesse. A un moment où on voit un repli sur soi, vous, la jeunesse, êtes une ouverture vers les autres « a-t-elle soulignée. Bien entendu les enseignants comme les familles accueillant les élèves ont été remerciés à l'occasion de cette cérémonie qui s'est déroulée dans la salle de la République.

@

Publié le 23/04/2011 12:06 | LaDepeche.fr

Le beau tournoi des Petits Graoulhétous

Les moins de 7 ans du Sporting, vainqueurs du trophée Paul Brayette.

L'école de Rugby du SC Graulhet organisait pour sa première édition le tournoi des " Petits Graoulhétous " spécialement dédié au jeunes rugbyman de 5 à 7 ans. Onze clubs de la région répartis en deux plateau 1° année et 2 ° année et mixte se sont affrontés sur le terrain d'honneur du stade N. Pélissou.

Le matin les poules organisées ont permis de définir les rencontres de l'après midi . Toutes les équipes étaient récompensées par des coupes et des médailles pour chaque enfant et le vainqueur de chaque plateau recevait en plus un trophée qui sera remis en jeu pour la prochaine édition. Pour cette édition 2011 l'équipe vainqueur du plateau 1° année est le SC Graulhet 2 qui remporte le trophée Paul Brayette remis par ses trois fils. Le vainqueur du plateau 2° année et mixte est le club du Castres O. qui s'est vu décerner par le président du club Pierre Cathalhau le trophée " Tournoi des Petits Graouhlétous".

@

Publié le 23/04/2011 12:06 | LaDepeche.fr

2010, une bonne année pour l'Amicale Laïque

Administrateurs de l’Amicale Laïque et principales personnalités à la tribune./Photo DdM

Pour son assemblée générale annuelle, l’Amicale Laïque est revenue sur les lieux de sa création, à l’intérieur de cette superbe terrasse de La Courbe ouverte sur les bois dans lesquels se sont égayées depuis 1955 tant de générations de colons. Après un accueil des nombreux participants en chansons par le groupe Pasd’Trac, le secrétaire Simon Rodier a coordonné les débats après avoir accueilli les officiels présents, et notamment Mlle FITA (Mairie de Graulhet), M. BOUSQUET (Conseiller général), M. NÉEL (Président Tarn & Dadou) et Mme MORON (Pôle Cohésion Sociale). Il est impossible de résumer en quelques lignes le volume d’activités de l’association, relevons-en simplement quelques points importants. La convivialité a régné dans les commissions adultes autofinancées : les tournois sportifs ont connu le succès habituel, le groupe gymnastique d’entretien est toujours aussi motivé et le cœur d’hommes Fiesta a brillamment animé 24 prestations régionales diverses. Si l’Amicale développe essentiellement son action hors temps scolaire, elle a accompagné néanmoins divers projets portés par les écoles publiques locales : USEP, plein air à Nabeillou, classes vertes et de neige, Image et Son (équipement en matériel numérique des diverses structures et ateliers liés à son utilisation).

La fréquentation des différents accueils de loisirs a été en sensible augmentation, que ce soit sur les 5 Maisons de l’Enfance ou à La Courbe. Thierry Péculla, pour les premières, a répertorié le large éventail d’animations présentées tout au long de l’année, que ce soit dans les projets de réussite éducative ou de cohésion sociale, ainsi que pour les grandes journées spéciales (souvent organisées en partenariat avec d’autres organismes graulhétois) toujours appréciées et mobilisant largement personnel et bénévoles. Au niveau de La Courbe, Bernard Ladet a mis l’accent sur la qualité de l’accueil réservé aux 1204 enfants qui ont fréquenté le Centre en été (dont 48 % issus de Graulhet) et qui se fondent parfaitement dans le paysage grâce aux infrastructures adaptées disséminées sur plus de 20 hectares. Cet attrait indéniable auprès des jeunes, est en partie dû à la formation interne spécifique proposée aux animateurs, et à la participation des « Amicalistes » à l’aménagement et à l’entretien des différents espaces de loisirs. En parallèle, 210 enfants ont participé aux multiples séjours et camps, différents et complémentaires, qui les ont conduits loin de leur cadre de vie habituel pour des découvertes originales ou des pratiques sportives nouvelles.

La terrasse de La Courbe copieusement garnie./PhotoALG-JCD

Le trésorier Christian Pradelles pouvait dresser un bilan financier satisfaisant, dépassant les 1 600 000 €, dont plus des deux-tiers sont réinjectés dans l’économie locale. Rigueur de gestion, vigilance permanente, transparence, implication de tous ont largement contribué à cette gestion saine et équilibrée. Dans son rapport moral, le président Daniel Albouy associait salariés et bénévoles pour l’excellente conduite du projet éducatif de l’Amicale, et les remerciait pour la force de leur engagement. Ses remerciements allaient également aux collectivités territoriales et établissements publics qui accompagnent l'association. Toutefois, cet excellent bilan global de l’année 2010 se heurte aux nuages qui viennent planer sur le fonctionnement à venir : mise en œuvre de circulaires récentes redéfinissant les relations entre collectivités et associations, reconnaissance du caractère communautaire de La Courbe par la Communauté de Communes. « Aujourd’hui comme hier, l’Amicale Laïque est à l’origine des actions qu’elle organise. Elle souhaite poursuivre dans cet esprit de partenariat qui a toujours habité les relations qu’elle entretient avec les territoires… »

Pour conclure cette assemblée générale, les personnalités présentes ont unanimement salué la qualité et la diversité des prestations développées par l’Amicale Laïque, et se sont engagées chacune dans leur domaine de compétence à accompagner son action future en fonction de leurs moyens.

@

Publié le 23/04/2011 12:05 | LaDepeche.fr

Briatexte : Le jardin des délices

La main verte de Damien , le sourire de Caroline, un vrai Jardin des Délices. / Photo DDM.G.D.

Le point de vente tout récemment ouvert par Damien Chabot et Pierre-Louis Baillette, n'est pas encore bien signalé. Il se situe à la sortie de Briatexte, 300 mètres après le rond-point à droite. Au Jardin des Délices, les deux producteurs proposent le meilleur de leurs terres, qui se situent de l'autre côté du ruisseau, sur la commune de Puybegon. En cette fin avril, les premières fraises Agathe, sont sur l'étalage, aux côtés des apserges et des radis. Viendront les Garriguettes, les Ciflorettes, les Manille, les Charlotte, les Mara des Bois. «A terme, nous voulons développer la vente à le ferme de productions de terroir d'autres agriculteurs» envisage Damien.

@

Publié le 24/04/2011 03:48 | LaDepeche.fr

Du marketing à la marquetterie

Création et restauration, sont les deux atouts de Sébastien Armand dans sa nouvelle profession. /Photo DDM G.D.

Sébastien Armand est en train de réussir sa reconversion. Originaire de Lyon, il a eu, avec sa compagne, un coup de cœur pour le Tarn. Il a abandonné sa profession de photographe pour catalogues commerciaux sur les bords du Rhône, pour ouvrir sur les rives du Dadou, avenue de la Résistance, un atelier de menuisier ébéniste. A 32 ans, il se lance ainsi dans la restauration de meubles, la création et la réparation, en utilisant le matériau noble et les teintures de l'Artisan Pastelier de Graulhet. «J'avais envie de monter ma propre boite, de mener un projet de A à Z tout en respectant un certain état d'esprit». Son atelier occupe les dépendances d'une ancienne mégisserie.

@

Publié le 24/04/2011 03:52 | LaDepeche.fr

Saint-Gauzens : Un nouveau chemin de rando

De superbes paysages, découverts par de vrais élus de terrain./Photo DDM

Ils, et elles, ont du mollet. Quelques élus de Saint-Gauzens ont « payé de leur personne » voilà quelques jours. pour tester en collaboration avec la communauté des communes et Graulhet, une série de chemins qui pourraient être raccordés entre diverses communes créant ainsi une balade de 45 kilomètres . Voilà donc ces courageux élus, chaussés sport, bâton de rando à la main, arpentant les chemins de Saint-Gauzens pour un périple de 4 heures. Ils ont foulé du pied les alentours de Saint-Martin et les hauteurs du prône, après avoir traversé des bois de la commune et longé un très joli petit lac.

@

Publié le 25/04/2011 09:30 | J-C C

La mairie honore les femmes engagées

Les élus étaient présents nombreux pour Iinaugurer cet hommage aux femmes combattantes/Photo DDM J.-C.C

La mairie accueille jusqu'au 29 avril l'exposition « Des femmes dans la guerre » présentée par le Souvenir français. A travers textes et photos, l'exposition met en avant quelques unes de ces femmes qui ont honoré la France : veuves de guerre, femmes travaillant dans les usines ou dans les champs, résistantes de tous les horizons, traquées, arrêtées, torturées, jugées et envoyées en camp d'extermination, infirmières que les blessés appelaient « Les anges blancs » et aussices femmes soldats engagées dans les unités combattantes et dans les maquis. Au total, une quarantaine de tableaux sont exposés salle de la République.

On notera bien entendu qu'un de ces panneaux dédié à une Graulhétoise : Sœur Saint-François dite « Sœur Mitraillette» qui s'est largement investie dans la résistance à Graulhet et a protégé de nombreux juifs.

à l'occasion du vernissage de l'exposition, le colonel Claude Guy, délégué général adjoint du Souvenir Français a lancé un appel à la population : « Le canton de Graulhet n'est pas doté de comité du Souvenir Français. Nous ne sommes pas une association d'anciens combattants, nous observons la plus stricte neutralité politique, confessionnelle et philosophique Pour créer un comité, il suffit de trois personnes de bonne volonté, la tache n'est pas bien lourde mais il est très exaltant de savoir que l'on peut servir à tout âge une noble cause «. Celles et ceux qui souhaiteraient doter la ville d'un comité, peuvent contacter Claude Guy au 05.63.54.34.18. ou par courriel à claude.guy747@orange.fr

Exposition « Des femmes dans la guerre », jusqu'au 29 avril, salle de la République à la mairie de Graulhet.

@

Publié le 25/04/2011 09:30 | J-C C

Des Archers, champions méconnus

L'équipe de création des parcours. /Photo DDM J-C C

Le club des Archers du Dadou fête cette année ses trente ans et les Graulhétois savent que les champions ne manquent pas au sein de ce club. Pourtant sans certains de ses membres qui n'ont pas de titres, pas de médailles, qui n'ont pas participé à des championnats de France, cette aventure humaine n'aurait pu voir le jour et se poursuivre et sans eux le club n'aurait pas sa renommée dans le monde des archers, et ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Eux, ce sont les obscures fourmis qui forment l'équipe « création et entretien des parcours » : Pascal, d'abord, qui prévoit et calcule, puis Jacques, Jean-Michel, Robert, Francis, et enfin Stéphane et Jean-Pierre (et Laurent, absent sur la photo) qui ont rejoint l'équipe plus récemment.

Leur tâche ? Chercher les meilleurs emplacements pour implanter des cibles pour un tir avec des difficultés variées en ayant à tout instant le souci de la sécurité puis tracer les sentiers, faire des marches dans les dénivelés prononcés, implanter les cibles. À l'approche des compétitions - il y en a 4 par an - calculer les distances de tir dans le respect du règlement, baliser le chemin à suivre, placer les piquets de tir… Et le jour de la compétition, veiller à tout, diriger les archers vers les cibles de départ, rester à disposition en cas de besoin… Et le soir ranger piquets et fléchage, au moment où, la compétition finie, tout le monde se retrouve devant un pot de l'amitié. Alors, une fois n'est pas coutume, rendons hommage à ces chevilles ouvrières sans qui nos clubs n'existeraient pas, car sans eux il n'y aurait même pas d'entraînement possible.

@

Publié le 26/04/2011 09:35 | LaDepeche.fr

Busque et Soual en finale

Busque a éliminé trois équipes d'Excellence pour se hisser en finale. Busque - Puylaurens : 3-0

Malgré la division d'écart, Busque n'a pas tremblé et a largement mérité sa place en Finale avec au tableau de chasse une 3e formation d'Excellence. Puylaurens, condamné à l'avant dernière place en Elite départementale, n'a jamais été en mesure d'inquiéter une formation de Busque bien préparée à cette échéance. L'ouverture du score de Laurent à la 20e min concrétise une domination sans partage. Il faut un grand gardien puylaurentais pour maintenir sa formation à flot à la pause. Busque ne lâche pas l'étreinte et double la mise autour de l'heure de jeu sur une frappe des 20 m en pleine lucarne de Mormayran. Puylaurens se montre dangereux sur coup de pied arrêté mais c'est trop timide et le 3e but de Rouyre à la 85e min ne souffre d'aucune contestation.

@

Publié le 26/04/2011 09:32 | P.G.

Quand les grimpeurs dansent sur les murs

La danse escalade a passionné tous les pratiquants, /Photo DDM 

La tignasse en bataille, la voix posée, Antoine Le Menestrel énonce ses derniers conseils. Face à lui, une vingtaine de personnes accrochées à la paroi artificielle du club d'escalade de Graulhet. Il y a là des grimpeurs mais également des danseurs désireux de découvrir l'enseignement d'une vedette internationale de la grimpe et surtout de la danse escalade sur mur. Antoine Le Menestrel est connu et reconnu dans cet univers vertical pour ces solos sur falaises et désormais pour ces spectacles avec la compagnie Lézards bleus.

Danse verticale

« C'est une très grande satisfaction d'avoir obtenu le concours d'Antoine pour cette découverte de la danse escalade dans le Tarn », se félicite Claude Perrier, le président du comité tarnais de la Fédération française de montagne et d'escalade (FFME). Nous devons sa venue à Marie-Lise Guironnet, notre agent de développement qui a organisé ces cessions dans les différents clubs du département. Après Carmaux et Castres, le club de Graulhet était l'hôte de la soirée de jeudi dernier. Une soirée pimentée par la présence de le Ménestrel. Parmi les participants, une majorité de femmes. « La danse escalade attire un public plus féminin et c'est justement ce que nous recherchons à la FFME », confirme Claude Perrier. Clothilde a pratiqué l'escalade à quelques reprises mais fréquente plutôt les cours de danse. Elle n'est pas déçue par sa découverte d'une pratique dansée verticale. Florient Cavenne, président du club de Graulhet est un pur grimpeur mais juge l'expérience enrichissante notamment au niveau de l'harmonie du mouvement. « Cela se rapproche parfois du yoga ».

Une nouvelle session est proposée le 17 mai à Lavaur avec inscription au comité départemental de la FFME. « Notre objectif est d'offrir ensuite un rendez-vous de danse escalade par mois dans le Tarn qui sera ouvert aussi aux non licenciés », souhaite Claude Perrier. Du côté du club de Graulhet, on espère renforcer encore l'attractivité de la structure. pourquoi pas avec ce type d'approche novatrice.

@

Publié le 26/04/2011 08:04 | J-C Clerc

Un label de qualité pour quatre enseignes

Les commerçants récompensés. /Photo DDM, J-C C

L'obtention du label «Démarche qualité», délivré par la Chambre de commerce et de l'industrie, résonne pour les commerçants et artisans comme la reconnaissance de leur savoir-faire et de leur volonté de satisfaire leur clientèle.

Cette année quatre commerçants de Graulhet dont une nouvelle venue l'ont obtenu. Quant aux trois autres lauréats, ils avaient déjà obtenu cette récompense l'an dernier, date de la première édition de l'opération à Graulhet.

Cette démarche initiée par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Tarn permet à l'entreprise de faire dans un premier temps un diagnostic du point de vente, ainsi que son accueil clientèle avec un conseiller. L'entreprise est ensuite auditée par un cabinet extérieur qui réalise une visite «client mystère» et deux appels téléphoniques mystères. A l'issue de cet audit et en fonction des résultats, le point de vente est labellisé ou pas. Cette démarche, outil d'évaluation et de progrès pour les commerçants du centre ville, permet d'avoir un regard extérieur sur le point de vente, l'accueil et le conseil apportés aux clients.

Quatre commerçants graulhétois ont décroché avec de très bonnes notes (dont un 10/10). Dans le département seules les villes d'Albi et Mazamet peuvent se targuer d'avoir plus de lauréats dans leurs murs.

Cette année la boucherie-charcuterie Verdès, les conserveries de Pignols, la Maison de la presse et pour la première fois L'art de la table peuvent arborer sur leur devanture le drapeau de la Démarche Qualité 2011, signe d'un accueil et d'un professionnalisme sans faille. De l'avis des lauréats la participation à cette opération oblige à une remise en question nécessaire dans un environnement concurrentiel fort avec des consommateurs de plus en plus sollicités, notamment par la grande distribution. Ce qui les rend de plus en plus exigeants.

@

Publié le 27/04/2011 09:27 | G.D.

Printemps poétique à l'auditorium

Christiane Pélissou au micro l'an dernier. /Photo DDM Archives.

Dans le cadre du printemps des poètes, la poésie ouvrira les portes de l'auditorium, à 20h30, ce samedi 30 avril avec les Poètes Sans Frontières.

Avec leurs amis régionaux ils ouvriront leurs meilleurs textes pour les offrir au public. « La langue d'oc sera aussi bien présente et nous en découvrirons quelques morceaux choisis par des amoureux de ce parler qui demeure vivant et se transmet encore et qui même s'apprend ». Une quinzaine de poètes sous la responsabilité de Jean Paul Aymés, viendront partager leurs textes personnels simples, variés et pour tout public. Une formule qui assure le succès de cette traditionnelle soirée de printemps.

Tout le Tarn en rimes

Jean Pierre Bonsirven ne pouvant être présent, d'autres auteurs-compositeurs, les frères Jean et Pierre Pradelles auteurs d'une chanson d'actualité sur la cathédrale d'Albi, et de l'album « Atout cœur » ont répondu favorablement et accompagneront de leurs chants et guitares, la poésie tout au long de cette soirée.

Ainsi quelques-uns des poètes de l'association, Régine Parayre, Gabriel Rouyre, Christine Pelissou, Françoise Mauries, Geneviève Moulet, Jérôme Laquerbe, le chanteur tarnais Yves Coulon, Charles Dalbin et tous leurs amis d'Albi, Lavaur, Toulouse, Mazamet et de la région vous attendent dans une ambiance familiale, chaleureuse et amicale.

Vous retrouverez, ce mélange de chaleur et de douceur que les Poètes Sans frontières auteurs de recueils-compilations des meilleures rimes, offrent depuis 28 ans à un public fidèle.

@

Publié le 27/04/2011 09:25 | LaDepeche.fr

Montréjeau remporte le tournoi cadets à 7

Le bouclier et le trophée du buteur aux cadets de Montréjeau. /Photo DDM, G.D.

Samedi, entre deux averses, Montréjeau a remporté, devant Colomiers, le deuxième tournoi à 7 organisé par la section cadets sur Sporting Club Graulhétois. Les Graulhétois ont terminé troisièmes. Le challenge de l'offensive a été attribué à Colomiers. Le challenge des tirs aux buts a été remporté par le buteur de Montréjeau. Le trophée du fair-play Paul-Brayette, remis par Frédéric l'un de ses fils, a été remporté par Quint-Fonsegrives.

1re « Rugby's night » des juniors : les deux sections Balandrade et Reichel du Sporting organisent le samedi 14 mai au forum, une première « Rugby's night », avec repas et soirée animée par un DJ.

8-One. L'association 8-One des joueurs du Sporting organise le samedi 7 mai à la salle des fêtes de Labessière-Candeil, une soirée repas sur le thème « La ferme des 8-0ne ». Déguisement de rigueur.

@

Publié le 27/04/2011 07:53 | J.-C. C., avec P.-J. P.

Les braqueurs mis en fuite au tabac-presse

Les deux malfaiteurs ont raté leur coup : ils ont pris la fuite sur une moto./Photo DDM, Jean-Claude Clerc

Deux hommes casqués ont tenté de se faire remettre la caisse du tabac-presse du Bosquet, hier vers 12h30 mais le buraliste, ancien militaire, a refusé, pensant qu'ils brandissaient une arme factice.

Le sang-froid et la perspicacité d'un couple de buralistes ont mis en échec des braqueurs, hier en début d'après-midi, à Graulhet.

Chaque jour à midi et demi, la gérante du tabac-presse du Bosquet essuie son tapis avant la fermeture. C'est à ce moment précis, alors qu'elle aurait dû être seule, qu'une moto s'est garée rue Villebois-Mareuil, juste devant la porte du commerce.

« Au début j'ai cru que c'était un client qui avait gardé son casque de moto », explique-t-elle. Mais lorsque l'homme qui l'a empêché de sortir dans la rue a demandé la caisse, une arme à la main, il n'y avait plus de doute sur les intentions du malfaiteur et de son complice qui attendait sur la moto. Seulement, le plan ne s'est pas déroulé comme prévu. Les individus - dont de nombreux éléments laissent à penser qu'ils connaissaient bien les habitudes et les lieux - n'avaient sans doute pas prévu que le gérant serait là.

« Couche-toi, donne la caisse », crie le braqueur casqué… L'ancien militaire, qui en a vu d'autres et qui a l'œil n'a pas cru à l'arme factice et a refusé de donner la caisse au braqueur. Ce dernier, soudain décontenancé, ne s'est pas avancé dans le magasin où il aurait pu être piégé par la porte automatique. « Il y a peut-être un risque que je me sois trompé, on n'est jamais sûr de rien. Mais lorsque la personne a tiré avec son pistolet, c'était à blanc », témoigne le buraliste. L'alarme déclenchée a fini de convaincre les deux inconnus de prendre la fuite, bredouilles. Le gérant les a poursuivis mais il n'a pu que constater l'absence de plaque d'immatriculation sur la moto qui a disparu rue de la Paix. Aussitôt alertés, les policiers de Graulhet sont venus effectuer les premières constatations et recueillir le témoignage des commerçants. Joint hier soir à Albi, le président de la Chambre syndicale des buralistes se dit inquiet. « ça s'enchaîne : Salvagnac, Saint-Amans, Mazamet, une tentative à Puygouzon et aujourd'hui Graulhet. Cycliquement, on a un vol ou une tentative de vol tous les mois. Et la semaine dernière, dans le Gers, des buralistes ont tiré. C'est ce que je crains toujours. En une demi-seconde, tout peut basculer », confie le buraliste de Cantepau. Comment mieux sécuriser les commerces ? Le sujet sera largement débattu le 1er juin, au domaine du Moulin-Haut à Peyregoux, au cours de l'assemblée générale de la chambre syndicale, en présence du président national Pascal Montredon.

@

Publié le 28/04/2011 09:32 | LaDepeche.fr

Un bouquet de jeunes talents

Quelques jeunes talents des Maisons de l'Enfance. /Photo DDM

Mercredi à l'auditorium, les enfants des maisons de l'enfance de l'amicale laïque, ont assisté à la cérémonie de remise des trophés Jeunes Talents. Initiés par Philippe Piccin, ils étaient déclinés en quatre catégories et récompensaient les meilleures scènes élues par un jury composé de parents et d'enfants. Les numéros présentés durant la matinée, ont été travaillés durant plusieurs semaines dans les structures. Au total, 86 enfants sont montés sur les planches. En catégorie théâtre, la troupe Les Stars'Nuls d'EnGach remporté le trophée, qui comme les trois autres sera remis en jeu dans deux ans. En chant et musique le groupe Nostalgie de Crins, a pris la première place, comme les Sénoritas de Victor Hugo en catégorie danse, et les Accrobatissimos d'En Gach en catégorie cabaret.

@

Publié le 29/04/2011 09:49 | J-C C

La OLA se régale à donner de la voix

La musique a la part belle à la maison des associations. Deux fois par mois, le jeudi soir, la quarantaine de membres qui composent la chorale de la OLA se réunissent dans la salle de l'association pour le simple plaisir de chanter et de passer une soirée agréable.

Pour autant, le hasard ou l'improvisation ne sont pas de mise, bien au contraire. Sous la direction de Jean-Marc Thomas la séance d'échauffement spécifique à la pratique du chant est menée, puis ensuite, durant environ deux heures, c'est le chant qui devient le maître des lieux accompagné à la guitare par Robert Carel.

Bien sûr les moyens techniques sont aussi présents et les textes des chansons sont projetés sur un écran pour faciliter la lecture de tous.

Le répertoire actuel de vingt deux chants propose un bon compromis de chansons des année 60 à 80 dont les mélodies sont connues de tous ce qui facilite aussi la mémorisation nécessaire.

@

Publié le 29/04/2011 09:49 | LaDepeche.fr

Chez Matis : du cuir à la tartiflette

Voilà deux ans que Jean-Paul et Fatiha, deux collègues de travail dans une mégisserie ont été licenciés. « On le sentait venir « confie Jean-Paul qui pensait déjà à sa reconversion. Après trois mois de chômage ils se sont lancés dans la confection de plats en emporter.

« C'est quelque chose qui s'apprend sur le tas. On a commencé à faire de plus en plus de repas» explique Fatiha.

Réalmont le mercredi, Graulhet le jeudi, Carmaux le vendredi, Mazamet le samedi, Lisle-sur-Tarn le dimanche. C'est sur les marchés qu'ils ont commencé une nouvelle vie. Si aujourd'hui ils se sont établis avenue du général de Gaulle en créant « Chez Matis» du nom de leur fils, ils continuent à aller « faire les marchés».

À côté de la paella et du couscous on trouve d'autres recettes. « Il faut tout le temps innover. On propose des escargots, feuilles de brick, pastillas et bientôt de la tartiflette.

Dès qu'elle sera au point » lance avec humour Jean-Paul qui ne veut toujours aller de l'avant.

@

Publié le 29/04/2011 07:46 | J-C C

Le nouveau site de la ville enfin en ligne

Vincent Portal, chargé de communication de la ville, a présenté le site aux élus et au public. /Photo DDM J-C C

Attendu depuis longtemps, le site internet de la ville ne fait plus figure d'Arlésienne. Sa présentation a eu lieu à l'occasion de la dernière réunion du conseil municipal de Graulhet en séance publique. Alors que nombre d'autres collectivités ont choisi de faire appel à des prestataires de services, le pari a été fait de le réaliser « en interne «Si le temps de gestion a pu paraître long, aujourd'hui chacun peut se rendre sur le www.ville-graulhet.fr.

« À l'heure d'internet, je tenais à ce que notre ville ait un site moderne et novateur. J'aurai pu externaliser cette commande, mais j'ai fait le choix de solliciter mes services et de leur demander de travailler sur ce chantier. Les services informatique et communication se sont lancés dans cette aventure qu'est la création d'un site internet » expliquait Claude Fita, maire de la ville. Concrètement l'objet est le fruit du travail d'une collaboration entre les services chargés de la communication de la ville et de l'informatique.

Quant au cahier des charges, il a été des plus limpides : « Ma commande était simple : j'ai souhaité un site accueillant, gai, pratique pour les administrés et qui donne envie à tous ceux qui viendront y surfer de venir et se déplacer sur notre ville»souligne Claude Fita qui précise «je tenais à ce que notre site ne soit pas statique, d'où ma volonté d'une rubrique actualités avec des articles qui traitent de différents sujets. Nos chantiers, nos projets, bien sûr, mais aussi des articles qui mettent en lumière tous ces gens qui œuvrent dans la ville et tous ces événements qui contribuent à l'animation de notre ville ».

On se souvient que changer l'image de la ville était une des priorités de l'équipe municipale.

Il n'était plus concevable aujourd'hui qu'une véritable « vitrine» de la ville que constitue son site internet soit aujourd'hui aussi dépassé qu'obsolète.

@

Publié le 30/04/2011 12:42 | G.D

La fresque historique devient festival

Les légions romaines à la répétition. /Photo DDM G.D.

L'édition de l'été 2010 avait servi de test. Le spectacle historique son et lumière, présenté par l'association culturelle du pays graulhétois sur le site de la Bousquétarié, sera donné cet été en trois représentations les 22, 23 et 24 juillet prochain. Une trilogie que le président Alain Huc tient à pérenniser. «Le passage de deux à trois jours va nous autoriser d'autres subventions, mais surtout la parution du spectacle dans les grands guides des festivals de l'été, et donc nous permettre de toucher un public plus large ».

Déjà titulaire du label qualité depuis l'automne, qui impose une qualité d'accueil améliorée avec, par exemple, pour l'édition 2011, le service de repas sur le site, l'association envisage donc un pas de plus vers l'excellence.

Souvenirs d'école

Le spectacle 2011 que l'Acpg prépare dans son nouveau local de la Lainière, s'intitulera «Souvenirs d'école». Un thème qui sera introduit par l'ultime cours d'histoire d'un instituteur à la veille de sa retraite à l'école des Tambours. La scène initiale sera une reprise revue et corrigée de l'arrivée triomphale des légions d'Afrique dans Rome. La grosse innovation du spectacle permettra de raconter deux siècles riches d'histoire de la famille d'Aubijoux, dont les membres ont été tour à tour évêque d'Albi et à l'origine de la construction du porche flamboyant de la cathédrale Sainte -Cécile, seigneur et baron de Graulhet, et protecteur de Molière.

Des scènes de réjouissance, des danses,des jeux d'eau ou encore une mini-scène du Bourgeois gentilhomm, feront la nouveauté. En seconde partie, l'instituteur évoquera la dernière guerre, avec 150 figurants, 700 costumes, des artistes professionels, des véhicules et des effets pyrotechniques. Tout ce qui a participé à la popularité de ces deux heures de spectacle devenu désormais un festival de trois jours.

@

Publié le 30/04/2011 11:42 | LaDepeche.fr

Le quartier de la Trucarié a fêté Pâques

Vingt-deux pêcheurs ont participé au concours du comité des fêtes de la Trucarié, au lac de la Métairie Haute.

François Brotto, avec 4,650 kg de truites l'a emporté devant Serge Gayral, Jean Michel Bouet, Lucas Olivier et Philippe Oudim.

Après la remise des récompenses, cent-cinquante résidants du hameau et sympathisants, ont partagé l'omelette et l'agneau pascal sur la place et sous chapiteau.

Une belle journée, qui a permis de bien baptiser la placette, désormais appelée officiellement, et fort logiquement place des Festaïres.

@

Publié le 30/04/2011 11:42 | G.D

Le plein d'émotions au meeting de Millau

Cette dynamique va fortement influencer la fin de saison graulhétoise../Photo DDM

Le stade olympique millavois organisait la 4 ème édition du meeting de la ville les 23 et 24 avril. Dans une ambiance survoltée, 13 graulhétois ont réussi des exploits : 8 records du club sont tombés, bien d'autres ne tiennent qu'à un fil pour quelques semaines…

Bastien Boyer a allumé la mèche samedi matin lors du 100 dos en explosant le record de Joel Méric détenu depuis 1995 : 1.02.83 (au lieu de 1.06.10) et celui du 50 en passant en 29.47. On le savait en forme depuis quelques semaines, mais là, c'est fort, très fort ! Et il continue: 2.12 au 200 NL, 2.27 au 200 4N et il tombe de nouveau son record du club en 50 dos lors du relais en 29.16. Samedi soir, pour « chlore » la 1ère journée, Bastien, Jordan Cavaillé, Robin Lacroux et Julien Vaudé se sont offerts le 4x50 4N en 2.05, records du club toutes catégories en l'améliorant de 6 secondes (établit en 1991)! De la dynamite !

Le dimanche, Bastien améliore de 2s le record du club du 100 4N (1.06.54), et passe enfin sous la minute (59.74) au 100 NL!! Derrière la locomotive il y a les wagons : les benjamines descendent leurs chronos à l'image de Margaux Mauriès, 4s de mieux sur 100 4N, Aurélie Vaudé 3s sur 50 NL, 3''sur 100 NL pour Marie-Sara, 6s sur 200 4N pour Laura Pau, 1s sur 50 pap pour Emma Maury et 2s lors du 200 dos pour Camille Guiraud. Cécile Péaquin et Jordan se rapprochent des temps de qualification régionaux en brasse. Frédérique Aïssani progresse notamment sur 50 pap. Thibaud Aulaire gagne 3s sur 100 4N, Robin Lacroux 29.97 au 50 pap et Julien tombe 9s lors du 200 dos.

@

Publié le 30/04/2011 11:41 | LaDepeche.fr

Briatexte : Une demi-finale de rugby dimanche à Alban

Thomas Maynard en débordement. Briatexte sait aussi marquer au large. / Photo DDM, archives G.D.

Dimanche, en bus ou en voiture, tout Briatexte va se déplacer à Alban, pour la demi-finale du championnat de Midi-Pyrénées de 1ere série, qui va opposer le rugby briatextois à l'équipe des Monts de Lacaune. Un match qui s'annonce indécis entre Briatexte, sorti vainqueur après prolongations (24 à 24) et meilleur nombre d'essais face à Lisle sur Tarn, et Lacaune, qui a sorti Séverac le Château, 21 à 12 au tour précédent. Qualifié en championnat de France, Briatexte prépare la rencontre sereinement et devrait être au complet à l'exception de Nicolas Gontier incertain.

Défaite de l'équipe 1 devant Béziers 45-17 (mi-temps 31-10). /Photo SCG

Page réalisée à partir du site : ladepeche.fr

21° journée fédérale 1 : Scg 17 - Béziers 45 (mi-temps 10-31)

Pour Graulhet : 2 essais Théron (2) 2 transformations 1 pénalité Gratton.

L'équipe : 1-Sales (Gouveia) 2-Rioux (Quezel) 3-Giorgadzé (Lacour) 4-Pauthe* (Bageag) 5-Régnier* 6-Barbara (Montels) 7-Théron* 8-Bleys (Squassina) 9-Brayette 10-Gratton 11-Arroyo* 12-Boutié (Auriac) 13-Codjia 14-Durand (Girard) 15-Thiry.

@
Publié le 20/04/2011 08:00 | G.D.

La ferme des célébrités à la Courbe

Les grands jeux en extérieur, comme un avant goût de l'été.

Les vacances de Pâques, qui dureront du 27 avril au 6 mai, seront, comme chaque année pour l'amicale laïque, la répétition générale de l'organisation, avant le grand rush sur les séjours de grandes vacances d'été à la Courbe. Le centre de loisirs va donc accueillir les enfants de 6 à 12 ans, sous la direction de Ian Nespoulous. Des bus de ramassage sont donc prévus au départ des maisons de l'enfance de Crins, Victor Hugo, En Gach et Albertarié, le matin et en début d'après-midi. Et pour coller à l'actualité comme à la saison, Ian, Fatima, Halima, Eric, Habiba, Nadia et Paul, les animateurs de ces deux semaines, ont pensé un programme sur le thème de la ferme.« Des animations, principalement en rapport avec certaines émissions de télé réalité bien connus des enfants. Les contradictions, l le décalage et surtout la cohabitation « amusante » entre deux mondes si différents. Des enfants déguisés en Vip, classe, frime dans un monde, un décor « paysan » et inversement… »

A partir de 6 ans

Réponse à l'issue des grandes sorties et des grands jeux quotidiens. Le séjour débutera le mardi 26 avril avec la création d'un tableau nature, doublé d'une balade découverte en pleine campagne. Puis, les jeunes décoreront la « petite maison dans la prairie ». Le ton sera donné et dès le lendemain, une sortie sur le marché de Réalmont donnera les indications sur un rendez-vous couru des producteurs et coin. Une journée à la ferme en fin de semaine, puis, du jardinage, du collage d'herbes, une sortie au zoo, et bien d'autres animations annonceront la boum du dernier jour, « les Vip à la ferme », avec déguisements de rigueur. Entre temps, une initiation rugby, la fabrication de fusées, un dancefloor, un repas grillades, un défilé de mode, et une sortie à la piscine, ponctueront de belles journées de vacances.

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement