Du Bruc à Ricardens

Actualités août 2011 - 1

Publié le 01/08/2011 10:39 | La Dépêche du Midi

Été : le marché bat son plein

Beaucoup de monde ce dimanche matin au marché de la place du Jourdain. /DDM.G.D.

C'est la belle saison pour le marché des producteurs de la place du Jourdain. Au cœur de l'été, comme partout ailleurs, la place du Jourdain n'est que profusion de fruits et de légumes, de couleurs et d'odeurs. Les pêches et nectarines de Cabanès voisinent avec les melons des coteaux de St Mémy, les framboises de Briatexte, ne sont pas loin des tomates de Barot, la charcuterie de Lacaune ouvre sur les volailles fermières des fermes aux alentours de Graulhet. De quoi remplir un panier, et assurer un bon repas du dimanche. Le marché a aussi lieu le jeudi matin place du Jourdain et le mardi matin place Bosquet.

@

Publié le 01/08/2011 08:29 | Pierre-Jean Pyrda.

Le commissariat ferme, les gendarmes prennent le relais

Si le transfert de compétence a eu lieu cette nuit, la brigade autonome de gendarmerie est entrée en phase opérationnelle depuis lundi dernier, jour de la prise de commandement du lieutenant Collot./ Photo DDM, Jean-Marie Lamboley

Le commissariat de police a fermé hier soir à minuit. Ce sont désormais les gendarmes qui veillent sur la 4e ville du département. Ambiance des dernières heures d'un transfert de compétence opéré en douceur.

Le symbole est fort, l'émotion a dû l'être aussi pour les fonctionnaires qui travaillaient ce week-end : jusqu'au dernier coup de minuit, hier soir, le commandant Alain Fourès a été présent à l'hôtel de police de Graulhet. Assurant la permanence départementale de la zone police, l'officier aura donc assumé jusqu'au bout ses fonctions de chef de circonscription de sécurité publique. La police nationale quitte donc Graulhet, dont elle avait la charge depuis 1964. Que deviendra l'immeuble du 10, avenue Gambetta qui abritait le commissariat ? L'État, qui en était propriétaire, devrait le vendre. Cette semaine a été rythmée par les opérations de déménagement. La DDSP hérite du mobilier et des véhicules qui doivent être répartis dans les quatre autres commissariats du Tarn. Il en est de même du personnel. « Seuls quatre gardiens de la paix et deux secrétaires quittent le département. Les 35 autres fonctionnaires continuent leur carrière à Albi, Castres, Mazamet ou Carmaux », précise le commandant Fourès. Lui-même prendra ses fonctions, le 5 septembre, à la préfecture en tant que « chargé de missions de sécurité transversale » auprès du directeur de cabinet de la préfète. Son adjoint le capitaine Louis Rouvière est nommé officier du Ministère public (OMP), à Albi.

35 fonctionnaires restent donc dans le département… pendant que 35 gendarmes vont désormais veiller à la sécurité des biens et des personnes à Graulhet. 32 militaires sont déjà à leur poste. « Je n'attends plus que 3 retours d'Outre-Mer, en septembre, pour disposer de la totalité de l'effectif de la brigade autonome », précise le lieutenant Bertrand Collot.

Premières patrouilles

Dès sa prise de commandement, lundi dernier, l'officier, arrivé à Graulhet dès le 1er mai, a donné le coup d'envoi de la phase opérationnelle. « En accord avec Mme le procureur de la République de Castres, nous assurons depuis le 25 juillet un accueil 24 heures sur 24. » C'est donc à la caserne située au 42, place du Bosquet que les Graulhétois doivent désormais aller déposer plainte. « Le local de prise de plaintes a été confidentialisé et le hall d'entrée agrandi nous permet d'accueillir une quinzaine de personnes », indique le lieutenant Collot. Il se félicite des conditions du transfert de compétence. « Tout s'est très bien passé. Ce week-end, nous avons enchaîné les patrouilles pédestres et motorisées dans l'agglomération, assuré la surveillance des lotissements, des zones artisanales et la fermeture des commerces. » La gendarmerie a aussi repris à son compte l'opération tranquillité vacances. « On va reprendre les fiches de signalement de la police. J'invite bien sûr les Graulhétois qui partiront au mois d'août à venir signaler leur départ à la gendarmerie. »

Comme l'a précisé Claude Fita, le maire, les gendarmes veilleront aussi à la mise en application de tous les arrêtés municipaux en vigueur à Graulhet, « notamment ceux qui concernent le stationnement et la zone bleue qui n'est pas toujours respectée », a pu constater le commandant de la brigade autonome de gendarmerie. Les automobilistes graulhétois sont donc prévenus, d'autant que ce 1er août, les PV de stationnement passent de 11 à 17 €! Quant aux étourdis qui composeraient encore, par habitude, le numéro du commissariat, qu'ils se rassurent : le numéro a été transféré à la gendarmerie.

@

Publié le 01/08/2011 10:39 | La Dépêche du Midi

Cheminements et plantations à En Gach

Le quartier est l'objet d'importantes rénovations.

Lors de sa dernière réunion le conseil municipal de Graulhet a décidé demander de nouvelles subventions relatives à des travaux d'aménagement des espaces du quartier d'En Gach. Le Ministre de l'Intérieur a accordé à titre exceptionnel une subvention d'un montant de 38000 euros pour permettre de réaliser l'aménagement des lieux publics, des cheminements et des espaces verts du quartier d'En Gach. La première tranche de travaux a été réalisée en 2010. Aussi une autre aide exceptionnelle de 15000 euros a-t-elle été inscrite au budget du ministère de l'Intérieur pour la seconde tranche des travaux. Ces derniers seront à réaliser cette année. Ils permettront de sécuriser les accès et les abords du groupe scolaire inclus dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine (PRU) du quartier d'En Gach, projet qui a pour finalité la recomposition urbaine et paysagère des avenues Jules Ferry et Pierre-Max Dubois. L'opération envisagée dans ce cadre comprend le réaménagement des cheminements, espaces publics et espaces verts pour un montant prévisionnel de 710703 euros hors taxes.

@

Publié le 02/08/2011 09:32 | J-C Clerc

Les cuisines centrales fusionnent

Le site, déjà opérationnel, accueillera le premier septembre treize agents de production. Photo DDM, J-C C

En février dernier les conseillers municipaux ont voté la création d'un GIP (groupement d'intérêt public) afin de fusionner les cuisines centrales municipales, scolaire et hospitalière. La premier produit quotidiennement 450 repas pour la restauration scolaire et 80 repas pour le portage à domicile. La seconde quant à elle réalise 380 repas destinés à l'EHPAD du Pré de Millet et à la maison de retraite Saint-François. Les deux cuisines prennent actuellement place à la maison de retraite du près de Millet.

« La philosophie est de regrouper deux entités publiques pour maintenir le service public. Il n'y aura aucun changement dans le service pour les utilisateurs» assure Claude Fita, maire de Graulhet qui souligne que cette démarche est réalisée pour « offrir un maximum de qualité à un prix raisonnable». Cette fusion, évoquée de longue date, permettra non seulement de mutualiser personnels et équipements mais aussi d'éviter de lourds investissements devenus aujourd'hui indispensables à la structure existante. Une étude lancée en 2009 avait conclu à la faisabilité technique du projet, préconisant par ailleurs la création d'un groupement d'intérêt public pour le porter. « Il sera plus facile à une entité de réaliser 1200 repas qu'à deux d'en faire 500 d'un côté de la ville et 500 de l'autre côté» explique Claude Fita.

Les six agents de production de chacune des structures travailleront désormais ensemble sous la houlette de Francis Rodière, directeur de restauration.

Comme avant, les cuisines tourneront cinq jours sur sept, les repas du soir comme ceux du week-end étant remis à températures sur les cuisines satellites après une liaison froide. Le transfert est actuellement en cours et devrait être achevé au premier septembre.

A partir de cette date l'ensemble des repas, qu'ils soient à destination de l'hôpital, des écoles de la ville ou des particuliers, seront confectionné dans les cuisines du pré de Millet.

@

Publié le 02/08/2011 09:32 | Jean-Claude Clerc

Damiatte : Découvrir le paint-ball à Bel air

L'équipe de Bel air. / Photo DDM, J-C.C

La ferme équestre de Bel air - après le canoë sur l'Agout - s'est ouverte à une nouvelle discipline sportive et de loisirs : le paint-ball. « On a découvert cette activité en famille au Maroc. Un de nos amis a fait découvrir cette discipline à notre fils et cela a flashé dans la tête de mon mari et de nos enfants. On a un site qui se prête bien à la pratique de ce sport « explique Pascale Roudouleusse.

La ferme équestre, située à Lacapelle offre un cadre naturel idéal pour se cacher dans un bois spécialement aménagé à cet effet, loin de la pratique en salle et des obstacles gonflables.

Tout l'équipement (lanceurs, masques de protection, billes, etc.) est fourni aux groupes. Un minimum de six personnes est conseillé pour pouvoir s'amuser à trois contre trois. Il est possible d'accueillir jusqu'à vingt joueurs simultanément.

L'an dernier la fédération nationale comprenait 24 000 licenciés et regroupait 212 clubs affiliés dans 22 ligues.

A Lacapelle il n'y a pas de club, mais la possibilité de découvrir cette pratique qui s'avère être aussi physique que technique et tactique.

Selon les désirs des participants il est possible de jouer en mode sportif, avec la capture d'un drapeau dans le camp adverse à ramener dans son propre camp, ou bien de plus libre.

Cette activité, à la fois sportive et ludique, connaît de plus en plus d'adaptes qui viennent jouer régulièrement ou pour des évènements spécifiques comme les enterrements de vie de garçon.

@

Publié le 02/08/2011 09:32 | J-C C

Un été à Nabeillou

Cet été le lac de Nabeillou prend vie grâce aux associations qui mènent des actions sur le site tout au long de l'année. Tir à l'arc, randonnées, escalade, bateaux à pédale... Il y en pour tous les goûts autour et sur le lac. Si depuis sa création il souffrait d'un déficit d'activités par rapport à son potentiel cet été les associations ont « mis le paquet» pour faire découvrir le site.

Les activités proposées sont regroupées autour de quatre pôles : le tir à l'arc avec les Archers du Dadou, la randonnée avec Naturévasion rando, l'escalade avec Naturévasion escalade et les bateaux à pédale.

Cette dernière activité, ouverte tous les jours, et assurée par un prestataire de service. Du côté de l'escalade les séances de découverte auront lieu les vendredis 12,19 et 26 août.

Elle s'adresse aux plus de six ans et les réservations sont obligatoires auprès de service « Vie associative» de la mairie au 05.63.42.85.50. Il en va de même pour le tir à l'arc qui sera quant à lui proposé aux plus de dix ans tous les vendredis d'août. Grâce au dynamisme des associations le lieu se révèle un véritable atout pour la ville.

@

Publié le 03/08/2011 10:39 | La Dépêche du Midi

Aide à la création pour des compagnies

Le spectacle « Le retour du grand renard blanc » est actuellement en tournée. / Photo DDM

Le conseil municipal a choisi, pour aider la création artistique sur le territoire, d'attribuer des aides à la création artistique à plusieurs compagnies en résidence à Graulhet.

La première est la compagnie « L'Hyppoféroce », installée à Graulhet depuis 2006. Ses membres ont collaboré pendant plusieurs années avec la compagnie des Chiffonnières, groupe de marionnettes, et ont pu participer à la création de quatre spectacles dont le fameux « Bal des fous », reconnu par les professionnels de la culture et toujours en tournée. « La Compagnie Hyppoféroce » a déposé un dossier concernant sa prochaine création baptisée « L'ogresse » (spectacle de marionnettes) dont le budget prévisionnel est de 38000 euros et pour laquelle, elle a sollicité une participation de la collectivité à hauteur de 3000 euros.

La deuxième compagnie « Au nom du Titre », travaille actuellement sur la création de son prochain spectacle « Le retour du grand renard blanc », création soutenue par Furies, festival international des arts de la rue. Le budget prévisionnel de cette production est de 110500 euros. La Compagnie « Au Nom du Titre » a déposé un dossier de demande d'aide à la création et sollicite une participation de la collectivité à hauteur de 10000 euros. Elle s'est vu attribuer 7000 euros. La troisième « Scaramacaï et Compagnie » travaille sur la post production du court-métrage « Clonk » réalisé par Bertrand Lanclos à Graulhet, acheté et diffusé plusieurs fois par Canal + et ayant déjà reçu plusieurs prix et récompenses de festivals de notoriété nationale. Le budget prévisionnel du court-métrage est de 34355 euros. « Scaramacaï et Compagnie » a déposé un dossier de demande d'aide à la création et sollicite la participation de la collectivité à hauteur de 5000 euros. Elle s'est vu attribuer un somme de 3000 euros. « L'engagement de la ville auprès de ces compagnies et artistes constitue aussi un élément favorisant l'obtention de financements auprès des autres collectivités», a souligné Clotilde Bergeret, adjointe au maire en charge de la culture.

@

Publié le 03/08/2011 10:39 | La Dépêche du Midi

Briatexte : L'espace culture et loisirs mis à disposition

L'espace culture et loisirs de Briatexte. / Photo DDM

Le village de Briatexte est doté d'un Espace Culture & Loisirs qui peut être mis à la disposition des associations du village. Celles-ci devront s'acquitter de 150 euros pour la salle complète pour un week-end. Cette mise à disposition est cependant gratuite pour les trois premières utilisations. Le montant est de 100 euros pour une journée seulement. La petite salle quant à elle est gratuite.

Cet espace peut aussi être mis à disposition des habitants de Briatexte pour 200 euros la salle complète comme pour les associations cantonales de bienfaisance, groupements et amicales qui dépendent d'administration ou comité d'entreprises œuvrant sur la commune. La petite salle est à 100 euros pour un repas et 50 euros pour un apéritif. L'appel à un traiteur est obligatoire et le montant des arrhes est de 50 % des droits d'utilisation, demandé à la réservation. En guise de caution un chèque de 800 euros sera exigé au moment de la remise des clés.

@

Publié le 03/08/2011 10:40 | La Dépêche du Midi

Les travaux vont bon train

La période estivale est l'occasion de réaliser des travaux, notamment dans les écoles. A l'Albertarié, pour permettre l'accueil du centre de loisirs des modules ont été installés (un pour les maternelles et deux pour les primaires). La Capelette fait aussi peau neuve avec la peinture du sous-bassement ou encore l'isolation. Du côté de la voirie, les rues Jean-Jaurès et du Verdaussou voient la mise en place de potelés. Les conducteurs devront se garer en quinconce. Cet aménagement est destiné à diminuer la vitesse des véhicules dans cette partie du centre-ville. Les travaux sont réalisés par le service voirie de la ville.

Durant cette période estivale de travaux ceux de la cours de la mairie sont suspendus. Ils reprendront en septembre avec pour objectif de permettre un accès aux personnes à mobilité réduite à l'ensemble des services via une terrasse le long du bâtiment.

@

Publié le 04/08/2011 08:53 | J-C C

La ville s'invite dans le monde virtuel

Les étudiants de l'ENSAT ont « planché « sur la ville. / Photo DDM, J-C.C.

« Graulhet Virtuel » est le résultat d'un travail collaboratif de conception et modélisation d'une partie de la ville de Graulhet dans le monde virtuel Second Life. Ce travail a été réalisé pendant le premier semestre de l'année 2010-2011 par les étudiants de l'École Nationale d'Architecture de Toulouse et de l'École d'Architecture de l'Université Laval à Québec dans le cadre du séminaire FINC-AV (Forme, Information, Novation, Conception - Architecture Virtuelle). Aujourd'hui chacun depuis son ordinateur en naviguant sur internet peut évoluer dans cet espace virtuel.

Second Life est une simulation sociétale virtuelle, permettant de vivre une « seconde vie» sur internet. Plusieurs millions de joueurs « résident» déjà dans cet univers.

Si l'utilisation première est un usage récréatif, les étudiants grâce à leur travail permettent de visiter virtuellement la ville mais aussi de capter des porteurs de projets, activer et concrétiser des partenariats. Pour l'instant le secteur travaillé correspond à un carré de 256 mètres par 256 mètres.

Désormais il existe un « wikispace » appellé tout simplement « Graulhet virtuel » à l'adresse suivante : http://graulhet-virtuel.wikispaces.com. L'objectif de ce blog est de recueillir l'avis des internautes graulhétois sur l'utilisation du monde virtuel second life pour la ville de Graulhet.

Une autre façon d'expérimenter collectivement le territoire ? Un outil de participation citoyenne ? Que pensez-vous du nom « Graulhet Virtuel » ? Autant de sujets auxquels peuvent répondre les internautes qui sont aussi par ailleurs à laisser leurs commentaires ou proposer leurs idées. Pour participer il suffit d'y lancer une discussion ou répondre aux questions déjà lancées sur le forum. L'objectif de celles et ceux qui ont travaillé à ce projet est maintenant d'obtenir l'avis des habitants sur leur travail.

@

Publié le 05/08/2011 09:24 | J-C C

La maison du foot à la Jonquière

Claude Fita, maire de la ville, et Raphaël Carrus, président du district, ont porté ce projet. / Photo DDM, J-C.C

Le conseil municipal a autoriséla construction de la « Maison départementale de formation et de développement du football tarnais « et l'octroie d'une subvention d'équipement au District du Tarn de football pour cette structure à hauteur de 100000 euros.

Raphaël Carrus, président du district, a assuré lui-même une présentation de ce projet aux élus.

Le District du Tarn, organisme décentralisé de la Fédération française de football et de la ligue Midi-Pyrénées est chargé d'administrer, de développer et de contrôler la pratique du football dans le département qui compte 12300 licenciés, 660 équipes, 110 clubs et 1450 dirigeants bénévoles.

Il emploie cinq salariés et son budget annuel est de 475000 euros. Son président a ainsi expliqué le choix de la ville de Graulhet «

Elle est située au cœur du département, permettant un recentrage du district et une limitation des déplacements. L'accès aisé de la Jonquière, les nombreux terrains, un site se prêtant parfaitement à cette structure «. Le bâtiment à venir sera d'une superficie de 568 m2 comprenant onze bureaux et deux salles de formation.

La présentation aux élus a été l'occasion d'aborder le plan de financement du projet évalué à 973000 euros TTC : La Fédération fraçaise participe à hauteur de 30000 euros, le CNDS (Centre national pour le développement du sport) pour 137000 euros, le Conseil général du Tarn assure un financement de 167000 euros.

Le District a obtenu un crédit sur enveloppes parlementaires de 30000 euros et la ville de Graulhet met à disposition le terrain pour une valeur de 114000 euros et attribue une subvention d'équipement de 100000 euros. Le District assure un autofinancement à hauteur de 395000 euros.

Le permis de construire a été déposé le 26 mai dernier. Avec un début des travaux prévu en septembre prochain, l'inauguration de l'infrastructure pourrait avoir lieu en juin 2012.

@

Publié le 05/08/2011 09:24 | La Dépêche du Midi

Une partie du passage du Trianon cédée

Lors de sa dernière réunion, le conseil municipal a décidé de procéder à la cession d'une partie de la parcelle AR 572 sise « passage du Trianon » d'une surface totale de 25 m2. Ce passage couvert relie la rue Jean Jaurès à la place de l'Odéon.

Cette voie constitue un passage piéton : l'emprise au sol est ouverte au public et la partie couverte, construite en surélévation, appartient à Tarn Habitat.

Les exploitants d'une enseigne commerciale à l'entrée de ce passage souhaitaient acquérir une emprise au sol de 3,50 m2 environ.

Elle constituait en effet un angle mort « propice à des actes d'incivilité « et devenant ainsi un lieu d'insalubrité.

Le service du Domaine a estimé la valeur vénale du bien à 100 euros.

@

Publié le 06/08/2011 03:48 | G.D.

La nouvelle saison s'annonce prometteuse

Lundi soir, entrainement sous la chaleur. / Photo DDM

Lundi soir, c'était déjà la rentrée au Sporting Club Graulhétois. Plus de trente joueurs seniors se sont retrouvés au stade Noël Pélissou pour des test de forme estivale, pilotés par le préparateur physique Guillaume Amar, assisté du kiné Olivier Tomatis, et conclus par du jeu de mouvement, initié par les deux entraîneurs Benoit Bellot et Renaud Gély. La plupart des nouveaux et des juniors passés seniors à l'inter-saison étaient présent autour des anciens comme Pauthe, Valette, Brayette, Codjia, Albouy, Regnier ou Théron. L'objectif est clair, la remontée en Fédérale 1. Pour cela, il faudra finir parmi les quatre premiers de poule et accéder aux quarts de finale. Pour se donner les moyens d relever le défi, la préparation est intense, et rien n'est laissé au hasard. Un stage de trois jours version pros est même prévu du 26 au 28 août à Argelès-Gazost. Le 25 septembre, le Sporting va donc découvrir un niveau de Fédérale 1 qui se veut exigeant en terme d'engagement et de combattivité.

Qui plus est, les graulhétois partagent une poule avec une majorité de clubs du Littoral et du pays Catalan, jamais faciles à affronter chez eux. « La poule est relevée. Mais, la saison dernière nous avons aussi beaucoup joué contre les équipes de la côte. Que ce soit en F1 ou en F2, ces gars-là ont le même tempérament. Seul le niveau change, à nous de nous adapter ». Envisage Benoit Bellot. Nouvelle division, nouvelles règles en mêlée surtout, et pas d'arbitres de touche pour veiller au bon déroulement des fins d'actions. Le Sporting envisage déjà d'en engager à sa charge comme le règlement le permet, pour certains matchs difficiles voire cruciaux de la seconde partie de championnat. En attendant, avec la départ d'une bonne dizaine de titulaires, l'équipe est à reconstruire. Elle sera plus jeune. Sera-t-elle à la hauteur? Réponse au bout des trois premières rencontres, avec le déplacement à Mazamet pour le derby tarnais.

@

Publié le 06/08/2011 03:49 | G.B

Un début de saison en demi-teinte

Malgré une situation avantageuse, le camping du lac de Nabeillou a connu un début de saison plutôt timide. / Photo DDM

Le petit camping du lac de Nabeillou, situé à proximité de Grauhlet, a su se faire sa place au sein des lieux touristiques de la région. En effet, depuis son ouverture en 1985, le site a su mettre à sa disposition plusieurs atouts, tirant parti de sa position géographique et de son statut de petit camping familial aux prix abordable pour fidéliser sa clientèle. Toutefois, même une mécanique bien roulée peut connaître une perte de vitesse. « Jusqu'à présent, la saison s'est révélée plutôt timide comparée à l'année dernière, explique Béatrice Truffin, gestionnaire du camping. Nous avons eu quelques annulations, et certaines personnes ont écourté leur séjour. ». Ces difficultés se sont également retrouvées dans les services annexes proposés par le camping ,tels que la piscine ou le restaurant, qui ont été relativement boudés. De manière générale, le personnel estime qu'il y 'a eu un changement dans la manière dont les usagers passent leurs vacances. « Ce n'est pas que nous avons moins de clients que d'habitude, continue Béatrice. Nous sommes complet jusqu'au 20 août. Mais ils participent un peu moins, et les activités secondaires semblent être moins populaires qu'auparavant. »

Selon la gestionnaire, cette situation est le résultat de deux causes sans lien antre elles, mais dont la combinaison peut s'avérer redoutable. La première est le temps plus que changeant du mois de Juillet, où pluie et nuages étaient un lot bien trop commun pour des vacances d'été.

La deuxième serait le pouvoir d'achat en baisse, qui amène les ménages à faire plus attention aux dépenses occasionnées par leurs vacances. « Nous avons constaté une augmentation des toiles de tente comparés à nos emplacements en dur. Seulement, quand il se met à pleuvoir, et que l'on se retrouve coincé sous sa tente, on est plus facilement tenté de quitter le camping avant la fin du séjour. »

Malgré tout, le personnel du camping s'estime plutôt satisfait , et compte sur Août pour repartir d'un meilleur pied.

@

Publié le 06/08/2011 03:49 | La Dépêche du Midi

Soirées festives au camping

Ce sont deux fois par semaine, les mardi et jeudi à partir de 20 heures que le camping du lac de Nabeillou organise en son sein des soirées musicales. Hier soir, l'évènement fut assuré avec succès par Gilles Marlou, un artiste reprenant des grands titres de tous genre, depuis les années 80 jusqu'à nos jours. Le public, présent en nombre, à répondu avec ferveur à l'ambiance festive de la soirée. Une nouvelle soirée est déjà prévue pour mardi prochain, avec le groupe Forever.

« Il s'agit d'un groupe qui nous a été recommandée, explique Béatrice Truffin , gestionnaire . Nous sommes plutôt confiant, en général nos soirées se déroulent plutôt bien. »

@

Publié le 08/08/2011 09:05 | La Dépêche du Midi

Animation musicale au marché de plein vent

Sylvianne Blanquart et son orgue de barbarie.

Ce fut en musique que ce déroula le marché du dimanche matin en ce 7 août à Graulhet. En effet, dans le cadre des animations musicales, et après une première expérience par les Musarts Duo, l'événement hebdomadaire de la ville fut accompagné par la voix et l'orgue de Barbarie de Sylvianne Blanquart.

Interprétant diverses chansons et thèmes populaires, cette dernière a su attirer l'attention des usagers et donna au marché une petite touche festive. Une petite expérience qui a connu un certain succès, malgré un temps relativement menaçant. Cela n'empêcha pas le public d'être au rendez-vous comme à l'accoutumée. Les Animations Musicales du marché, organisées dans le cadre de l'Été à Graulhet, seront renouvelées le dimanche 21 août avec la participation du Groupe Fiesta (spécialisé dans le chant choral).

@

Publié le 09/08/2011 08:56 | G.B

Livres d'or : plus de 45 ans d'histoire

Dans le Livre des Médailles, Alain Fourès, ex commissaire la ville, laisse un dernier message aux Graulhetois. / Photo DDM

Il y en a dans la plupart des mairies et dans nombres d'endroit accueillant le public. Pour beaucoup, il ne s'agit que d'un support servant à inscrire toutes sortes de félicitations, que l'on ressort dans les grandes occasions, puis que l'on oublie presque aussitôt. Mais un livre d'or, c'est bien plus que cela. En effet, de par la marque de ceux qui ont écrit à l'intérieur, il reflète l'histoire même de la ville, ou du bâtiment qui l'accueille.

Mais Graulhet est un cas à part. La ville ne dispose pas d'un seul livre d'or, mais de deux. Le premier d'entre eux, qui est aussi le plus classique, débute le 13 Juillet 1984, avec une signature de la célèbre chanteuse Dalida.

Après cette entrée en matière surprenante, il devient le reflet de la vie de la mairie. Il a servi pour des réceptions, des hommages, des installations d'agences, des signatures de conventions, des inaugurations...Avec parfois plusieurs pages de signature pour un seul événement. Il servi pour la dernière fois lors de la commémoration du 60è anniversaire de la libération de Graulhet. Le deuxième livre, quand à lui, porte le nom de « Livre des médailles ». A l'intérieur est noté le nom (accompagné d'une signature et d'un commentaire) de tous ceux à qui la ville de Graulhet a décerné la médaille d'honneur.

Après une première page expliquant les conditions requises pour figurer dans le livre, le lecteur découvrira que la première médaille d'honneur fut obtenue en 1966 par Mr Batigne, président de la Fédération Française de Rugby.

Au fil des pages se succèdent noms connus (tels que Jean-Pierre Foucault en 1984, alors présentateur vedette de Radio Monte Carlo), présidents d'associations, hommes politiques, centenaires...

« La beauté vraie d'une ville n'est pas dans ses parcs, ses palais , pas même ses cathédrales , mais de n'avoir pas une famille sans toit, sans travail, y écrit l'Abbé Pierre lors de son passage à Graulhet le 16 Juillet 1989, preuve que même un livre d'or peut prodiguer de sages conseils. »

@

Publié le 09/08/2011 08:59 | La Dépêche du Midi

Escalade au lac de Nabeillou

L'association Graulhet Naturévasion Escalade organise les Vendredi 12,19, et 26 Août des séances de découverte de l'escalade en salle au lac de Nabeillou. Plusieurs sessions seront organisées à chacun de ces après-midi de 14 heures à 15 heures 30 et de 15 heures 30 à 17 heures, pour un maximum de 12 personnes d'un âge minimum de 7 ans) par session. Cette activité découverte se déroulera en intérieur et sera assurée par un professionnel diplômé de l'État. Les participants auront l'occasion d'apprendre les rudiments de l'assurage, des prises, des équilibres....Il s'agira d'une vraie découverte du corps, par le biais de l'escalade, tout restant axé sur la sécurité. Les séances se dérouleront en intérieur sur un mur de 7 mètres de haut. Le tarif est de 8 euro par personne.

@

Publié le 10/08/2011 09:22 | La Dépêche du Midi

Les Archers du Dadou fêtent leurs 30 ans d'existence

L'association organise tous les vendredi des séances d'initiation au tir à l'arc au lac de Nabeillou. / Photo DDM

Cette association crée en 1981 par une poignée d'archers compte aujourd'hui 60 adhérents, 30 jeunes et 30 adultes pour l'année 2010 - 2011.

Son activité est le tir à l'arc, spécialisée dans le tir nature situé en extérieur ( que ce soit dans les bois ou dans les champs) . Cependant le tir en salle FITA est également encouragé, permettant ainsi l'accès à toutes les disciplines du tir à l'arc. L'équipement de la salle et annexe permet le tir par les personnes en situation de handicap.

L'initiation et le perfectionnement se pratique à la Base de Loisirs de Nabeillou à Graulhet du mois de septembre au mois de juin en salle et en extérieur moyennant une licence annuelle (100 € pour les adultes 90 € pour les jeunes et le matériel est fourni). Jusqu'à la fin du mois d'Août, moyennant la modeste somme de 7 € par personne (5 € /pers. si famille) tout intéressé jeune à partir de 9 - 10 ans et adulte peut participer à des séances de tir à l'arc pendant 1 h 30 tous les vendredi après midi de 14 à 15 h 30 et de 15 h 30 à 17 h.

Le matériel est également fourni.

@

Publié le 10/08/2011 09:22 | G.B

"Ciné dans le Pré" : succès grandissant

Expérience culturelle et conviviale, «Ciné dans le pré» a connu, cette année encore, un franc succès.

Ce fut du Vendredi 1er Juillet au Samedi 6 Août que se déroula la 3è édition de « Ciné dans le Pré ». Pas moins de sept communes ( à savoir Puybegon, Saint-Gauzens, Briatexte, Graulhet,Missècle, Moulayrès, et Busque) se sont associées afin de mettre en œuvre cet événement unique.

« Cette manifestation a été organisée à l'initiative de plusieurs élus du canton de Graulhet, explique Madame Mommeja, maire adjointe de Busque. Chaque élu choisit quel type de représentation il préfère, mais le principe reste celui de la table espagnole ». C'est donc précédé d'une animation et d'un repas convivial que se déroule chacune de ces projections en plein air. Chaque spectateur avait la tâche d'apporter ses propres plats et ses propres couverts (bien que certaines communes aient décidés de proposer malgré tout des plats communs),afin de participer à ce moment unique de rencontre et de partage. Après une première édition placée sous le signe de « la ruralité »,puis une autre intitulée « le nez dans les étoiles »,cette troisième saison, « Acteurs en herbe »,s'est concentré sur l'enfance au cinéma« Bien que nous choisissions un thème pour chaque année, chaque commune reste libre du choix du film qu'elle diffuse dans sa commune.»

Cette année, la sélection fut constituée de films très divers et issus de tous les genres, de « Robin des Bois » de Ridley Scott à « Être et Avoir de Nicolas Philibert, en passant par « Le Guerre des Boutons » de Yves Robert.

Un éclectisme qui peut expliquer le succès grandissant de l'entreprise (malgré quelques annulations dues au mauvais temps, comme à Busque) et l'engouement du public.

«Pour nous, Ciné dans le Pré » est avant tout une rencontre conviviale et sympathique, une manière pour les habitants de nos communes d'interagir et de vivre ensemble. Nous sommes très satisfait de la tournure des évènements.»

Devant un tel enthousiasme, une 4è édition en plein air paraît en tout cas déjà assurée. Mais une dernière question se pose : quel en sera le thème?

@

Publié le 11/08/2011 08:42 | La Dépêche du Midi

Bienvenue à la maison des métiers du cuir

Situé à 30km d'Albi, et à 60 km de Toulouse, la Maison des métiers du Cuir est une véritable visite guidée qui vous raconte les métiers du mégissier et du maroquinier. Activité pratiquée depuis le Moyen Age , il s'agit d'une véritable culture locale qui a fait de Graulhet la capitale de la basane, cuir essentiellement utilisé pour la doublure des chaussures. La ville est encore aujourd'hui un centre français de la mégisserie et de tannage des petites peaux. Les visites (en groupe ou individuelles) se déroulent à partir de 9h15 jusqu'à 16h45 et sont accompagnées d'un guide. Tarif: 5 euros pour les adultes, et 2 euros 50 pour les enfants. Les visites individuelles ont lieu de mai à Septembre.

@

Publié le 11/08/2011 08:42 | La Dépêche du Midi

Les nageurs sont bien arrivés en Bavière

Partis le vendredi 5 Août, les nageurs du S.C.G Natation ont été accueillis avec enthousiasme par leurs correspondants de Prien.

Les nageurs du S.C.G Natation sont partis très tôt, vendredi 5 août, pour leur traditionnel voyage chez leurs amis et correspondants Bavarois. Ils s' agit du 22 ème échange entre les 3 clubs de Prien, Graulhet, et Bernau. Ce genre d'occasion restant malgré tout trop rare, un programme important et chargé a été concocté une fois sur place afin de maintenir occupés nos sympathiques voyageurs . A peine eurent-ils le temps de se remettre de la boum de bienvenue qu'ils durent affronter les sensations fortes d'une descente en rafting, avant de souffler un moment grâce à la visite guidée du château de Louis II de Bavière sur Herreninsel.

Le lundi 8 août a été, quand à lui, l'occasion d'assister à la réception officielle à la mairie de Prien, de visiter la ville de Munich …Voila en tout cas une bien belle incarnation de la vitalité du jumelage entre Graulhet et la ville de Prien, et une bien belle preuve d'amitié internationale.

Les aventures de notre petit groupe d'expatriés ne s'arrête bien sur pas là, et nous devrions entendre encore parler d'eux dans un jour très proche. La suite de leur voyage dans un prochain article.

@

Publié le 11/08/2011 08:42 | G.B

Sport intensif à Nabeillou

Dans le cadre d'une politique municipale de mise en valeur du site, quatre activités sportives de découverte ont lieu tout l'été au lac de Nabeillou.

Il y' a de l'animation en cette fin d' été au Lac de Nabeillou. En effet, c'est jusqu'à la fin du mois d'Août que diverses associations sportives Graulhétoises (à savoir Naturévasion Rando, Naturévasion Escalade, et Les Archers du Dadou) s'associent afin de faire découvrir le site, soutenus par la municipalité de Graulhet . Que ce soit sur le lac ou autour de celui-ci, il y' en a pour tous les goûts, puisque quatre sports seront proposées: tir à l'arc,randonnées, escalade et tours de bateau à pédales . Le but de ces activités est notamment d'initier les novices et de faire découvrir le travail de ces associations au grand public. « Notre objectif est de permettre à un public non-initié d'appréhender ce que nous faisons grâce à des sessions d'initiation, explique Aline Vincent , présidente des Archers du Dadou. Nous fournissons le matériel, et leur permettons pour un prix modique de découvrir l'essence même de nos activités.

Mais ceux qui sont familiers avec ces sports peuvent malgré tout venir pratiquer. Il s'agit vraiment d'un support adapté à tous les publics. »Certaines de ces séances de découverte ont lieu tous les Vendredi après-midi (notamment l'escalade ou le tir à l'arc). D'autres se dérouleront tous les jours, comme les bateaux à pédales. Quand à la randonnée, un seul rendez-vous est encore prévu, le Jeudi 18 Août à 9 heures. « Nous nous sommes coordonnés afin de ne pas entrer en compétition et pour permettre aux visiteurs d'alterner, explique Florian Cavenne, président de Naturévasion Escalade. Par exemple, ils peuvent choisir entre pratiquer le tir à l'arc ou l'escalade,car les deux activités ont lieu en même temps.» Débutants ou amateurs, il est indispensable de de réserver auprès du service « Vie associative » de la mairie au 05.63.42.85.50. Cette effervescence est le fruit de la politique Graulhétoise de mise en valeur du site de Nabeillou, site magnifique mais trop souvent méconnu.

@

Publié le 12/08/2011 08:21 | G.B

La Courbe : le centre aéré dynamique

Chaque année, la fréquentation du centre peut atteindre jusqu'à 450 enfants.

Situé en pleine nature à proximité du village de Busque, le Centre aéré de la Courbe est devenu au fil des ans un acteur de choix en matière d'accueil de loisirs à destination des enfants. Ouvrant ses portes tous les été du premier au dernier jours des vacances scolaires (y compris le samedi), il accueille en moyenne plus de 200 enfants, avec des pics de fréquentation pouvant aller jusqu'à 450. « Nous sommes , en comptant les animateurs et le personnel, une quarantaine à tenir le centre en ce moment, explique le gestionnaire de la Courbe. Au cours du mois de juillet, par contre, notre personnel compte environ 70 personnes. »

Le centre est divisé en 3 sections, correspondant aux tranches d'âges séparant les enfants : la section maternelle (pour les 3 à 6 ans), la section pré-adolescentes (pour les 7 à 11 ans), et la section adolescentes. Il comporte également de nombreux équipements, telles qu'une piscine, une pataugeoire, un parcours dans les arbres.... de plus, diverses sorties et activités sont prévues afin d'égayer les vacances. Bref, il ne s'agit pas d'un centre où l'on se roule les pouces.

«Nous organisons nos programmes en fonction de nos tranches d'âges, ajoute Cécile Martinez, responsable de la section maternelle. Par exemple, pour les 2 à 6 ans, nous ne faisons qu'un à deux sorties par mois, car nous privilégions les activités sur le centre. Par contre, les pré-adolescents sortent beaucoup plus, avec des voyages à Aquaval notamment.»

Le personnel de la Courbe définit la spécificité du centre en mettant en avant le fait qu'il ne s'agit pas d'un centre de proximité, mais d'un centre de vacances. Ici, l'important est de se dépayser, de changer d'environnement, tout en se liant d'amitié avec des nouveaux camarades.

Les enfants concluront leur séjour au centre avec une grande fête le 26 Août, dans lequel ils organiseront un spectacle à l'attention de leurs parents. Belle manière de mettre fin à une aventure qui ne l'était pas moins.

@

Publié le 12/08/2011 08:22 | La Dépêche du Midi

La Courbe : Les activités du mois

Le mois d'août s'annonce rempli pour les enfants du centre la Courbe.

En effet, si les choses restent plutôt calme pour la section maternelle (qui effectueront malgré tout de nombreuses activités dans le centre même,que ce soit avec des intervanants ou avec les animateurs du centre), les pré-adolescents , quant à eux, bénéficient d'une sortie par semaine.

Après une visite à Aquaval mercredi dernier, d'autres aventures sont prévues pour ces derniers, avec un jeu de piste suivi d'une visite de la cabane des pompiers la semaine prochaine.

Sorties en forêt, visites de festival....que d'activités pour ces enfants. Les adolescents, quant à eux, bénéficieront d'un mini séjour à St Pierre de Trivisy du 17 au 19 août avant de s'adonner aux joies de la veillée à thème et du tournoi de ping-pong les 23 et 25 août. Bref, on est loin de s'ennuyer au centre La Courbe.

@

Publié le 12/08/2011 08:22 | La Dépêche du Midi

Les nageurs graulhétois poursuivent leur périple

Après une arrivée en fanfare, nos sympathiques Graulhétois poursuivent leur voyage.

Après un début de séjour riche en péripéties, nos nageurs graulhétois ont poursuivis leur voyage et se sont rendus sur la fameuse île des hommes,visite qui fut suivie d'une réception officielle à la mairie de Prien. Nous avons été reçu avec grand plaisir par les élus de la municipalité autour d' un vin d'honneur.

Un plaisir partagé par les membres de notre club. Dans les jours à venir,de nombreuses autres visites sont prévues : d'abord la ville de Munich, puis les studios de cinéma Bavaria,avant de découvrir les mystérieuses mines de sel de Berchtesgaden et bien d' autres surprises encore … tout ceci bien entendu dans la joie et la bonne humeur, grâce à nos amis bavarois qui nous permettent de profiter au maximum de notre séjour.

Nous les remercions pour leur accueil chaleureux, et leur renouvelons nos vœux d'amitié, en espérant qu'il prennent autant de plaisir à nous recevoir que nous en prenons à leur rendre visite.

@

Publié le 13/08/2011 03:48 | G.B

Johan Campocasso, animateur et fier de l'être

Âgé de 22 ans, il est directeur adjoint du groupe des petits primaires. Une fontion intense, mais pleine de satisfactions./ Photo DDM

Il s'appelle Johan Campocasso. Âge de 22 ans, il travaille tous les été au Centre aéré de la Courbe depuis près de quatre ans, où il exerce la fonction de directeur adjoint du groupe des petits primaires. Hors période estivale, il est en école d'ingénieur en Informatique et Système d'information à la Santé et à Castres. « J'ai toujours été intéressé par l'idée de travailler avec les enfants, explique-t-il. Après avoir passé mon BAFA dans un autre centre, j'ai décidé de postuler à la Courbe, car il n'était pas loin et qu'il me plaisait. De plus,c'est un centre avec un environnement superbe pour les enfants. »

Son travail, précise-t-il, consiste principalement à encadrer dans un premier temps l'équipe d'animation, avant d'encadrer personnellement le groupe des petits primaires ( faisant partie de la section pré-adolescente). Il prépare le planning de la semaine, il participe à l'animation avec les enfants, il assure la cohésion du groupe... Bref, un travail intense.

«Travailler avec les enfants est quelque chose de très enrichissant, c'est aussi une manière d'apprendre sur soi. Elle aide notamment à être moins timide, moins réservé.»

A l'avenir, Johan souhaite devenir directeur d'hôpital, mais est bien décidé à revenir au centre l'année prochaine.

@

Publié le 13/08/2011 03:49 | G.B

L'aïkido fait son grand retour

Un come-back très attendu. / Photo DDM

Fans d'aïkido, réjouissez-vous! Après une longue absence de plus de quatre ans, il sera à nouveau possible pour les amateurs graulhétois de cet art martial de le pratiquer de manière intensive.

C'est l'association Matsu Aïkido, implantée sur Castres depuis une quinzaine d'années, qui est à l'origine de ce come-back attendu . « La section marchait très bien, et comptait une soixantaine d'adhérents explique Stéphane Raymond, professeur assistant dans ce nouveau club, et pratiquant depuis plus de 20 ans. Mais on avait été obligé de la fermer à l'époque pour raison de santé. Nous avons donc pensé qu'il y' avait possibilité de relancer l'activité sur Graulhet. »

Fondé en 1925, l'aïkido est un art martial japonais qui privilégie la non-violence et qui peut se pratiquer soit à mains nues, soit avec des armes.

Le but de sa pratique consiste à s'améliorer d'un point de vue technique et mental tout en restant dans la bonne humeur. Une philosophie qui sera bien évidemment au cœur même de ce club. Les cours sont divisés en quatre niveau (initiations 1,2, et 3), ce qui garantit aux débutants une progression sans heurts, et permet de respecter le rythme de chacun. « Nous sommes encore dans une phase de test, afin de jauger l'intérêt que suscite notre activité, poursuit Stéphane Raymond. Nous ne savons pas encore à quel public nous allons nous adresser, donc nous mettons en place des cours de niveau pour amener progressivement les gens vers la pratique en toute sécurité, sans pour autant rebuter les anciens adhérents. »Les cours débuteront au Dojo du stade Noël Pélissou (comme pour l'ancien club), le mardi 6 Septembre à 18 heures.

Ils auront par la suite lieu une fois par semaine (pour commencer) de 18h à 20h30.

Ils consisteront en deux heures d'entraînement à mains nues, suivis d'une demi-heure d'entraînement aux armes.

@

Publié le 14/08/2011 03:45 | La Dépêche du Midi

35 ans d'amitié avec Prien

Le maire de Prien et son équipe avec les clubs de natation de Prien et de Gralhet ont fêté le 35e anniversaire du jumelage entre les deux villes./Photo DDM

Après un début de voyage aussi passionné qu'animé, les aventures des nos amis expatriés continuent. Cette fois cependant, l'heure était à la célébration. C'est en effet en présence de Mr le Maire de Prien, Mme la 1ère adjointe, Mr l'adjoint au sport et Mme la représentante du Conseil Général que les Clubs de natation de Prien et Graulhet ont fêté chaleureusement le 35 ème anniversaire du jumelage entre les deux villes. Jumelage dont la vitalité n'est plus à prouver. Les nageurs Graulhétois ont été accueillis en grande pompe et avec beaucoup d'enthousiasme au son de la musique bavaroise et des applaudissements. Un accueil comme on en fait plus, et qui est une preuve indéniable de la force du lien qui unit les deux villes. Puis, avec beaucoup d'émotion, toutes les personnalités ont reconnu dans leur discours le caractère incontournable de ces relations amicales et fraternelles.

Jean NESPOULOUS, président du club de natation de Graulhet a précisé dans son discours « Je sais que nos nageurs trouveront dans ces rencontres des raisons de bâtir ensemble l'avenir, leur avenir, dans une liberté qu'ils se construiront pour eux et leurs enfants».

@

Publié le 15/08/2011 10:26 | G.B

Tour de ville un 15 août

Jour férié ou pas, le lac du Nabeillou et ses chemins restent une bonne idée de sortie./Photo DDM

Le week end du 15 Août est, pour la plupart des gens, le moment idéal pour se faire une petite sortie. Il fait beau, il fait chaud (normalement), ce n'est ni le début, ni la fin des vacances, la journée fériée a un doux parfum de temps bonus, même pour ceux qui ne travaillent pas ....toutes les conditions semblent réunies. A un détail près: la tendance de certains lieux touristiques à fermer précisément ce jour-là. à Graulhet, évidemment, c'est un peux la même chose,et il peut être difficile de savoir ce qui est ouvert et ce qui ne l'est pas. Il est par exemple tentant de se rendre jusqu'à la Maison des Métiers du Cuir, seulement voilà, elle est fermée les samedis, les dimanches et, plus embêtant, les jours fériés.

Ceux qui pensaient ne rien faire de spécial et se contenter d'un livre lu tranquillement à la Médiathèque devront se rappeler que l'endroit est fermé jusqu'à mardi. De même , ceux qui pensaient se faire une petite toile devront attendre,, jusqu'au 23 Août, la réouverture du cinéma. Mais parfois, les activités les plus simples restent encore les meilleurs. Les amateurs de marche pourront aller faire une petite balade autour du lac de Nabeillou, à moins qu'ils ne préfèrent profiter en même temps des plaisirs d'architecture du quartier médiéval ou du Pont Vieux. Ceux qui trouvent la chaleur trop intense apprendront avec joie que le centre nautique municipal est ouvert aujourd'hui. Bref, même un 15 août, il y' a de quoi faire à Graulhet.

Page réalisée à partir du site ladepeche.fr

@

@

@

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement